Jump to content

Recommended Posts

À quand une belle grande patinoire sur le canal de Lachine?

 

17 février 2014 16h27 | Marco Fortier | Le blogue urbain

 

http://www.ledevoir.com/opinion/blogues/le-blogue-urbain/400206/a-quand-une-belle-grande-patinoire-sur-le-canal-de-lachine

 

Une belle patinoire sur le canal de Lachine pourrait devenir un lieu emblématique de Montréal. Chaque hiver, sur les eaux glacées du canal de Lachine, dans le sud-ouest de Montréal, une toute petite patinoire prend vie. Entretenue par des enfants, et peut-être leurs parents.

 

Une toute petite patinoire juste assez grande pour faire une partie de hockey.

 

Nos amis de l'Association du design urbain du Québec ont posé récemment une très bonne question : pourquoi ce fabuleux canal long de 14,5 kilomètres n'héberge-t-il pas une patinoire digne de ce nom?

 

Une vraie belle patinoire pourrait devenir un lieu emblématique de Montréal, un peu comme la patinoire du canal Rideau fait la réputation d'Ottawa comme ville d'hiver. Le canal de Lachine est bien beau en été, mais en hiver, c'est le désert. Il ne s'y passe pas grand-chose.

 

Le canal longe pourtant Griffintown et Pointe-Saint-Charles, deux des quartiers les plus dynamiques de Montréal, qui connaissent une sorte de renaissance après des années difficiles.

 

«Il y a tout un potentiel aux abords du canal de Lachine. On pourrait y aller étape par étape, en aménageant une patinoire entre le bassin Peel et le marché Atwater, par exemple», dit Jérôme Glad, de l'Association du design urbain du Québec. Pour lui, le canal représente une belle occasion de «mettre Montréal sur la mappe» en hiver.

 

Aux Pays-Bas, les multiples canaux sont pris d'assaut par les patineurs durant la saison froide. Même chose ailleurs au Canada : la rivière Assiniboine, à Winnipeg, se transforme en piste cyclable — et de ski de fond — durant l'hiver.

 

Benoit Dorais, maire de l'arrondissement du Sud-Ouest, est bien d'accord avec l'idée d'aménager une patinoire sur le canal de Lachine. Il rappelle qu'en 2009, une pétition signée par plusieurs centaines de résidants du quartier avait réclamé une patinoire sur le canal. L'arrondissement ne roule pas sur l'or, mais le maire serait favorable à répartir sur 12 mois, plutôt qu'uniquement en été, le budget des activités prévues au canal.

 

«Ça peut être une patinoire sur le canal, ou encore des pistes de ski de fond, de raquette ou de vélo le long du canal», dit-il.

 

Le problème avec le canal, c'est que l'eau est instable, explique-t-il. De l'eau chaude est rejetée par des industries dans certains secteurs à l'ouest de l'échangeur Turcot. Chaque année, au moins une personne est secourue dans le canal parce que la glace a cédé sous son poids.

 

Une des plus belles sections, entre le Vieux-Port et le marché Atwater, est propice au patinage. Avouez qu'une belle grande patinoire aiderait sans doute à profiter de l'hiver. En attendant les jours pas si lointains où on pourra enfin ressortir les kayaks...

Une belle patinoire sur le canal de Lachine pourrait devenir un lieu emblématique de Montréal. L'hiver, il ne se passe pas grand chose actuellement sur le canal de Lachine. Aux Pays-Bas, les multiples canaux sont pris d'assaut par les patineurs durant la saison froide.

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 25
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • 10 months later...

http://www.lapresse.ca/actualites/montreal/201412/26/01-4830996-montreal-relance-son-reve-de-canal-rideau.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_les-plus-populaires-actualites_article_ECRAN1POS2

 

Exclusif

 

Publié le 26 décembre 2014 à 06h36 | Mis à jour à 06h36

Montréal relance son rêve de canal Rideau

L'administration du maire Coderre a annoncé par résolution,... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE)

 

L'administration du maire Coderre a annoncé par résolution, à la fin du mois de novembre, qu'elle entendait rouvrir les discussions avec Parcs Canada afin de monter une programmation d'activités sur le canal historique.

Sara Champagne

La Presse

 

Abandonné au début des années 2000, le projet d'ouvrir le canal de Lachine à des activités hivernales est de nouveau sur les rails. Cette fois, même Parcs Canada, propriétaire du canal, se montre ouvert à l'idée. Le 375e anniversaire de Montréal apparaît l'occasion rêvée pour rallier des partenaires du secteur privé, a-t-on appris.

 

Piste cyclable, ski de fond, raquettes, hockey, patinage, l'administration du maire Coderre a annoncé par résolution, à la fin du mois de novembre, qu'elle entendait rouvrir les discussions avec l'organisme fédéral afin de monter une programmation d'activités sur le canal historique. Les pourparlers visent à impliquer les quatre arrondissements que traverse le canal de 14 km; le Sud-Ouest, LaSalle, Lachine et Ville-Marie.

 

Le maire du Sud-Ouest, Benoît Dorais, est l'instigateur de la relance du projet, pour lequel il a présenté une pétition signée par des résidants et des gens d'affaires. Selon lui, des pistes de ski de fond et de raquettes pourraient même être balisées dès cet hiver, et un programme d'activités pourrait être établi dès 2015-2016.

 

«Jusqu'à maintenant, Parcs Canada avait refusé l'animation l'hiver au motif que ce serait trop difficile techniquement et trop dangereux d'ouvrir le canal aux patineurs, en raison du niveau de l'eau.»

Benoît Dorais,

maire du Sud-Ouest

 

« L'organisme a raison. Il ne se passe pas un hiver sans qu'on intervienne pour secourir quelqu'un. Mais il n'en demeure pas moins que c'est possible à certains endroits », affirme M. Dorais.

 

Le maire de l'arrondissement a à l'esprit quatre emplacements où il serait possible d'aménager une patinoire : le segment qui s'étend du parc Gédéon-de-Catalogne aux écluses Saint-Gabriel; le secteur de l'ancienne gare de triage, au sud de la rue Saint-Patrick; le parc du square Saint-Patrick; et enfin l'angle des rues Saint-Patrick et Charlevoix.

 

« Nous sommes propriétaires de certains de ces terrains, mais il faut conclure des ententes avec Parcs Canada, ajoute-t-il. On pourrait très bien étaler le budget des activités estivales à l'année. Il faudrait aussi penser à bien éclairer ces zones. »

 

LE BON MOMENT

 

La porte-parole de Parcs Canada, Audrey Godin-Champagne, confirme que des discussions sont en cours. « L'arrondissement a récemment émis la volonté d'entamer la discussion concernant une programmation d'activités hivernales au lieu historique national du Canal-de-Lachine, et c'est avec plaisir que nous analyserons sa proposition lorsqu'elle nous sera présentée », a-t-elle déclaré. Pour l'instant, le ski de fond est permis, bien que la piste ne soit pas entretenue.

 

Les arrondissements de LaSalle et de Lachine ont pour leur part jeté l'éponge quand l'ancienne administration centrale a échoué dans ses pourparlers avec Parcs Canada, en 2002. Il faut dire que plusieurs facteurs rendaient le projet difficile à réaliser, notamment en raison de la profondeur du canal à certains endroits. Aujourd'hui, l'initiative du Sud-Ouest les interpelle, a-t-on expliqué aux cabinets des maires Manon Barbe et Claude Dauphin, et ils sont disposés à participer aux discussions.

 

La Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal doit pour sa part recevoir dans les prochains jours les soumissions du secteur privé, et des discussions avec les arrondissements sont prévues au début de 2015. « On ne peut donc pas prédire si le canal de Lachine sera dans les plans pour redonner les berges aux Montréalais », a déclaré Kathia St-Jean, responsable des relations publiques de l'organisation.

 

À Ottawa, le patinage a été ouvert sur le canal Rideau au début des années 70. Au début, la patinoire ne couvrait qu'une petite portion, entre le Centre national des arts et le pont de l'avenue Bronson. Aujourd'hui, la patinoire du canal Rideau est reconnue comme la plus longue au monde : elle s'étend sur 7,8 km - bien qu'elle soit parfois fermée à certains endroits en raison des conditions météorologiques.

 

L'an dernier, l'arrondissement du Sud-Ouest a dépensé environ 50 000 $ pour des activités le long du canal, notamment deux concerts. L'administration estime que le financement pourrait être réparti sur toute l'année.

Link to comment
Share on other sites

Je crois que ce projet, une fois réalisé, constituera une valeur ajoutée pour Montréal, ville d'hiver. Le fait de pouvoir patiner du Vieux-Port à Lachine en arpentant un parcours historique serait un atout de taille pour les Montréalais et les touristes. Nous savons que la renaissance du canal Lachine, amorcée sous l'administration de Pierre Bourque en 1997, est inachevée. Il est temps de franchir une autre étape avec le 375e qui approche.

Link to comment
Share on other sites

Le fait de pouvoir patiner du Vieux-Port à Lachine en arpentant un parcours historique serait un atout de taille pour les Montréalais et les touristes.

 

Pas possible de patiner sur tout le canal avec des écluses dans le chemin, mais au moins sur une partie.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share




×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value