Recommended Posts

Montreal Archipelago

 

This map shows 40 meters of sea level rise. Only half of the world’s ice sheets melted to produce this archipelago.

 

I spent a week in Montreal once–and I’ve been in love with it ever since.

 

I don’t really speak French. I gave names to some of the larger islands, but I don’t know it well enough to do it justice. If you have suggestions, let me know!

Buy the map!

 

Montreal20141204_forWeb.jpg

 

This will happen someday, but not in our lifetimes. Some who have dared to speculate on a timeline have given themselves plenty of space for error in their predictions–one estimate says anywhere from 1,000 to 10,000 years. Whatever the time frame, anthropogenic climate change is a fact–humans are speeding up this process.

 

For all of these maps, I am not portraying any sea level higher than what is possible. The USGS has estimated that the total rise would be about 80 meters.

Edited by Nameless_1
spelling

Share this post


Link to post
Share on other sites

It just kills me that the majority of people still believe in this nonsense. There is no proof.

The earth can flood within 1,000-10,000 years but it can also revert back to an ice age. There is evidence pointing that both scenarios are plausible.

AND that we humans have nothing to do about it (cause or solution)

On a lighter note, awesome work!

Share this post


Link to post
Share on other sites
It just kills me that the majority of people still believe in this nonsense. There is no proof.

The earth can flood within 1,000-10,000 years but it can also revert back to an ice age. There is evidence pointing that both scenarios are plausible.

AND that we humans have nothing to do about it (cause or solution)

On a lighter note, awesome work!

 

Absolutely true! Humans alone cannot cause climate change. But humans + cattles + industries + cars + deforestation + energy production all together can cause climate change.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Add to this (and I'm not a climate change denier) that the whole solar system seems to be warming ...

 

Absolutely true! Humans alone cannot cause climate change. But humans + cattles + industries + cars + deforestation + energy production all together can cause climate change.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que je trouve très drôle c'est que d'ici 1000-10 000 ans, l'humain va avoir la technologie pour contrôler la météo(et même beaucoup plus). Dans 1000 ans, si aucune guerre qui détruit tout, ou aucune comète qui détruit la Terre, la technologie sera probablement incroyable, alors il est fort probable que l'on puisse facilement contrôler tout ce qu'on veut, alors imaginez 10 000 ans. Encore un article alarmiste qui sous-estime la capacité de l'humain.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a une augmentation des gaz à effet de serre. Les preuves sont indéniable. Cet augmentation des gaz est causé par l'homme, encore la les preuves sont bétons. La température atmosphériques a augmenté dans les dernières 60 années et celle des océans dans les 20 dernières année aussi.

 

On a des preuves très bétons sur le passé et les cause et oui nous en sommes responsable.

 

Après pour le futur, aucune projection ou prévision est sur. Le climat et la météo dépend de tellement de chose que l'on dit qu'il est chaotique.

 

On ne le saura pass réellement tant que ça n'arrivera pas.

 

Concernant le premier post. Il faudra voir si cela prend en compte ou pas le rebond glaciaire. En effet chaque année notre région gagne de l'altitude après avoir été écrasé par les glaciers.

 

C'est ce qui explique la disparition de la mer de Champlain. Le sol à remonter et elle s'est vidé dans la mer.

 

En fondant, les glaciers envoient leur eaux dans les océans qui s'enfonce sous ce nouveau poids. D'autre masse de terre sortiront et s'élèveront pour compenser.

 

Mais encore la, il est très difficile de prédire ou ça se fera, de quel manière, de quel intensité.

 

J'ai vu un documentaire qui parlais de la possibilité que certain grand lac finirait par couler vers le golf du Mexique au lieu du fleuve si le rebond continue encore pendant des milliers d'années.

 

A vrai dire, le plus inquiétant était que les chute du Niagara recule et finiront par reculer jusqu'au lac Érié. Rendu la, la chute qui fait aussi office de barrage va céder et les grand lac vont se vider dans un énorme torrent dans le fleuve. On a encore 100 000 pour se prépare et construire un énorme barrage. Ça démontre tout de même que les chute ne seront pas éternel. Comme notre terre a vrai dire ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a une augmentation des gaz à effet de serre. Les preuves sont indéniable. Cet augmentation des gaz est causé par l'homme, encore la les preuves sont bétons. La température atmosphériques a augmenté dans les dernières 60 années et celle des océans dans les 20 dernières année aussi.

 

On a des preuves très bétons sur le passé et les cause et oui nous en sommes responsable.

 

Après pour le futur, aucune projection ou prévision est sur. Le climat et la météo dépend de tellement de chose que l'on dit qu'il est chaotique.

 

On ne le saura pass réellement tant que ça n'arrivera pas.

 

Concernant le premier post. Il faudra voir si cela prend en compte ou pas le rebond glaciaire. En effet chaque année notre région gagne de l'altitude après avoir été écrasé par les glaciers.

 

C'est ce qui explique la disparition de la mer de Champlain. Le sol à remonter et elle s'est vidé dans la mer.

 

En fondant, les glaciers envoient leur eaux dans les océans qui s'enfonce sous ce nouveau poids. D'autre masse de terre sortiront et s'élèveront pour compenser.

 

Mais encore la, il est très difficile de prédire ou ça se fera, de quel manière, de quel intensité.

 

J'ai vu un documentaire qui parlais de la possibilité que certain grand lac finirait par couler vers le golf du Mexique au lieu du fleuve si le rebond continue encore pendant des milliers d'années.

 

A vrai dire, le plus inquiétant était que les chute du Niagara recule et finiront par reculer jusqu'au lac Érié. Rendu la, la chute qui fait aussi office de barrage va céder et les grand lac vont se vider dans un énorme torrent dans le fleuve. On a encore 100 000 pour se prépare et construire un énorme barrage. Ça démontre tout de même que les chute ne seront pas éternel. Comme notre terre a vrai dire ...

 

Les chutes ne reculent presque plus depuis la construction des centrales hydroélectriques dans ce coin. Le débit n'est plus assez puissant pour causer une érosion rapide.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les chutes ne reculent presque plus depuis la construction des centrales hydroélectriques dans ce coin. Le débit n'est plus assez puissant pour causer une érosion rapide.

Le recul est moins important qu'avant les barrage mais il est toujours présent. Des travaux ont été fait mais ça ne fait que retarder le problème. Mais de toute manière, même a son rythme normal, personne d'entre nous aurait été vivant au moment de la catastrophe donc maintenant on en parle pas.

 

Le problème est que le fleuve coule sur une roche très dur qui recouvre de la roche très friable. La chute gruge la roche friable et fini par faire effondrer la roche dur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les conséquences d'un relèvement de 40 mètres du niveau de la mer sont à la fois très réelles et très lointaines (à l'échelle de l'histoire humaine). Pour un passionné de cartographie comme moi, c'est p**********; à part cela, cela a le même effet que de la science-fiction, même si ce n'en est pas.

 

Mais les conséquences de bien plus modestes relèvements, comme de un, deux, dix mètres, seront (pas seraient) déjà catastrophiques, or, ce sera dans des futurs pas mal moins lointains...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By mtlurb
      Et ça continue, on improvise parce que les limites de vitesse arbitraires ne sont simplement pas respectées.... alors on force les gens à faire ce qui contredit le code de la route et le bon sens. 
       

      https://www.tvanouvelles.ca/2019/09/10/interdit-de-se-garer-a-moins-de-13-metre-du-trottoir
    • By loulou123
      La PresseLe samedi 28 avril 2007
       
      Tout indique que Montréal fera une importante annonce sur le vélo au centre-ville lundi. La fameuse épine dorsale du réseau cyclable, attendue depuis 20 ans, sur le boulevard de Maisonneuve, deviendrait enfin réalité, selon ce qu'a appris La Presse.
       
      Le responsable du transport au comité exécutif de la Ville de Montréal, André Lavallée, a confirmé hier qu'il s'apprête à dévoiler quelque chose de «gros». Mais il s'est contenté de rire lorsque questionné au sujet de l'ouverture d'une voie sur de Maisonneuve.
       
      Le lien manquant
       
      Vélo Québec espère depuis 20 ans l'ouverture de ce tronçon qui compléterait le lien d'est en ouest. Présentement, la piste cyclable s'arrête d'un côté à la rue Berri, et de l'autre, à la rue Green. Les cyclistes doivent ensuite s'engager en zigzag dans les rues de Montréal pour accéder au coeur du centre-ville.
       
      Patrick Howe, de Vélo Québec, explique qu'une piste cyclable est au centre du «plan d'accès au centre-ville» que son organisation avait déposé auprès des élus, en 2005. Ce plan était le fruit de deux études qui avaient conduit Vélo Québec jusqu'à Vancouver et Toronto pour comparer les réseaux cyclistes et identifier les meilleures solutions.
       
      Carrefour du Parc
       
      Par ailleurs, l'équipe Tremblay est sur le point d'annoncer l'ouverture d'une piste cyclable d'environ un kilomètre, dans l'axe des avenues du Parc et des Pins. La voie s'étendra de la rue Rachel (au nord) à la rue Hutchison (au sud).
       
      Cette piste cyclable sera réalisée à l'intérieur du budget de 6,5 millions consacré à l'aménagement des abords du nouveau carrefour du Parc. La dernière phase de ces travaux, qui s'élève à 29,5 millions, comprend la construction du trottoir à l'est de l'avenue du Parc, l'installation de lampadaires de rue et de parcs, et la plantation d'arbres.
       
      «Ce sera une piste cyclable confortable, drapée de vert, assure André Lavallée, qui en fera l'annonce prochainement. La piste deviendra une des entrées du centre-ville.»
       
      Le responsable du dossier au comité exécutif ajoute qu'il est impératif pour Montréal de repartager la chaussée avec les cyclistes et les piétons.
       
      «Autrefois, les cyclistes et les piétons étaient considérés comme une nuisance au centre-ville, dit-il. Les pistes cyclables dans la rue Wellington, Saint-Urbain et Notre-Dame, qui ont été ouvertes l'an dernier, sont en train de transformer les habitudes de circulation des Montréalais.»
    • By acpnc
      Publié le 12 août 2016 à 13h38 | Mis à jour le 12 août 2016 à 13h38
       
      Les Forges de Montréal menacées d'éviction par la Ville
       
      Les Forges de Montréal, un organisme sans but lucratif, est le seul endroit en Amérique du Nord consacré à enseigner les techniques d'époque, selon Mathieu Collette.
       
      La Presse Canadienne
      Giuseppe Valiante
       
      Au beau milieu d'une autoroute et de silos à grains le long du canal Lachine, à Montréal, se trouve une structure grisâtre âgée de 130 ans qui abrite des forgerons pratiquant le métier d'antan.
       
      Mathieu Collette, avec sa salopette noire et sa queue de cheval nouant ses cheveux foncés, travaille sur une pièce de fer rouge de chaleur placée sur une enclume française vieille de 230 ans.
       
      « Personne au Canada ne fait ce que nous faisons, dit-il alors qu'une goutte de sueur perle sur son front. Nous sommes même uniques en Amérique du Nord. »
       
      Bien que plusieurs cours de forge existent ailleurs au Canada, M. Collette affirme que son organisme sans but lucratif, Les Forges de Montréal, dans l'édifice où il travaille, est le seul endroit en Amérique du Nord consacré à enseigner les techniques d'époque.
       
      Ses collègues et lui offrent des cours à tous ceux qui sont intéressés à garder le métier de forgeron bien vivant.
       
      Depuis 2000, M. Collette et plusieurs autres forgerons se partagent l'espace, mais ils affirment que la Ville de Montréal veut les chasser de l'endroit en raison d'un conflit sur le bail.
       
      « La Ville veut mettre ses camions là », soutient M. Collette devant la fenêtre donnant sur l'autoroute Bonaventure, qui est à quelques mètres de l'édifice.
       
      Il pourrait prendre son matériel et déménager, mais M. Collette estime que le lieu de son atelier est aussi important que les méthodes qu'il enseigne à ses élèves.
       
      Derrière la structure de pierre est situé le canal Lachine, qui était auparavant à proximité des usines de bois transformé, d'acier, de cuir et d'autres produits qui ont été essentiels au développement du Canada.
       
      Tout juste à côté de l'édifice se trouvent d'imposants silos à grains, qui appartiennent à l'entreprise propriétaire de la farine Five Roses - dont le panneau en néon rouge illumine le ciel de Montréal chaque soir.
       
      Le fait qu'un atelier de forge soit entouré d'usines et de voies ferrées - des symboles de la Révolution industrielle - n'échappe pas à Mathieu Collette.
       
      « Nos techniques anciennes sont vivantes et sont [des symboles] de la Révolution industrielle au Canada », souligne-t-il.
       
      Le gouvernement possède le terrain sur lequel la structure est érigée et M. Colette souhaite discuter avec Ottawa pour agrandir l'atelier et créer un musée ainsi qu'une aire récréative extérieure afin de raconter l'histoire industrielle du Canada.
       
      « C'est totalement unique ici. Juste derrière nous est [située] l'entrée du canal qui a bâti le Canada: les moulins, le train, le pont Victoria derrière nous... Personne ne sait ça. Nous voulons faire un musée qui explique tout ça. »
       
      Mais M. Collette et ses partenaires doivent d'abord régler leur conflit avec la métropole, qui est propriétaire de l'édifice. Le forgeron dit qu'il avait une entente avec l'ancienne administration municipale pour remettre à plus tard des rénovations onéreuses.
       
      La Ville de Montréal soutient plutôt que cette entente n'avait jamais été formellement approuvée et que le groupe viole les clauses du bail en ne procédant pas aux rénovations.
       
      Une porte-parole de la municipalité, Anik de Repentigny, a écrit dans un courriel que les Forges de Montréal ne respectaient pas les obligations du contrat et que « le dossier suit son cours ».
       
      « Nous n'avons pas d'autres commentaires », a-t-elle dit.
       
      Mathieu Collette espère que les Montréalais et le maire reconnaîtront que son groupe protège l'héritage culturel de la ville.
       
      « Nous sommes une équipe de passionnés qui aimons partager les techniques anciennes de forge avec le public. Avant, les gens étaient fiers de faire des objets qui dureraient pour toujours. Et c'est pourquoi les anciennes techniques sont meilleures que les nouvelles », a-t-il fait valoir.
       
      La technique de forge en bref
       
      - La forge traditionnelle utilise les quatre éléments: la terre (le fer), l'air (pour augmenter la chaleur du fer), l'eau (pour refroidir le métal) et le feu (pour forger).
       
      - Le charbon de forge peut atteindre une température d'environ 1600 degrés Celsius.
       
      - Pour forger, il faut du charbon, une enclume, un marteau et de la poudre de borax (pour éviter l'oxydation).
       
      - À la fin de sa formation, l'apprenti forgeron saura faire des trous dans le métal, souder deux pièces ensemble et scinder le métal.
       
      - Les métaux par excellence sont le fer et l'acier en raison de leur solidité et de leur durabilité.
       
      - Un bon apprenti peut devenir forgeron après environ trois ans.
       
      http://www.lapresse.ca/actualites/montreal/201608/12/01-5009878-les-forges-de-montreal-menacees-deviction-par-la-ville.php
    • By ProposMontréal
      Webcam: http://www.nouveauchamplain.ca/chantier/chantier-en-direct/
       
      Discussion portant sur le nouveau Pont Champlain.
    • By nephersir7
      25 juillet 2018, en face du terminus Chevrier