Jump to content

Forcast of Population Density in 2025: Surprise!


peekay
 Share

Recommended Posts

The numbers might be right for Montreal, but they're way off for Toronto. Toronto is already at 6 million people. By 2025, they'll be well over 7 million, considering they add over 100,000 people per year.

 

According to Stacan, Montreal's population for 2013 was 3,981,800 and had an average annual increase of approx 46,300 people (over the past 3 years).

 

Toronto's population in 2013 was 5,959,500 and had an average annual increase of approx 92,600 people (over the past 3 years).

 

If we move forward 12 years (2013 to 2025) Montreal will add approx 555,600 people to the 3,981,800 for a total of 4,537,400.

 

Toronto will add approx 1,111,200 people to the 5,959,500 for a total of 7,070,700.

 

Toronto is growing almost exactly twice as fast as Montreal.

 

The other problem I have with this list is that they consider Los Angeles to be denser than NYC, which makes ABSOLUTELY no sense to me!

Edited by Habsfan
Link to comment
Share on other sites

The numbers might be right for Montreal, but they're way off for Toronto. Toronto is already at 6 million people. By 2025, they'll be well over 7 million, considering they add over 100,000 people per year.

 

According to Stacan, Montreal's population for 2013 was 3,981,800 and had an average annual increase of approx 46,300 people (over the past 3 years).

 

Toronto's population in 2013 was 5,959,500 and had an average annual increase of approx 92,600 people (over the past 3 years).

 

If we move forward 12 years (2013 to 2025) Montreal will add approx 555,600 people to the 3,981,800 for a total of 4,537,400.

 

Toronto will add approx 1,111,200 people to the 5,959,500 for a total of 7,070,700.

 

Toronto is growing almost exactly twice as fast as Montreal.

 

The other problem I have with this list is that they consider Los Angeles to be denser than NYC, which makes ABSOLUTELY no sense to me!

Je crois que le chiffre est pour la ville et non pour la region metropolitaine. Mtl est déjà très près de 5000ppkm.

Link to comment
Share on other sites

Tu a probablement raison, mais moi je ne parlais même pas de la densité. Je parlais des chiffres qu'ils utilisent comme projection en 2025. Ils sont dans le champ pour la population de Toronto....ce qui veut dire que leur chiffre pour la densité de la ville de toronto doit être sous représenté aussi!

Link to comment
Share on other sites

Marc_ac...no need to be that bleak. I think that if Montreal can average a population increase of at least 50,000-55,000 people per year, it'll help with the economic growth of our city!

 

Yes, we need to increase immigration, but not by much!

Link to comment
Share on other sites

Marc_ac...no need to be that bleak. I think that if Montreal can average a population increase of at least 50,000-55,000 people per year, it'll help with the economic growth of our city!

 

Yes, we need to increase immigration, but not by much!

 

On ne peut pas comparer les CMA avec celles des states. Montréal aux US aurait environ 4.5M d'habitants. On ne peut grossir aussi vite que certaines villes des US, notre bassin de population est beaucoup plus petit, 34M vs 320M. La migration inter-états est très importante, et les gens quittent les petites villes pour les grosses. Ici au Canada pour grossir il faut des immigrants étrangers, sauf en Alberta.

 

Il y a déjà eu un sujet là-dessus dans un autre forum.

 

desnity5.jpg

density.jpg

 

Montréal est plus dense comme ville que Toronto.

TO: 4,429/km2 (2012)

MTL: 4,706/km2 (2013)

Link to comment
Share on other sites

La croissance pour la croissance est une vision stupide et une course folle vers une foule de problèmes dont on n'a pas besoin. Assurons-nous de pouvoir bien intégrer nos nouveaux arrivants, la paix sociale et notre capacité de payer en dépendent grandement. Nous sommes déjà au maximum de nos possibilités d'accueil actuellement, afin de conserver un sain équilibre entre l'offre d'emploi et l'insertion sociale. Il faut suivre et se coller à ces paramètres pour ne pas ajouter davantage de pression sur nos finances publiques.

 

Au Québec nous avons un effort supplémentaire à faire en comparaison d'autres régions en Amérique, c'est celui de la langue. Nous devons alors être très prudents afin de préserver le fragile équilibre démographique qui nous distingue sur le plan culturel des autres populations. Déjà Montréal reçoit l'essentiel des nouveaux arrivants qu'il faut convaincre de se répartir davantage dans d'autres centres urbains. Mais pour cela il faut des emplois pour leur permettre de vivre et prospérer en régions. La fameuse crise des accommodements raisonnables a déjà sonné l'alarme, sans que l'on puisse encore intervenir efficacement pour répondre définitivement à cette problématique. Il ne serait pas sage alors, d'augmenter les quotas aveuglément pour satisfaire une vision qui ne tient pas compte de la nature même du Québec.

Link to comment
Share on other sites

On ne peut pas comparer les CMA avec celles des states. Montréal aux US aurait environ 4.5M d'habitants. On ne peut grossir aussi vite que certaines villes des US, notre bassin de population est beaucoup plus petit, 34M vs 320M. La migration inter-états est très importante, et les gens quittent les petites villes pour les grosses. Ici au Canada pour grossir il faut des immigrants étrangers, sauf en Alberta.

 

Il y a déjà eu un sujet là-dessus dans un autre forum.

 

desnity5.jpg

density.jpg

 

Montréal est plus dense comme ville que Toronto.

TO: 4,429/km2 (2012)

MTL: 4,706/km2 (2013)

 

Je ne comprends pas ton 1er tableau. Que représente-t-il? Désolé de mon ignorance.

Link to comment
Share on other sites

Je ne comprends pas ton 1er tableau. Que représente-t-il? Désolé de mon ignorance.

 

When the urban area (UA) core constitutes 10 to 75% of the total UA.

 

En ce qui me concerne, je plussoie qu'une démographie galopante ne résout en rien la création de richesse avec la France comme élément de preuve à l'appuie. J'ai nagé dans le délire de l'immigration au point d'en boire la tasse. Idem pour mon angleterre natale. J'ai fui l'un pour tester l'autre qui s'est avérée être une véritable flooding therapy pour moi. La France est arrivée au stade où il est périlleux de croiser votre regard avec celui d'un passant qui se pointe vers vous... changer de trottoir est devenu un instinct de survie. Tristes tropiques disait Levi-Strauss, quel serait sa réflexion s'il était amené à saisir la réalité des relations humaines à Aubervilliers, Marseille Saint-Mauront ou Vaulx-en-Velin... ça lui aurait fait des économies en évitant le déplacement dans le Mato Grosso. D'autant plus impressionnant sont les axes routiers séparant les quartiers hyper-riches des no-go zones... simplement parce que l'opulence attire la misère. Les français avaient pour habitude de se moquer de la ségrégation états-unienne ou de caricaturer les meurtres à la seconde de Chicago, ben là au moins ça nous fera les pieds. Dans le contexte du vieillissement démographique, ne rien faire est la meilleure alternative à suivre. Les populations sont amenées à fluctuer et ceux qui décroissent, remontent forcément la pente après. There's seriously no cause for concern here except for a harsh reality check... that the people make the place. L'immigration choisie et l'immigration subie sont les deux côtés d'une même médaille. Le Quebec et la France ont des politiques d'immigration antinomiques et pourtant, durant ces 2 dernières décennies, les deux convergent à vitesse grand V contrairement au ROC

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...