Recommended Posts

http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/476153/vieux-montreal-patrimoine-mondial

 

IDÉES

Le Vieux-Montréal, patrimoine mondial?

 

23 juillet 2016| Mathieu Jacques - Avocat et maître en droit de l’Université McGill| Actualités en société

 

Il serait très pertinent d’amorcer du moins une réflexion sur la question de savoir si le Vieux-Montréal pourrait bénéficier également du statut de site culturel du patrimoine mondial.

Photo: iStock

 

Il serait très pertinent d’amorcer du moins une réflexion sur la question de savoir si le Vieux-Montréal pourrait bénéficier également du statut de site culturel du patrimoine mondial.

 

Le 17 juillet dernier, l’UNESCO a nommé la pointe Mistaken site naturel du patrimoine mondial. Cette nomination permet à Terre-Neuve-et-Labrador de bénéficier d’un quatrième site du patrimoine mondial. Et permet à cette province de posséder désormais deux fois plus de sites reconnus que le Québec.

 

À ce jour, le seul lieu au Québec qui est classé site culturel du patrimoine mondial est l’arrondissement du Vieux-Québec. Le parc de la Miguasha, en Gaspésie, est considéré quant à lui comme un site naturel du patrimoine mondial.

 

Montréal comme coeur économique du Québec peut faire des efforts pour la préservation de son patrimoine bâti et son 375e anniversaire peut également nous offrir l’occasion de poser des gestes forts pour le rayonnement de la ville.

 

Il serait très pertinent d’amorcer du moins une réflexion sur la question de savoir si le Vieux-Montréal pourrait bénéficier également du statut de site culturel du patrimoine mondial. Comme noyau historique de la ville, il s’agit d’un site de grand potentiel. Considérant que c’est un quartier aux limites juridiques et historiques claires, cela rend l’élaboration d’une proposition à l’UNESCO plus facile.

 

Si le canal Rideau à Ottawa et le Vieux-Lunenburg en Nouvelle-Écosse sont considérés également comme des sites culturels du patrimoine mondial, le Vieux-Montréal peut constituer un sérieux candidat.

 

Inscrire un lieu comme site du patrimoine mondial n’est pas une démarche qui se fait rapidement. Ce processus d’inscription se fait en plusieurs étapes et nécessite un engagement ferme de l’État ayant le site en plus d’une volonté politique claire de tous les ordres de gouvernement.

 

La première étape de ce processus serait d’inscrire le Vieux-Montréal sur la liste indicative des biens culturels importants du Canada. Tout État ayant signé la convention du patrimoine mondial possède une liste indicative nationale par laquelle il indique à l’UNESCO les sites culturels ou naturels qui peuvent potentiellement être soumis pour devenir des sites du patrimoine mondial. En 2017, dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal, le gouvernement fédéral poserait un geste clair et fort pour la défense du patrimoine montréalais en inscrivant le Vieux-Montréal sur la liste indicative nationale.

 

On ne peut tenir le patrimoine culturel et bâti pour acquis, il faut comme société constamment se porter à sa défense et en prendre soin, car lorsqu’il est détruit, c’est une partie de notre histoire et de nous-mêmes qui s’en vont ainsi.

 

Un site du patrimoine mondial est prestigieux et constitue un atout pour une ville. Cette reconnaissance accroîtrait l’envergure de Montréal sur la scène mondiale et lui permettrait de faire partie du groupe très restreint des villes en Amérique du Nord ayant un site aussi réputé. De plus, cette classification encouragerait la protection de ce joyau de la métropole que nous devons continuer d’embellir. Le Québec est mûr pour se donner son troisième site du patrimoine mondial.

 

Sent from my SM-T330NU using Tapatalk

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.ledevoir.com/societe/actu...imoine-mondial

 

Il ne fait aucun doute qu'une classification de cette nature aurait un impact considérable, non seulement pour l'intérêt que suscite déjà le Vieux-Montréal, mais aussi et surtout pour garantir sa pérennité pour les générations futures. Ce serait en même temps une protection contre les éventuelles agressions architecturales qui pourraient en un seul malheureux projet, dévaloriser définitivement cet arrondissement historique.

 

Reconnaissons que selon les standards nord-américains, le V-M est un des rares quartiers historiques (avec le Vieux-Québec) qui a une extension aussi importante dans une ville, avec des immeubles de qualité, pour la majorité en parfait état de conservation, bien intégrés et d'époques différentes. Il est en plus doublé du Vieux-Port qui le borde sur les rives du fleuve et qui forme avec la ville ancienne, un tandem exceptionnel, unique en Amérique du Nord.

 

On ne le dira jamais trop. L'histoire est un produit gagnant et un puissant attrait sur le plan touristique. Contrairement à certaines curiosités modernes qui sont vite remplacées par d'autres selon les modes. L'histoire par son authenticité sera toujours appréciée et prendra sans cesse de la valeur avec le temps.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est-ce que ça va engendrer encore plus de contraintes et de paperasses, de lois et de règlements pour encadrer les développements? Genre 50 étapes requises pour obtenir un permis plutôt que les 25 actuelles. À ce compte là, je dis NoN.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Est-ce que ça va engendrer encore plus de contraintes et de paperasses, de lois et de règlements pour encadrer les développements? Genre 50 étapes requises pour obtenir un permis plutôt que les 25 actuelles. À ce compte là, je dis NoN.

 

Québec vit déjà sous ce genre de protection et ne s'en plaint pas. Bien au contraire, puisqu'elle lui apporte une reconnaissance internationale qui est une des meilleures publicités qu'une ville peut espérer. En plus c'est beaucoup plus facile d'obtenir des subventions dans ces conditions et oblige à un meilleur entretien des rues et du territoire dans son ensemble.

 

Quant aux promoteurs ils seront gagnants eux aussi. Premièrement ils sauront exactement à quoi s'attendre et pourront planifier leurs projets en conséquence. Cette reconnaissance donnera en plus une note de prestige à leurs propositions et assurera un aménagement urbain de grande qualité aux éventuels acheteurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.journaldemontreal.com/2019/05/08/petition-pour-un-vieux-montreal-sans-voitures

Pétition pour un Vieux-Montréal sans voitures

PHOTO AGENCE QMI, CAMILLE DAUPHINAIS-PELLETIER

CAMILLE DAUPHINAIS-PELLETIER

Mercredi, 8 mai 2019 20:34 MISE À JOUR Mercredi, 8 mai 2019 20:34

Une pétition pour interdire l’accès à l’ensemble du Vieux-Montréal aux automobiles a été lancée par une quinzaine d’organismes, qui espèrent ainsi favoriser le transport actif.

«On n’est pas contre les automobiles, c’est qu’on veut rendre le Vieux-Montréal au transport actif. Il y a tellement de piétons, de cyclistes qui s’y promènent, ils devraient avoir la priorité sur les voitures», a expliqué Karim Kammah, porte-parole de l’Association pour la mobilité active de Ville-Marie (AMA-VM), qui a lancé la pétition.

Lors d’une promenade près de la cathédrale Notre-Dame et sur les rues environnantes, on peut facilement constater que plusieurs piétons marchent dans la rue, les trottoirs étant trop étroits. Des voitures stationnées prennent des voies complètes en face de restaurants, là où il pourrait plutôt y avoir des terrasses.

«L’idée, c’est d’interdire le transit, que les touristes qui viennent se promener et regarder les bâtiments du Vieux-Montréal en voiture se stationnent en périphérie. Il y a plusieurs stationnements qui ne sont pas utilisés à pleine capacité, a renchéri François Dandurand, également de l’AMA-VM. On vise la convivialité, un quartier plus vert, où il fait bon relaxer.»

La zone concernée s’étendrait d’est en ouest de la rue McGill jusqu’à la rue Berri, et serait délimitée par la rue Saint-Antoine au nord et par le fleuve au sud. Des artères importantes, comme la rue de la Commune et la rue Notre-Dame, en feraient partie.

Les transports collectifs, les taxis, les camions de livraison et les résidents du secteur bénéficieraient d’une exemption, et pourraient avoir par exemple des cartes magnétiques permettant d’ouvrir une barrière d’accès.

Plusieurs aménagements sont suggérés, comme une piste cyclable protégée sur la rue de la Commune. Le transport collectif pourrait aussi être bonifié, par exemple avec l’instauration d’une navette électrique gratuite qui ferait le tour du Vieux-Montréal.

La pétition de l’AMA-VM est appuyée par 15 autres organismes, dont l’Association des résidants du Vieux-Montréal et des regroupements de piétons et de cyclistes.

Commerçants inquiets

L’idée trouve un accueil mitigé chez des commerçants du secteur rencontrés par le «24 Heures».

Corinne Asseraf, de la Galerie 203, ne peut pas imaginer que sa clientèle ne pourrait pas accéder à son établissement sur la rue Notre-Dame en voiture. «Je suis d’accord avec l’idée d’améliorer l’ambiance, que certaines rues soient piétonnes, mais pour les grandes rues qui sont comme des veines dans le Vieux-Port, ça ne pourrait pas fonctionner», croit-elle.

Même son de cloche chez Les Fourrures Pôle Nord, sur la rue Saint-Paul. «Déjà qu’on nous enlève les calèches, grâce auxquelles plusieurs touristes nous découvrent... Ça rendrait ça encore plus difficile pour faire des affaires», a avancé le propriétaire de l’endroit, George Patronidis.

D’autres sont plus optimistes, comme Michael Tozzi, propriétaire du restaurant Dandy, sur la rue Saint-Jacques. Il estime que la majorité de sa clientèle arrive déjà à pied ou en transport en commun. «La rue est souvent fermée pour des travaux ou des tournages et ça n’a pas d’impact. Mais il faut dire qu’on est ouverts pour des déjeuners et dîners; si on faisait de la restauration de soir, ce serait peut-être différent», a-t-il dit.

Jennifer Maagendans, du studio Luna Yoga sur la rue Saint-Paul, est partagée. «Ce n’est pas très bon pour les affaires, mais c’est bon pour l’environnement. Lequel est le plus important? Je dirais l’environnement, parce que sans lui, on ne pourrait carrément pas en faire, des affaires», a-t-elle analysé.

La pétition avait recueilli 512 signatures. On peut la trouver en recherchant «Vieux -Montréal» sur le site you.leadnow.ca. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Interesting.. I kind of support it. Driving there is already difficult. Peripheral parking would be needed. Delivery vans will need access. Maybe an airport styled shuttle service could bring elderly and handicapped people to drop off points if they need it. Im curious if this gets traction and takes hold with everyday people. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By IluvMTL
      http://applicatif.ville.montreal.qc.ca/som-fr/pdf_offres/pdfof6370.pdf
       
      Appel d’offres
      VILLE DE MONTRÉAL
       
      Service de la concertation des arrondissements et des ressources matérielles
      Direction de l’approvisionnement
       
      Des soumissions sont demandées et devront être reçues, avant 14 h à la date ci-dessous,
      à la Direction du greffe de la Ville de Montréal à l'attention du greffier, 275, rue NotreDame Est, bureau R-134, Montréal (Québec) H2Y 1C6 pour :
      Catégorie : Services professionnels
      Appel d'offres : 13-12925
       
      Descriptif : Services professionnels afin de préparer les relevés d'arpentage
      préalables à l'élaboration des plans préliminaires pour le
      réaménagement de la rue Saint-Paul, site patrimonial
      Date d'ouverture : 12 juin 2013
       
      Dépôt de garantie : Aucun
      Renseignements : Pierre Lallier, agent d'approvisionnement : 514 872-5359
      Documents : Les documents relatifs à cet appel d'offres seront disponibles à
      compter du 27 mai 2013
       
      Les personnes et les entreprises intéressées par ce contrat peuvent se procurer les documents de
      soumission en s’adressant au Service électronique d’appels d’offres (SÉAO) en communiquant avec
      un des représentants par téléphone au 1 866 669-7326 ou au 514 856-6600, ou en consultant le site
      Web http://www.seao.ca. Les documents peuvent être obtenus au coût établi par le SÉAO.
       
      Chaque soumission doit être placée dans une enveloppe cachetée et portant l’identification fourni en
      annexe du document d’appel d’offres.
       
      Les soumissions reçues seront ouvertes publiquement dans les locaux de la Direction du greffe à
      l'Hôtel de ville, immédiatement après l'expiration du délai fixé pour leur réception.
      La Ville de Montréal ne s'engage à accepter ni la plus basse ni aucune des soumissions reçues et
      n'assume aucune obligation de quelque nature que ce soit envers le ou les soumissionnaires.
       
      Montréal, le 27 mai 2013
      Le greffier de la Ville
      Me Yves Saindon
    • By ScarletCoral
      La Ville de Montréal vient de vendre le terrain de stationnement à l'est de la Place d'Armes (lot 1180954)  au gouvernement fédéral. Des idées de ce que le Fédéral peut en faire?

      1. Identification de l'unité d'évaluation
      Adresse :46 Rue Saint-Jacques Arrondissement :Arrondissement de Ville-Marie Numéro de lot :1180954 Numéro de matricule :0040-36-7848-5-000-0000 Utilisation prédominante :Terrain de stationnement pour automobiles Numéro d'unité de voisinage :1970 Numéro de dossier : 30 - F11027402 2. Propriétaire
      Nom :VILLE DE MONTREAL Statut aux fins d'imposition scolaire :Personne morale Adresse postale :303 NOTRE-DAME E 3.500, MONTREAL QUEBEC, H2Y 3Y8 Date d'inscription au rôle :01-01-2001 Superficie : 2 023,80 m²

      https://www.tvanouvelles.ca/2019/05/01/ottawa-achete-un-terrain-au-lourd-passe
      Ottawa achète un terrain au lourd passé
      Dominique Cambron-Goulet | Journal de Montréal
      Publié le 1er mai 2019 à 07:51 - Mis à jour à 07:55
      Le gouvernement du Canada mettra la main pour 7,4 millions $ sur un terrain du Vieux-Montréal qui a fait les manchettes dans une affaire de présumé pot-de-vin.
      La Ville de Montréal approuvera mercredi la vente au fédéral de ce terrain situé sur la rue Saint-Jacques, à l’est de la place d’Armes, sur lequel se trouve actuellement un stationnement.
      La Ville tente tant bien que mal de se départir de ce terrain, depuis plus de 15 ans. Mais une enquête du Bureau de l’inspecteur général (BIG) et une poursuite judiciaire ont notamment retardé les choses.
      Pot-de-vin refusé
      En 2005, le comité exécutif de la Ville de Montréal, à ce moment présidé par Frank Zampino, décide pour une raison obscure de ne pas donner suite à la meilleure offre d’achat de 3,6 M$ faite par une compagnie à numéro.
      Peu de temps après, l’un des entrepreneurs ayant répondu à l’appel d’offres a été sollicité sans succès par « un tiers » pour obtenir 100 000 $ en pot-de-vin, « en échange de la progression du dossier auprès des autorités politiques », a fait savoir le BIG dans un rapport publié en 2014.
      Une autre firme, Constructa, poursuit encore à ce jour la Ville après que le maire Gérald Tremblay eut mis fin aux discussions avec elle.
      La firme demandera même d’interroger l’ex-argentier du parti Union Montréal, Bernard Trépanier, aujourd’hui décédé, dans cette cause.
      Une autre transaction, cette fois à Groupe Antonopoulos et DevMcGill, a été annulée en 2014, à la suite du rapport du BIG, dévoilant de nouvelles irrégularités.
       
    • By mtlurb
      Prolongement de la ligne bleue vers l'est

      Prolongement de la ligne bleue vers l'est. La mise en chantier est prévue en 2022, pour une livraison en 2026. Connexion avec le SRB Pie-IX, stationnement de 1200 places aux Galeries d'Anjou. Coût évalué à 3.9 milliards de dollars.
      Le projet en chiffres 
      5 nouvelles stations de métro accessibles, pour une longueur de tunnel de 5,8 km 2 terminus d’autobus et 1 stationnement incitatif de 1 200 places 1 tunnel piétonnier souterrain assurant le lien avec le futur SRB Pie-IX Plusieurs infrastructures opérationnelles : 6 structures auxiliaires renfermant des équipements nécessaires à l’exploitation, 1 poste de district, 1 garage de métro, 1 centre d’attachement hébergeant des véhicules d’entretien des voies et 1 centre de service pour l’entretien des infrastructures Budget estimé de 3,9 G$ Échéancier préliminaire
      Début 2019 : début de la conception des plans et devis.  Printemps 2019 : approbation du mode de réalisation, du plan budgétaire et de l’envergure du projet. Fin 2019 : début de travaux préparatoires sur certains sites. Début 2020 : démarrage des processus de changement de zonage et de consultations publiques.   2021 : dépôt du dossier d’affaires, lancement de la construction des nouvelles infrastructures. 2026 : inauguration du nouveau tronçon.
    • By IluvMTL
      https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1161733/fermeture-club-prive-357c-vieux-montreal
      ACCUEIL
      ÉCONOMIE
      AFFAIRES
      Vieux-Montréal : le club privé 357c fermera en mai
      Publié il y a 54 minutes
      Le nom du club 357c a été mentionné lors de la commission Charbonneau, parce que certains politiciens y ont été invités. Photo: Radio-Canada
      La Presse canadienne
      Le club privé pour gens d'affaires 357c, installé depuis 16 ans dans un immeuble de la rue de la Commune Ouest, dans le Vieux-Montréal, fermera ses portes le 24 mai prochain.
      Dans un message affiché sur son site web, la direction explique que les habitudes d'affaires ont changé au cours des dernières années et que le niveau des taxes municipales imposées sur l'édifice est élevé.
      Le message ajoute que les contraintes d’exploitation et d'expansion dans l'immeuble limitent grandement le développement de nouvelles possibilités d'activités commerciales pour l'établissement.
      Le club 357c dit avoir voulu redonner vie à un immeuble important du patrimoine de Montréal qui avait été laissé à l'abandon pendant de nombreuses années. Le bâtiment a été bâti il y a plus de 140 ans; des travaux majeurs de rénovation et de reconstruction y ont été réalisés.
      Il y a quelques années, le nom du club 357c, qui était jusque-là méconnu du grand public, a été évoqué pendant les audiences de la commission Charbonneau sur l'octroi et la gestion des contrats publics dans l'industrie de la construction.
    • By IluvMTL
      Port de Montréal
       
      Installations

       
      Accueil À propos du Port Carrières Nous joindre Médias English  
       
      ENTREPRISES
       
      LE PORT, PARTENAIRE D'AFFAIRES
      Nos avantages Plateforme intermodale Ouvert toute l'année Sûreté au port Statistiques Représentation - Europe / É-U / Asie Contacts à l'Administration portuaire Services fréquemment demandés Liens utiles aux entreprises Appels d'offres Magazine Port Info  
       
      OPÉRATIONS
      Arrivées et départs des navires Services programmés de conteneurs Pratiques et procédures Permis et autres documents MARSEC Avis aux usagers Services aux navires TarifsPassPortRéseau de caméras Internet    
      INFORMATIONS SUR LE PORT
      Répertoire du Port Carte des installations Carte du Port de Montréal Carte d'accès au siège socia lRoutes d'accès aux terminaux Information aux camionneurs Carte régionaleLois et règlements Conditions générales d’occupation FAQ    
       
      COMMUNAUTÉ
       
      PRÉSENTATION DU PORT
      Commerçant maritime mondial Le Port en chiffres Statistiques Moteur de développement économique Le Port au fil de son histoire Niveaux d'eau Maison des marins Présentation et discours Publications Carnet de bord – Le magazine des amis du port Devenez un ami du port PhotosVidéos  
      ENGAGEMENT SOCIAL
      Développement durable Environnement  
       
      PROJETS
      Travaux secteurs Maisonneuve et Viau  
       
      CROISIÈRES
       
      CROISIÈRES INTERNATIONALES
      Arrivées et départs des navires Montréal, destination touristique Accès à la gare maritime FAQ Photos Vidéos Liens utiles  
      CROISIÈRES INTÉRIEURES
      Liens utiles  
       
      BATEAUX DE PLAISANCE
      Liens utiles