Jump to content

Recommended Posts

Link to comment
Share on other sites

http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=5798%2C133089570&_dad=portal&_schema=PORTAL

 

 

50e anniversaire du site patrimonial du Vieux-Montréal

 

1964-2014

Peu de Montréalais se rappellent qu’une grande partie du quartier historique a échappé de peu à la démolition pour faire place à l’autoroute Ville-Marie, alors en planification à la fin des années 1950. La Ville de Montréal et le Ministère de la Culture et des Communications ont par la suite entrepris une transformation radicale de ce territoire, devenu depuis le quartier le plus prisé des Montréalais, des touristes et des visiteurs.

1964, début d’une nouvelle ère – En vertu de la toute nouvelle Loi des monuments historiques, le Gouvernement décrète le Vieux-Montréal arrondissement historique, aujourd’hui renommé site patrimonial. Désormais, toute construction, réparation, transformation ou démolition doit être autorisée par le ministre des Affaires culturelles, alors Georges-Émile Lapalme, le tout premier ministre responsable des dossiers de la culture au Québec.

Afin de souligner ce moment important la Ville et le Ministère des communications et de la culture du Québec vous offrent un document vidéo présentant l’extraordinaire transformation du Vieux-Montréal depuis son classement arrondissement historique (ou site patrimonial) par le Gouvernement du Québec en 1964, il y a 50 ans cette année.

Vous pourrez revivre les grands changements du Vieux-Montréal à travers un diaporama présenté gratuitement jusqu’au au 5 octobre dans les lieux suivants :

Hall d'honneur de l'hôtel de ville

275, rue Notre-Dame Est

Du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30.

Marché Bonsecours

350, rue Saint-Paul Est

De 10 h à 18 h.

Centre d'histoire de Montréal

335, place D’Youville

Du mardi au dimanche, de 10 h à 17 h.

 

https://www.youtube.com/watch?list=PLTCuXtmZ_Ew47rwde6IORFwOvuu9iPLqJ&feat ure=player_embedded&v=qaKmcIq_1WI

Link to comment
Share on other sites

Vous avez remarqué en regardant cette vidéo? Il y a BEAUCOUP moins de places pour les voitures qu'avant. Pourtant, le Vieux est plus populaire que jamais.... Food for thought.;)

 

Oui, c'est tout à fait vrai. Mais il faut admettre que le Vieux est de plus en plus densifié, que ce soit par une population locale grandissante, des travailleurs et surtout beaucoup de touristes. Alors pour recréer la même dynamique au Centre-Ville ou sur le Plateau, il faudrait retrouver ces 3 composantes. Encore une fois, densité, densité et densité est la clé du succès !

Link to comment
Share on other sites

Oui, c'est tout à fait vrai. Mais il faut admettre que le Vieux est de plus en plus densifié, que ce soit par une population locale grandissante, des travailleurs et surtout beaucoup de touristes. Alors pour recréer la même dynamique au Centre-Ville ou sur le Plateau, il faudrait retrouver ces 3 composantes. Encore une fois, densité, densité et densité est la clé du succès !

 

On est bien d'accord!

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Publié le 10 octobre 2014 à 16h24 | Mis à jour le 10 octobre 2014 à 19h05

Vieux-Montréal: une rue patrimoniale défigurée

 

916819-employes-ville-montreal-repare-rue.jpg

Agrandir

Les employés de la ville de Montréal ont réparé la rue St-Paul faite de pierres avec de l'asphalte, une situation que le maire Coderre juge «inacceptable».

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

 

=author%3APierre-Andr%C3%A9+Normandin&sort=recent"]PIERRE-ANDRÉ NORMANDIN

La Presse

 

 

L'une des artères les plus photographiées de Montréal, la rue St-Paul, offre un bien piètre spectacle depuis quelques jours. Jugeant «inacceptables» qu'on ait utilisé de l'asphalte pour colmater une excavation dans cette rue patrimoniale, le maire Coderre a demandé que des correctifs soient apportés le plus rapidement possible.

 

Les résidants du Vieux-Montréal - et certainement aussi les touristes - n'ont pas manqué remarquer que la rue St-Paul, connue pour son pavé de pierre, avait été recouverte en partie d'asphalte devant le Marché Bonsecours. C'est la solution qui avait été retenue pour colmater une excavation réalisée plus tôt ce mois-ci par Gaz Métro dans le cadre de travaux préparatoires en vue de la réfection complète de l'artère en 2016.

«C'est inacceptable, c'est laid, c'est cochonné comme travail. On est dans le Vieux-Montréal», a dénoncé Denis Coderre, qui en plus d'être maire de Montréal, est responsable de l'arrondissement Ville-Marie.

En entrevue à La Presse, le maire dit avoir demandé à ce que des travaux de «maquillage» soient effectués d'ici deux semaines. Il s'agit d'étendre du ciment sur la chaussée pour qu'on puisse imiter des pavés de pierre comme ceux couvrant la rue St-Paul.

Plus ancienne rue de Montréal, cette artère doit être complètement refaite pour permettre le remplacement de conduites souterraines plus que centenaires. Le chantier n'aura lieu qu'en 2016, mais certains travaux préparatoires devaient avoir lieu au préalable. Selon les explications fournies à M. Coderre, on a tenté de colmater le plus rapidement cette excavation pour éviter de nuire aux commerçants du secteur. «Les travaux ont été faits pour pas qu'on vive un autre Saint-Laurent, c'est sûr qu'il fallait recouvrir ça, mais pas d'une affaire comme ça.»

Le maire est d'autant plus choqué qu'au moment où l'asphalte était étendu, il était à quelques pas de là, à l'hôtel de ville, pour remettre des prix architecturaux pour la protection du patrimoine. De plus, la Ville de Montréal tenait au même moment un colloque sur les façons de rendre les chantiers de construction attrayants. «Je ne cherche pas de faux-fuyant. Ça n'a pas d'allure», s'est-il indigné.

 

Link to comment
Share on other sites

http://ville.montreal.qc.ca/documents/Adi_Public/CE/CE_DA_ORDI_2014-10-08_08h30_Presentation_MeH_CE20141008.pdf

 

Présentation

Montréal en histoires

Projet Cité Mémoire

Service de la culture

8 octobre 2014

 

Extraordinaire idée qui ne manquera pas de soulever l'intérêt, même des résidents. Un excellent outil pédagogique qui fera connaitre la ville à la fois de manière ludique et personnalisée. C'est une façon originale de se transporter dans le temps, en donnant à l'histoire une dimension plus grande que nature. Montréal étant une des rares grandes villes nord-américaine a avoir bien conservé et mis en valeur un grand quartier historique digne d'intérêt, s'associe maintenant aux créateurs pour ajouter une dimension multi-média à sa découverte. C'est donc en faisant parler nos murs que l'on racontera le mieux la petite et grande histoire de la bourgade jusqu'à la ville d'aujourd'hui.

 

C'est aussi un concept que l'on pourra peut-être vendre ailleurs, en exportant une fois de plus une idée créatrice issue du milieu montréalais. Il fallait y penser et c'est tout à notre honneur, non seulement de se distinguer par des édifices, places, monuments et musées bien préservés et intégrés à la vie de tous les jours, mais de leur redonner leur ancienne vie la nuit tombée. On pourra alors parler des milles et une nuits de Montréal, qui pourront nous éblouir en toutes saisons, hiver inclus, et même servir d'attrait pour promouvoir notre exotisme nordique.

 

C'est la preuve qu'il y a toujours place à l'innovation et que la force créatrice d'une ville peut lui apporter richesse, reconnaissance et renommée. C'est un peu la symbiose du moulin à paroles et celui à images, qui donne naissance à un nouveau produit que chacun pourra consommer à son temps et à son rythme. Une autre belle démonstration que la culture, savamment mise à contribution, peut devenir un puissant outils de développement économique, en projetant en avant l'image d'une ville, d'une nation et d'un pays.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value