Jump to content

Recommended Posts

  • Administrator

Pas vraiment une annonce sur des rénovations, mais avec des nouveaux propriétaires, on peut p-ê s'y attendre.

 

via LaPresse :

 

Publié le 13 août 2014 à 07h31 | Mis à jour à 07h31

Gad Bitton met le pied dans le Vieux-Montréal

 

891943-507-place-armes-montreal-communement.jpg

 

ANDRÉ DUBUC

La Presse

 

Le tandem d'investisseurs qui vient d'acquérir le 507, place d'Armes, dans le Vieux-Montréal, se promet de renouveler son plaisir à la prochaine occasion.

 

Dans une rare entrevue accordée à un média, le propriétaire de l'entreprise de location et de financement d'automobiles Holand, Gad Bitton, a expliqué ses visées au sujet de sa plus récente acquisition: le 507, place d'Armes, communément appelé édifice Aldred.

 

Édifice patrimonial de style Art déco du Vieux-Montréal, le bâtiment haut de 23 étages, dont la silhouette est inspirée de l'Empire State Building de New York, a été construit au début des années 30. M. Bitton et son partenaire à parts égales - la famille de Michael Serruya, président de CoolBrands International, de Toronto - ont acquis la propriété du fondateur de Guess Jeans, Georges Marciano, le 30 juin pour la somme de 23,5 millions.

 

«J'aime diversifier mes risques, dit Gad Bitton, 51 ans, qui a oeuvré toute sa vie dans le domaine automobile. J'ai acquis de l'expérience en immobilier avec les années.» Il a, en effet, fait ses premières armes en multipliant les achats à compter de 1995 dans les environs du métro De la Savane, au carrefour des autoroutes 15 et 40, là où se trouve le siège social de son entreprise, Holand. Le secteur est depuis en complète transformation, pour le mieux.

 

Mais, c'est la vision de M. Marciano et sa rencontre avec lui, soutient-il, qui l'ont convaincu d'investir dans le Vieux-Montréal. «C'est un homme qui a accompli des choses remarquables dans son industrie. Il m'a dit d'aller marcher dans le Vieux-Montréal avec ma famille un dimanche matin. Je n'avais jamais fait ça de ma vie. Je l'ai fait et je n'en reviens pas de ce que j'ai vu. J'ai ensuite pris la calèche dix fois de suite et j'ai passé une journée entière sur la place d'Armes à regarder et écouter les passants.»

 

Quand M. Marciano l'a plus tard approché pour dire qu'il vendait son portefeuille pour des raisons personnelles, M. Bitton était prêt. Il a d'abord acheté le 11-15, rue Notre-Dame Ouest, puis le 200, sur la même rue, et le 249, rue Saint-Jacques. Fin juin, il mettait le grappin sur le 507, place d'Armes.

 

«J'aime beaucoup le Vieux-Montréal, fait savoir M. Bitton. Si les occasions se présentent, on envisagera d'autres acquisitions potentielles, autant dans les bureaux que dans le résidentiel locatif», ajoute-t-il.

 

Une préférence pour le partage de bureaux

 

Pour ce qui est du joyau de son portefeuille, M. Bitton entend miser sur la proximité du palais de justice pour le remplir. Le taux d'inoccupation de la tour de 240 000 pieds carrés atteint actuellement 23%.

 

«Avec la technologie, les juristes n'ont plus besoin de grands bureaux pour fonctionner», dit-il. L'avenir du 507, place d'Armes passe, selon lui, par la venue de centres d'affaires qui loueront des bureaux aux cabinets indépendants d'avocats et études de notaires. «Ce n'est pas tout le monde qui a les moyens de louer à 50 ou 60$ le pied carré au centre-ville», souligne-t-il.

 

Le fils de Gad Bitton, Meir, s'occupera de la gérance de l'immeuble. La gestion et la location de la propriété ont été confiées à la société Cogir, dirigée par Mathieu Duguay.

 

Un partenaire aux poches profondes

 

M. Bitton est associé à Serruya Private Equity (SPE) dans l'édifice Aldred. SPE détient un portefeuille de plus d'un million de pieds carrés dans la grande région de Toronto. Le holding familial possède notamment l'hôtel King Edward. «Ça nous intéresse toujours d'investir dans des immeubles d'exception comme celui-ci», dit Michael Serruya, cofondateur la chaîne Yogen Früz, dans un entretien.

 

L'édifice Aldred constitue le premier investissement immobilier de la famille à Montréal. «Nous pouvons toujours nous tromper, mais nous pensons que le marché torontois est en surchauffe, alors qu'il y a encore des occasions sur le marché montréalais. Notre famille souhaite y bâtir un portefeuille significatif au cours des dix prochaines années.»

 

Ces investissements se feraient idéalement en partenariat avec Gad Bitton, a-t-il précisé.

Edited by ScarletCoral
Link to comment
Share on other sites

dans le même dossier, dans LaPresse

 

Publié le 13 août 2014 à 08h51 | Mis à jour à 08h51

Georges Marciano ouvre une nouvelle boutique

 

891996-nouvelle-boutique-mettra-vedette-collection.jpg

La nouvelle boutique mettra en vedette la collection de vêtements en denim appelée «GM-Georges Marciano».

SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

 

ANDRÉ DUBUC

LA PRESSE

 

On le dit acculé au mur par ses créanciers, mais cela n'empêche pas le fondateur de Guess Jeans, Georges Marciano, de lancer une nouvelle collection de vêtements avec son fils et d'ouvrir la semaine prochaine une boutique de jeans dans le Vieux-Montréal.

Au rez-de-chaussée du 507, place d'Armes, un immeuble dont M. Marciano vient de se départir, la vitrine de la boutique Georges Marciano Ranch a fière allure. «Ouverture prochainement», est-il simplement écrit sur une feuille. Le numéro de téléphone destiné aux gens qui souhaitent postuler pour un emploi à la nouvelle boutique conduit à une boîte vocale.

 

Au début du mois de juillet, le magazine Apparel News a annoncé le retour de Georges Marciano dans l'industrie du vêtement avec le lancement d'une nouvelle collection de vêtements en denim appelée «GM-Georges Marciano». Il fait équipe avec son fils Scott Marciano et une collaboratrice de longue date, Angela Furlong. «Le but est de réaliser la vision de mon père», a déclaré le fils à la publication d'affaires.

 

Il n'a pas été possible de parler à Georges Marciano. La Presse Affaires a échangé des courriels avec son fils, sans qu'il soit possible d'en apprendre davantage à ce stade-ci

 

Lancement en août

 

Dans une entrevue accordée à La Presse Affaires en janvier 2012, l'homme d'affaires d'origine marseillaise avait évoqué son projet d'ouvrir une boutique dans le Vieux-Montréal. Il avait aussi partagé son projet de lancer un jour une nouvelle collection de vêtements dans le style de Ralph Lauren.

 

L'article d'Apparel News indique que le lancement officiel aurait lieu en août avec l'ouverture de boutiques et la mise en ligne du site web du label.

 

Le magnat du jean délavé a vendu ses parts dans Guess Jeans en 1993 pour 240 millions. Il a quitté Los Angeles en 2006 pour s'établir dans le Vieux-Montréal. Entre 2006 et 2009, il y a d'ailleurs multiplié les acquisitions. Il avait déboursé de 80 millions pour le portefeuille de 18 immeubles qu'il s'est constitué.

 

Depuis novembre 2012, il a procédé à la revente d'au moins 11 de ces immeubles, selon un décompte récent du Journal de Montréal, dans le but de payer d'anciens employés qui l'ont poursuivi en justice pour diffamation et graves souffrances morales.

 

M. Marciano détient toujours l'établissement LHotel au 262, rue Saint-Jacques, où il habiterait, dans l'appartement-terrasse du dernier étage.

 

 

[ATTACH]16942[/ATTACH]

Edited by ScarletCoral
Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Il vient de fermer sa boutique!

 

via LaPresse

Georges Marciano ferme boutique

 

 

André Dubuc

La Presse

 

La boutique Georges Marciano Ranch du Vieux-Montréal a fermé précipitamment ses portes cette semaine, un peu plus d'un an après son ouverture. Mardi matin, le local au rez-de-chaussée du 507, place d'Armes était complètement vide.

La Presse avait souligné le lancement de la nouvelle enseigne du fondateur de Guess Jeans dans un article en juillet 2014.

 

Selon nos informations, le local, situé au coeur du quartier historique, suscite l'intérêt des grandes chaînes de café.

 

Les raisons précises de la fermeture restent inconnues. La foule ne s'y pressait toutefois pas, selon nos observations au fil des mois.

 

«M. Marciano a l'intention de rouvrir une nouvelle boutique au printemps prochain. Il cherche un meilleur emplacement», dit son avocat, Me Quentin Leclercq, du cabinet Lecours Hébert.

 

Le designer a déposé en août une poursuite devant les autorités américaines contre Guess pour violation de contrats et de droits de propriété intellectuelle. Ce recours s'ajoute à la poursuite introduite au Canada dans laquelle Marciano poursuit divers défendeurs, dont Guess pour des produits vendus sur l'internet associant les marques Guess et Georges Marciano.

 

Acquisitions immobilières

 

Le magnat du jean délavé a vendu ses parts dans Guess Jeans en 1993 pour 240 millions de dollars. Il a quitté Los Angeles en 2006 pour s'établir dans le Vieux-Montréal. Entre 2006 et 2009, il y a d'ailleurs multiplié les acquisitions immobilières. Il avait déboursé plus de 80 millions pour le portefeuille de 18 immeubles qu'il s'est constitué.

 

Depuis novembre 2012, il a procédé à la revente de la plupart de ses propriétés, dans le but de payer d'anciens employés qui l'ont poursuivi en justice pour diffamation et graves souffrances morales.

 

Ses anciens avocats du cabinet Dentons ont déposé une requête contre Marciano lundi pour recouvrer leurs honoraires impayés de plus de 73 000$.

 

M. Marciano détient toujours l'établissement LHotel au 262, rue Saint-Jacques, où il habiterait, dans l'appartement-terrasse du dernier étage.

Link to comment
Share on other sites

Selon nos informations, le local, situé au coeur du quartier historique, suscite l'intérêt des grandes chaînes de café.

 

Les paris sont ouverts : Starbuck est probablement à l'étroit dans la maison Cuvillier-Ostell et je pourrais avec un grand plaisir y voir un van Houtte ou une Brûlerie Saint-Denis. De grâce faites en sorte que ce ne soit pas un Tim Horton !!!

Link to comment
Share on other sites

  • 4 years later...
18 hours ago, Dominic723 said:

Je sais que je ne suis pas dans le bon, mais est-ce que quelqu’un a des informations sur le terrain l’édifice Aldred ? Le stationnement est complètement fermé, clôturé et il y a une roulotte de chantier 

6F5B6F68-073B-4FC1-B872-FBBF7671B88D.jpeg

C0A4C5BD-1958-4A5D-AC4E-D94A573A61D5.jpeg

 

Link to comment
Share on other sites

5 minutes ago, Dominic723 said:

Merci, faudrait régler, l'outil de recherche, car j'écris 46 rue Saint-Jacques, je regarde dans les 4 pages, et je ne trouve rien

Faut oublier les fonctionnalités de recherche spécifique à un site et pas juste mtlurb (j'ai déjà perdu une tonne de temps sur LaPresse pour finalement trouver ce que je cherchais instantanément avec google). Toujours google et tu peux rajouter mtlurb à la fin de tes mots clés ou tu ajoutes "site:mtlurb.com" pour forcer google à ne sortir que des pages de mtlurb.

https://www.google.com/search?q=46+rue+Saint-Jacques+mtlurb&oq=46+rue+Saint-Jacques+mtlurb&aqs=chrome..69i57j69i60l3.4141j0j9&sourceid=chrome&ie=UTF-8

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...