Jump to content

Recommended Posts

Dear all,

 

I have been a member of MtUrb since day 1, less active with posts now than I was a few years back, but always an avid reader. So, new developments in Montreal are really surprises when I go back "home" every few years. For you see, I have been living in Hong Kong for the past 5 years, enjoying life in the most transit-efficient city in the world. But this post is not about Hong Kong, it is about re-discovering Montreal...

 

Last time my wife and I came back to Canada was 3 years ago. As usual, we enjoyed our time and visited our friends and family in Montreal, Quebec City, Ottawa (where we lived and worked for over 12 years) and Toronto. I remember thinking back then that while Montreal was cooler, Toronto was the boom town, and Ottawa was the sleepy, quaint, moneyed high tech capital.

 

How things changed in 3 years. Ottawa seemed to us like it went down the drain; unbearable traffic, no high-tech rumble anymore (loss of Nortel?), a feeling as it somewhat had lost its soul somewhere in suburbia... Not quite sure how to pin it down but it felt empty. Quebec City didn't change much; we never cared for it much as we always thought the old Quebec to be an island of pretty in a sea of bland. Toronto is still booming, but still looking for its heart...

 

As I said, none of the real-estate development in Montreal should have surprised me since I was aware of every single one of them, thanks to you guys, but they did, in a big way. I could feel the vibrancy. In the new buildings, parks, squares, sure. But also in the attitude; I felt positivism and renewed joie-de-vivre. Food trucks that hasn't been allowed for decades are now back in full force, Ste-Catherine no longer felt like an unfortunate and sometimes decrepit metaphor for the two solitudes. Yeah, coming from Ottawa on the Metropolitain, or crossing the bridges made a Hong-Konger think that North-America hasn't quite gotten out of the stone-age of transportation. But I saw more people in the city of Montreal than ever before; people working, living and playing within urbanity. I also, for the first time, really saw the concept of urban villages materialize before my eyes, be it downtown in the condo environments, in NDG with its eclectic combination of tree-hugging concepts such as urban-gardens, and the sense that people truly understood that in order for sustainability to exist, it needs to be financially viable (overheard of discussion of a green entrepreneur planning how he was going to make his rooftop gardens profitable). Like it or not, one also cannot deny that Ferrandez has changed the face of the Plateau; I thought the density of people biking was a sight to behold.

 

Maybe I was dreaming and under the influence of so much amazing food (and ok, a good amount of red wine too...) that I partially lost my mind but beyond all of the impressive public money investments (CHUM, parks, new Metro trains, etc, etc), I thought, talking to people and "feeling" the city-beat, that I could feel a paradigm-shift or the beginning of one: the private sector investing in Montreal, believing in it (naysayers just have to spend 5 minutes at the corner of René-Levesque and De La Montagne to be convinced), and residents that seem to have moved on from the rut, looking forward instead of back...

 

I hope that continues when, hopefully, one day, I decide to move back to Canada and, maybe, settle down in Montreal.

 

We thoroughly enjoyed our time.

 

I leave you with 2 pictures.

 

IMG_8451_stitch2.jpg

Hard to say that Montreal is at a standstill.

 

20140711_131456_Pano2.jpg

The old 'Carriere Miron' is becoming one of the largest park in Montreal, here's what I would do with it. Picture was taken from the north-west corner. I'm not an artist but, you get the idea...

 

Have a great rest of this wonderful summer!

 

JC

IMG_8451_stitch.jpg

Link to comment
Share on other sites

Great post, thanks. Bonne idée pour l'ancienne carrière. Tu devrait envoyer l'idée à des entrepreneurs immobilier... qui sait?

 

Merci.

Je ne sais pas ou l'envoyer. Mais si j'avais une addresse email, oui, pourquoi pas.

Link to comment
Share on other sites

Merci.

Je ne sais pas ou l'envoyer. Mais si j'avais une addresse email, oui, pourquoi pas.

 

Ne cherche pas trop longtemps, c'est la Ville de Montréal qui est propriétaire des lieux et qui est en train de réaménager cet immense dépotoir en deuxième plus grand parc montréalais.

 

Merci aussi pour cette belle bouffée d'oxygène et ce constat positif que l'on sent si bien dans ton texte. Rien ne vaut l'expérience concrète sur le terrain pour juger de l'évolution d'une ville, même si aujourd'hui avec la technologie, on peut y suivre chaque projet à distance. Ce qui est aussi mon cas depuis que je suis installé en région charlevoisienne. On a beau suivre quotidiennement tous les événements, apprécier toutes les photos que nos membres publient avec enthousiasme, rien ne peut remplacer l'expérience pratique, soit celle de baigner dans l'ambiance réelle de la ville et communiquer avec ses résidents. On dirait d'ailleurs que le simple fait d'être absent un certain temps, nous donne le recul nécessaire et une certaine objectivité, en pouvant comparer l'avant et l'après avec plus d'acuité.

 

C'est en l'occurrence quand on se permet cette intrusion presque voyeuriste que les changements nous sautent aux yeux, on aime ou on n'aime pas, mais on ne reste certainement pas indifférent. D'ailleurs qu'on le veuille ou pas, on aura toujours une attitude plus critique vis à vis de notre ville. On lui veut du bien, comme à quelqu'un qu'on aime vraiment. Et quand on constate une véritable amélioration, comme c'est le cas actuellement, c'est aussi indirectement à nous-mêmes que l'on fait du bien.

 

Certaines photos anciennes (années 60-70) publiées récemment nous ont incidemment montré l'énorme changement depuis quelques années. Montréal se rebâtit de l'intérieur, elle remplit ses vides et se densifie en perdant son apparence de ville bombardée. On y investit plusieurs milliards en projets au coeur même de l'agglomération, qui changent littéralement la face de la ville et lui donnent une aura de dynamisme rarement senti dans son histoire moderne, sauf à la veille de l'Expo et des Jeux.

 

Ironiquement rien de majeur n'est attendu, sinon un anniversaire modeste en 2017, prétexte pour quelques projets ciblés. Mais ces derniers n'expliquent aucunement la vague qui envahit le centre-ville et dans une moindre mesure plusieurs quartiers environnants. C'est effectivement une renaissance qui coïncide avec la confiance retrouvée de ses habitants et aussi d'étrangers investisseurs. Tout le monde semble avoir compris le gigantesque potentiel de développement, avec l'amélioration des infrastructures qui aideront de surcroît à embellir le milieu urbain, tout en facilitant sa qualité de vie.

 

Pour le moment c'est un immense chantier qui transformera à jamais la ligne d'horizon de la ville, en lui ajoutant une forêt de nouvelles tours résidentielles luxueuses dans le quartier des affaires, qui ne sont en fait que le prélude d'une révolution urbaine pour tout le cv. C'est aussi un vaste chantier qui réaménage un quartier oublié (Griffintown), en prolongeant le centre-ville vers le canal Lachine, rivière artificielle mais non moins précieuse, pour créer un cadre de vie enchanteur le long de ses kilomètres de berges. C'est aussi un éléphantesque chantier routier incluant un pont au design moderne, qui rendront les déplacements plus fluides, autant privés que collectifs. Et finalement aux antipodes de la ville, deux quartiers de la Santé autour desquels viendront se greffer tous les éléments d'une ville moderne et agréable à vivre. Et il y a encore plus, disséminé un peu partout sur son territoire étendu et bien sûr trop long à énumérer.

 

En résumé: les montréalais aiment leur ville, et ce réveil soudain qui la rendra encore plus belle et plus soignée, en fera une ville encore plus attachante, plus dynamique et encore plus vibrante. La métamorphose est déjà fortement engagée et apparait déjà très prometteuse. A terme elle nous donnera un milieu urbain où la qualité de vie sera encore supérieure, en nous permettant de nous mesurer avantageusement aux plus grandes villes du monde dans ce domaine.

 

La relation des montréalais avec leur ville a toujours été une histoire d'amour avec bien sûr ses hauts et ses bas, son euphorie et ses périodes de morosité ponctuelles. Cependant l'ère nouvelle qui s'ouvre devant nous pourra être associée à un second coup de foudre, une deuxième lune de miel inespérée et intense, qui fera que Montréal et sa population ne seront jamais plus pareil. Sans manifestion international pour nous gonfler de fierté, c'est la ville elle-même qui prend toute la place dans nos coeurs et devient l'événement à célébrer.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value