Recommended Posts

Le Cours Aldred

Montréal, 2005

 

Ce projet résidentiel de 109 unités résidentielles en copropriété, s’insère harmonieusement sur un ilot entre deux rues parallèles du Vieux-Montréal. Sur la rue Notre-Dame, rue commerciale du 19ème siècle aux façades de pierre, trois étages reprennent l’expression architecturale du secteur par des lignes simples, une fenestration généreuse et un bandeau métallique dans le prolongement des corniches des bâtiments voisins. Deux étages additionnels sont disposés en retrait. Sur la rue Saint-Jacques, une aile de dix étages offre une interprétation contemporaine du vocabulaire architectural des bâtiments qui l’encadrent. Poursuivant une base très ajourée de deux étages, l’architecture mise sur la luminosité de la pierre blanche et l’articulation géométrique de deux barres d’habitations parallèles. Le deuxième volume, comportant un onzième étage, vient s’imbriquer à l’arrière en juxtaposition décalée, favorisant l’ensoleillement et contribuant l’ajout d’un large toit terrasse. Au rez-de-chaussée, des commerces et rues intérieures participent à la vitalité des rues et à la convivialité des déplacements piétonniers du Vieux-Montréal. Un jardin aménagé au deuxième étage, reliant les deux ailes de l’immeuble, s’organise autour d’un lanterneau qui laisse pénétrer la lumière au niveau des commerces. Par l’alternance de bandes végétales et minérales, ponctuées de sphères lumineuses, cet espace privé à ciel ouvert propose une ébauche de verdure au cœur de la ville.

 

RÉALISATION

ANALYSE DU SITE ET DU MILIEU D’INSERTION, CONCEPT ARCHITECTURAL, PLAN D’IMPLANTATION, PLANS PRELIMINAIRES, RENDUS 3-D

CLIENT

136991 CANADA INC.

 

BUDGET

38M$

 

Coursalfred4.jpg

 

Coursalfred3.jpg

 

Coursalfred2.jpg

 

Coursalfred.jpg

Edited by monctezuma

Share this post


Link to post
Share on other sites

I'm not really impressed at all. The facade, while not bad for a 60s building, would look out of place on St. Jacques Street. This is the kind of location where a "fake old building" would work well.

Share this post


Link to post
Share on other sites

i don't agree. that area needs a few things whose architecture says "this is not simply a tourist france for horse cars. this is the ancient heart of a great north american merchant city."

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les ennuis montréalais du fondateur de Guess Jeans

Hugo Joncas . Les Affaires . 19-09-2011 (modifié le 19-09-2011 à 12:34)

 

Fondateur de Guess Jeans installé à Montréal, Georges Marciano vient de se faire saisir l'impressionnante collection d'œuvres d'art qu'il détient, rapporte La Presse du 17 septembre. Le Marseillais d'origine doit quelque 260 millions de dollars à d'anciens employés qui l'ont poursuivi pour diffamation et souffrances morales. Ils l'ont mis en faillite aux États-Unis en mars dernier.

 

Les ennuis de l'homme d'affaires ne datent pas d'hier. Dès 2009, Les Affaires rapportait les problèmes de Georges Marciano, qui a accumulé une impressionnante collection d'immeubles de prestige dans la métropole, d'une valeur de plus de 80 millions de dollars.

 

Au 507, Place-d'Armes, des échantillons de moquette traînent sur le sol du neuvième étage. Georges Marciano a acheté le vénérable gratte-ciel du Vieux-Montréal en septembre 2008 pour 22 millions de dollars, et il met le décor au goût du jour. Des tableaux posés par terre attendent d'être accrochés.

 

" Il n'y a que moi qui puisse donner une âme à ce building avec ma passion ", nous a dit le Marseillais d'origine, dans un français émaillé d'anglais, lorsque nous l'avons rencontré le 29 octobre 2009. " Il est aussi beau que l'Empire State Building; je ferai tout pour qu'il soit aussi connu ! "

 

Construit entre 1929 et 1931, l'édifice art déco de 23 étages est la pièce maîtresse du portefeuille immobilier de Georges Marciano. Dix-huit immeubles, tous situés dans le secteur protégé de l'arrondissement historique de Montréal, entre le fleuve Saint-Laurent et les rues McGill, Saint-Antoine et Berri.

 

Fondateur de Guess Jeans en 1981, M. Marciano a vendu sa participation restante de l'entreprise à ses frères en 1993. Il s'est tourné vers la métropole québécoise en 2008 après avoir vendu ses immeubles de Beverly Hills, empochant de considérables profits. " Je cherchais un peu partout un marché où il n'y avait pas eu de surinflation, dit l'amateur de beaux immeubles. J'ai alors vu une annonce pour le 281, rue Saint-Paul Ouest. "

 

L'homme d'affaires l'a acheté sans hésiter et est tombé sous le charme de l'Old Montreal.

 

L'homme d'affaires aurait bien voulu continuer ses acquisitions. Mais le 320, rue Notre-Dame Est, acquis en juin 2009, fut sa dernière dans le Vieux-Montréal. Quatre mois plus tard, trois de ses anciens employés ont demandé à la justice fédérale américaine de forcer la faillite de M. Marciano, devenu insolvable.

 

Un jury de la cour supérieure de Californie l'a condamné à l'été 2009 à verser 260 millions de dollars américains en dommages-intérêts à six anciens employés et des proches de l'un d'entre eux pour diffamation et graves souffrances morales (severe emotional distress). Le procès défraie la manchette des pages mondaines à Los Angeles.

 

Mais l'homme d'affaires a refusé de se conformer au jugement. " Ils n'auront pas un sou ", disait M. Marciano en 2009. Du coup, trois des anciens employés ayant obtenu des jugements l'ont mis en faillite forcée.

 

En principe, rien n'empêche les anciens employés de M. Marciano de faire liquider son portefeuille d'immeubles, payé 80 millions de dollars canadiens, dit Bernard Boucher, directeur du groupe de restructuration et d'insolvabilité du cabinet Blakes, à Montréal.

 

En mai 2009, M. Marciano a contracté deux hypothèques commerciales d'une valeur totale de 11,5 millions auprès de la Banque Royale, alors que ses ennuis étaient déjà commencés. " Pas de commentaire ", dit la banquière responsable du prêt.

 

http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/immobilier/les-ennuis-montralais-du-fondateur-de-guess-jeans/535025

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nouveau projet de Dev McGill

 

Deux édifices reliés

 

http://www.devmcgill.com/fr/30-st-jacques-place-d-armes :

 

Le 30 St-Jacques sera érigé en une seule phase, avec deux ailes distinctes. Ces deux ailes séparées seront construites à l’échelle des rues qu’elles bordent, Notre-Dame et Saint-Jacques, et chacune en harmonie avec l’environnement urbain avoisinant, rehaussant le visage patrimonial du Vieux-Montréal.

 

Sur la rue Notre-Dame

 

En symbiose avec la nature architecturale de son voisinage, l’aile de cinq étages sur la rue Notre-Dame présentera une architecture néo-classique grâce à des lignes simples et une fenestration abondante. Les étages supérieurs, en retrait, permettront l’aménagement de terrasses privées extérieures sur le côté sud.

 

Sur la rue Saint-Jacques

 

L’aile donnant sur la rue Saint-Jacques, d’inspiration Art déco, rappellera la modernité du tournant du siècle. Dotée de 11 étages, l’aile comprendra deux étages en retrait où nicheront des appartements à deux niveaux et bordés de généreuses fenêtres.

 

st-jacques 1.jpg

st-jacques 2.jpg

st-jacques 3.jpg

st-jacques 4.jpg

Edited by lazou
ajout de photos

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By SupremeMTL
      Hello everyone, 
      I have posted a poll just to get the general sense on what fellow Montrealers think is the greatest issue plaguing the city that should be addressed in the coming decade. 
      I would like to know your opinions, and i think that this would be a fun hypothetical discussion as there are no guarantees the city will do anything to address any of the issues mentioned in the poll. 
      If i have missed any issues you felt were important or needed to be in the poll please feel free to talk about them below. 
      Enjoy!
    • By loulou123
      La PresseLe samedi 28 avril 2007
       
      Tout indique que Montréal fera une importante annonce sur le vélo au centre-ville lundi. La fameuse épine dorsale du réseau cyclable, attendue depuis 20 ans, sur le boulevard de Maisonneuve, deviendrait enfin réalité, selon ce qu'a appris La Presse.
       
      Le responsable du transport au comité exécutif de la Ville de Montréal, André Lavallée, a confirmé hier qu'il s'apprête à dévoiler quelque chose de «gros». Mais il s'est contenté de rire lorsque questionné au sujet de l'ouverture d'une voie sur de Maisonneuve.
       
      Le lien manquant
       
      Vélo Québec espère depuis 20 ans l'ouverture de ce tronçon qui compléterait le lien d'est en ouest. Présentement, la piste cyclable s'arrête d'un côté à la rue Berri, et de l'autre, à la rue Green. Les cyclistes doivent ensuite s'engager en zigzag dans les rues de Montréal pour accéder au coeur du centre-ville.
       
      Patrick Howe, de Vélo Québec, explique qu'une piste cyclable est au centre du «plan d'accès au centre-ville» que son organisation avait déposé auprès des élus, en 2005. Ce plan était le fruit de deux études qui avaient conduit Vélo Québec jusqu'à Vancouver et Toronto pour comparer les réseaux cyclistes et identifier les meilleures solutions.
       
      Carrefour du Parc
       
      Par ailleurs, l'équipe Tremblay est sur le point d'annoncer l'ouverture d'une piste cyclable d'environ un kilomètre, dans l'axe des avenues du Parc et des Pins. La voie s'étendra de la rue Rachel (au nord) à la rue Hutchison (au sud).
       
      Cette piste cyclable sera réalisée à l'intérieur du budget de 6,5 millions consacré à l'aménagement des abords du nouveau carrefour du Parc. La dernière phase de ces travaux, qui s'élève à 29,5 millions, comprend la construction du trottoir à l'est de l'avenue du Parc, l'installation de lampadaires de rue et de parcs, et la plantation d'arbres.
       
      «Ce sera une piste cyclable confortable, drapée de vert, assure André Lavallée, qui en fera l'annonce prochainement. La piste deviendra une des entrées du centre-ville.»
       
      Le responsable du dossier au comité exécutif ajoute qu'il est impératif pour Montréal de repartager la chaussée avec les cyclistes et les piétons.
       
      «Autrefois, les cyclistes et les piétons étaient considérés comme une nuisance au centre-ville, dit-il. Les pistes cyclables dans la rue Wellington, Saint-Urbain et Notre-Dame, qui ont été ouvertes l'an dernier, sont en train de transformer les habitudes de circulation des Montréalais.»
    • By vincethewipet
      Passages à niveau à Montréal sur les voies du CP
       
    • By ScarletCoral
      Programme de rues piétonnes et partagées de Montréal

      Montréal vient d'annoncer 4 projets de rues piétonnes pour l'été 2020  https://ville.montreal.qc.ca/ruespietonnes/
      La rue Jean-Brillant : parfait pour les étudiants de l'UdeM, HEC et Poly ça! https://ville.montreal.qc.ca/ruespietonnes/rue/jean-brillant  Le boulevard Gouin E. entre la rue De Martigny et l’avenue Hamelin https://ville.montreal.qc.ca/ruespietonnes/rue/ancien-village-du-sault-au-recollet La rue Bellerive entre Baldwin et Des Ormeaux https://ville.montreal.qc.ca/ruespietonnes/rue/halte-bellerive La rue Island dans Pointe-Saint-Charles entre le canal et la rue Grand Trunk https://ville.montreal.qc.ca/ruespietonnes/rue/rue-island
    • By jerry
      Transports: Du financement pour les tramways de Québec et de l'Est de Montréal
       
      ELSA ISKANDER 
       Mercredi, 26 juin 2019 09:55MISE À JOUR  Mercredi, 26 juin 2019 09:55
      Une entente de principe entre Montréal et le gouvernement du Québec a été conclue pour remettre les 800 millions $ d'une enveloppe fédérale allouée à la Société de transports de Montréal au tramway de Québec, a annoncé ce matin la mairesse de Montréal, Valérie Plante.   
      En contrepartie, le gouvernement donnera une somme équivalente à Montréal pour plusieurs projets de transports, dont un lien de tramway entre Lachine et le centre-ville, qui s'intégrera au projet de tramway dans l'axe de la rue Notre-Dame, dans l'Est de Montréal.   
      C'est une entente «gagnante-gagnante», a soutenu la mairesse.  
      Elle était accompagnée du président du Conseil du trésor, Christian Dubé, et de la la ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole, Chantal Rouleau, pour cette annonce sur le réseau transport en commun de la ville de Québec, faite à l'hôtel de Ville de Montréal.   
      Plus de détails à venir.
      https://www.journaldemontreal.com/2019/06/26/transports-du-financement-pour-les-tramways-de-quebec-et-pour-la-ligne-rose-a-montreal