Recommended Posts

Probably a restoration

 

http://www.vieux.montreal.qc.ca/inventaire/fiches/fiche_bat.php?num=13&sec=q

 

 

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=width: 400, align: left]FICHE D'UN BÂTIMENT [/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD]1x1_tr.gif1x1_tr.gif[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=class: titre1, width: 252, bgcolor: #C8B0B1]Identification[/TD]

[TD=width: 378][/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=width: 140]1x1_tr.gif[/TD]

[TD=width: 490]1x1_no.gif[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=class: legende, align: right]Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=align: center][TABLE=width: 210]

[TR]

[TD][TABLE=width: 100%]

[TR]

[TD=align: right][/TD]

[TD=width: 125]0040-24-8997-00-02.jpg[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[/TD]

[/TR]

[TR]

[TD=class: legende, align: right]©Denis Tremblay, 2006[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[/TD]

[TD=align: center][TABLE=width: 210]

[TR]

[TD][TABLE=width: 100%]

[TR]

[TD=align: right][/TD]

[TD=width: 125]0040-24-8997-00-03.jpg[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[/TD]

[/TR]

[TR]

[TD=class: legende, align: right]©Denis Tremblay, 2006[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[/TD]

[TD=align: center][TABLE=width: 210]

[TR]

[TD][TABLE=width: 100%]

[TR]

[TD=align: right][/TD]

[TD=width: 125]0040-24-8997-00-00.jpg[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[/TD]

[/TR]

[TR]

[TD=class: legende, align: right]photographie Denis Tremblay, 1998[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=class: legende_gch]Les termes précédés d'un gloss.gif sont définis au glossaire.[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=class: bordure, width: 248, bgcolor: #DFDDD7, align: right]Nom du bâtiment :[/TD]

[TD=class: bordure, width: 378, bgcolor: #F7F3DD, align: left]Édifice La Presse[/TD]

[/TR]

[TR]

[TD=class: bordure, width: 248, bgcolor: #DFDDD7, align: right]Adresses civiques :[/TD]

[TD=class: bordure, width: 378, bgcolor: #F7F3DD, align: left]

[/TD]

[/TR]

[TR]

[TD=class: bordure, width: 248, bgcolor: #DFDDD7, align: right]Construction :[/TD]

[TD=class: bordure, width: 378, bgcolor: #F7F3DD, align: left]1958-1959[/TD]

[/TR]

[TR]

[TD=class: bordure, width: 248, bgcolor: #DFDDD7, align: right]Plans de localisation :[/TD]

[TD=class: bordure, width: 378, bgcolor: #F7F3DD, align: center]

 

locali.png

 

 

StaticMapService.GetMapImage?1m2&1i9920990&2i12003161&2e2&3u17&4m2&1u378&2u320&5m4&1e2&5sen-US&6sus&10b1&token=83200

 

kh?v=148&hl=en-US&x=38753&y=46887&z=17&token=61097

kh?v=148&hl=en-US&x=38755&y=46887&z=17&token=20306

kh?v=148&hl=en-US&x=38755&y=46888&z=17&token=67462

kh?v=148&hl=en-US&x=38753&y=46888&z=17&token=108253

kh?v=148&hl=en-US&x=38754&y=46888&z=17&token=22322

kh?v=148&hl=en-US&x=38754&y=46887&z=17&token=106237

 

 

 

google_white2.png

Imagery ©2014 DigitalGlobe

 

Map

 

Satellite

 

 

[/TD]

[/TR]

[TR]

[TD=class: bordure, width: 248, bgcolor: #DFDDD7, align: right]Caractères physiques :[/TD]

[TD=class: bordure, width: 378, bgcolor: #F7F3DD, align: left]

  • Nombre d'étages : 4
    L'édifice s'ouvre d'abord avec une grande halle des presses.
  • Matériau dominant : métal
  • Type de toit principal : plat

Pour plus d'information sur les caractères physiques du bâtiment, veuillez consulter le relevé des caractères physiques.[/TD]

[/TR]

[TR]

[TD=class: bordure, width: 248, bgcolor: #DFDDD7, align: right]Pierre :[/TD]

[TD=class: bordure, width: 378, bgcolor: #F7F3DD, align: left]

  • Piliers, rue Saint-Antoine, et portail, boulevard Saint-Laurent : granit noir de Rivière-à-Pierre, région de Portneuf (Québec); poli; appellation commerciale Bleu Minuit; ce granit n'est plus en exploitation en 2007.
  • Murs des cages d'escaliers : calcaire gris de l'Indiana, États-Unis; confirmé; gris avec une très légère teinte chamois (en général le calcaire de l'Indiana utilisé dans le Vieux-Montréal est chamois).
  • Appuis des vitrines, rue Saint-Antoine, et autres parties du soubassement : granit gris de Saint-Sébastien-de-Frontenac, Cantons-de-l'Est (Québec); appellation commerciale, Gris de Saint-Sébastien.

[/TD]

[/TR]

[TR]

[TD=class: bordure, width: 250, bgcolor: #DFDDD7, align: right]gloss.gif Ce bâtiment fait partie

de l'ensemble suivant :[/TD]

[TD=class: bordure, width: 380, bgcolor: #F7F3DD, align: left]

  • La Presse
    Histoire de l'ensemble
    L'ensemble comprend deux immeubles construits par le quotidien La Presse à différentes périodes, et deux autres que le journal a acquis à partir de 1965.

Cliquez sur le nom de l'ensemble pour obtenir la liste des bâtiments de cet ensemble.[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=align: right]haut.gif[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=class: titre1, width: 254, bgcolor: #C8B0B1]Histoire du bâtiment[/TD]

[TD=width: 376][/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=width: 140]1x1_tr.gif[/TD]

[TD=width: 490]1x1_no.gif[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD][/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=class: bordure_bas, bgcolor: #EDE8DE, align: left]Cet édifice est construit par le journal La Presse en 1958-1959, afin d'agrandir ses bureaux et d'automatiser son imprimerie. Les travaux de préparation commencent dès 1955. L'architecte Jacques M. Morin conçoit le nouvel immeuble. Il faut démolir plusieurs bâtiments; on découvre aussi des vestiges des anciennes fortifications lors des travaux d’excavation, qui révèlent aussi des problèmes techniques qui retardent la construction proprement dite.

 

Le futur édifice reposera sur le lit de la rivière Saint-Martin, située sous la rue Saint-Antoine. Le roc sur lequel l’édifice peut s’ancrer se trouve 60 pieds plus bas. Les ingénieurs-conseils Surveyer, Nenninger et Chênevert doivent donc travailler à rendre étanches les fondations qui, de plus, devront supporter les vibrations des presses rotatives installées au niveau de la rue Saint-Antoine. Cet ancrage se fait à l’aide de 265 pieux accrochés au roc et, pour la première fois au Canada, une membrane étanche I.C .O.S.-Veber est utilisée pour protéger les fondations des effets destructeurs de la rivière souterraine. Quelques années plus tard, on utilisera cette même technologie pour le Palais de justice situé de l’autre côté de la rue Saint-Laurent.

 

En octobre 1958, alors que le nouvel édifice est presque terminé, une grève éclair des journalistes secoue l’entreprise pendant 13 jours. Madame Angélina Berthiaume-Du Tremblay est alors propriétaire du journal. Au moment où la grève prend fin, elle nomme Jean-Louis Gagnon chef de la rédaction. Celui-ci amorce alors un renouveau dans l’orientation journalistique du quotidien. La première action du nouveau rédacteur en chef sera de travailler à une nouvelle page éditoriale. Au même moment, il renouvelle l’image du journal en rafraîchissant la mise en page. De plus, la façon d’aborder l’information change : la une traite maintenant en priorité des nouvelles régionales et locales plutôt que les nouvelles internationales. Une typographie plus aérée, des articles signés, un caricaturiste régulier et l’introduction d’une tribune libre complètent ces changements.

 

L’équipe de journalistes de Jean-Louis Gagnon prend possession des locaux avec enthousiasme en octobre 1959. L’aménagement intérieur souligne l’importance que l’on accorde à la « nouvelle ». L’immense salle de rédaction de 75 pupitres, les chambres noires et les bureaux des chefs de service de la rédaction accueillent le personnel relié à l’information. Le 2e étage est réservé à la mise en page, caractères, linotypes et rangées de marbres. Les machines rotatives à haute vitesse fournissent un débit de 100 000 exemplaires à l’heure. Dans les entrepôts souterrains, on emmagasine les rouleaux de papier-journal.

 

À la structure de béton et aux deux cages d’escalier en granit et calcaire de l’Indiana du nouvel édifice vient s’accrocher un rideau de verre retenu par des moulures d’aluminium. Au niveau de la rue Saint-Antoine, les larges baies inclinées vers l’intérieur permettent d’éviter la réflexion du soleil à ceux qui s’arrêtent pour observer le travail de la rotative ultra-rapide. Elles alternent avec des montants en granit bleu minuit de Rivière-à-Pierre, sans compter que des blocs de granit gris de Saint-Sébastien servent de seuil pour ces mêmes vitrines. Au moment où ce nouvel édifice est construit, il présente la plus grande surface vitrée à Montréal. Une passerelle au-dessus de la ruelle des Fortifications relie l’ancien bâtiment au nouveau.

 

En 1959, la construction de cet édifice marque une évolution radicale dans la production du journal en plus de projeter une image moderne de l’entreprise. Mais tout aussi importante que les transformations physiques, la nouvelle approche journalistique annonce des changements de mentalité qui bientôt amorceront la révolution tranquille.

Voir aussi les informations sur le ou les ensembles dont ce bâtiment fait partie.[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=align: right]haut.gif[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=class: titre1, width: 252, bgcolor: #C8B0B1]Construction initiale[/TD]

[TD=width: 378, align: right][/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=width: 140]1x1_tr.gif[/TD]

[TD=width: 490]1x1_no.gif[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD][/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=class: bordure, width: 248, bgcolor: #DFDDD7, align: right]gloss.gif Date de construction :[/TD]

[TD=class: bordure, width: 378, bgcolor: #F7F3DD, align: left]1958-1959[/TD]

[/TR]

[TR]

[TD=class: bordure, width: 248, bgcolor: #DFDDD7, align: right]gloss.gif Concepteur de la construction :[/TD]

[TD=class: bordure, width: 378, bgcolor: #F7F3DD, align: left]

  • Jacques M. Morin
    (architecte)
  • Surveyer, Nenniger & Chênevert
    (ingénieurs conseils)

[/TD]

[/TR]

[TR]

[TD=class: bordure, width: 248, bgcolor: #DFDDD7, align: right]gloss.gif Propriétaire constructeur :[/TD]

[TD=class: bordure, width: 378, bgcolor: #F7F3DD, align: left]

[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=align: right]haut.gif[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=class: titre1, width: 252, bgcolor: #C8B0B1]Fonction(s) d'origine[/TD]

[TD=width: 378, align: right][/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=width: 140]1x1_tr.gif[/TD]

[TD=width: 490]1x1_no.gif[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD][/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=class: bordure, width: 248, bgcolor: #DFDDD7, align: right]gloss.gif Fonction(s) spécifique(s) :[/TD]

[TD=class: bordure, width: 378, bgcolor: #F7F3DD, align: left]

  • imprimerie de journal
  • journal : rédaction

[/TD]

[/TR]

[TR]

[TD=class: bordure, width: 248, bgcolor: #DFDDD7, align: right]gloss.gif Fonction(s) générale(s) :[/TD]

[TD=class: bordure, width: 378, bgcolor: #F7F3DD, align: left]

  • fabrication
  • culture

[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=align: right]haut.gif[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=class: titre1, width: 480, bgcolor: #C8B0B1]Protections patrimoniales du bâtiment[/TD]

[TD=width: 150][/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=width: 140]1x1_tr.gif[/TD]

[TD=width: 490]1x1_no.gif[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD][/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=class: bordure, bgcolor: #EDE8DE, align: left]Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :

  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré).
    Anciennement un arrondissement historique (1995-04-26) (juridiction provinciale)

Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivante :

  • Situé dans un secteur de valeur patrimoniale exceptionnelle Vieux-Montréal (juridiction municipale)

[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=align: right]haut.gif[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=class: titre1, width: 252, bgcolor: #C8B0B1]gloss.gif Numéros de référence[/TD]

[TD=width: 378, align: right][/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=width: 140]1x1_tr.gif[/TD]

[TD=width: 490]1x1_no.gif[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD][/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=class: bordure, width: 248, bgcolor: #DFDDD7, align: right]gloss.gif Bâtiment :[/TD]

[TD=class: bordure, width: 378, bgcolor: #F7F3DD, align: left]0040-24-8997-00[/TD]

[/TR]

[TR]

[TD=class: bordure, width: 248, bgcolor: #DFDDD7, align: right]gloss.gif Propriété :[/TD]

[TD=class: bordure, width: 378, bgcolor: #F7F3DD, align: left]0040-24-8997

Fiche 1 de 1 sur cette propriété[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=align: right]haut.gif[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=class: titre1, width: 352, bgcolor: #C8B0B1]Pour plus d'informations...[/TD]

[TD=width: 278, align: right][/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=width: 140]1x1_tr.gif[/TD]

[TD=width: 490]1x1_no.gif[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD][/TD]

[/TR]

[/TABLE]

[TABLE=width: 630]

[TR]

[TD=class: bordure, bgcolor: #EDE8DE, align: left]Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,

veuillez consulter les sources suivantes :

 

[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais vérifier pour savoir quelles infos je serais autorisé vous divulguer, mais je peux vous confirmer que les travaux concernent le rez-de-chaussé (ancienne imprimerie) et non un reclad de la façade.

 

Je crois que ça sera très intéressant une fois complété!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je vais vérifier pour savoir quelles infos je serais autorisé vous divulguer, mais je peux vous confirmer que les travaux concernent le rez-de-chaussé (ancienne imprimerie) et non un reclad de la façade.

 

Je crois que ça sera très intéressant une fois complété!

 

Je passe devant à tous les jours et j'ai toujours trouvé que cette grande salle ferait une superbe salle de nouvelles / salle de rédaction. Curieux de voir ce que ça va être.

Modifié par begratto

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je pense devant à tous les jours et j'ai toujours trouvé que cette grande salle ferait une superbe salle de nouvelles / salle de rédaction. Curieux de voir ce que ça va être.

 

Je ne me souviens plus exactement où j'ai lu ça, mais ils déménageront effectivement la salle des nouvelles au rez-de-chaussée. Je crois que

ça se fera en 2015 ou 2016.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je sais pas ça ressemble à quoi au niveau bruit dans une aire ouverte comme celle la lorsque tu esseyes de te concentrer à écrire mais au niveau design c'est très réussi!

 

Belle quantité de lumière aussi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Contenu similaire

    • Par ScarletCoral
      Projet de 23.6 millions sur le terrain de l'Institut Néomed dans l'arrondissement Saint-Laurent.
      Communiqué de la Ville  :
      Soutien à l'Institut Néomed pour la mise en œuvre d'un complexe d'innovation et de commercialisation
      7 décembre 2018
      Montréal, le 7 décembre 2018 - La Ville de Montréal et le gouvernement du Canada ont annoncé aujourd'hui leur soutien financier à l'Institut Néomed pour la mise en œuvre d'un nouveau complexe d'innovation et de commercialisation (CIC) spécialisé en sciences de la vie et technologies de la santé. Ce complexe mettra notamment à la disposition des PME des laboratoires adaptés, des équipements partagés et de l'accompagnement dans la commercialisation.
      L'Institut Néomed est un organisme à but non lucratif localisé dans l'arrondissement de Saint-Laurent. Un des volets de sa mission consiste à développer, dans le Grand Montréal, un écosystème d'affaires et des réseaux d'innovation dans le but de dynamiser le développement et la croissance des entreprises en sciences de la vie et technologies de la santé (SVTS).
      Phase 1 du Complexe d'innovation et de commercialisation
      La phase 1 du projet prévoit la construction, sur le terrain de l'Institut Néomed, d'un nouveau bâtiment qui sera relié à l'édifice existant de l'organisme. Ce nouveau bâtiment permettra à Néomed de combler une lacune dans la commercialisation de produits issus de la recherche universitaire et de satisfaire une forte demande des PME pour des services d'accompagnement, des laboratoires, des bureaux et des espaces collaboratifs. Disposant de 50 000 pieds carrés pour accueillir les installations, la phase 1 du CIC sera livrée en 2020. Le projet est évalué à 23,6 millions de dollars et compte sur la participation financière de nombreux partenaires publics et privés.
      La création du nouveau Complexe d'innovation et de commercialisation contribuera au renforcement de l'écosystème montréalais des sciences de la vie et technologies de la santé. Les actions du CIC et la réalisation de la phase 1 combleront le problème du chaînon manquant dans le parcours de croissance d'une entreprise, et ce, en mettant à la disposition des « entrepreneurs/chercheurs » des laboratoires adaptés, des équipements partagés et de l'accompagnement dans la commercialisation. De plus, l'attraction de nouvelles sociétés contribuerait à affirmer le positionnement nord-américain de ce pôle montréalais d'innovation en SVTS.
      Contribution de la Ville de Montréal
      La Ville de Montréal accordera un soutien financier de 1,5 M$ sur une période de quatre ans à l'Institut Néomed pour la mise en œuvre de la phase 1 du CIC en sciences de la vie et technologies de la santé. Cette somme permettra à l'organisme d'assurer le démarrage du projet ainsi qu'une partie de sa mise en œuvre et de son fonctionnement.
      Contribution du gouvernement du Canada
      Pour poursuivre sa croissance, l'Institut Néomed bénéficiera également d'une contribution non remboursable de 1,5 M$  de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC). Grâce à cette aide financière, l'organisme pourra réaliser un projet qui vise l'accroissement de la capacité d'innovation des PME dans le secteur des SVTS, notamment par l'achat d'équipements de laboratoire.
      « La mise en œuvre d'un CIC pour l'agglomération montréalaise est un projet  structurant, mobilisateur et qui s'inscrit directement dans les orientations de la Stratégie de développement économique 2018-2022 de la Ville de Montréal. Cette contribution municipale permettra de développer et de consolider un pôle montréalais d'innovation dans le secteur des SVTS. En misant sur le savoir et le talent, en stimulant l'entrepreneuriat et en appuyant un réseau performant, ce projet contribuera de façon concrète à la rétention des talents face à la compétition mondiale et au rayonnement de Montréal à l'étranger », a déclaré M. Robert Beaudry, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal responsable du développement économique et commercial, ainsi que des relations gouvernementales.
      « Nous sommes fiers de la confiance que nous accordent la Ville de Montréal et Développement Économique Canada pour les régions du Québec pour la mise en œuvre du Complexe d'innovation et de commercialisation en sciences de la vie et technologies de la santé. Ces contributions nous permettront, entre autres, de répondre aux besoins des entreprises à une période critique de leur existence, où elles passent de « jeunes pousses » à entreprises en croissance. De plus, le Complexe consolidera la position de chef de file de Néomed en innovation et favorisera le développement et la commercialisation des découvertes », a indiqué M. Donald Olds, président et chef de la direction de l'Institut Néomed. 
      « Je suis fière de constater l'ampleur des connaissances et de l'expertise développées ici, et qui rayonnent partout dans le monde. L'Institut Néomed est un chef de file de l'un des secteurs les plus effervescents du Grand Montréal, celui des sciences de la vie. Il faut appuyer l'esprit entrepreneurial, encore plus lorsque l'ingéniosité et le savoir-faire conduisent directement au développement des technologies de la santé. Ce projet permettra de rehausser l'intensité technologique et le niveau d'innovation des PME ce qui favorisera leur compétitivité et leur ouvrira de nouveaux marchés » a affirmé Mme Emmanuella Lambropoulos, députée fédérale de Saint-Laurent.
      « En soutenant l'Institut Néomed, le gouvernement du Canada permet à l'organisme de se doter d'une infrastructure de recherche de classe mondiale pour le développement de technologies et de procédés novateurs qui bénéficieront aux entreprises canadiennes du secteur des sciences de la vie. En misant sur l'innovation, les entreprises génèrent de la croissance au profit des collectivités », a conclu l'honorable Navdeep Bains, ministre responsable de DEC
      Entente Réflexe Montréal  
      Dans le cadre du statut officiel de métropole conféré à la Ville en 2017, l'entente "Réflexe Montréal" vise le développement de tout le potentiel de Montréal au niveau économique, social ou culturel. À titre de métropole, Montréal dispose désormais d'une plus grande autonomie et de plus de flexibilité dans la prise de décisions qui influencent la qualité de vie de ses citoyens. Le gouvernement du Québec reconnaît aussi ce statut particulier de métropole dans l'élaboration des lois, des règlements, des programmes, des politiques ou des directives qui concernent Montréal.
       
       
    • Par nephersir7
      Nom: Redéveloppement du site de l'usine Honeywell (200-250 boulevard Marcel-Laurin)
      Hauteur en étages: 1 tour de 12 étages, 4 immeubles de 4 à 8 étages, 90 maisons de ville
      Hauteur en mètres: 
      Coût du projet: 
      Promoteur: Kilmer Brownfield Equity Fund
      Architecte:
      Entrepreneur général:
      Emplacement: 200-250 boulevard Marcel-Laurin
      Début de construction:
      Fin de construction:
      Site internet: 
      Lien webcam: 
      Autres informations: 1 parc, 1 place publique, plusieurs commerces de proximité
      Rumeurs: 
      Aperçu artistique du projet: 

      Maquette: 
      Autres images: 



      Vidéo promotionnelle:
    • Par GDS
      Bienvenue à Cité Midtown, le nom dit tout un emplacement idéal entre la banlieue et le centre-ville de Montréal. La combinaison ultime d’un design sophistiqué et d’un emplacement central pratique niché sur une propriété LEED ND de 16 acres. Cité Midtown met en valeur tout ce que Montréal a à offrir aux jeunes familles, aux étudiants, aux couples et aux gens d’affaires.
      Baladez-vous dans un parc, entrainez-vous dans la salle de sport dernier cri, prélassez-vous au bord de la piscine ou faites un saut en ville. Idéal pour un nouveau chez soi ou même pour un investissement immobilier. Avec son style résolument urbain, Cité Midtown redéfinit la vie de quartier.
       
      http://www.mcgillimmobilier.com/cite-midtown-condos-neufs-a-vendre-royalmount/?convert=true
    • Par amos404
      J’aimerais vous partager cette vision d’un transport en commun lourd dans les Quartiers industriels de Montréal. Saint-Laurent est le deuxième plus important employeur du grand Montréal avec plus de 200 000 emplois pourtant contrairement au centre-ville qui est desservi par 3 lignes de métro, 6 lignes de train de banlieue et bientôt le REM, Saint-Laurent n’a aucun projet de transport lourd. Devant cette situation il est normal que le transport en commun ne soit pas une option populaire pour se rendre dans ce secteur. Pourtant, s’il y a un seul secteur dans le grand Montréal qui est le plus successible de produire un important transport modal c’est bien ce quartier industriel!
      En effet, le secteur est lourdement congestionner, car la majorité des gens si rendre en auto solo. Donc un système de transport plus rapide deviendrait très intéressant pour les travailleurs. Pour être une réussite, le transport en commun doit être rapide, fréquent et flexible en raison des horaires atypiques en usine.
      C’est pourquoi je propose ici l’idée d’une ligne de rem logeant l’autoroute 13 de la 640 jusqu’à Lachine. La position de la plupart des stations est assez approximative, car je ne veux pas que l’on se penche là-dessus c’est plus pour suscité la discussion.
      L’idée est d’offrir une alternative crédible à l’auto solo pour les travailleurs de la rive nord, de Laval et de l’ouest de l’île (grâce à une correspondance avec le REM 1 et la ligne de train Vaudreuil). La ligne pourrait aussi être avantageuse pour les résidents de Lachine et du centre de Montréal qui voudraient se rendre dans ce coin.  Je suis au courant que les distances de marche sont importantes et c’est pourquoi les usines pourraient offrir un service de navette vers la gare la plus proche à la fin des quarts de travail.
      J’ai inclus le classique prolongement de la ligne orange jusqu’à Bois-Franc (pour faciliter les correspondances)  et une version allonger de la ligne bleue qui inclurait une station supplémentaire dans les quartiers résidentiels d’Anjou et une autre dans le quartier industriel (pour les mêmes raisons que ma ligne rouge de REM)
      J’aimerais vous entendre là-dessus, devrait-on desservir les quartiers industriels? Sinon pourquoi? Et si vous n’aimez pas mon idée que proposeriez-vous à la place? (en restant dans le thème de la desserte des quartiers industriels)