Jump to content

ville-marie Cité d'archéologie et d'histoire de Montréal


Recommended Posts

Pinned posts
  • 3 years later...
  • Replies 242
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

07 mai 2018 Étrange la base et l'angle des fenêtres. Les colonnes complètes jusqu'au sol auraient été un choix plus sobre et intéressant à mon avis. En contraste avec la texture de ses voisins. 

Posted Images

Sur la deuxième image on parle de fouilles ''qui se poursuivront jusqu'en Octobre 2011''.

Soit c'est une faute de frappe - soit un projet bien en retard. (Les deux scénarios sont très plausibles ha-ha)

 

Sur google street view, on peut voir qu'il y avait des fouilles sur ce site en 2011:

 

[sTREETVIEW]https://maps.google.ca/?ll=45.500489,-73.555674&spn=0.001594,0.004128&t=h&z=19&layer=c&cbll=45.500591,-73.555593&panoid=tluT7QymGkMfhZ6qWOSryg&cbp=12,246.22,,0,3.27[/sTREETVIEW]

 

Peut-être qu'ils avaient terminé une première phase des fouilles et attendaient avant de faire l'expansion du musée?

Link to post
Share on other sites
Scoop ? Les travaux ont commencés au début du mois de juillet. C'est loin d'être un scoop !!!

Peu de gens étaient au courant de ce chantier, tu aurais pu nous en informer.

 

Il n'empêche !! C'est tout de même sympa d'avoir une photo. Si tu travailles si près ce serait sympa également d'avoir une vue des mêmes travaux à partir de la rue McGill. Tu pourrais moner sur les bloc de béton et ainsi tu aurais une vue d'ensemble du projet. C'est vraiment très excitant !!

Là je doit reconnaître que ton idée est excellente, la vue sur le chantier est très bonne particulièrement à l'heure du diner, j'y ai fait de très bonne photos!

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

August 25th 2013 - I walked in on a guided tour, with the person explaining that Pointe-A-Calliere will rename itself in 2017 to Cite de L'Histoire Architecturale (that's what I remember hearing him say). They will also lease most of the Federal Customs basement for expositions. Everything will be linked underground (walking through some restored sewers, again I forget the name). I'd appreciate if anyone could correct me appropriately.

 

Edit: There's a little more info here. William collector sewer. The new name will be: CIté d'archéologie et d'histoire de Montréal.

 

pac1.jpg

 

pac2.jpg

 

pac3.jpg

Edited by denpanosekai
added link
Link to post
Share on other sites

http://pacmusee.qc.ca/fr/actualites/decouverte-majeure-sur-le-site-de-fouilles-du-parlement-du-canada-uni

 

Fouilles-Archeologiques-23-aout-2013800.jpg

 

Pointe-à-Callière vient de faire une découverte majeure sur le site du Marché-Sainte-Anne-et-du-Parlement-du-Canada-Uni, sur la place D’Youville Ouest, dans le Vieux-Montréal, un site historique classé en 2012 par le ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 

Des restes calcinés d'une dizaine de livres provenant du parlement du Canada-Uni ont été trouvés le vendredi 23 et le lundi 26 août 2013 dans le cadre de la campagne de fouilles archéologiques présentement réalisée par Pointe-à-Callière. C'est dans la couche d'incendie qu'ont été trouvés les documents. Une première observation permet de déterminer qu'un de ces livres est en français.

 

« C'est une découverte majeure qui comporte une charge symbolique incroyable. Nous ne pensions pas retrouver des livres puisque le parlement a été complément détruit par le feu le 25 avril 1849 », explique Louise Pothier, archéologue à Pointe-à-Callière, et responsable du chantier de fouilles.

 

Un site historique majeur

Le site du Marché-Sainte-Anne-et-du-Parlement-du-Canada-Uni a joué un rôle historique prépondérant pour la métropole alors que Montréal a joué un rôle majeur comme berceau de la démocratie au Canada. Rappelons que le premier parlement permanent de la province du Canada s’est installé à Montréal de 1844 à 1849, dans l’édifice du marché Sainte-Anne. Des lois importantes pour la création du Canada y ont été votées, dont celle établissant le gouvernement responsable en 1848. En 1849, une émeute déclenchée par la sanction royale accordée à la Loi pour l’indemnisation des victimes des Rébellions de 1837-1838 se traduit par l’incendie du parlement, qui sera une perte totale. Le parlement sera déménagé par la suite en alternance entre Toronto et Québec, puis s’installera à Ottawa en 1857.

 

Conservation et traitement

Les livres découverts seront rapidement envoyés à l’Institut de canadien de conservation ou au Centre de conservation du Québec, afin d'évaluer les possibilités de restauration dans le but de conserver et mettre en valeur ces documents historiques. Il faut dire que le soir de l'incendie, le feu consume les deux bibliothèques parlementaires. Plus de 24 000 documents publics du Haut-Canada et du Canada-Uni, dont certains remontant à l'époque de la Nouvelle-France, sont réduits en cendres.

 

Cette campagne de fouilles, qui se déroule depuis juillet et jusqu'en septembre 2013, poursuit le travail amorcé en 2011 alors que les recherches ont permis de mettre au jour les fondations de pierre du monumental bâtiment (100 m X 20 m), en plus d’une section de l’égout collecteur William construit sur la rivière Saint-Pierre canalisée à la même époque que la construction du marché Sainte-Anne. Les fouilles archéologiques sont effectuées par les archéologues de la firme Ethnoscop et le chantier est supervisé par la firme Pomerleau et Quartier International de Montréal (QIM). Cette année, le projet est rendu possible grâce à la contribution financière du ministère de la Culture et des Communications du Québec, avec la collaboration de la Ville de Montréal.

 

Retour sur l'histoire du site

 

Pour voir le film Montréal, une capitale, un parlement (1844-1849)

 

Vers la Cité d'archéologie et d'histoire de Montréal

La mise en valeur du marché Sainte-Anne devenu le parlement de la province du Canada et des objets qui y ont été retrouvés est une des composantes du grand projet de Pointe-à-Callière : la création de la Cité d’archéologie et d’histoire de Montréal déclinée en une dizaine de lieux. Outre la mise en valeur des vestiges de ce site, le projet comprend aussi la préservation et la mise en valeur des vestiges du fort de Ville-Marie et du Château de Callière, et l’aménagement d’une salle d’expositions internationales, tous reliés en souterrain par le fameux égout collecteur William, sur une distance de 400 mètres. Le rendez-vous avec ce legs patrimonial unique au monde est prévu en 2017 à l’occasion du 25e anniversaire du Musée, du 375e anniversaire de la fondation de Montréal et du 150e anniversaire de la Confédération. La préservation et la mise en valeur de ces lieux constituent un geste de mémoire que Pointe-à-Callière entend poser pour rendre accessible ce patrimoine exceptionnel à la population actuelle et aux générations futures. Les détails de l’ensemble du projet d’expansion sont disponibles sur le site Internet du Musée.

Link to post
Share on other sites
  • 2 months later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By swansongtoo
      I'm sure there's a thread for this piece of land but too lazy to look.
       
      In Saturday's Gazette a report on a new Preval projet on the former Franciscan church site.
       
      Suspects are apparently already complaining though that's a small piece of the report.
       
       
      MONTREAL - A vast tract of downtown land, left partially empty after the site’s historic Franciscan church was destroyed in a 2010 blaze, could be reinvented as two 18-storey condo towers.
       
      Groupe Prével, the developer that transformed the former Seville theatre near the old Forum into a sold-out multi-phase condo project, has an option to buy part of the site on the south side of René Lévesque Blvd., west of Fort St. and the entrance to Highway 720.
       
      The Prével project — which would include a 330-square-metre public park on part of the site — would require the city of Montreal to change the zoning from institutional to residential.
       
      “We’ve had internal discussions with the planning department and they seem positive about it,” said Jonathan Sigler, a co-founder of the urban condo developer, which has also built the Lowney project in Griffintown.
       
      “But obviously, this is going to go through a public consultation.”
       
      The project comes at a time when the city of Montreal, along with other local muncipalities, is under fire for fast-tracking residential development at the expense of green space and such services as schools and daycares in areas like Griffintown. Sigler said Prével’s project would balance development with the need for green space, by creating the park and maintaining the woods in the back of the site known as the jardin des Franciscains.
       
      “Nothing would be knocked out,” Sigler told The Gazette.
       
      But some residents in nearby Shaughnessy Village have already called on city officials to “firmly oppose the project” and come up with a plan oriented toward better public access to the site instead of for “building condo towers.”
       
      Through the deal with the Franciscans, Prével would acquire only part of the site, which includes two heritage buildings used by commercial tenants. The religious order, which first stepped foot in Quebec nearly 400 years ago, would continue to own these two buildings.
       
      The historic Franciscan church was destroyed in an early-morning fire more than three years ago. News reports said the religious order had ceased holding services at the aging church, and abandoned the building in 2007 because it couldn’t afford the $5 million in needed repairs.
       
       
      Read more: Montreal Gazette | Page Not Found
    • By IluvMTL
      Dans Sainte-Marie et en face du fleuve
      297 logements





       
       
       
    • By IluvMTL
      170-188, boul. René-Lévesque Est

      180 René-Lévesque Est
      Client : Hillpark Capital
      Architecte : NEUF Architect(e)s
      Le 180 René-Lévesque Est est une tour de 21 étages avec deux sous-sols à l’entrée du centre-ville de Montréal ayant une présence marquée parmi les bâtiments voisins de plus faible hauteur. La tour possède une dalle en tréfonds accueillant des arbres matures, ainsi qu’un podium au quatrième étage abritant une piscine pour les usagers de cette tour résidentielle. 
      PRINCIPAUX DÉFIS RELEVÉS :
      Conception d’un radier sur la totalité de l’empreinte du bâtiment en raison de la faible capacité portante du sol;
      Élaboration d’une stratégie de soutènement des terres afin d’éviter les ouvrages souterrains et permettant la reprise en sous-œuvre de deux bâtiments voisins de plus de trois étages.
      http://elema-ing.com/fr/projets/180-rene-levesque-est
       
       



×
×
  • Create New...