Jump to content

Le canal de Lachine parmi les plus belles pistes cyclables du monde?


Nameless_1
 Share

Recommended Posts

Et si vous aviez à élire la plus belle piste cyclable du monde ? Et si Montréal faisait partie des options ? Pour fêter son 200 millionième trajet, Vélib, l’équivalent du Bixi à Paris, invite les Parisiens à sélectionner la piste de leur rêve. Et elle qui longe le canal de Lachine à Montréal compte parmi les choix proposés, aux côtés de Copenhague, Amsterdam, Tokyo, Rio, Londres, Los Angeles, Rome, New York, Dublin, Berlin.

 

On y vante le fait que le parcours de 14,5 km reliant le Vieux-Port et les gratte-ciel de la ville au parc René-Lévesque est isolé de la circulation automobile et ponctué d’espaces verts. Et qu’on peut y admirer ses écluses et anciennes usines du XIXe siècle. Bien sûr, notre Bixi est mis en vedette, malgré ses déboires financiers et la sombre perspective qu’il n’y survive pas au-delà de la saison 2014…

 

http://www.ledevoir.com/opinion/blogues/le-blogue-urbain/405511/le-canal-de-lachine-parmi-les-plus-belles-pistes-cyclables-du-monde

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

dans la Voix Pop

 

24/02/2016 Mise à jour : 24 février 2016 | 8:56

 

Canal de Lachine: une piste cyclable réclamée douze mois par année

 

Par André Desroches

TC Media

 

canal-lachine-velo-hiver-hl-8236.jpg?w=618&h=408&crop=1

L’Alliance des piétons et cyclistes du Sud-Ouest demande depuis 2012 le déneigement de la piste du canal, rappelle son directeur, Derek Robertson.

Photo : Hugo Lorini / TC Media

 

Dès que l’hiver arrive, les cyclistes doivent dire adieu à la piste du canal de Lachine. Parcs Canada ne procède pas à son déneigement. La Coalition vélo de Montréal veut qu’elle soit accessible tout au long de l’année.

 

Responsable de l’entretien de la piste, l’agence gouvernementale ne ferme pas la porte à la demande de la coalition d’organismes qui fait la promotion du vélo urbain. Elle explique «devoir analyser toute proposition et ses impacts sur le site».

 

Elle rappelle qu’elle collabore depuis le début de l’année au projet-pilote de sentier multifonctionnel et de piste de ski de fond de la Ville de Montréal aménagés en bordure du canal.

 

Un sentier de 14 km suit sensiblement le tracé de la piste cyclable entre les ponts Gauron et Lafleur et le marché Atwater. Il s’adresse aux adeptes de la raquette, de la marche et du vélo à gros pneus (fat bike).

 

«Ce n’est pas pour le vélo urbain», constate Daniel Lambert, porte-parole de la Coalition vélo de Montréal.

 

Selon lui, le déneigement des 14,5 km de la piste du canal permettrait d’améliorer la sécurité des cyclistes qui n’auraient pas à emprunter les rues.

 

«L’objectif est que la piste soit déneigée l’hiver prochain», indique M. Lambert. Il rappelle que Montréal va fêter son 375e anniversaire en 2017. «Nous aimerions qu’une piste quatre saisons fasse partie des célébrations», dit-il.

 

Une vieille demande

Directeur de l’Alliance des piétons et cyclistes du Sud-Ouest de Montréal (APCSOM), un des organismes membres de la coalition, Derek Robertson rêve d’une piste ouverte à l’année.

 

«Notre position a été déposée à l’arrondissement du Sud-Ouest en 2012 et n’a pas changé depuis. Nous sommes pour le déneigement de la piste», rappelle-t-il.

 

Il salue l’aménagement du sentier multifonctionnel, mais à son avis, le déneigement de la piste du canal «servirait un autre type de clientèle».

 

Pour M. Robertson, ce lien favoriserait le transport actif dans un secteur où des problèmes de circulations sont à prévoir au cours des prochaines années avec les projets Turcot, Champlain et Bonaventure. «Nous sommes certains que cela serait une source de mitigation pour éviter la congestion», dit-il.

 

«Montréal est en discussion avec Parcs Canada à ce sujet», indique le conseiller municipal Marc-André Gadoury, président du comité consultatif sur le vélo. C’est notre objectif d’accroître le nombre de voies été comme hiver. Ça deviendrait pour le Sud-Ouest la colonne vertébrale du réseau quatre saisons.»

 

Le conseiller municipal de Projet Montréal dans le Sud-Ouest, Craig Sauvé, explique que le parti est en accord avec la position de la coalition. «Il faudrait que cet axe important soit accessible douze mois par année. On souhaite agrandir le réseau blanc», souligne le porte-parole de Projet Montréal en matière de transport.

 

Présentement, aucune piste cyclable du Sud-Ouest ne fait partie du réseau hivernal.

Link to comment
Share on other sites

Excellente idée, surtout que cela ne demande rien de plus qu'un déblaiement sans transport de neige. Donc peu couteux. Si cela encourage les transports alternatifs, donnons leurs la chance de se développer toute l'année durant.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value