Jump to content

Recommended Posts

il y a 7 minutes, Ousb a dit :

Apparemment il y a un stationnement sous terrain l’ascenceur pour s’y rendre se fait attendre depuis 10ans, ce qui expliquerait sa faible fréquentation

 

il y a 1 minute, Dominic723 a dit :

Je comprend même pas pourquoi la ville à laisser passé cela, on s'entend que c'est la base du principe d'accessibilité universelle

Suite à la promesse de la Ville de rectifier prochainement la situation j'espère que Radio-Canada fera un suivi afin de s'assurer que les travaux sont bel et bien complétés.

Link to post
Share on other sites
  • Replies 127
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Désolé le francais c'est ma troisième langue, je vais retourner à l'école juste pour toi ou même éviter de l'utiliser dans le future.

Aussi difficile que lire autant de fautes d'orthographe dans un seul paragraphe?

Posted Images

Il y a 13 heures, Rocco a dit :

Ça chiale parce que le monde aime chialer. Tu mettrais tout à leur goût et ils chialeraient pareil. Pas pour rien que les politiciens écoutent pas le monde.

Tu es un expert à ce sujet...

Link to post
Share on other sites

La succursale de la SAQ a été ouverte en 2015, comme le parking souterrain qui se trouve en dessous. Ça fait donc pas 10 ans comme dit le couple dans le reportage, ni les 7-8 ans que mentionne Patrice Roy. Celà dit, pourquoi l'ascenceur n'as pas été installé en même temps demeure une bonne question. Et pour info, il y a 410 places de stationnement au marché, pas 60 comme le mentionne un marchand. Faire des reportages où l'on donne la parole aux gens plutôt que de faire des recherches pour avoir des faits, c'est pas mal moins forçant.

Edited by titi
Link to post
Share on other sites
Le 2018-11-14 à 12:52, titi a dit :

La succursale de la SAQ a été ouverte en 2015, comme le parking souterrain qui se trouve en dessous. Ça fait donc pas 10 ans comme dit le couple dans le reportage, ni les 7-8 ans que mentionne Patrice Roy. Celà dit, pourquoi l'ascenceur n'as pas été installé en même temps demeure une bonne question. Et pour info, il y a 410 places de stationnement au marché, pas 60 comme le mentionne un marchand. Faire des reportages où l'on donne la parole aux gens plutôt que de faire des recherches pour avoir des faits, c'est pas mal moins forçant.

En 2015 on a fait des travaux pour agrandir le stationnement sous-terrain du côté de la rue Casgrain, mais oui, il existait bien avant ça. L'accès se fait par la rue Henri-Julien. 

Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

http://journalmetro.com/local/villeray-st-michel-parc-extension/actualites/2040317/marche-jean-talon-les-stationnements-souterrains-peu-utilises-pendant-les-fetes/

Marché Jean-Talon: Les stationnements souterrains peu utilisés pendant les Fêtes

Journal Métro
Emmanuel Delacour  
 
photo-facebook1-e1547150742464.jpg?w=618

Malgré la folie du magasinage pendant le temps des Fêtes, les deux stationnements souterrains du Marché Jean-Talon ont été peu utilisés, selon les chiffres fournis par la Corporation des Marchés publics de Montréal.

Le 24 décembre dernier vers 13h00, les foules engorgent les allées devant les étalages du marché situé dans La Petite-Patrie. C’est bien normal, puisque le mois de décembre est un des moments de l’année parmi les plus occupés d’après son administration.

Pourtant une citoyenne constate un fait étonnant: dans le stationnement situé sous la bannière de la Société des alcools du Québec (SAQ) sur l’Avenue Casgrain près du trois quarts, des places sont libres.

C’est ce que démontrent les clichés pris à ce moment par Chloé Baril, publiés sur Facebook.

«À peine une dizaine de véhicules s’y trouvaient à ce moment, ce qui est incroyable juste avant Noël. En haut c’était noir de monde dans les commerces et des gens tournaient en rond pour trouver du stationnement sur la rue», indique-t-elle.

En effet, pour un total de 400 places de stationnement entre les deux installations souterraines, à peine 1100 billets y donnant accès ont été achetés en cette veille de Noël par les automobilistes se rendant au marché Jean-Talon.

Selon Maude Roy, gestionnaire des communications pour la Corporation des Marchés publics de Montréal, lors de la journée la plus achalandée de décembre, soit le samedi 22, ce sont 2 400 billets de stationnement qui ont été vendus, entre 7 h 00 et 18 h 00.

Cette dernière indique que le temps moyen passé dans le stationnement par les clients est entre 30 minutes et 2h.

«Le plus gros mois de 2018, en termes de billets vendus pour les deux stationnements souterrains, est le mois de septembre avec plus de 26 000 billets de stationnement vendus», souligne Mme Roy.

Si les 360 places de stationnement sous l’édifice principal du marché du côté de la rue Henri-Julien sont bien connues par la clientèle, les 40 autres espaces sous le bâtiment de la SAQ sont un peu moins populaires, reconnaît Mme Roy.

Mais alors, est-ce que les stationnements souterrains sont utilisés à leur pleine capacité?

«De façon générale, il y a de la place pour se stationner dans les stationnements souterrains du Marché Jean-Talon. Bien entendu, dans la période des récoltes, par exemple, le moment où il y a le plus haut taux de fréquentation des stationnements souterrains, et ce, davantage pendant les fins de semaine, il est certain qu’à certains moments les stationnements sont bien remplis. Par contre, le roulement se fait, somme toute, rapidement dans les stationnements. Des clients arrivent et d’autres repartent de façon continuelle», répond Mme Roy.

Pour sa part, Mme Baril, qui a habité 12 ans dans le secteur, s’étonne du choix que font certains automobilistes.

«Il y en qui roulent pendant de longues minutes pour se trouver une place et qui vont se stationner aussi loin qu’au coin de la rue Dante et de l’avenue de Gaspé pour se stationner, alors que ça ne prend que quelque minutes pour garer son automobile en dessous de la SAQ», souligne la citoyenne.

photo-facebook2-e1547150872899.jpg

Link to post
Share on other sites
Le 2018-11-15 à 21:39, MontréalMartin a dit :

En 2015 on a fait des travaux pour agrandir le stationnement sous-terrain du côté de la rue Casgrain, mais oui, il existait bien avant ça. L'accès se fait par la rue Henri-Julien. 

Le stationnement SOUS la SAQ date de 2015. Celui sur Henri-Julien date d'avant, mais il y a des ascenceurs en fonction depuis son ouverture, contrairement à celui sous la SAQ. 

Link to post
Share on other sites

Accéder à celui sur Henri-Julien peut-être vraiment difficille en été. Tournée à droite ou à gauche sur Jean-Talon est quasi impossible vu le nombre des piétont et sa contribue à la congestion. Ca aiderai énormement si on pouvais y accéder par Mozart aussi. Permettre la circulation sur Henri-Julien à 2 sense sur une distance de 50m. 

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By acpnc
      L’Illusion, Théâtre de marionnettes sera reconstruit au même endroit
      PHOTO FOURNIE PAR L’ILLUSION, THÉÂTRE DE MARIONNETTES
      L’Illusion, Théâtre de marionnettes, sera complètement reconstruit au coin des rues Saint-Denis et Beaubien.
      L’Illusion, Théâtre de marionnettes, a annoncé mercredi le début des travaux de reconstruction de son nouvel espace de création. Un projet évalué à 8,1 millions, dont le montage financier vient d’être confirmé.
      Publié le 9 septembre 2020 à 17h36
      https://www.lapresse.ca/arts/theatre/2020-09-09/l-illusion-theatre-de-marionnettes-sera-reconstruit-au-meme-endroit.php
      Jean Siag
      La Presse
      Le bâtiment actuel de l’Illusion Théâtre, situé au coin des rues Saint-Denis et Beaubien sera démoli, puis reconstruit à neuf, a annoncé la compagnie mercredi. Les travaux seront réalisés par la firme d’architectes Saia Barbarese Topouzanov (SBT).
      Le nouveau théâtre abritera une salle de spectacle pouvant accueillir 120 spectateurs, une salle multifonctionnelle permettant la création et la tenue d’activités de médiation culturelle, un foyer plus spacieux ainsi que des espaces de travail pour l’administration et les artistes en résidence. Le nouvel espace culturel sera inauguré à l’automne 2021.
      Le coût total des travaux est estimé à 8,1 millions de dollars. Patrimoine canadien a confirmé mercredi une aide de 3,44 millions pour la réalisation de ce projet. Le ministère de la Culture et des Communications du Québec, le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation et l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie ont également soutenu le projet financièrement. Une campagne de sociofinancement complétera le montage financier.
      PHOTO FOURNIE PAR L’ILLUSION THÉÂTRE DE MARIONNETTES
      Sabrina Baran prend la relève de sa mère, Claire Voisard à la direction générale de l’Illusion, théâtre qu’elle a cofondé en 1979 avec le regretté marionnettiste d’origine tchèque, Petr Baran.
      L’Illusion Théâtre de marionnettes, qui a été fondé il y a 40 ans par Claire Voisard et Petr Baran, a longtemps eu pignon sur rue, au coin des rues Bienville et Saint-Hubert, sur le Plateau Mont-Royal. L’unique théâtre montréalais consacré aux arts de la marionnette avait déménagé rue Saint-Denis, coin Beaubien, en 2013, dans ce qui fut tour à tour un Dunkin Donuts et un Couche-Tard.
      L’annonce des travaux du nouvel espace créatif de l’Illusion a été suivie par la nomination de Sabrina Baran à la direction du théâtre. La fille de Claire Voisard, qui a créé les trois dernières pièces de la compagnie (Littoral, Tommelise et Ondin), devient ainsi la nouvelle directrice générale et cordirectrice artistique du théâtre. Sa sœur Stéphanie Baran travaille également dans la compagnie, aux communications.
    • By UrbMtl
      Je viens de réaliser que le projet n'avait pas de fil. 
      Il sera situé tout juste au nord de Rosemont-les-Quartiers et de la composante sociale du redéveloppement des terrains de Norampac. 
      Avec l'épicerie, c'est assez majeur pour le coin. 
      D'autres articles :
      http://ruemasson.com/2016/03/07/nouveau-projet-residentiel-commerces-molson-masson/
      http://journalmetro.com/local/rosemont-la-petite-patrie/actualites/931530/un-immeuble-de-sept-etages-en-projet-dans-le-vieux-rosemont/


    • By UrbMtl
      Queen Alix

      J'ai créé le fil dans "Propositions" parce que si le projet est situé au Nord-Ouest, il est fort possible qu'on dépasse les 4 étages. On parle de plusieurs types d'occupation : lofts, condos d’une à trois chambres, maisons de villes dotées d’une cour arrière et somptueux penthouses avec jardin à ciel ouvert. Il accueillera également un petit commerce au rez-de-chaussée, qui aura pignon sur rue à même cette intersection atypique.
    • By slanctot
      Réalisation Chambord Inc. 
      1295, de Carrières  (entre de Normanville et Chambord)
      https://www.google.ca/maps/@45.5360678,-73.5914923,3a,75y,275.53h,81.95t/data=!3m6!1e1!3m4!1sTU7SC_ZzGGVm7OTRRqbrjw!2e0!7i13312!8i6656
       







×
×
  • Create New...