Jump to content

Fin de la gratuité médicale?  

23 members have voted

  1. 1. Fin de la gratuité médicale?

    • Je suis d'accord, il faut ajuster le programme en faisant payer les utilisateurs.
      13
    • La réforme ne va pas assez loin (expliquez)
      0
    • Je suis pour le statut quo
      3
    • Je suis contre, il faut taxer plus les gens pour garder le système gratuit
      7


Recommended Posts

  • Administrator

Dépôt du rapport Castonguay

Remède de cheval

 

Plus d'info

Audio et Vidéo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PC_080219castonguay-claude_n.jpg Photo: La Presse Canadienne /Jacques Boissinot

Claude Castonguay avec son rapport

Le comité que préside l'ancien ministre libéral Claude Castonguay vient de déposer son rapport de plus de 300 pages au titre évocateur : « En avoir pour son argent ».

 

Le document de M. Castonguay risque fort de faire des vagues dans le milieu de la santé québécoise, puisqu'il prône ni plus ni moins que la fin de la « gratuité de la santé ».

En effet, le groupe de travail estime que la survie de l'actuel système passe nécessairement par son adaptation « aux réalités et au contexte du 21e siècle ». Et pour se faire, il faut trouver une façon de juguler l'hémorragie financière d'un système qui ne cesse de peser sur les finances publiques québécoises.

 

Selon les auteurs de ce énième rapport sur la santé au Québec, la facture annuelle de la santé au Québec grimpera à plus de 42 milliards de dollars en 2017. Cette facture augmente depuis 10 ans de 6 % en moyenne par année, alors que la croissance économique de la province s'établit à environ 4 %.

 

C'est donc en grande partie pour freiner le déséquilibre entre la croissance des dépenses en santé et la croissance de la capacité qu'ont les contribuables québécois de payer pour celui-ci que les auteurs du rapport proposent littérallement un nouveau « contrat social ».

 

Les propositions mises de l'avant dans le rapport Castonguay permettraient, si elles étaient mises en place par Québec, de ramener de 5,8 % à 3,9 % la croissance des dépenses publiques en santé.

 

Décloisonner la pratique des médecins

 

Ainsi, le comité Castonguay propose au gouvernement Charest d'oeuvrer à faire modifier l'actuelle Loi canadienne de la santé pour rendre possible le décloisonnement de la pratique médicale.

 

Actuellement, un médecin qui participe au régime public et qui est payé par l'État, ce qui est le cas pour la très vaste majorité des quelque 16 000 médecins québécois, ne peut légalement charger des honoraires à un patient pour un acte médical fait dans sa clinique privée.

 

Les auteurs du rapport proposent, eux, de permettre à un médecin de pratiquer à la fois dans le privé et dans le public, en s'assurant toutefois que « ses revenus de source privée soient limités à un pourcentage des revenus perçus dans le cadre du régime public ».

 

Créer un Fonds de stabilisation

 

Le rapport estime aussi que Québec doit mettre en place un « Fonds de stabilisation » pour faire face à la hausse des dépenses de santé. Ce fonds serait alimenté essentiellement grâce à l'instauration d'une franchise annuelle, calculée en fonction du revenu des familles québécoises et de leur utilisation du système.

 

La franchise, plafonnée à environ 1 ou 2 % du revenu familial, viendrait remplacer un potentiel « ticket modérateur qui s'applique à tous ».

Le comité propose de compléter le financement du fonds grâce à une hausse de 0,5 % à 1 % de la taxe de vente provinciale. On estime que cette hausse de taxe permettrait d'injecter dans le réseau de 600 à 800 millions de dollars annuellement.

 

Plus de place aux assurances privées

 

Le comité suggère, dans la foulée de l'Affaire Chaouli, d'accroître le nombre d'interventions couvertes par le régime public et pour lesquelles les Québécois peuvent déjà s'assurer au privé.

 

Actuellement, Québec ne permet de telles assurances que pour certaines interventions orthopédiques aux genoux et aux hanches, ainsi que les opérations pour les cataractes.

 

Une cotisation annuelle pour un médecin de famille

 

L'une des dernières suggestions du comité risque, elle aussi, de susciter bien des débats à l'Assemblée nationale. En effet, le comité suggère que les patients inscrits à une clinique de médecine familiale aient à débourser, contre une prise en charge de l'ensemble de leurs besoins de santé, une cotisation annuelle pouvant aller jusqu'à 100 $.

 

Outre M. Castonguay, le comité était composé de deux vice-présidents, Joanne Marcotte et Michel Venne, respectivement proposés par l'Action démocratique du Québec et le Parti québécois.

 

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2008/02/19/001-sante-castonguay.shtml

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 26
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Je suis d'accord de faire payer les patients, mais dans une mesure symbolique:

 

faire payer les entrées à l'urgence et à l'hôpital pour les gens qui y vont seulement parce qu'ils ont mal aux cheveux ou encore parce qu'ils trouvent ça moins ennuyant que de regarder le plafond chez eux.

Link to comment
Share on other sites

Les américains profitent de basses taxes, alors la classe moyenne peut se permettre de se payer une assurance privée. Ce qui risque d'arriver ici, et c'est cela qui me fait peur, c'est que nous soyons à moment donné obligé nous aussi de se payer une assurance privée, mais en continuant de payer autant de taxes!! À vouloir s'assoir entre deux chaises, on risque de payer des deux bords.

Link to comment
Share on other sites

Ma mère travaillait à l'urgence et elle me disait que les soirs des match du Canadien ou pendant la très populaire émission Les filles de Caleb (il y a déjà plusieurs années...), il y avait beaucoup moins de monde à l'urgence. Quelle coincidence....

Link to comment
Share on other sites

Je suis d'accord de faire payer les patients, mais dans une mesure symbolique:

 

faire payer les entrées à l'urgence et à l'hôpital pour les gens qui y vont seulement parce qu'ils ont mal aux cheveux ou encore parce qu'ils trouvent ça moins ennuyant que de regarder le plafond chez eux.

Quelle réflexion ridicule, digne des lignes ouvertes de la radio AM. Personne ne va à l'hôpital pour le plaisir. J'ai dû aller à l'hôpital l'an dernier pour des problèmes dermatologiques et bien sûr mon problème n'était pas aussi grave que tous les junkies ou blessés grave qui sont arrivés en civière. Je suis arrivée à 16h30 et je n'ai vu un médecin que le lendemain matin à 09h00. Je suis certain qu'il n'y a personne qui aime passer autant de temsp en pure perte. On va à l'hôpital si c'est vraiament urgent ou si les cliniques du quartier sont fermées.

Une de mes tantes a été admis d'urgence è Notre-Dame en janvier. Sa santé s'était profondémment détérioré : elle est morte 48 heures plus tard. cela se qualifie comme une urgence.

J'ai un enfant : ça fait des années que l'urgence de cet hôpital ne prend que les cas vraiment urgents. Ils refusent carrément les autres patients. la dernière fois que j'y suis allé, il venait de se faire prendre un doigt entre une porte et un cadre de porte. L'os dépassait du bout du doigt dont la chair avait été broyée. Cela se qualifiait comm eune urgence. Il a été admis immédiatement.

Alors, laisses tomber les commentaires sur les maux de cheveux ou le désennui !!

Link to comment
Share on other sites

Je suis certain qu'il n'y a personne qui aime passer autant de temsp en pure perte. .

 

Faux. Ce n'est pas la majorité, certe. Une petite minorité. Mais elle existe. Ma conjointe travaille dans une urgence et elle pourrait t'en parler pendant des heures avec exemples à l'appuie.

Link to comment
Share on other sites

Ma mère travaillait à l'urgence et elle me disait que les soirs des match du Canadien ou pendant la très populaire émission Les filles de Caleb (il y a déjà plusieurs années...), il y avait beaucoup moins de monde à l'urgence. Quelle coincidence....

Eh bien il fait mettre un match de hockey chaque soir à la télé !!

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share




×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value