Jump to content

Recommended Posts

  • Administrator

http://www.lapresse.ca/actualites/elections-provinciales/enjeux/201403/08/01-4745768-plq-un-traversier-pour-la-rive-sud.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B9_elections-quebec-2014_1965459_accueil_POS4

 

Publié le 08 mars 2014 à 09h35 | Mis à jour à 09h35

PLQ: un traversier pour la Rive-Sud

 

Pour décongestionner le réseau routier, Philippe Couillard promet d'instaurer un service de traversier entre Montréal et la Rive-Sud, même si l'Agence métropolitaine des transports (AMT) a rejeté cette idée en 2012.

 

Cet engagement fait partie de la «stratégie maritime» que le chef libéral a dévoilée hier et qui fait concurrence au Projet Saint-Laurent du chef caquiste François Legault (pour plus de détails, lisez le texte «Fleuve: Couillard dans les plates-bandes de Legault»).

 

Le document de 48 pages donne peu de détails sur ce projet de traversier. On peut seulement y lire qu'il s'agit d'une solution pour «décongestionner les accès à Montréal», qui «vivra prochainement les conséquences de vastes chantiers» comme la construction du nouveau pont Champlain. Le coût serait de 10 millions par année.

 

On ne précise pas l'emplacement des quais, la fréquence des départs, combien de personnes pourraient être transportées - des automobiles pourraient l'être aussi, comme pour le traversier reliant Lévis à Québec.

 

La promesse repose sur des «études privées» que le PLQ a refusé de divulguer. Les libéraux disent s'inspirer des navettes fluviales qui existent à Boston. Ils rappellent que le député sortant Pierre Moreau avait lancé l'idée de telles navettes entre Montréal et la Rive-Sud au printemps 2012, à l'époque où il était ministre des Transports. L'AMT avait été chargée d'analyser cette option. Et elle l'avait rejetée.

 

«Chaque fois qu'on a étudié cette mesure, on l'a écartée parce que le rapport coût-bénéfice n'est pas bon, a expliqué à La Presse une porte-parole, Claudia Martin. C'est une mesure qui coûte cher pour le nombre de personnes qu'on peut transporter. Et c'est difficile de mettre en place une mesure comme ça.»

Link to comment
Share on other sites

Question stupide, mais a-t-on des exemple de traversier dans des villes de la grandeur de Montréal qui fonctionne bien pour désengorger la circulation ?

Personnellement, les seul que j'ai vu était plus pour des touristes. J'imagine que si on ne peut pas convaincre le 450 de prendre le bus ou le métro. Le traversier sera un échec total. Mon opinion personnel. idée stupide tel qu'expliqué ici.

Link to comment
Share on other sites

Il y a un example à Vancouver. Le Seabus relie le centre-ville à North Vancouver. la capacité de chaque traversier c'est en bas de 400 personne (il y en a 3). Il y a un bateau tous les 15 minutes à l'heure de pointe. C'est peut-être pour ça qu'on n'en a pas fait à Montréal. Il faudrait plein de bateau pour rendre le service rapide et il faudrait déjà que le monde prennent les transports ou leur fournir du stationnement.

Link to comment
Share on other sites

Tu n'as pas tord en fait. À Québec, nombre de Lévisiens préfèrent prendre le pont et effectuer des kilomètres de détours pour rester dans leur char. J'ai l'impression que ce serait pas vraiment différent à Montréal, mais bon, on verra bien, si jamais ça voit le jour!

Link to comment
Share on other sites

Its all about departure location, speed of trip and drop off location, get all three right and this will be successful. The issue is that there aren't that many options to choose from unless the ferries carry busses and people.

 

On the Montreal side, the Old Port seems like the only viable drop off point.

 

Departure wise ferries would have to leave from either St-Constant (near the recrea-o-parc) or East of Ile St-Helene, to avoid the Seaway and the Lachine Rapids.

Link to comment
Share on other sites

L'été, il y a une navette entre longueuil - ile saint-Hélène - vieux port. C'est une navette purement touriste. J'aime bien la prendre, mais j'ai jamais vu une grand utlisation de cette dernière.

Link to comment
Share on other sites

J'ai habité à Vancouver pendant un an et le seabus est très efficace. Cependant comme dit matsmtl, le succès dépend de la localisation. À vancouver le point de départ/arrivée est adjacent à la station Waterfront qui relie les 3 grandes lignes de skytrain (un peu comme Berri-UQAM ici) en plus du train de banlieu. Côté nord, à North Vancouver, ça débouche sur un marché public et un terminus d'autobus qui déssert tout le North Shore.

 

photo (2).JPG

Link to comment
Share on other sites

Le seul type de traversier que je verrais et qui serait efficace sur le fleuve en toute saison serait un aéroglisseur. http://fr.wikipedia.org/wiki/A%C3%A9roglisseur Ce genre de véhicule flotte au-dessus de l'eau, donc n'est pas importuné par la profondeur ni le courant ou les glaces. Il peut alors relier les deux rives plus directement et avec un minimum d'infrastructure. De plus il est plus rapide qu'un traversier mais aussi plus bruyant. Je ne le verrais que comme une mesure temporaire, le temps de régler nos histoires de ponts.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value