Jump to content

Recommended Posts

Le Cirque Éloize a imaginé des projets d’animation du parc Jean-Drapeau en vue du 50e de l’Exposition universelle

25 février 2014 | Frédérique Doyon | Actualités culturelles Le Devoir

 

La Biosphère pourrait faire l’objet d’une mise en lumière permanente à l’instar de la tour Eiffel. L’idée fait partie d’un bouquet de propositions pour animer le parc Jean-Drapeau, à l’occasion du 50e anniversaire de l’Exposition universelle en 2017, a appris Le Devoir.

 

La Société du parc Jean- Drapeau (SPJD) a mandaté le Cirque Éloize pour mettre sur pied une table de concertation afin d’imaginer des programmations spécifiques pour le site des îles Notre-Dame et Sainte-Hélène, en vue du 50e de l’Expo, mais qui se déploieront dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal. L’exercice s’articule autour de sept grandes orientations pour dynamiser le site à long terme. Chaque orientation a donné lieu à des idées bien concrètes, inspirées de ce qui se fait ailleurs dans le monde.

 

L’illumination du fameux dôme géodésique de l’architecte Richard Buckminster Fuller, icône de l’Expo, est l’une des idées proposées pour remettre en valeurs les icônes architecturales de l’Expo, un des axes de développement abordés dans le rapport qui n’a pas encore été rendu public, mais dont Le Devoir a eu un aperçu. Une autre proposition consiste à doter le parc de bateaux-péniches de services (hôtellerie, restauration, etc.) sur les bords du fleuve. Un concept similaire, qui existe à Amsterdam et à Paris, est l’une des idées soumises au chapitre de la réappropriation du fleuve.

 

Il faudra attendre avant de savoir quelles recommandations seront retenues. La direction de la SPJD doit d’abord déposer le rapport à son conseil d’administration, puis à la Ville et à la Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal. Car ces propositions se joindront à l’ensemble du programme du double anniversaire — voire triple, puisqu’il coïncide aussi avec le 150e de la Confédération canadienne.

 

Et le budget de ce programme d’animation n’est pas encore attaché. Il s’articulera à l’ambitieux programme d’aménagement du parc déjà connu, qui vise à revitaliser quatre secteurs clés au coût de 55 millions de dollars : la Place des Nations, la construction d’une promenade riveraine panoramique de trois kilomètres le long du Saint-Laurent, la création d’un espace d’accueil autour du métro et l’aménagement du Parterre de l’île Sainte-Hélène — où se déroule le festival Osheaga — pour accueillir confortablement 45 000 personnes.

 

Le parc Jean-Drapeau est le premier grand parc public montréalais (constitué en 1874, avant le mont Royal), et jouit depuis 2007 du statut de site patrimonial. Le projet de valorisation et de développement Horizon 2017 totalise 159,7 millions de dollars étalés depuis 2012, jusqu’en 2017.

Link to comment
Share on other sites

L'un n'est pas conditionnel à l'autre, on n'a pas à choisir, bien au contraire, on prend les deux! Le pont illuminé conduira naturellement à la Biosphère illuminée, et pourront peut-être même engager un dialogue de lumières. Pourquoi même s'arrêter en si bon chemin? Je vois déjà des jeux de lumières dynamiques qui courent et traversent le fleuve via le pont et explosent en un feu de joie sur la boule géodésique. Un spectacle qui pourrait s'inspirer à la base des techniques de celui de Québec, mais adapté à nos infrastructures et avec un message original. Faisons-en même un concours international qui invitera les créateurs du monde a inventer leur propre interprétation de ce dialogue.

 

Comme on peut voir le potentiel est là. L'originalité et l'imagination doivent être mis à contribution, afin de créer un attrait unique et impressionnant qui pourrait épater la galerie. Nous avons déjà l'endroit idéal, le Vieux-Port, et tous les autres sites dont le pont lui-même, pour admirer pleinement le spectacle. Montréal ville lumière et son festival n'en sera qu'enrichi d'un élément encore plus vendeur. Nous avons les estrades naturelles, les berges du port. Nous avons des structures qui sont déjà des icônes montréalaises qui ne demandent qu'à être mises en valeur. Finalement si on conjugue le tout avec des jeux de lumières, c'est l'apothéose.

 

A la rigueur on pourrait même mettre tous les édifices restants de l'ancienne Expo 67 et en faire un sons et lumières qui racontera la belle histoire 50 ans plus tard. L'imagination et la créativité est la seule limite. Lançons-nous avec audace, nous avons un produit gagnant qui ne coutera pas beaucoup à mettre en place, mais qui aura un impact majeur dans le ciel de Montréal.

Link to comment
Share on other sites

Imaginons le pont Jacques-Cartier illuminé, la biosphère, la tour de l'horloge, le pont de la Concorde et le Silo 5 !!!! Quelle merveilleuse vue on aurait que ce soit sur une terrasse sur le toit du Silo 5 ou peut-être sur le bout du quai King Edward...sur une sorte de plate-forme surélevé avec terrasse etc...

 

Que des idées !

Link to comment
Share on other sites

Dans le même esprit voici une nouvelle fort intéressante qui pourrait bien donner du tonus à mon idée de jeux de lumière déjà proposé plus haut sur ce fil: le lien et le texte de La Presse

 

http://www.lapresse.ca/arts/festivals/montreal-en-lumiere/201402/27/01-4743045-vers-un-symposium-lumiere-en-2017.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_les-plus-populaires-arts_article_ECRAN1POS5

 

 

Daniel Lemay

La Presse

 

À mi-parcours de son 15e festival, Montréal en lumière revendique déjà le record que convoitent le plus les festivals, quels qu'ils soient, soit celui des ventes de nourriture et de boisson sur le site, qui, d'habitude, va de pair avec l'affluence, plus difficile à quantifier.

 

«L'événement 185 bravos, samedi soir, a attiré une foule considérable», nous disait hier Alain Simard, président fondateur de Montréal en lumière et de Spectra, la maison qui produit le grand rassemblement hivernal montréalais. «L'événement lumière» se voulait un salut aux quatre institutions culturelles qui célèbrent un anniversaire quinquennal en 2014: en effet, l'OSM a 80 ans, la Place des Arts 50, Duceppe, 40 et MEL, 15 ans. Total des années-bravos: 185.

 

La conception de cette «demi-heure lumière» (19h à 19h30) avait été confiée à la toute nouvelle maison 4u2c (For you to see) d'Yves Aucoin et Stéphane Mongeau, des cracks du lumineux de réputation internationale. Performance appréciée de la vaste foule, même si les artificiers ont eu à composer avec de fortes bourrasques qui ont détourné certains explosifs déflagrants par-delà le Complexe Desjardins. Ouf...

 

Comme d'autres firmes montréalaises de pointe - Geodezik, Turbine, Moment Factory, peut-être la plus connue -, 4u2c se spécialise dans l'imagerie 3D et les projections illusionnistes appelées en anglais video mapping, qui occupent une large place dans l'activité créative de la métropole et dans l'animation du site de Montréal en lumière. Il faut visiter le site en soirée.

 

Un symposium pour le 375e

 

D'autres villes festives comptent sur des créateurs engagés dans des explorations similaires, et Montréal en lumière travaille à un projet de rassemblement de toutes ces «lumières», si l'on peut dire. «Pour le 375e anniversaire de Montréal en 2017, nous dit Alain Simard, nous voulons organiser un genre de symposium lumière où se rencontreraient les créateurs de projections sur immeubles et de mapping video, de même que les festivals qui utilisent ces créations dans leur animation.

 

«Pendant quelques jours, Montréal deviendrait non seulement une vitrine pour ces spectacles - imaginez l'offre que l'on serait à même de mettre de l'avant -, mais aussi un laboratoire pour ces artistes de tous les horizons technologiques.»

 

Les gens de Montréal en lumière ont déjà tenu des discussions avec leurs homologues de Lyon, où se tient en décembre la Fête des lumières, Bruxelles, avec son Festival de sculpture sur glace et neige, Harbin, la plus froide des grandes villes chinoises, qui envoie ses sculpteurs sur glace partout dans le monde, et enfin Sapporo, au Japon, où sont créées chaque année plus de 400 statues de neige et de glace. Simard, justement, était l'hôte du consul du Japon, mardi soir. Pour parler de l'hiver...

 

Aujourd'hui, des centaines et des centaines de Montréalais vont mettre la dernière main aux préparatifs de l'une ou l'autre des 200 activités de la Nuit blanche (de samedi soir à dimanche matin), l'activité festivalière qui rassemble le plus de monde en une journée (plein de suggestions de parcours dans La Presse de demain).

 

Montréal, destination hivernale de choix

 

Sur le plan touristique, on verra plus tard comment évolue Montréal en lumière, avec son offre artistique, gastronomique et d'animation urbaine. Entre-temps, dans son numéro de janvier-février, l'édition en langue espagnole du magazine Traveler de National Geographic place Montréal en lumière au deuxième rang de ses 20 destinations «obligées» pour 2014. Lo mejor del mundo... en invierno, proclame-t-il.

 

Par son caractère multidisciplinaire et sa diffusion hivernale, Montréal en lumière, né il y a quinze ans de la volonté commune des trois ordres de gouvernement, occupe une place unique dans le Montréal des festivals. La marque, poussée par d'infatigables promoteurs comme Alain Simard, ne constitue toutefois que l'une des assises du projet Montréal métropole culturelle, dont on annoncera demain à l'hôtel de ville les étapes du plan d'action qui mèneront à 2017. L'année anniversaire où les lumières créatives de toutes sortes devront briller sur la métropole. Place des Festivals et au-delà, pour le 375e et après.

Link to comment
Share on other sites

Si on doit choisir par quoi commencer, je commencerais par le pont Jacques-Cartier.

 

Cela étant dit, pour le biosphere, je me demande si ça sera possible de l'illluminer de facon dynamique, un peu comme le toit du Palais de glace Bolshoi à Sotchi.

 

http://sports.yahoo.com/blogs/olympics-fourth-place-medal/sochi-olympic-hockey-arena-s-roof-lights-up-awesomely-for-goals--photos-184859388.html

 

47226f70-9415-11e3-a6a4-a1d3a4863dc3_20140212_211618.jpg

Link to comment
Share on other sites

Moi aussi je tiens beaucoup à l'illumination du pont J-C, en fait je voudrait un éclairage qui le mettrait nettement en valeur en soulignant la complexité de sa structure et cela de manière permanente. Mais aussi un éclairage dynamique en parallèle qui pourrait, comme je le disais déjà, donner la réplique à la Biosphère et aussi à d'autres pavillons, qui pourraient faire partie d'un spectacle lumineux rappelant l'histoire de l'Expo 67. Facile de recréer certains pavillons disparus avec les technologies nouvelles et même faire un jardin lumineux en combinant le site des anciennes floralies et un minirail qui évoluerait un peu partout comme anciennement sur les Iles.

 

La Biosphère par sa forme serait un formidable écran qui s'inspirerait des tableaux électroniques, où les jeux de couleurs et de formes seraient pratiquement infinis. Nous avons des créateurs de premier plan à Montréal, qui ont d'ailleurs collaboré à plein de spectacle dans le monde. Nous aurions ici une occasion unique de faire quelque chose à grand déploiement, qui rappellerait en même temps, la fabuleuse expérience de Terre des Hommes, un thème en lui-même indémodable. Le site est déjà idéal et visible de partout en ville et de la rive sud. Il pourrait devenir aussi populaire que les feux d'artifices et deviendrait un attrait de plus dans le ciel nocturne montréalais.

 

Des jeux d'eau, des projections lasers 3D et une symphonie de couleurs et de jeux lumineux pourraient aussi devenir une nouvelle scène de spectacles ouvert en concours international. Ici même le ciel n'est plus une limite surtout que la géographie du fleuve se prête admirablement comme fond de scène. J'aimerais bien que ma proposition soit reprise par nos directeurs de spectacles et de grands événements internationaux, ce serait parfaitement en accord avec Montréal ville de festivals.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value