Jump to content

le-sud-ouest Réaménagement de l'A10/Bonaventure au sud du canal


OursNoir

Recommended Posts

Pinned posts
  • 5 years later...
De mémoire, la dernière phase (après le réaménagement du tronçon du Technoparc) du projet initial comprenait la construction d'un tunnel sous le bassin Peel pour remplacer le viaduc actuel.

 

C'était annoncé en 2005, pour une "Vision 2025"...

http://havremontreal.qc.ca/fr/index.php/banque-dimages/lautoroute-bonaventure#vision2025

 

plan_image_bonaventure_tunnel_300dpi.jpg

 

Remarquez sur cette image, il semble y avoir l'ombre d'un tunnel qui partirait de la rue Guy jusqu'à la rue Bridge... ça serait vraiment intéressant ce tronçon :)

Link to comment
Share on other sites

Il y a maintenant un pont temporaire entre l'île des Soeurs et l'île de Montréal en construction en ce moment.

Pourquoi ne pas avoir opté pour la construction d'un pont permanent en cet endroit qui aurait pu remplacer les deux existants?

L'autoroute Bonaventure aurait pu rejoindre l'autoroute 15 (20) à cet endroit.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...

Dans La Presse+ et LaPresse, on parle de renommer la rue University/futur boulevard urbain (ex Bonaventure) au Sud de René-Lévesque par "boulevard Robert-Bourassa"

 

UNE INTERSECTION LÉVESQUE ET BOURASSA ?

 

SARA CHAMPAGNE

LA PRESSE

 

La rue University changerait de nom à partir de… René-Lévesque. En incluant le futur boulevard urbain qui résultera de l’abaissement d’une partie de l’autoroute Bonaventure, elle deviendrait le « boulevard Robert-Bourassa ».

 

C’est la solution que privilégie le maire de Montréal, Denis Coderre, pour rendre hommage à l’ancien premier ministre, a appris La Presse. L’autre portion de la rue University, jusqu’au pied du mont Royal, conserverait son nom.

 

Le maire de Montréal s’était engagé en juin à établir un « consensus » autour du choix de rue pour honorer le politicien qui est mort en 1996. Il ne veut surtout pas répéter l’épisode noir de l’avenue du Parc, une idée que l’ex-maire Gérald Tremblay avait dû abandonner en 2006 en raison d’un fort mouvement de contestation.

 

15 ans

 

Nombre d'années pendant lesquelles Robert Bourassa a occupé la fonction de premier ministre du Québec, soit du 12 mai 1970 au 25 novembre 1976 et du 12 décembre 1985 au 11 janvier 1994.

 

Au cours des dernières semaines, Denis Coderre a donc sondé la haute direction de l’Université McGill pour obtenir des appuis. « Le maire a pris soin de passer un coup de fil à la principale, Suzanne Fortier, il y a quelques semaines, pour lui parler de cette possibilité et connaître son opinion, a confirmé Raphaël Larocque-Cyr, chargé des relations avec les médias de l’université. La Ville souhaiterait conserver le nom University sur la portion qui longe le campus et qui se rend au Neuro [institut de neurologie], au Royal-Victoria et à la montagne. Elle s’est dite d’accord avec l’initiative du maire. »

 

« UN SENS HISTORIQUE »

 

Les proches de Robert Bourassa ont commencé à recevoir leur carton d’invitation pour lui rendre hommage dans le hall d’honneur de l’hôtel de ville, le 27 août. Certains d’entre eux, joints par La Presse, n’ont pas voulu « confirmer ou infirmer » le choix. Mais la possibilité « que Robert-Bourassa mène à René-Lévesque, et vice-versa, peut avoir un sens historique », a noté un ami d’enfance de l’ex-premier ministre.

 

Le secteur concerné comprend notamment la place Bonaventure, dont l’adresse civique est dans la rue de la Gauchetière Ouest, ainsi que la place de la Cité internationale, près de la station de métro Square-Victoria.

 

L’avocat et lobbyiste Jean Masson, du comité pour commémorer sa mort, a refusé de confirmer le choix de la Ville, mais il a expliqué à La Presse qu’il était impossible de désigner une autoroute – une idée déjà évoquée dans le passé –, puisqu’il y a déjà l’autoroute Robert-Bourassa à Québec. Il a insisté pour dire qu’il fallait du déjà « bâti », de la même importance que le boulevard René-Lévesque, ce qui écartaient ainsi plusieurs autres possibilités.

 

Les règles de toponymie sont en effet strictes : pas question de choisir une artère dont le nom rend déjà hommage à un personnage. Enfin, en raison d’une servitude appartenant aux sœurs hospitalières de Saint-Joseph, qui ont été les premières propriétaires à s’établir sur cette avenue, il est impossible de cibler le boulevard Saint-Joseph, où se situe l’école que l’ex-premier ministre a fréquentée.

 

ANNONCE IMMINENTE

 

Au cabinet du maire Coderre, on s’est limité à confirmer que l’annonce est pour « bientôt. » Et aucun dirigeant du service de toponymie de la Ville n’était disponible pour faire le point sur la démarche. La prochaine réunion de la Commission de toponymie du Québec, qui approuve des désignations de rue pour l’ensemble de la province, est prévue le 2 septembre.

 

Le maire Coderre doit par ailleurs dévoiler cet automne les plans finaux de la portion de l’autoroute Bonaventure – du milieu du canal Lachine jusqu'à la rue Notre-Dame – qui sera transformée en boulevard urbain et qui se connectera à la rue University. Des travaux préparatoires ont d’ailleurs déjà commencé sous la structure, qui sera abaissée au niveau du sol, et le comité exécutif de Montréal a lancé un appel d’offres pour des fouilles archéologiques, il y a deux semaines.

 

Dinu Bumbaru, directeur des politiques d’Héritage Montréal, a affirmé lors d’un entretien avec La Presse qu’il n’a « malheureusement pas été consulté dans ce dossier ». Il n’a pas voulu se prononcer sur l’option de la rue University, mais il souligne qu’« Héritage Montréal est bien d’accord avec la commémoration de Robert Bourassa, personnage important né à Montréal. Par une désignation toponymique digne, qui respecte le patrimoine toponymique montréalais, tel que le souligne la politique du patrimoine de la Ville de Montréal ».

 

— Avec la collaboration de Denis Lessard

 

 

RUE UNIVERSITY

 

30 novembre 1842

 

La majeure partie du tronçon reliant le boulevard René-Lévesque à la rue Sherbrooke a été cédée par la succession de Sir Thomas Phillips. Marchand, puis entrepreneur en construction, il est devenu conseiller municipal en 1840. Cette voie se terminait à l’époque, au nord, à la rue Sherbrooke, où commençait un petit chemin menant à l’Université McGill ; on l’a donc nommée rue University. Aujourd’hui, la rue University s’étend de la rue Notre-Dame (où l’autoroute Bonaventure sera transformée en boulevard), jusqu’à l’avenue des Pins, au nord.

 

Source : Ville de Montréal. Bureau du patrimoine de la toponymie et de l’expertise.

Edited by ScarletCoral
Link to comment
Share on other sites

Dans LaPresse :

 

Publié le 20 août 2014 à 00h00 | Mis à jour à 00h00

Boulevard Robert-Bourassa: l'ex-maire Tremblay salue la décision

 

L'ancien maire Gérald Tremblay ne peut qu'applaudir la décision de son successeur, Denis Coderre, de renommer la rue University «boulevard Robert-Bourassa» à partir du futur tronçon urbain de l'autoroute Bonaventure jusqu'au boulevard René-Lévesque. «Il s'agira d'une entrée prestigieuse sur Montréal», a-t-il dit.

Dans un rare entretien depuis sa démission à la tête de Montréal, M. Tremblay a tenu à préciser à La Presse qu'il s'agissait de l'aboutissement d'un travail d'équipe avec l'administration municipale et le gouvernement du Québec. «Je ne peux que [saluer] la décision, a-t-il répété plusieurs fois. J'ai toujours voulu l'honorer.»

 

Sur un ton posé, il a ensuite expliqué qu'il avait retenu cette option après la controverse de 2006 autour du choix de l'avenue du Parc. Le travail était si avancé que les panneaux indicateurs étaient fabriqués. Toutefois, la famille aurait voulu quelque chose de plus «grand», a-t-il affirmé. «Un boulevard à la mémoire de l'ancien ministre qui a dirigé le Québec, et ce, à partir du pont Champlain», a-t-il précisé.

 

«La famille aurait voulu quelque chose de plus grand, à partir du pont Champlain, mais c'était de juridiction fédérale. C'était compliqué. Vous savez, le sommaire décisionnel [motion] était prêt à changer le nom de la rue University en l'honneur de Robert Bourassa. On avait même l'accord de Québec. J'avais même fait faire les panneaux, l'un à la hauteur de Saint-Jacques, l'autre à l'intersection René-Lévesque», a-t-il expliqué à La Presse.

 

Une annonce la semaine prochaine

 

Comme le rapportait La Presse hier, le maire Denis Coderre a prévu en faire l'annonce en grande pompe dans le hall d'honneur de l'hôtel de ville, le 27 août prochain. Les proches de Robert Bourassa ont déjà commencé à recevoir leur carton d'invitation. Et la haute direction de l'Université McGill s'est déjà montrée favorable au changement de nom de la rue University à partir de la rue Notre-Dame jusqu'au boulevard René-Lévesque.

 

Loin d'en vouloir au maire Denis Coderre de s'en attribuer le mérite dans quelques jours, M. Tremblay a ajouté que les politiciens s'inscrivent toujours dans la continuité. «Nous bâtissons sur des réalisations. L'important, c'est d'enfin honorer l'ex-premier ministre.»

 

À ce sujet, il a rappelé que M. Bourassa lui avait fait confiance en 1989 quand il l'avait nommé ministre de l'Industrie, du Commerce et de la Technologie. Il a ensuite été président de la Commission de l'économie et du travail. «Il m'a fait confiance durant ces sept années. J'ai eu une relation privilégiée avec lui», a-t-il dit, avant de rappeler qu'il a été maire de Montréal durant onze ans.

 

En ce qui concerne l'épisode noir de l'avenue du Parc, il a expliqué qu'il avait d'abord pensé à la famille, et à Robert Bourassa, aussi, qui n'aimait pas la controverse, avant d'abandonner le projet.

 

«La démocratie s'était exprimée. Robert Bourassa n'aurait pas aimé être reconnu dans la controverse. Cet endroit [rue University] est parfait pour l'honorer. Ça va embellir Montréal, avec Griffintown et la cité multimédias. On va enlever toute cette infrastructure lourde de béton. Il était temps.»

Link to comment
Share on other sites

J'espère qu'on aura des ébauches pour pouvoir apprécier les détails du projet. J'attends avec impatience un large boulevard avec terre-plein au centre, afin de préserver complètement et sans obstruction, la vue sur le centre-ville et la montagne.

Link to comment
Share on other sites

J'espère qu'on aura des ébauches pour pouvoir apprécier les détails du projet. J'attends avec impatience un large boulevard avec terre-plein au centre, afin de préserver complètement et sans obstruction, la vue sur le centre-ville et la montagne.

 

Même chose! Normalement, Coderre devrait aussi en profiter pour dévoiler les plans finaux du boulevard Bonaventure\Robert-Bourassa.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value