Jump to content

IluvMTL
 Share

Recommended Posts

Pinned posts

Réservoir Rosemont + station de pompagne

La remise en service du réservoir Rosemont a été divisée en plusieurs lots de construction afin d'en faciliter la mise en oeuvre.

Citation

Réfection structurale du réservoir (terminée en 2014)
Construction de la conduite d'alimentation en tunnel (2014-2016)
Conduites principales à la sortie du réservoir (2016-2018)
Reconstruction de la station de pompage (2017-2020)
Imperméabilisation du toit du réservoir et reconstruction de la piste d'athlétisme (2017-2019)
Réfection de la 16e Avenue (2020)

 

Edited by mtlurb
Mise en demeure reçue de tla architectes
Link to comment
Share on other sites

  • 4 years later...

http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=7097,121027594&_dad=portal&_schema=PORTAL

 

Travaux de réfection du réservoir Rosemont

 

85010076.JPG

Le réservoir d’eau potable Rosemont, localisé dans le parc Étienne-Desmarteau, a été construit dans les années 1960 et mis hors service 20 ans plus tard. Il servait depuis de réserve d’eau en cas d’incendie. La remise en opération de ce réservoir permettra de doubler les réserves d’eau du réseau actuel, de diminuer les risques de manque d’eau en période de haute consommation et de sécuriser l’alimentation en eau d’un vaste secteur du centre et de l’est de Montréal, alimentant plus de 300 000 personnes.

Arrondissement

 

Arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie.

 

Ce réservoir est immense…

 

C’est le plus gros réservoir de la ville : 227 000 m3, ce qui représente 61 piscines olmpiques!

85010074.JPG

Sa dimension représente une surface d'environ 35 642 m2, soit 5 terrains de soccer!. 604 colonnes supportent la structure.

[TABLE=width: 524]

<tbody>[TR]

[TD]85010071.JPG[/TD]

[TD][/TD]

[TD]85010073.JPG[/TD]

[/TR]

</tbody>[/TABLE]

[TABLE=class: encadre_gen, width: 525]

<tbody>[TR]

[TD]Nature des travaux

 

Octobre 2013 à juin 2014

Le réservoir Rosemont est encore en très bon état. Les travaux touchent principalement des réparations des joints des murs, du plafond et des colonnes, et l’imperméabilisation des parois. Les équipements désuets seront également remplacés.

L’aménagement de murs chicanes est une nouveauté à Montréal : ces murs, construits à l’intérieur du réservoir, vont permettre une meilleure circulation de l’eau afin d’éviter des zones de stagnation dans la réserve, ce qui assure une meilleure qualité de l’eau.

85010075.JPG

La remise en service du réservoir est prévue en 2016. Il faudra auparavant procéder à la réfection de la station de pompage et à la construction de nouvelles conduites de distribution.[/TD]

[/TR]

</tbody>[/TABLE]

[TABLE]

<tbody>[TR]

[TD]Qu’est-ce qu’un réservoir?

 

Un réservoir d’eau potable est comme une citerne remplie d’eau potable qui peut être construite sous le sol ou hors-terre. L’eau du réservoir est pompée depuis les usines et est ensuite distribuée dans le réseau. Pendant la nuit, lorsque les consommations sont plus faibles, le surplus d’eau est accumulé dans les réservoirs. Au contraire, le jour, l’eau accumulée sert à compenser les fortes demandes de consommation. Les réservoirs sont donc très utiles pour équilibrer la pression dans le réseau.[/TD]

[/TR]

</tbody>[/TABLE]

Pour en savoir plus

 

Visitez le site Internet du Service de l'eau de la Ville de Montréal: Eau de Montréal

Link to comment
Share on other sites

http://www.lapresse.ca/actualites/montreal/201401/22/01-4731131-le-reservoir-rosemont-revivra.php

Publié le 22 janvier 2014 à 07h23 | Mis à jour le 22 janvier 2014 à 07h23

 

Le réservoir Rosemont revivra

 

801547-reservoir-rosemont.jpg

Agrandir

Le réservoir Rosemont.

PHOTO FOURNIE PAR LA VILLE DE MONTRÉAL

 

=author%3APierre-Andr%C3%A9+Normandin&sort=recent"]PIERRE-ANDRÉ NORMANDIN

La Presse

 

La Ville de Montréal dépensera 73 millions pour remettre en service un réservoir d'eau construit en 1960, mais désaffecté après quelques années d'utilisation seulement.

 

Depuis la crise du verglas en 1998 où Montréal avait frôlé la pénurie d'eau, la Ville cherche à «réduire la précarité de son réseau». Voilà, la Ville a construit il y a 55 ans un vaste réservoir qu'elle avait abandonné peu après avoir constaté que «sa configuration et sa station de pompage ne permettaient pas de l'opérer de façon adéquate». D'une capacité équivalente à celle de 61 piscines

 

olympiques, le réservoir Rosemont est encore à ce jour le plus vaste sur le territoire de la métropole.

Montréal dit maintenant vouloir corriger les lacunes observées à l'époque pour remettre en fonction le réservoir Rosemont, situé dans le parc Étienne-Desmarteau, un peu à l'ouest du parc Maisonneuve. D'un seul coup, la Ville calcule qu'elle augmentera sa réserve d'eau de 40%.

Pour y arriver, les élus s'apprêtent à accorder un important contrat à l'entreprise Michauville pour des travaux au réservoir Rosemont. Le chantier de 73 millions prévoit notamment l'aménagement d'un tunnel de 4 km pour le raccorder au réseau de distribution de l'eau, rue Notre-Dame.

L'entrepreneur a 850 jours pour réaliser les travaux, soit jusqu'en juillet 2016, sans quoi il s'exposera à une importante pénalité d'environ 30 000$ par jour de retard.

Montréal aurait pu payer moins cher, mais le retard dans l'autorisation de l'Autorité des marchés financiers (AMF) à donner le

feu vert au Groupe Hexagone pour décrocher des contrats publics a mené au retrait de sa soumission. L'entreprise avait proposé de faire les travaux pour 53 millions.

En tout, 36 entrepreneurs se sont intéressés à l'appel d'offres, mais seulement 3 ont déposé une soumission.

Coûts à la baisse

À 73 millions, le chantier reste tout de même moins coûteux que ce qu'avait prévu la Ville au départ. La firme de génie Dessau avait évalué que les travaux pourraient se chiffrer à un peu plus de 88 millions, soit 21% de plus.

L'idée de remettre en service le réservoir Rosemont a été évoquée dès 1998 peu après la tempête de verglas. La métropole avait frôlé une pénurie d'eau quand deux de ses usines de pompage avaient cessé de fonctionner durant la panne électrique. Les craintes d'une pénurie sont d'ailleurs évoquées dans la Stratégie de l'eau adoptée par Montréal en 2011. On y indiquait que ce chantier au réservoir Rosemont était nécessaire «en cas d'urgence ou de travaux majeurs» et afin d'«augmenter l'autonomie du réseau en cas de panne électrique».

Link to comment
Share on other sites

  • 4 years later...
  • 1 year later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value