Jump to content

Recommended Posts

Ça va rendre ce paysage un peu moins déprimant.

 

Voyons donc! Faut pas se sentir déprimé pour si peu, sinon comment faire pour vivre sur une planète qui compte des MILLIONS de sites absolument horribles, et qui en crée de nouveaux tous les jours.

 

Ceci dit, je suis d'accord avec toi s'il s'agit de dire que cette tour fera davantage honneur à la beauté de la rivière, que les cabanes qu'elle remplace. Comme à Montréal, où on a procédé à l'embellissement de plusieurs sites, notamment les approches «sud» du pont Viau --je ne sais pas si tu en as déjà vu des images circa 1966 et avant?

 

Ici comme ailleurs, les paysages sont altérés au fil du temps: nature vierge, présence humaine sporadique, agriculture, puis un village, une ville, parfois un incendie, une reconstruction, une guerre destructrice, une autre reconstruction, l'industrialisation et/ou la naissance de bidonvilles, la diffusion de l'automobile, l'élargissement des rues, les commerces et les stationnements, puis la densification résidentielle ou commerciale et l'établissement de parcs, ad infinitum. Car on a eu amplement le temps d'observer que des changements qui avaient été considérés «à l'époque» comme étant du «progrès» s'étaient finalement avérés désastreux, et perçus comme tels.

 

Et aujourd'hui encore, même si la quête de la beauté peut sembler universelle, ce qui suscite l'émerveillement varie considérablement, selon les goûts de chacun: jardins à la française ou à l'anglaise, forêt tropicale ou montagnes arides, New York ou Londres, Paris ou Rome, Pékin ou Tokyo, Dubaï ou Istanbul etc. etc. Et puis il y aurait encore la dimension «nostalgique» à explorer dans notre imaginaire, par exemple, pour terminer là où nous avions commencé: les rives de la rivière des Prairies avant 1534, ou vers 1755, ou vers 1950, ou 2015?

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Vaillancourt avait de grandes ambitions pour le secteur. Avec tout ce qui s'est passé autour de 2012-2013, j'imagine que les ardeurs des développeurs et de la Ville ont été refroidies.

Si je ne me trompe pas, on prévoyait notamment une grande place publique là où se trouve la cour municipale pour joindre le métro Cartier au grand parc adjacent.

Il était aussi question de construire en hauteur, tant des bureaux que des logements. Je souhaite de tout cœur que cet acheteur d'or et de bijoux au coin Cartier/Laurentides cède sa place à un projet plus complet! ;) Sans oublier cette garderie abandonnée un peu plus haut sur le boulevard.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...