Jump to content

Recommended Posts

Situé au cœur du centre-ville de Montréal, ce nouveau projet est et à 2 minutes de l'Université McGill, 15 minutes de Concordia et autre cégeps et universités, et proche de plusieurs boutiques et restaurants.

 

Nos suites/chambres incluent:

 

Evo Sherbrooke vous offrent dans chaque suite un grand espace de rangement, une grande salle de bain privée, chaises et espaces confortable de travail.

Nos tarifs débutent MAINTENANT à partir de 900$, tout ce dont vous avez besoins sous le même toit!

 

Commodités:

• Gym

• Salle d'exercise (Yoga, Boxe, Zumba)

• Salons d'études

• Centre d'impression complet

• Piscine intérieure chauffée

• Salle de lavage

• Aire de détente

• Cabines de bronzage

• Salles multimédia et jeux

• Rangement vélo

• Espaces de rangement additionnels

• Sécurité 24h/24

• Entreposage vélo

• Stockage supplémentaire disponible

• Systèmes de sécurité sur place 24/7, caméras vidéos et serrures avec clavier à code integrée

 

Voici les inclusions dans votre bail :

 

Électricité, chauffage, eau, taxes, câble, internet sans fil .

Accès privilégié à tous les évènements organisés par l'équipe EVO

 

Réservez votre visite immédiatement en téléphonant au

1-855-535-0213

 

________________________________________

NEW STUDENT LIVING IN MONTREAL

 

Once a hotel, now converted into student living, evo Sherbrooke is located squarely in the heart of downtown Montreal; 2 minutes away from the McGill campus, a 15 minute walk to Concordia and a few blocks from Montreal's top attractions. Easy access to metro stations, buses and taxis as well as nearby grocery stores.

 

What's included:

 

evo Sherbrooke offers both single and double occupancy suites.

Each unit includes a large closet, dresser, office desk, chair, double or king size bed and private washroom.

 

 

Starting NOW at $1075, ALL INCLUSIVE.

 

Amenities included:

• Gym

• Salle d'exercise (Yoga, Boxe, Zumba)

• Salons d'études

• Centre d'impression complet

• Piscine intérieure chauffée

• Salle de lavage

• Aire de détente

• Cabines de bronzage

• Salles multimédia et jeux

• Rangement vélo

• Espaces de rangement additionnels

• Sécurité 24h/24

 

What's included in Your Rent:

 

The rent includes all utilities (electricity, heat, water and taxes), cable, wireless internet, and access to all amenities.

 

Exclusive access to all community activities run by evo Sherbrooke.

 

Book a visit now by calling 1-855-535-0213

evo Sherbrooke.jpg

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 55
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Pourquoi c'est mauvais ? as-tu vu le classement des chambres d'hôtels pour les downtown en Amérique du Nord ? On avait trop de chambres à Mtl.

 

LA 1092 rooms per 1000sqft of office space

Vancouver 144 rooms per 1000sqft of office space

Montreal 84 rooms per 1000sqft of office space

Boston 77 rooms per 1000sqft of office space.

Ottawa 77 rooms per 1000sqft of office space

Calgary 60 rooms per 1000sqft of office space

Toronto 56 rooms per 1000sqft of office space

Edited by vivreenrégion
Link to comment
Share on other sites

Comme mauvaise nouvelle c'est raté, à part l'auteur de ce fil, tout le monde est unanime.

 

Il y a un roulement naturel dans l'industrie hôtelière, certains ferment d'autres ouvrent. La plupart des bannières de luxe ont des standards qui font que parfois il est plus économique de construire à neuf que de rénover un édifice, qui dans le cas qui nous intéresse, a déjà presque 50 ans. Donc on ne fait que remplacer une adresse par un autre, ou d'autres hôtels viendront combler le vide, s'il y a lieu. Rénover un hôtel tout en demeurant ouvert est une entreprise couteuse, qui ne se fait pas sans inconvénient pour la clientèle. Bruit, poussières et autres irritants, ont vite fait d'envoyer le client chez les concurrents, où il trouvera une ambiance feutrée à l'échelle des prix demandés.

 

Montréal jouit d'une grande popularité auprès des étudiants étrangers, comme la plupart des campus sont en plein coeur de la ville et particulièrement au centre-ville, il y a automatiquement une demande de logements à proximité. Beaucoup d'universités ont des résidences sur place, mais pour des campus urbain où l'espace est restreint, il semble que c'est plus économique de transformer des hôtels que d'autres types de bâtiments. Surtout qu'elles n'ont pas généralement de réserve de terrains proches pour répondre adéquatement à la demande.

 

Je me rappelle qu'un regroupement d'universités montréalaises avait justement un projet de se mettre en commun, pour répondre au besoin de résidences pour ces clientèles de l'extérieur. Peut-être que finalement les choses se matérialisent autrement, en y allant au cas par cas? Bien sûr on peut toujours déplorer une perte d'emplois, mais qui seront éventuellement remplacés ailleurs. Finalement cette fermeture ne vise pas l'abandon pure et simple de l'édifice, mais on peut supposer que la nouvelle vocation s'apparentera à celle du Delta et qui restera à rendre publique.

 

J'en conclue que c'est une bonne nouvelle pour Montréal, car offrir du logement de qualité et spécifiquement dédié à une clientèle cible, rendra la ville plus concurrentielle pour attirer davantage d'étudiants étrangers. En ce qui a trait au domaine hôtelier, les touristes vont continuer à venir et si besoin est, un bel hôtel tout neuf viendra s'ajouter à un futur projet.

Edited by acpnc
Link to comment
Share on other sites

D'autant plus que la chaîne holiday inn a de plus en plus de mal à rencontrer une clientèle. Trop cheap (et programme de récompenses trop pourri) pour des voyageurs d'affaire, trop drabe pour des touristes urbains, trop central (dans ce cas-ci) pour être cost competitive. Vraiment pas une surprise, d'autant que l'ouverture du nouveau courtyard aura sûrement achevé de siphonner les voyageurs d'affaire.

Link to comment
Share on other sites

Les Affaires donnent un peu plus d'information sur l'acheteur... (Remarquez d'où vient la photo ;))

 

 

Un autre hôtel montréalais vendu à une coquille de l'île Jersey

Publié à 11:56, mis à jour il y a 45 minutes

 

PAR HUGO JONCAS

 

9ed124a1014fe43ae279976aa34f8232.jpg

Le Holiday Inn du 420, rue Sherbrooke Ouest vient de passer aux mains d'une société de l'île Jersey détenue par Beaumont Partners et Campus Crest.

Photo: Mtlurb.com

 

Et de deux. Après l’achat du Delta Centre-Ville en juin, Beaumont Partners et Campus Crest Communities viennent de mettre la main sur un deuxième grand hôtel montréalais pour en faire une résidence étudiante : le Holiday Inn du 420, rue Sherbrooke Ouest. Et encore une fois, les partenaires utilisent pour l’acquisition une coquille enregistrée à l’île Jersey, paradis fiscal reconnu.

 

Lire aussi : DCV Holdings, de l'île Jersey, le mystérieux acheteur du Delta Centre-ville

 

Le vendeur est le magnat montréalais de l’immobilier Michael Rosenberg, qui détenait l’hôtel depuis 1983. L’acte de la transaction attribue à la propriété une valeur de 63,5 M$. Mais officiellement, la vente s’est faite pour la somme symbolique de 1$ «et d’autres considérations valables et pertinentes», mentionne cependant le document, rédigé en anglais.

 

Sur papier, l’acheteur Propriétés N-HIM Sherbrooke Inc. appartient à une société de l’île Jersey, HIM Holdings LP. Celle-ci est détenue à son tour par la société en commandite HIM Holdings Limited, inscrite à la même adresse, sur Castle Street à Saint-Hélier, dans la petite île anglo-normande de la Manche.

 

Jersey est largement considérée comme un paradis fiscal et résiste aux pressions de l’Union européenne, qui lui demande de lui envoyer automatiquement les informations fiscales sur ses ressortissants y ayant ouvert des comptes. Jersey compte moins de 100 000 habitants, mais abrite pour près de 180 G de livres sterling en dépôts, soit plus de 280 G$, selon un rapport récent de l’organisation britannique Tax Justice.

 

Un emprunt de 135 M$

 

Les nouveaux propriétaires ont également emprunté 135 M$ à un syndicat bancaire mené par la Banque Royale en se servant du Holiday Inn et du Delta Centre-Ville pour garantir la somme. Le prêt, titrisé en obligations, mentionne plusieurs emprunteurs, dont DCV Holdings LP. Cette société a été mise sur pied en juin dernier pour mettre la main sur la compagnie à numéros détenant le Delta Centre-Ville, près du Quartier international de Montréal.

 

L’avocat James Papadimitriou est enregistré comme administrateur du nouveau propriétaire du Holiday Inn, Propriétés N-HIM Sherbrooke inc., selon le Registre des entreprises du Québec. Son cabinet McCarthy Tétreault sert également d’adresse à toutes les sociétés impliquées dans le montage financier, à Montréal comme à Jersey.

 

Les Affaires n’a pas pu s’entretenir avec l’avocat avant la publication de cet article, ni avec les nouveaux propriétaires. Impossible pour l’instant de savoir pourquoi l’achat du Holiday Inn et du Delta Centre-Ville utilisent des structures corporatives aussi complexes, basées dans un paradis fiscal.

 

Michael Rosenberg refuse de répondre aux questions des journalistes. Sa compagnie Rosdev a émis un communiqué mentionnant qu’elle continuera à gérer l’hôtel de 488 chambres jusqu’au 30 avril 2014. L'hôtel devrait ensuite fermer pour être transformé en résidence étudiante. Environ 60 employés perdront ainsi leur emploi, selon une source à la Confédération des syndicats nationaux qui ne veut pas être nommée parce qu'elle n'est pas officiellement porte-parole dans ce dossier.

 

Campus Crest n’a pas rappelé Les Affaires et il nous a été impossible de joindre Beaumont Partners en Europe, en raison du décalage horaire.

 

D’hôtels à résidences

 

Campus Crest, de Charlotte en Caroline du Nord, est spécialisée dans la construction et la rénovation d’immeubles pour en faire des résidences étudiantes. Le Delta Centre-Ville sera d’ailleurs rapidement transformé en une résidence de luxe, avait expliqué Campus Crest à Les Affaires l’été dernier.

 

Les nouveaux propriétaires veulent tirer profit du bassin de 81 500 personnes qui fréquentent à temps plein l'École de technologie supérieure ainsi que les universités McGill et Concordia.

 

«L'immeuble offrira un éventail de services haut de gamme pour attirer les étudiants universitaires, dont un salon multimédia, un centre d'entraînement et une bibliothèque», précisait en août dernier Hayley Cook, porte-parole de Campus Crest, dans un courriel.

 

L'immeuble, qui compte 711 chambres actuellement, comprendra de 1 100 à 1 300 lits dans des unités simples et doubles à la rentrée de l'automne 2014, selon un communiqué qu’ont émis Campus Crest et l’anglo-suisse Beaumont Partners.

 

Campus Crest et Beaumont ont acheté l’immeuble situé au 777, rue University à Montréal, de la société InnVest Real Estate Investment Trust pour quelque 60 M$US, y compris l'ensemble des frais relatifs à la fermeture de l'hôtel.

 

Beaumont Partners est un investisseur immobilier international, basé à Genève et Londres. Beaumont détient 80% des actions de la coentreprise propriétaire de l’immeuble.

 

Campus Crest Communities est un fonds de placement immobilier américain inscrit à la Bourse de New York. Il possède 84 résidences étudiantes aux États-Unis.

Edited by ScarletCoral
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share




×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value