Jump to content

ChrisDVD
 Share

Recommended Posts

Québec avance 1,2 million au studio Cinesite

 

Publié le 15 janvier 2014 à 11h07 | Mis à jour à 11h07

 

Québec prête 1,2 million de dollars à la société de Grande-Bretagne Cinesite pour qu'elle implante un studio de production d'effets visuels et d'animation à Montréal.

 

Le prêt est octroyé par le bras investisseur du gouvernement provincial, la société Investissement Québec.

 

La venue du studio qui créera autour de 200 emplois a été rendue publique par La Presse ce matin. La nouvelle devrait être confirmée lors du passage de la première ministre Pauline Marois à Londres la semaine prochaine.

 

On doit à Cinesite les effets spéciaux de la série de films Harry Potter.

 

Il s'agit du second studio britannique à choisir Montréal en un an. À peu près à la même date l'an dernier, Framestore avait annoncé l'ouverture de nouvelles installations à Montréal. L'entreprise avait pu bénéficier d'un prêt sans intérêt de 900 000$ étalé sur 5 ans, ce qui coûte environ 35 000$ par année au gouvernement.

 

http://affaires.lapresse.ca/economie/quebec/201401/15/01-4728925-quebec-avance-12-million-au-studio-cinesite.php

Link to comment
Share on other sites

(QUÉBEC) Un an après l'annonce de l'arrivée de Framestore, géant du multimédia à Montréal, le gouvernement Marois répète l'expérience avec une nouvelle prise en Grande-Bretagne. Cette fois, c'est Cinesite, une société internationale occupant le même créneau, qui s'établira dans la métropole.

 

L'annonce, lundi à Londres, doit être la pièce de résistance de la mission officielle en Angleterre de Pauline Marois, qui prendra aussi la parole devant la Chambre de commerce Canada-Royaume-Uni.

 

Comme Framestore, Cinesite est une firme d'envergure internationale dans le secteur des effets spéciaux. Framestore a produit une nouvelle version de RoboCop qui doit sortir cette année et Cinesite, pour sa part, avait créé ceux de Titanic, en 1997, et des deux premiers Mission impossible. Mais la firme britannique est surtout connue pour les effets spéciaux -spectaculaires - des huit films tirés de la série des Harry Potter, ce qui l'avait propulsée à l'avant-scène de l'industrie en Grande-Bretagne. En mai 2012, Kodak, la propriétaire, a vendu l'entreprise à un groupe d'investissement privé, Endless LLP, qui visait l'expansion de la société sur de nouveaux territoires.

 

200 emplois créés

 

Cinesite devrait créer autour de 200 emplois à Montréal, à peu près le même objectif que s'étai fixé Framestore il y a un an, une cible déjà dépassée, indique-t-on.

 

À Framestore, Québec avait consenti un prêt sans intérêt de 900 000$ étalé sur cinq ans, une facture d'environ 35 000$ par année. On n'a pu établir le financement accordé à Cinesite, mais on peut penser que les avantages consentis à Framestore seront encore accessibles.

 

Dans le cas de Framestore, les clients de l'immense studio spécialisé - principalement les entreprises cinématographiques les plus importantes de Hollywood - auront droit à des avantages fiscaux pouvant représenter jusqu'à 44% de toutes les dépenses effectuées à Montréal et jusqu'à 60% en incluant le crédit d'impôt fédéral. Ces crédits d'impôt étaient l'un des attraits de Montréal, l'autre étant le bassin important de main-d'oeuvre qualifiée dans la métropole.

 

Montréal est toujours en concurrence avec Toronto, Vancouver et certaines villes asiatiques pour accueillir ces studios spécialisés, l'industrie canadienne dans ce domaine est jusqu'ici concentrée surtout à Vancouver. La décision de Framestore de s'établir à Montréal aurait incité Cinesite à faire de même, croit-on.

 

http://affaires.lapresse.ca/economie/quebec/201401/15/01-4728764-la-societe-cinesite-setablit-a-montreal.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B9_cinema_1975293_accueil_POS4

Link to comment
Share on other sites

La société britannique Cinesite, spécialisée dans les effets spéciaux cinématographiques, ouvre un studio à Montréal, ce qui entraînera la création de 200 emplois sur quatre ans.

 

Le gouvernement du Québec a offert un prêt sans intérêt de 1,2 million de dollars à Cinesite pour l’attirer dans la métropole. La société investira de son côté 6,7 millions de dollars dans le projet. La masse salariale du studio montréalais de l'entreprise devrait, à terme, totaliser 42,4 millions de dollars par année.

 

Le studio logera au 250 rue Saint-Antoine Ouest dans un local de 26 000 pieds carrés et pouvant accueillir jusqu’à 250 travailleurs. Le premier mandat de l’équipe montréalaise sera de concevoir les effets spéciaux du film The Man From U.N.C.L.E., du réalisateur Guy Ritchie. Le film d’espionnage est une adaptation cinématographique de la série télévisée du même nom diffusée à la télévision américaine dans les années 60.

 

La première ministre du Québec, Pauline Marois, était à Londres pour l’occasion.

 

«Le Grand Montréal s’est démarqué de la concurrence grâce à la volonté des dirigeants gouvernementaux de faire de la métropole un joueur majeur de l’industrie des effets spéciaux et de la post-production. Nos interlocuteurs ont été réceptifs à nos besoins et ils ont démontré une réelle connaissance des enjeux reliés à notre industrie. La perspective de faire partie d’un milieu des affaires aussi dynamique et créatif nous a interpellés», a déclaré Antony Hunt, directeur général de Cinesite, dans un communiqué.

 

Depuis sa création en 1993, Cinesite a créé des effets visuels pour de grosses productions cinématographiques, incluant Harry Potter et les Reliques de la Mort, Skyfall, Pirates des Caraïbes La Fontaine de Jouvence, Iron Man 3 et World War Z. L’entreprise travaille aussi dans le monde de la télévision.

 

«Le Grand Montréal était en concurrence avec Toronto et Vancouver comme site d’implantation; nous avons donc tous redoublé d’efforts afin de positionner la région comme nouveau centre émergent des effets visuels numériques», a affirmé la présidente-directrice générale de Montréal International, Dominique Anglade.

 

Cette dernière soutient que Montréal International et Investissement Québec sont en lien avec Cinesite depuis 2012 pour faire valoir la candidature de Montréal auprès de la direction de l’entreprise britannique.

 

Plus récemment, Cinesite a dévoilé sa nouvelle production Beans, une fausse publicité visant à démontrer sa maîtrise en matière d'animation de créatures. On peut y voir des astronautes se faire attaquer par une créature au moment de planter le drapeau américain sur une autre planète, le dernier survivant du groupe étant trahi par un gaz juste au moment où le monstre s’en retourne dans son trou. Depuis sa mise en ligne sur YouTube avant Noël, la vidéo a été vue plus de 7,7 millions de fois.

 

Après Framestore et Moving Picture Company, il s’agit du troisième studio d’effets spéciaux à s’implanter à Montréal au cours des 12 derniers mois.

 

 

http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/general/effets-speciaux-cinesite-ouvre-un-studio-a-montreal/565465

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value