Jump to content

Recommended Posts

Finalement les murs aveugles ont le potentiel de retrouver la vue, en servant de canevas pour des oeuvres artistiques de grandes dimensions. À la condition d'être appropriés pour servir de support, être bien en vue et bien sûr avoir l'autorisation du propriétaire des lieux. Donc ce qui était vu comme une tare urbaine devient un avantage, car ils contribuent à enrichir esthétiquement le paysage citadin et à promouvoir les arts de la rue. On pourrait même affirmer sans ambages que ces créations sont carrément l'antithèse des graffitis :thumbsup:

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, Ti-Pierre a dit :

Très bien dit l'art contribue aussi à l'enrichissement personnelle

C'est vrai, à noter que l'art a de multiples vertus en plus de l'enrichissement personnel. Il élargit nos horizons, contribue à notre sensibilité émotive, nous procure généralement une sorte de bien-être spontané et nous aide à mieux apprécier la création sous toutes ses formes. L'art est fort probablement un des premiers phénomènes de l'activité humaine qui a distingué l'homme des autres hominidés. Il est de ce fait indissociable de notre évolution en tant qu'espèce. Je dirais qu'il correspond à la partie immatérielle de notre créativité primaire, l'autre étant la fabrication concrète d'outils.

Or l'art à cette époque lointaine est une forme de projection mentale de l'être, qui suppose une vision de l'existence qui va au-delà de la survie élémentaire. On y voit d'ailleurs dans l'art pariétal une volonté de communication dans le temps, avec la volonté de laisser un témoignage de son passage à ceux qui suivront.

On peut bien sûr dire que l'art a énormément évolué techniquement depuis ses humbles débuts, mais ses motivations sont restées pratiquement les mêmes, soit susciter une panoplie d'émotions qui vont souvent au-delà des mots et s'adressent davantage à l'âme qu'à la raison.

Le plus étonnant dans tout cela, c'est qu'on continue des dizaines de millénaires plus tard, en tant que société contemporaine, à utiliser entre autres des murs pour diffuser des scènes pittoresques dans l'espace public. Ne pourrait-on pas alors considérer nos murales comme une version moderne de l'art pariétal, toujours profondément inscrit dans notre mémoire collective?

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 10 months later...
  • 2 months later...

La nouvelle ancienne murale de Maurice-Richard

Publié le29 septembre 2022

image.png.8b095af63021df519625f4ac71d25991.png

La murale de Maurice-Richard a récemment fait peau neuve. (Photo: François Robert-Durand, JDV).

Plus qu’une restauration, c’est en fait une nouvelle version de la murale « le Rocket » qui vient d’être peinte sur un mur du restaurant La Molisana, sur la Promenade Fleury, à Ahuntsic.

La peinture est encore fraîche sur un des murs du 1014, rue Fleury Est. Il y a un fond bleu sur lequel on voit Maurice Richard en action deux fois, puis son numéro 9 et sa signature. Il y a aussi une vieille radio pour rappeler comment les gens suivaient les matchs du Canadien de Montréal à une certaine époque. Un peu au loin, des enfants jouent au hockey dans une ruelle.

La nouvelle murale a été réalisée en deux semaines. Elle permet de rendre hommage au « Rocket » dans le quartier où il a vécu une grande partie de sa vie. Elle est déjà visible aux passants même si elle ne sera inaugurée que le 19 octobre.

L’ancienne murale réalisée par les artistes Dodo Osé et Zek One en 2015 avait été vandalisée en décembre 2020.

Au moment où on envisageait de la nettoyer des graffitis qui avaient été apposés dessus, on avait remarqué que la peinture s’écaillait et rendait toute intervention risquée.

« On craignait que ce soit le béton. Mais la compagnie qui a fait la murale a fait venir un expert et on a su finalement que le béton était correct. C’était une vieille couche de peinture en dessous qui s’écaillait », indique Léo Fiore, directeur de Tandem Ahuntsic-Cartierville (PCAC), l’organisme qui chapeaute les projets de murales dans l’arrondissement.

image.png.ea9ca5d453912257c0e63ce9f982c0c1.png

La murale en l’honneur de Maurice Richard, sur la rue Fleury, vandalisée. (Photo: François Robert-Durand, archives JDV).

La surface de la paroi a été traitée avec un enduit qui permet au ciment de respirer et éviter que la peinture ne s’écaille une nouvelle fois.

La nouvelle œuvre reprend 80 % de la thématique de l’ancienne. Pour s’assurer de rester proche, la direction de Tandem a fait appel aux mêmes artistes de la compagnie Ashop.

« Ce n’est pas une copie, mais on a été chanceux. On a réussi à retrouver les deux artistes qui ont fait la première », relève M. Fiore.

Il fallait le faire

La restauration ou même la reprise de la murale devenait une nécessité aux yeux de M. Fiore.

Outre le fait qu’il fallait enlever les graffitis qui enlaidissait la peinture, un mur du quartier et banalisait le vandalisme, ce rappel de l’histoire de Maurice Richard dans son quartier ne concernait plus seulement les résidants d’Ahuntsic-Cartierville.

« Il fallait qu’on récupère quand même notre murale parce que c’était devenu un lieu de pèlerinage quasiment. Le pire aurait été de ne jamais la refaire », soutien M. Fiore.

En juin, l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville avait accordé 12 000 $ pour restaurer la murale. Ils s’ajoutaient aux 8 800 $ octroyés dans le cadre du volet Murale de quartier du Programme art mural de la Ville-centre.

La question de la durabilité de l’œuvre d’art public se pose malgré tout, même si le travail est achevé. Comment garantir qu’elle ne sera pas une nouvelle fois dégradée ?

Un verni de protection a été posé en surface. Il permet de la nettoyer plus facilement en cas de nouveau vandalisme.

« Cela devrait être bon minimalement, pour les dix prochaines années. La murale est sauvée », croit M. Fiore.

https://journaldesvoisins.com/murale-de-maurice-richard-ahuntsic-refaite/

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Quote

Comment garantir qu’elle ne sera pas une nouvelle fois dégradée ?

Un verni de protection a été posé en surface. Il permet de la nettoyer plus facilement en cas de nouveau vandalisme.

Does this really work?

**ck taggers.

  • Agree 2
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...