Recommended Posts

Journal Métro  |  15:28 31 juillet 2019  |  Par:  Amélie Gamache

Nouvelle phase d’aménagement à la plage de l’Est

11-plage-de-lest-crecc81dit-ruccolo-faubPhoto: Gracieuseté  |  Le projet des firmes Ruccolo + Faubert Architectes & Ni conception architecture de paysage a remporté en 2014 le concours de design pour l’aménagement du site de l’ancienne marina Beaudoin.

Une nouvelle phase de travaux débutera cet automne sur le site de la plage de l’Est, qui sera doté de jeux d’eau, d’une promenade près de la rive, d’une zone de naturalisation et d’une jetée qui surplombera le fleuve.

« L’Arrondissement était en attente de l’autorisation du Ministère de l’Environnement, explique Maika Bernatchez, chargée de communication. Maintenant que nous l’avons reçue, nous serons en appel d’offres sous peu. Si tout se passe bien, les travaux débuteront en septembre ».

Le tout sera effectué grâce à un financement de 4M$ de la Communauté métropolitaine de Montréal. Les plans et devis sont déjà complétés.

Une partie du terrain sec reste toutefois à décontaminer. Les travaux, évalués à 400 000$ et financés par le gouvernement du Québec, seront intégrés dans le contrat du réaménagement de la rive.

Avant de procéder, des fouilles archéologiques, débutées il y a deux semaines, devront être menées à terme.

Une baignade qui se fait attendre

La baignade restera toutefois proscrite. Initialement prévue pour 2016, l’ouverture de la plage avait été reportée à 2018, suite à de nouvelles études qui avaient alors révélé une contamination des sédiments du littoral. Les opérations de l’ancienne marina Beaudoin, située à cet emplacement au milieu du siècle dernier, en étaient la source.

En mars dernier, Chantal Rouleau, députée de Pointe-aux-Trembles et ministre de la Métropole et de la région de Montréal, accompagnée par Benoit Charette, ministre de l’Environnement, ont annoncé un investissement de 5M$ pour des travaux de décontamination.

Des analyses sont actuellement menées pour déterminer les méthodes qui seront utilisées pour ces travaux majeurs, qui devraient débuter en 2020. L’accès à l’eau pour les activités nautiques, tels le canot et le kayak, serait possible l’année suivante.

Lors de la conférence de presse confirmant le financement des opérations de décontamination, le ministre Charrette avait évoqué une « probable » baignade uniquement pour 2022.

Rappelons qu’une première phase du projet, au coût de 1.4M$, a été officiellement inaugurée l’été dernier. Un pavillon d’accueil, des terrains de volleyball, des bancs et des tables à pique-nique ont été aménagés sur la zone non inondable du terrain, situé entre la 94e et la 96e avenue.

https://journalmetro.com/local/pointe-aux-trembles-montreal-est/2355366/nouvelle-phase-damenagement-a-la-plage-de-lest/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By Zax
      Parc-plage national

      Actualités:
      publié le 24 novembre 2009 à 13h56 | Mis à jour le 24 novembre 2009 à 14h06
      La Presse
       
    • By Gabmtl
      http://www.journaldemontreal.com/2015/10/05/verdun-opte-pour-le-site-derriere-lauditorium
       
      L’arrondissement aménagera finalement sa plage sur le site qui se trouve derrière l’Auditorium de Verdun, a appris le 24 Heures.
      La «plage urbaine en milieu naturel» qui doit être inaugurée à l’été 2017, en vue des festivités du 375e anniversaire de Montréal, pourra accueillir 1500 personnes. Le projet est estimé à 4,6 M$.
      L’arrondissement conservera le talus boisé, au pied duquel du sable sera déposé, jusqu’aux berges.
      Puisque le courant est plus important à cet endroit, l’arrondissement de Verdun projette de construire une avancée pour délimiter une zone de baignade qui sera accessible à quelque 500 baigneurs.
      Deux sites étaient à l’étude
       
      Alors que le maire de Verdun, Jean-François Parenteau, privilégiait l’ancien site du dépôt à neige, près de la piscine publique Natatorium, beaucoup de résidents militaient pour le site derrière l’Auditorium.
      «Je ne suis pas orgueilleux. J’avais une préférence pour le site du dépôt à neige, mais je me suis beaucoup promené et, avec les commentaires des citoyens et les analyses, j’ai vu que le site de l’Auditorium est plus approprié», a confié M. Parenteau.
      L’opposition officielle à la Ville de Montréal privilégiait aussi le site de l’Auditorium. Projet Montréal avait présenté un concept de plage urbaine en août 2014.
      «Le projet, tel que proposé par Projet Montréal, n’est pas réalisable dans le contexte actuel. J’ai toujours dit que j’étais ouvert à analyser le site, ce qu’on a fait, et aujourd’hui on espère travailler ensemble», a expliqué M. Parenteau.
      Changement de cap
      En mai dernier, lors d’une séance d’information, M. Parenteau avait fait face aux inquiétudes de nombreux citoyens convaincus qu’il arrêterait son choix sur le site de l’ancien dépôt à neige.
      «J’ai toujours dit que je voulais une plage, mais pas à n’importe quel prix», a rappelé M. Parenteau.
      Les craintes des résidents de Verdun quant à l’achalandage automobile qu’amènera cette future plage ont fait pencher la balance, selon M. Parenteau.
      «Les études ont montré que les deux sites étaient propices pour accueillir la plage, mais la proximité de l’Auditorium, du métro de l’Église et des autres transports en commun a fait pencher la balance», a-t-il expliqué.
      Quant au site de l’ancien dépôt à neige, il est toujours dans la ligne de mire du maire pour une revitalisation.
      «C’est un endroit avec un énorme potentiel. On y profite d’une vue majestueuse. C’est un site qu’on va décontaminer parce qu’on veut trouver un autre projet à développer», a-t-il assuré.
    • By DonPictures
      "Better to have a short life that is full of what you like doing than a long life spent in a miserable way." - ALAN WATTS
      Salut, j'a fais une petite vidéo et je vous la partage. 
      Suivez moi sur instagram- @donpicturehd
      https://www.instagram.com/donpicturehd/
      Equipement utilisé: Principalement le Nikon D3400 LENSE: AF-P DX NIKKOR 18–55 mm f/3.5–5.6.
      Ça serait apprécier si vous vous abonnez à ma chaîne youtube. N'hésitez pas à commenter, merci!
       
    • By Philippe
      49e Finale des Jeux du Québec - Été 2014 : la Ville de Longueuil aménagera une nouvelle plage au parc de l’île Charron
       
      Longueuil, Mardi 15 avril, 2014.
       
      La Ville de Longueuil procèdera à des travaux de 800 000 $ au parc de l’île Charron pour accueillir les compétitions de natation en eau libre et de sauvetage sportif (volet plage) de la 49e Finale des Jeux du Québec, du 1er au 9 août prochain. Cet investissement permettra à la Ville de favoriser l’accès aux berges pour les citoyens, de bonifier ses installations et de mettre en valeur les rives du fleuve Saint-Laurent.
       
      Les travaux, qui s’étaleront de mai à juillet, permettront l’aménagement d’une plage sablonnée, la construction d’une terrasse en bois, l’installation de voiles d’ombrages et d’infrastructures sanitaires. Des équipements provenant des deux premières phases du Marché public, tels que des voiles pare-soleil et des conteneurs colorés, seront récupérés et intégrés dans l’aménagement. Des végétaux seront plantés, un terrain de volleyball sera aménagé, et du mobilier de parc sera installé afin de rendre les lieux plus conviviaux.
       
      « Le parc de l’île Charron occupe une place à part parmi tous les espaces verts de Longueuil. Situé au milieu du fleuve Saint-Laurent, il permet aux citoyens de s’évader de la ville et de profiter du calme de la nature. C’est l’endroit idéal pour un aménagement qui sera un legs permanent de la tenue des Jeux du Québec chez nous. Ce projet témoigne à nouveau de notre volonté d’améliorer les infrastructures récréatives pour les citoyens et pour leur offrir un meilleur accès aux rives du fleuve », a expliqué la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire.
       
      Les analyses ont démontré que la qualité de l’eau dans ce secteur autorise la baignade. La Ville de Longueuil a d’ailleurs obtenu l’autorisation du Ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs du Québec pour la réalisation de ce projet, qui respectera les normes et règlements environnementaux en vigueur. Une seconde phase de travaux sera menée l’année prochaine afin de faciliter l’accès au site et de rendre la circulation plus fluide dans le secteur.
       
      http://longueuil.ca/fr/node/38399
       
      Plan: http://longueuil.ca/sites/www.longueuil.ca/files/communiques/2014/ile_charron_plan_conceptuel.pdf