Recommended Posts

http://affaires.lapresse.ca/economie/quebec/201312/07/01-4718642-quatre-bonnes-annees-attendent-les-hoteliers-de-montreal.php

 

Quatre bonnes années attendent les hôteliers de Montréal

 

Publié le 07 décembre 2013 à 08h58 | Mis à jour à 08h58

781250-mercredi-dernier-on-apprenait-hotel.pngAgrandir

Photo tirée de Google Maps

Mercredi dernier, on apprenait que l'hôtel Gouverneur de l'île Charron (125 chambres) allait abandonner sa vocation hôtelière.

588905-andre-dubuc.png

=author%3AAndr%C3%A9+Dubuc&sort=recent"]ANDRÉ DUBUC

La Presse

 

Les hôtels seront occupés dans les prochaines années comme on ne les a pas vus depuis fort longtemps, prévoit la firme de consultants Horwath HTL qui a publié hier son rapport annuel sur l'industrie hôtelière au Québec. Le sommet du présent cycle devra être atteint en 2017, année où Montréal fêtera ses 375 ans et la Confédération canadienne, ses 150 ans.

Le taux d'occupation des chambres est estimé à 67% pour 2013, en hausse par rapport au taux de 66% enregistré en 2012. Le creux a été atteint en 2009 avec un taux de 58,4%, pendant la récession. La performance hôtelière en 2014 devrait même surpasser les sommets antérieurs des années 1998 à 2000 (69%), annonce la firme de consultants.

Certes, l'embellie observée ces dernières années s'explique en bonne partie par la diminution du stock de chambres à la suite de la fermeture ou de la conversion d'une demi-douzaine d'établissements. De 2009 à 2014, le nombre de chambres va avoir été réduit de 1400. Le parc hôtelier de la région de Montréal compte environ 21 600 chambres.

Mercredi dernier, on apprenait que l'hôtel Gouverneur de l'île Charron (125 chambres) allait abandonner sa vocation hôtelière. En juillet dernier, le troisième hôtel en importance, l'hôtel Delta centre-ville (711 chambres), a annoncé sa fermeture. On a su par la suite qu'il serait transformé en une résidence universitaire privée.

Si l'offre est à la baisse, la demande connaît de son côté une certaine croissante, souligne Horwath, « [...] grâce aux multiples attraits touristiques de la région, une demande, en nombre de participants, plus ou moins soutenue au Palais des congrès et un investissement de 10 millions de dollars par Tourisme Montréal sur les marchés du Québec et de l'Ontario en 2013», lit-on dans le document de 16 pages envoyé aux médias.

Gilles Larivière, associé principal d'Horwath HTL, voit les beaux jours se poursuivre pour au moins quatre ans, ce qui pourrait attirer les investisseurs étrangers sur le marché montréalais. «Le niveau des réservations est bon en 2014 et 2015 au chapitre des congrès à Montréal et dans les grandes villes canadiennes», a-t-il dit dans un entretien. Viendront ensuite les festivités en 2017.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Good to hear. However we've had a few closings - would be good for Montreal to land a top end chain (Conrad/JW Marriott etc).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Good to hear. However we've had a few closings - would be good for Montreal to land a top end chain (Conrad/JW Marriott etc).

 

Le marché se repositionne avec quelques fermetures et ouvertures. Je ne pense pas que l'offre hôtelière ait diminué depuis les dernières années.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Good to hear. However we've had a few closings - would be good for Montreal to land a top end chain (Conrad/JW Marriott etc).

 

Having renewal is not a bad thing. The hôtels that closed were older and needed rénovations, the new ones that will eventually be built will be modern. Many, if not all, of the old locations will find a new usage quickly. Student housing and Résidence Soleil are among those new usages. And we all have to admit that having an old hotel turned into a Résidence Soleil is a much better alternative than having a new Résidence Soleil built in Montréal (with their great architecture...).

Share this post


Link to post
Share on other sites

I agree with mark (for once). With those numbers and good future perspective, it's time for a prestigious label to open something new here.

Share this post


Link to post
Share on other sites

I think Montreal would be a good city for a Renaissance to open up. Many Renaissance properties are built in converted historic buildings, and there may be some opportunities for that in Montreal over the coming years.

 

Some on here have been disappointed to see Hampton Inn/Homewood Suites/Courtyard-type hotels opening up. I think that disappointment is overdone. While the architectural contributions are limited, Montreal has a relative shortage of these types of hotels. There's not a single Hampton Inn or Homewood Suites downtown, and until recently there was no Courtyard (the one on Sherbrooke closed a few years back), and there is no Four Points Sheraton. While some point to Toronto's recent opening of Shangri-La and Ritz, let's also realize that Toronto had a shortage of such hotels and it was time for a few to open. While Montreal had its Ritz, and an existing Sofitel, W Hotel, and a Loews... Toronto was missing those brands. And 5 years ago Toronto saw a number of 3-star chain hotels open in its entertainment district with 10-12 storey Hilton Garden Inn (Peter St.), Residence Inn, etc.

 

Montreal remains a strong hotel market and I think we'll see a 4+ or 5-star property in the coming couple of years, whether it's a Renaissance, Four Seasons, JW Marriott or Waldorf. Montreal also has a number of smaller high-end boutique hotels which until recently were few and far between in Toronto.

 

The hotels that have closed were all at a crossroads of full-renovation vs. repurposing, and in most cases I think they made the right choice. For example, the bathrooms in those properties were all too small and the costs of renovating to bring them up to current standards would have an been unprofitable choice.

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://argent.canoe.ca/nouvelles/exclusif-un-autre-hotel-ferme-ses-portes-montreal-17122013

 

un autre hôtel ferme ses portes à Montréal

Le 17 décembre 2013 à 11h35 | Carl Renaud / Argent

Mise à jour le 18 décembre 2013 à 7h36

L’Hôtel Quality Inn de l’avenue du Parc à Montréal ferme ses portes aujourd’hui. Le Fonds immobilier ontarien Innvest REIT, propriétaire de l’établissement, a confirmé la décision à ses employés dans le cadre d’une rencontre, tenue en matinée.

La fermeture va entraîner la perte de 38 emplois, en incluant les syndiqués affiliés à la CSN et le personnel cadre. Les 138 chambres du Quality Inn seront converties en résidences pour étudiants, comme celles du Delta centre-ville, qui a fermé ses portes en octobre.

«C'est très dommage pour ces travailleurs, à la veille de Noël. Le secteur de l’hôtellerie est un marché très compétitif en ce moment, à Montréal », a exprimé Philippe Leclerc, porte-parole de la CSN, dans un courriel envoyé à Argent.

InnVest REIT indique avoir reçu une offre d’achat non-sollicitée d’une entreprise nord-américaine. Le fonds immobilier était également propriétaire de l’immeuble abritant le Delta centre-ville, avant de le céder à Campus Crest et à Beaumont Partners.

Selon nos informations, les deux investisseurs seraient impliqués dans la transaction du Quality Inn. InnVest REIT refuse toutefois d’identifier l’acquéreur de son établissement de l’avenue du Parc. Le fonds précise, par contre, que la vente devrait être conclue demain ou dans les prochains jours.

«Les employés recevront des services d’orientation professionnelle par l’intermédiaire d’une entreprise spécialisée dans les solutions de mobilité des talents », a indiqué InnVest REIT dans une déclaration transmise à Argent.

Plusieurs fermetures

Les fermetures d’hôtels se sont accélérées depuis quelques mois à Montréal et ailleurs au Québec. Le Quality Inn s’ajoute notamment au Maritime Plaza et au Delta centre-ville, dans la métropole, et à La Sapinière, dans les Laurentides.

Ajoutons l’Hôtel des Seigneurs, qui fermera le 22 décembre à Saint-Hyacinthe, et l’Hôtel Gouverneur de l’Île Charron, qui deviendra une résidence pour personnes âgées, après sa fermeture en janvier. À Québec, c’est le Loews Le Concorde qui s’ajoutera à la liste, en février.

Le mois dernier, l’Association des hôteliers du Québec (AHQ) affirmait que 200 établissements, comptant 3000 chambres, ont fermé au cours des trois dernières années. Plusieurs hôteliers souffrent de la vigueur du dollar, qui a fait fuir la clientèle américaine, et des hausses de frais d’opération, conditions de travail et taxes foncières notamment.

«Les hôteliers ont moins de revenus alors que leurs dépenses augmentent. Dans ce contexte, les investisseurs vendent pour faire autre chose», a exprimé Danièle Chayer, présidente de l’AHQ, soulignant que le taux d’occupation des hôtels atteint seulement 55% au Québec.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By Fortier
      Discussion sur la Ligne Rose, proposée par Projet Montréal

      Discussion sur la proposition de Projet Montréal en terme d'expansion du transport en commun à Montréal.
      Entente de principe datant du 2019-06-26 pour le financement de la section ouest de la Ligne Rose, de Lachine vers le centre-ville. Les détails de cette extension ne sont pas connus.
    • By acpnc
      Publié le 24 septembre 2018 à 00h00 | Mis à jour à 06h25
      http://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/201809/23/01-5197673-trottinettes-en-libre-service-des-projets-bloques-par-quebec.php
      Trottinettes en libre-service: des projets bloqués par Québec?
      Lime, filiale du géant Google qui exploite des trottinettes électriques en libre-service dans plus d'une centaine de villes, a récemment annoncé vouloir étendre ses activités au Canada.
      ARCHIVES REUTERS
      Pierre-André Normandin
      La Presse Roulera, roulera pas? L'arrivée des trottinettes électriques en libre-service au centre-ville de Montréal risque de se faire attendre. Les règles mises en place par Québec pour encadrer leur arrivée semblent leur fermer la porte jusqu'en 2021.
      Lime, filiale du géant Google qui exploite des trottinettes électriques en libre-service dans plus d'une centaine de villes, a récemment annoncé vouloir étendre ses activités au Canada. L'entreprise, qui espère lancer ses activités au centre-ville de Montréal cet automne, risque toutefois de se buter aux règles imposées par Québec.
      Le ministère des Transports a dévoilé cet été les règles qui encadreront un projet-pilote de trois ans afin d'évaluer ce nouveau mode de transport. Celles-ci prévoient notamment que les usagers devront obligatoirement avoir au moins 18 ans et porter un casque.
      Formation obligatoire
       
      Certains critères rendent difficile l'utilisation de trottinettes électroniques en libre-service, à l'instar de BIXI. Québec impose que tous les usagers suivent «une formation appropriée à la conduite d'une trottinette électrique». Les usagers devront d'ailleurs se promener en tout temps avec une attestation pour démontrer aux policiers qu'ils ont suivi cette formation, qui doit être tant théorique que pratique.
      Responsable de gérer le projet-pilote, la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) précise que les systèmes en libre-service ne sont pas interdits, mais que ceux-ci ne cadrent pas avec les objectifs. 
      «L'objectif du projet-pilote est d'abord de recueillir de l'information en vue de mettre à jour la réglementation», affirme Sophie Roy, porte-parole de la SAAQ.
      Pour y arriver, la SAAQ dit vouloir retrouver tous les utilisateurs afin de les questionner sur leur expérience : manoeuvrabilité, sentiment de sécurité, pertinence des équipements imposés (comme le casque), utilité réelle de ce moyen de déplacement, etc.
      La SAAQ juge ainsi qu'une «expérience sporadique» n'est pas appropriée. «Une location ponctuelle à un touriste, par exemple, ne rencontre pas ces objectifs», poursuit Sophie Roy.
      Des critères sévères
      Les règles adoptées par Québec semblent également disqualifier la trottinette électrique utilisée par Lime, celle-ci ne respectant pas plusieurs critères édictés. Pour être autorisés, les véhicules doivent être dotés de roues ayant un diamètre d'un minimum de 25 cm. Celles de l'entreprise américaine font 20 cm. Les véhicules doivent être équipés de freins indépendants aux deux roues. Le bolide du géant américain mise sur un frein moteur et un sur roue. Les trottinettes doivent être munies de feux de changement de direction tant à l'avant (jaune ou blanc) qu'à l'arrière (jaune ou rouge). Le véhicule de Lime n'en a pas.
      Surprise par les critères imposés par Québec, Lime dit toujours espérer lancer son système en libre-service dans le centre-ville de Montréal cet automne. L'entreprise américaine compte répondre à l'appel de projets de la SAAQ et recevoir une réponse positive, même si sa trottinette ne respecte pas certains critères.
      Le dernier mot revient au ministre, qui peut autoriser une entreprise à mener un projet-pilote même s'il ne respecte pas tous les critères édictés cet été. Pour l'heure, aucune entreprise n'a reçu d'autorisation à mener un projet-pilote.
      Un fabricant québécois se lance
      Si l'incertitude plane sur les trottinettes électriques en libre-service à Montréal, un fabricant québécois de ce type de bolide doit annoncer sous peu comment il compte participer au projet-pilote de Québec. Plutôt que la location à court terme, la firme Concept GeeBee, de Sherbrooke, misera sur des entreprises qui fourniront des trottinettes électriques à leurs employés.
      L'entreprise avait été pressentie par des hôtels qui souhaitaient offrir des trottinettes en location à court terme à leurs clients, mais GeeBee constate que les règles de Québec ne permettent pas ce type de service pour le moment.
      «Ce n'est pas à 100% ce qu'on espérait, mais les contraintes ne sont pas insurmontables. On espère qu'après une année de projet-pilote, il y aura des adaptations», indique Sabine Le Névannau, présidente de GeeBee.
      «Ce qu'on désire, c'est démontrer que ce type de mobilité durable a sa place, que ça répond aux besoins de mobilité.»
      La trottinette de l'entreprise québécoise répond à pratiquement tous les critères imposés par Québec. Ses roues ont 43 cm de diamètre (58 cm en incluant le pneu) et sont dotées de freins indépendants à l'avant et à l'arrière. Son moteur de 500 watts lui permet de rouler jusqu'à 32 km/h. Ses 39 kg respectent aussi la limite de poids imposée par Québec. Seuls les clignotants manquent à GeeBee, mais l'entreprise dit travailler à une solution.
       
    • By mtlurb
      Prolongement de la ligne bleue vers l'est

      Prolongement de la ligne bleue vers l'est. La mise en chantier est prévue en 2022, pour une livraison en 2026. Connexion avec le SRB Pie-IX, stationnement de 1200 places aux Galeries d'Anjou. Coût évalué à 3.9 milliards de dollars.
      Le projet en chiffres 
      5 nouvelles stations de métro accessibles, pour une longueur de tunnel de 5,8 km 2 terminus d’autobus et 1 stationnement incitatif de 1 200 places 1 tunnel piétonnier souterrain assurant le lien avec le futur SRB Pie-IX Plusieurs infrastructures opérationnelles : 6 structures auxiliaires renfermant des équipements nécessaires à l’exploitation, 1 poste de district, 1 garage de métro, 1 centre d’attachement hébergeant des véhicules d’entretien des voies et 1 centre de service pour l’entretien des infrastructures Budget estimé de 3,9 G$ Échéancier préliminaire
      Début 2019 : début de la conception des plans et devis.  Printemps 2019 : approbation du mode de réalisation, du plan budgétaire et de l’envergure du projet. Fin 2019 : début de travaux préparatoires sur certains sites. Début 2020 : démarrage des processus de changement de zonage et de consultations publiques.   2021 : dépôt du dossier d’affaires, lancement de la construction des nouvelles infrastructures. 2026 : inauguration du nouveau tronçon.
    • By nephersir7
      Projet locatif de 18 étages à côté de Concordia

      http://www.lobby.gouv.qc.ca/servicespublic/consultation/AfficherInscription.aspx?NumeroInscription=3teoJdC%2bIdl2362AMJKTRg%3d%3d#D107088
       
    • By IluvMTL
      Port de Montréal
       
      Installations

       
      Accueil À propos du Port Carrières Nous joindre Médias English  
       
      ENTREPRISES
       
      LE PORT, PARTENAIRE D'AFFAIRES
      Nos avantages Plateforme intermodale Ouvert toute l'année Sûreté au port Statistiques Représentation - Europe / É-U / Asie Contacts à l'Administration portuaire Services fréquemment demandés Liens utiles aux entreprises Appels d'offres Magazine Port Info  
       
      OPÉRATIONS
      Arrivées et départs des navires Services programmés de conteneurs Pratiques et procédures Permis et autres documents MARSEC Avis aux usagers Services aux navires TarifsPassPortRéseau de caméras Internet    
      INFORMATIONS SUR LE PORT
      Répertoire du Port Carte des installations Carte du Port de Montréal Carte d'accès au siège socia lRoutes d'accès aux terminaux Information aux camionneurs Carte régionaleLois et règlements Conditions générales d’occupation FAQ    
       
      COMMUNAUTÉ
       
      PRÉSENTATION DU PORT
      Commerçant maritime mondial Le Port en chiffres Statistiques Moteur de développement économique Le Port au fil de son histoire Niveaux d'eau Maison des marins Présentation et discours Publications Carnet de bord – Le magazine des amis du port Devenez un ami du port PhotosVidéos  
      ENGAGEMENT SOCIAL
      Développement durable Environnement  
       
      PROJETS
      Travaux secteurs Maisonneuve et Viau  
       
      CROISIÈRES
       
      CROISIÈRES INTERNATIONALES
      Arrivées et départs des navires Montréal, destination touristique Accès à la gare maritime FAQ Photos Vidéos Liens utiles  
      CROISIÈRES INTÉRIEURES
      Liens utiles  
       
      BATEAUX DE PLAISANCE
      Liens utiles