Mokita

le-plateau-mont-royal Édicule du métro Mont-Royal

Recommended Posts

Pinned posts

Édicule de la station de métro Mont-Royal

metro mont-royal.jpg

Travaux débutant au printemps 2018 et qui dureront 3 ans. Projet de 20 millions de dollars.
«Le nouvel édicule sera plus grand que l’actuel, il sera coiffé d’une toiture végétalisée et ses murs transparents laisseront entrer davantage de lumière. Une œuvre d’art public ornera le bâtiment. Un concours a été lancé à cette fin en mars dernier.» La station aura des ascenseurs. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

20130927-VPGG0-PLANCHE_.jpg

 

Un groupe de travail formé de résidents et de représentants d'organismes du Plateau-Mont-Royal dévoile un projet rassembleur autour de la station de métro Mont-Royal.

 

Cette proposition de nouvelle place publique, entourée d’équipements culturels de grande qualité, se veut une réponse :

 

- à l’intention de la STM d’effectuer des travaux importants afin de donner un accès universel aux quais de la station de métro Mont-Royal;

- à la détérioration avancée de la place Gérald-Godin.

 

Rappelons que la Maison de la culture et la bibliothèque du Plateau-Mont-Royal, en raison de leur exiguïté et de leur désuétude, doivent impérativement être mises aux normes, comme le réclame la communauté du Plateau depuis plus de 15 ans.

 

La nouvelle place Gérald-Godin serait entièrement dégagée sur ses façades nord et est, de l’édicule du métro jusqu'aux bâtiments patrimoniaux qui le bordent, facilitant ainsi les déplacements pour les personnes à mobilité réduite et la tenue d'évènements de quartier. Autre bénéfice, ce nouvel aménagement augmenterait les vues sans entrave vers des biens culturels de grande importance. De plus, une zone de rencontre s'étendrait autour de la place jusqu'à la rue St-Hubert afin de mettre en valeur, notamment, le sanctuaire du Très-Saint-Sacrement (bâtiment classé historique), lequel donne sur l'avenue du Mont-Royal. Un centre culturel, comprenant une nouvelle bibliothèque, la Maison de la culture et la Maison de la poésie, serait, par ailleurs, érigé dans un nouveau bâtiment sur l'actuel stationnement du Centre de services communautaires du monastère, le long de la rue Berri. Les espaces ainsi libérés (par le déménagement de la bibliothèque et de la maison de la culture) dans le bâtiment St-Basile pourraient accueillir la mairie d’arrondissement. En outre, le marché public emménagerait sous un nouveau toit, de l'autre côté de la station de métro (en bordure de la rue Rivard), et jouxterait le kiosque d'information touristique. Enfin, des aires de détente, de la végétation et du mobilier urbain permettraient d'assurer une plus grande quiétude aux abords des zones résidentielles.

 

À la veille des élections municipales à Montréal, le Groupe de travail demande donc aux candidats aux élections sur le Plateau-Mont-Royal de s'engager fermement sur :

 

1) la construction d’un nouveau Centre culturel au cœur du Plateau-Mont-Royal;

2) le réaménagement de la place Gérald-Godin;

3) le recours à un tiers neutre tel l'Office de consultation publique de Montréal pour encadrer l’ensemble de la démarche.

 

Le Groupe de travail sur le réaménagement de la place Gérald-Godin est formé de résidents des rues Berri et Rivard, de Plateau Arts et Culture, du Kiosque Mont-Royal, de Resto-Plato, du Centre de services communautaires du monastère, de la Corporation des marchés publics de Montréal et de la Société de développement de l'Avenue du Mont-Royal.

 

Pour plus d’informations : http://plateauartsetculture.wordpress.com

Share this post


Link to post
Share on other sites

La place elle-même est en bon état (sur l'échelle montréalaise). Je ne vois pas l'intérêt, compte tenu du sous investissement général en infrastructures, de mettre de l'argent dans la transformation de la place. Ce qui devrait être fait, et au plus sacrant, c'est retaper l'asphalte sur Mont-Royal de Saint-Laurent à Papineau (et passant par le métro Mt-Royal, bien sûr). C'est peut-être moins frappant comme projet, mais aurait un plus grand impact sur le look du quartier. Je dirais peut-être autre chose si la place avait un air atroce, mais ce n'est pas le cas.

 

Certains projets du genre sont porteurs et intéressants, mais trop souvent on a l'impression que certains veulent ajouter du marbres aux salles de bain du Titanic. Je sais bien que j'exagère, mais l'argent public devrait servir, pour ce qui est des dépenses d'infrastructures et sauf exception, à stopper la détérioration des infrastructures de base (rues, ponts, éclairage, etc.). Les niveaux d'investissement actuels sont insuffisants de ce côté.

Edited by Arn_DC

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ne faut pas négliger l'effet d'entrainement qu'aura l'aménagement d'une place publique mieux conçue et mieux intégrée dans le tissu urbain. En fait, on profiterait de travaux déjà prévus pour la station de métro Mont-Royal et le réaménagement des institutions culturelles voisines. Cette proposition est donc pertinente et ferait d'une pierre deux coups.

 

De beaux espaces publiques enrichissent toujours le milieu et augmentent la qualité de vie des résidents. Ils contribuent aussi à l'augmentation de la valeur foncière du quartier concerné, donc des revenus de la Ville elle-même. Cette petite place, par son exiguïté ne souffrira pas d'être dégagée, donnant l'impression d'un espace plus vaste, en la faisant déborder sur les rues qui la longent des deux côtés.

 

Une place publique est davantage un lieu de circulation et de rassemblements ponctuels, ce n'est pas un parc de verdure pour se retirer et relaxer. C'est plutôt un lieu ouvert et dynamique où les mouvements sont nombreux, libres, et qui se doivent de demeurer fluides (sans obstacles majeurs), tout en se prêtant à toutes sortes d'événements sociaux et culturels. On a pas d'ailleurs à opposer le réaménagement de la place Gérald-Godin à l'entretien et la réparation de la rue Mont-Royal. Deux dossiers nettement distincts qui ne font pas partie des mêmes enveloppes, ni des mêmes services.

 

Montréal a besoin de créer davantage d'espaces publics contemporains de qualité, dont on trouve déjà de beaux exemples dans le quartier international notamment. Chaque arrondissement devrait aussi faire un effort d'investir un budget minimum, pour offrir à chaque district une place digne de ce nom. Pensons à la place Valois dans Homa http://www.arrondissement.com/tout-get-document/u435-place-valois-reve-devient-realite qui est l'exemple par excellence. C'est une question d'ambiance et de vitalité au coeur de l'action. Ces places peuvent même parfois attirer de nouveaux services et des commerces de proximité, jouant ainsi un rôle consolidant pour tout le tissu urbain.

 

Finalement les places publiques ajoutent à l'atmosphère générale d'une ville. Elles favorisent l'animation au niveau de la rue, tout en donnant l'occasion d'échanges entre citoyens. Pour certains quartiers moins centraux, elles seraient associées un peu la place centrale d'un village urbain. Un lieu idéal de rencontres et d'activités pour gens de tout âge.

 

C'est ça une ville à échelle humaine, conçue pour ses résidents et où on trouve tout à distance de marche, que ce soit pour ses besoins de consommation ou ses loisirs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un très mauvais projet.

On coupe la seule verdure du coin pour la remplacer par des dalles grises.

Le genre de transformation qu'on va retrouver dans un livre avant-après dans une dizaine d'année.

 

Non, vraiment, je suis d'accord de "pimper" la place, mais pas de cette façon.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@acpnc

 

Bien d'accord. Ceci dit, dans ce cas particulier, je trouve l'espace pas laid du tout en ce moment. Je concentrerais mes efforts ailleurs. Par exemple et malgré son coût important, j'aime beaucoup la nouvelle place autour du metro laurier (du côté de la rue Laurier). Cet endroit était un bel exemple de lieu à retaper et repenser, parce que pas mal moche. Je suis pas mal en mode micro ici, mais c'est que j'habite tout proche.

 

Ajout : J'aime bien l'idée de remplacer l'asphalte par des dalles/tuiles sur la rue Mont-Royal/Berri/Rivard comme dans l'image, par contre.

Edited by Arn_DC

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un bel exemple de réussite est la Place-d'Armes qui n'a que très peu d'arbre ce qui était controversé. Finalement, ça permet de dégager les vues sur les bâtiments patrimoniaux! Et de pavé les rues donne vraiment la sensation du place beaucoup plus grande où le piéton a la priorité, comme en europe!

 

Mais j'avoue que quelques arbres positionnés stratégiquement seraient les bienvenues.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un bel exemple de réussite est la Place-d'Armes qui n'a que très peu d'arbre ce qui était controversé. Finalement, ça permet de dégager les vues sur les bâtiments patrimoniaux! Et de pavé les rues donne vraiment la sensation du place beaucoup plus grande où le piéton a la priorité, comme en europe!

 

Mais j'avoue que quelques arbres positionnés stratégiquement seraient les bienvenues.

 

Des terrasses tout le tour aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By Fortier
      Je n’ai pas trouvé de fil à ce sujet.
      Les rénos sont bien avancées. Les nouvelles fenêtres sont déjà posées côté rue Laval.
       


    • By vincethewipet
      Les terrasses Roy

      Le projet va être présenté le 6 novembres 2019. Cela fait 2 ans qu'il y a un aménagement temporaire, il sera permanent en 2020.
    • By JPG
      Le Williamsburg

       
    • By yarabundi
      PROJET DE RÉSOLUTION SUR LE PROJET PARTICULIER DE CONSTRUCTION, DE MODIFICATION OU D'OCCUPATION RELATIF AUX IMMEUBLES SITUÉS AU 3880-3894, BOULEVARD SAINT-LAURENT
      AVIS PUBLIC est, par les présentes, donné aux personnes intéressées:
      QUE le conseil d’arrondissement a adopté, aux termes de sa résolution CA19 25 0283 du 3 septembre 2019, un projet de résolution sur le projet particulier relatif aux immeubles situés au 3880-3894, boulevard Saint-Laurent;
      QUE conformément aux dispositions de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme (chapitre A-19.1), ce projet de résolution sera soumis à une assemblée publique le mardi 24 septembre 2019, à 18 h, au 201, avenue Laurier Est, rez-de-chaussée, à la salle Plateau;
      QUE ce projet de résolution vise la démolition des bâtiments au 3880-3894 boulevard Saint-Laurent (anciennement Monuments Berson) et la construction d’un bâtiment mixte de quatre étages et mezzanine;
      QUE lors de cette assemblée publique, le maire de l’arrondissement, ou tout autre membre du conseil désigné par ce dernier, expliquera ce projet de règlement ainsi que les conséquences de son adoption et entendra les personnes qui désirent s’exprimer à ce sujet.
      QUE ce projet de résolution est disponible pour consultation au bureau d’accueil situé au 201, avenue Laurier Est, rez-de-chaussée, du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 13 h à 17 h.
      Fait à Montréal, le 7 septembre 2019
      Le secrétaire d’arrondissement,
      Claude Groulx
       
      http://applicatif.ville.montreal.qc.ca/som-fr/pdf_avis/pdfav27567.pdf
    • By MTLskyline
      Cure de beauté pour le quartier St-Viateur Est
       

       
      La Ville de Montréal a annoncé mercredi un investissement de 9 millions de dollars pour revitaliser le quartier St-Viateur Est. Cette partie du Plateau Mont-Royal s'est passablement détériorée ces dernières années dans le sillage de la fermeture de plusieurs entreprises manufacturières.
       
      Longtemps connu comme le secteur des fabriques de vêtements, le quartier St-Viateur Est a perdu le quart de ses entreprises au cours des sept dernières années. On y trouve aujourd'hui plusieurs immeubles désaffectés.
       
      Aménagements projetés du quartier St-Viateur
      Le plan de revitalisation de la Ville prévoit en premier lieu de prolonger la rue St-Viateur vers l'est pour désenclaver le quartier. On y aménagera ensuite une piste cyclable ainsi qu'une passerelle piétonnière permettant de franchir une voie ferrée qui bloque l'accès à la ligne de métro voisine. On prévoit aussi planter des arbres et enfouir des lignes électriques pour embellir le secteur.
       
      Le maire Gérald Tremblay veut rendre ce quartier plus attrayant afin d'y attirer des entreprises de haute technologie comme la firme Ubisoft, qui s'y est installée. Le maire prévoit que la revitalisation du quartier se traduira par des retombées économiques de 250 millions de dollars.