Jump to content

Malek
 Share

Recommended Posts

Le mode de paiement de la STM contesté

Mise à jour le mercredi 7 août 2013 à 16 h 34 HAE

 

La jeune femme de 24 ans qui a reçu une contravention salée après avoir tenté de payer son passage à bord d'un autobus de la Société de transports de Montréal (STM) avec un billet de 5 $ a engagé un avocat pour se défendre.

 

Les usagers des autobus publics à Montréal sont souvent confrontés à ce problème : impossible de monter à bord si on ne dispose pas de la somme exacte en pièces de monnaie.

 

La semaine dernière, n'ayant pas la monnaie exacte, Pauline Tantost n'avait pas été en mesure de payer son passage puisque les boîtes de perception installées dans les autobus ne peuvent recevoir les billets en papier.

 

Elle est donc montée sans payer, puisque le chauffeur n'a pas voulu accepter son billet même si la jeune femme n'exigeait pas qu'on lui rende sa monnaie. Des inspecteurs de la STM l'ont ensuite expulsée de l'autobus avec son bébé de deux ans et lui ont remis une contravention de 219 $.

 

Son avocat, Kenneth Zigby, compte invoquer la Loi sur la monnaie pour faire annuler la contravention, qui a été suspendue par la STM le temps de faire enquête dans ce dossier.

 

« Nous avons de la technologie qui va de l'avant, et qui prévoit toutes sortes de façons de paiement. Mais on semble oublier que la façon principale de payer, c'est en argent comptant. »

— Me Kenneth Zigby

« La Loi sur la monnaie prévoit qu'on peut faire des paiements libératoires, soit en pièces de monnaie, ou en billets », affirme Me Zigby.

 

Revoir la façon de faire

 

Par voie de communiqué, le syndicat des chauffeurs d'autobus de la STM a indiqué que l'intervention des inspecteurs dans le cas de Mme Tantost était « fortuite et qu'elle n'a jamais été demandée par le chauffeur ». Ce dernier s'est d'ailleurs dit « désolé de cette situation et espère ne plus y être confronté à l'avenir ».

 

« Nous croyons aussi que cet incident aurait pu être évité si l'employeur accordait une marge de manoeuvre suffisante à tous ses groupes d'employés pour leur permettre une application moins mécanique des règles et consignes enseignées », a déclaré le président du syndicat, Renato Carlone.

 

« Ça peut créer des problèmes de tensions avec la clientèle. On en est bien conscient et ce n'est pas ce que l'on souhaite. Nous, ce que l'on veut, c'est faire notre travail et conduire les gens du point A au point B. »

— Stéphane Lachance, porte-parole du syndicat des chauffeurs d'autobus

Le porte-parole du syndicat estime d'ailleurs qu'il est grand temps de revoir la façon de percevoir les paiements des usagers et demande à la STM de s'inspirer des systèmes européens, où les chauffeurs n'ont pas à se préoccuper de la question.

 

« Il y a des pays en Europe, et même à Vancouver - le Sky Train en est un exemple - où c'est le paiement sur honneur [qui prime]. Il y a des installations à bord des véhicules et les gens se doivent de valider leur titre de transport. [Le chauffeur] n'a pas de perception à faire », a indiqué Stéphane Lachance.

 

Chez Transport 2000, un organisme qui fait la promotion du transport en commun, on abonde dans le même sens. Si à Paris, Boston, Milan ou Vancouver, les gens peuvent acheter des billets de transports dans des machines qui sont faciles d'accès, pourquoi pas ici?

 

« Ça ne devrait pas relever de la responsabilité du chauffeur d'autobus, qui n'est pas un caissier ou un placier à l'entrée d'un bar », conclut le directeur général de Transport 2000, Normand Parisien.

 

 

-------------------------------------

 

:thumbsdown::thumbsdown::thumbsdown::thumbsdown:

 

http://www.radio-canada.ca/regions/Montreal/2013/08/07/006-stm-paiement-avocat-contravention-defense-pauline-tantost.shtml

Link to comment
Share on other sites

??

 

Essai pas de me troller lol

 

Une personne n'ayant pas l'intention de frauder le bus reçois une contravention par rigidité technologique et par rigidité tout court... c'est correct?

Link to comment
Share on other sites

agreed pour le manque de souplesse. je pense que c'est plus au niveau des contrôleurs que ça s'est manifesté - tant qu'à moi le chauffeur a fait son boulot, il n'avait en fait aucun moyen d'accepter le 5$. Mais le ticket de 200$, c'Est pas mal n'importe quoi...

Link to comment
Share on other sites

D'un autre côté... la jeune femme avec son bébé (bouhouhou!) le savait très bien que ça prends le change exacte; ça ne date pas d'hier cette politique. Et à cause de cette histoire, on va peut-être avoir une dépense de dizaines de millions sur le dos que nous allons devoir payer (j'ai bien dit nous) avec les études, les essais, les achats, le training pour le personel, la maintenance et l'installation de collecteurs de piastres dans des miliers d'autobus pour les pauvres mamans avec leur bébé qui n'ont pas le temps de s'acheter un paquet de gomme pour avoir du change ou de prévoir leurs déplacements d'avance... pffff.

Link to comment
Share on other sites

D'un autre côté... la jeune femme avec son bébé (bouhouhou!) le savait très bien que ça prends le change exacte; ça ne date pas d'hier cette politique. Et à cause de cette histoire, on va peut-être avoir une dépense de dizaines de millions sur le dos que nous allons devoir payer (j'ai bien dit nous) avec les études, les essais, les achats, le training pour le personel, la maintenance et l'installation de collecteurs de piastres dans des miliers d'autobus pour les pauvres mamans avec leur bébé qui n'ont pas le temps de s'acheter un paquet de gomme pour avoir du change ou de prévoir leurs déplacements d'avance... pffff.

 

Wow. J'ai appris il n'y a pas si longtemps qu'il est mieux pour mon bien être de ne plus jugé les autres sur leurs actions. Chacun d'entre nous ont des faiblesses. Il y a des bonnes raisons pourquoi une jeune mère n'avait pas le change exacte. Je m'en fou de sa raison. Tout le monde est humain.

Link to comment
Share on other sites

D'un autre côté... la jeune femme avec son bébé (bouhouhou!) le savait très bien que ça prends le change exacte; ça ne date pas d'hier cette politique. Et à cause de cette histoire, on va peut-être avoir une dépense de dizaines de millions sur le dos que nous allons devoir payer (j'ai bien dit nous) avec les études, les essais, les achats, le training pour le personel, la maintenance et l'installation de collecteurs de piastres dans des miliers d'autobus pour les pauvres mamans avec leur bébé qui n'ont pas le temps de s'acheter un paquet de gomme pour avoir du change ou de prévoir leurs déplacements d'avance... pffff.

 

Tu montes l'affaires en épingle... c'est pas que ça arrive à tous les jours (à ce qu'on sache)... et que sait-on du contexte, me semble qu'il y a pas si longtemps on pouvait déposer de l'argent dans la boite,... sans retour de monnaie.

Link to comment
Share on other sites

Je suis d'accord avec le fait que la STM devrait essayer de s'inspirer du modèle européen. Récemment j'avais un avion à prendre et j'ai choisi de prendre le bus 747 par souci d'économie. Le hic est que j'avais un 10$ et le chauffeur m'a carrément dit qu'il ne pouvait l'accepter... C'est correct j'ai pris un taxi (remboursé par mon employeur de toute façon) mais je trouvais tellement que ça faisait république de bananes comme situation... Moi c'est pas grave je suis prêt à vivre avec ce genre de situations typiquement montréalaises mais je me demande ce que ce genre de situations peuvent donner comme impression à des touristes qui viennent juste d'arriver à PET. S'ils trouvent finalement le moyen d'embarquer dans le bus ils vont ensuite devoir passer par l'échangeur Dorval, les nids-de-poule et peut-être même débarquer à Berri-UQAM, probablement l'endroit le plus sale et ayant le plus de pouilleux au pied carré dans la ville. Disons que ta première impression de la ville est pas extra...

Edited by BiloMtl
oubli
Link to comment
Share on other sites

La STM devrait accepter paypass! Ils sont en retard avec leur système payé cher supposément révolutionnaire!

Même chose pour les payements excédentaires en argent comptant sans retour de monnaie.

 

On peut tout de même se consoler en se comparant à Toronto et ses jetons.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value