Jump to content

Recommended Posts

Je trouve que les petites villes québécoises sont pauvre architecturalement parlant comparé aux petites villes de la Nouvelle-Angleterre et de l'Ontario.

 

Mise à part l'église, les beaux bâtiments sont plutôt rare.

Link to comment
Share on other sites

Contrairement à l'Ontario, les petites villes ici sont en bonne santé. Elles sont indépendantes des grandes villes et ont un bas taux de chômage. Jetez un coup d'oeil sur les villes au sud-ouest de l'Ontario, des économies qui tombent au détriment de Toronto, qui gobe tout. Windsor, Ontario 9,5 London, Ontario 9,8 Peterborough, Ontario 11,9

 

3 villes , près de 600 000 personnes avec un taux de chômage moyen de 10.5%. On n'a rien de comparable ici. L'Ontario est inférieur au Québec en 2013.

Link to comment
Share on other sites

Je connais pas les chiffres mais je dirais vite de même que Trois-Rivières et Sherbrooke n'ont pas un super taux de chômage.

 

En gros, trois-rivieres va mal et sherbrooke va bien. C'est comme ça depuis un bon bout de temps.

Link to comment
Share on other sites

  • 6 years later...

Je relance ce vieux fil de 2013, avec des nouvelles de la rue principale de Magog, qui s'est refait une beauté (avec succès selon moi). Cliquer sur le lien pour voir la vidéo.

Le centre-ville de Magog s'est refait une beauté

AGENCE QMI

Mercredi, 3 juin 2020 18:30 MISE À JOUR Mercredi, 3 juin 2020 18:30

MAGOG | Après une année de travaux, le centre-ville de Magog s'est refait une beauté et est fin prêt à accueillir à nouveau les visiteurs.

L'été dernier, la rue Principale a subi une grande cure de rajeunissement. Entre autres, les trottoirs ont été élargis, des pavés ornent la route, les fils électriques ont été enfouis et des arbres ont remplacé les poteaux d'Hydro-Québec.

«Ça donne un coup d'oeil beaucoup plus libre», a commenté la conseillère municipale Nathalie Pelletier, en entrevue avec TVA Nouvelles.

Celle-ci espère maintenant que les touristes seront au rendez-vous et qu'ils rendront visite aux commerçants locaux. «L'an passé, avec les travaux, veut, veut pas, ça n'a pas été une grosse année pour les commerçants. Cette année, avec la pandémie, ç'a pas commencé facilement non plus», a reconnu la conseillère.

À première vue, le nouvel aménagement du centre-ville semble obtenir le succès escompté. «Quand il fait beau, les gens viennent. On voit qu'ils sont contents du beau centre-ville», juge Nathalie Tremblay de la boutique Chaussures Newport.

«Le tourisme se développe tranquillement. Les fins de semaine, on le voit. Les gens viennent de l'extérieur», a renchéri Marilyn Richard, gérante chez Scrupules & Cie.

Il s'agit d'une bonne nouvelle pour les commerçants qui peuvent faire plus de 50 % de leur chiffre d'affaires annuel en période estivale.

- Avec les informations de Jean-François Desbiens, TVA Nouvelles

  • Like 3
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, jesseps a dit :

I visited Magog for the first time in many years, 2 years ago. It is a really cute town. More towns across Quebec should be revitalized just like Magog.

Dans le cas de Magog, la présence de "chalets" à 1, 2, ou 15 M$ aide probablement à financer ce genre de travaux! 🤑

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value