Jump to content

Recommended Posts

http://www.ledevoir.com/opinion/blogues/le-blogue-urbain/379343/un-nouveau-quartier-pour-les-riches-ou-pour-tout-le-monde

 

Un nouveau quartier pour les riches ou pour tout le monde?

 

 

29 mai 2013 07h46 | Marco Fortier | Le blogue urbain

 

 

image.jpg

Photo : Société immobilière du Canada (SIC)

Ces terrains d’une valeur extraordinaire, situés le long du canal de Lachine, sont en voie d’accueillir un nouveau quartier.

Ce quartier vaut de l’or. À deux pas du centre-ville de Montréal, grand comme 120 terrains de football, le Bassin Wellington a le potentiel d’accueillir 3 millions de pieds carrés de bâtiments, soit une superficie équivalente à deux fois la Place Ville-Marie.

 

Ces terrains d’une valeur extraordinaire, situés le long du canal de Lachine, sont en voie d’accueillir un nouveau quartier. Sans faire de bruit, la Société immobilière du Canada (SIC) a appelé le mois dernier les promoteurs immobiliers à soumettre des projets pour redonner vie à ce secteur au passé industriel. La SIC a confié ce mandat de relance au groupe financier Brookfield.

 

On en sait bien peu sur les intentions de Brookfield et de la SIC, une société d’État qui a pour mission de développer les terrains du gouvernement fédéral. Mais déjà, des groupes communautaires de Pointe-Saint-Charles montent au front pour éviter que le Bassin Wellington soit offert à un promoteur privé sans véritable débat public.

 

Ne pas répéter Griffintown

 

« Il reste tellement peu de terrains publics dans ce secteur, ils ont tous tellement été bradés au profit d’entreprises privées, que nous demandons un développement qui réponde aux besoins réels des Montréalais », dit Karine Triollet, du groupe communautaire Action-Gardien.

 

Elle dit craindre une répétition de ce qu’elle considère comme « les erreurs de Griffintown », le quartier voisin : la construction de milliers de condos vendus à prix d’or, sans tenir compte des 80 % de Montréalais qui n’ont pas les moyens de s’y installer. « Un maigre 15 % à 20 % de logements communautaires, c’est insuffisant », dit-elle.

 

Karine Triollet n’est pas contre le développement économique, mais elle dit souhaiter une vaste réflexion sociale avant de lancer ce nouveau chantier. On verra dans les prochains mois si les groupes communautaires auront été entendus. Ou si l’épaisseur du portefeuille sera le principal critère pour choisir les résidants.

Edited by IluvMTL
Link to comment
Share on other sites

  • Replies 82
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Posted Images

http://actiongardien.org/node/1573

 

Terrains publics… bénéfices privés ?

Le développement du « Bassin Wellington » à Pointe-Saint-Charles

 

Une fois de plus, une instance gouvernementale a l’intention de vendre au privé des terrains appartenant au public. Les acteurs communautaires de Pointe-Saint-Charles réunis autour de la Table Action-Gardien s’insurgent contre la récente décision de la Société immobilière du Canada (SIC) de faire appel aux promoteurs privés pour planifier et développer le Bassin Wellington.

 

Lire notre Lettre ouverte.

Link to comment
Share on other sites

Je trouve que ce terrain s'apprête bien à un projet mixte; ils pourraient construire des condos (plus luxueux) près du canal et d'avoir des habitations plus modiques vers la rue Bridge...

 

On pourrait aussi ériger un grand terrain vague avec un espace pour mettre des tentes comme dans occupy Montreal. Comme ca il y aurait portion cout abordable intégrée au projet...

Link to comment
Share on other sites

On pourrait aussi ériger un grand terrain vague avec un espace pour mettre des tentes comme dans occupy Montreal. Comme ca il y aurait portion cout abordable intégrée au projet...

 

Les pauvres ont aussi droit de vouloir améliorer leur condition. De toute façon il faut éviter de "parker" les gens dans des ghettos et les isoler, c'est comme ça qu'on créé des zones explosives et qu'on amène le déclin dans un secteur. Le développement mixte ouvert à toutes les classes sociales est la meilleure formule, c'est la plus équilibrée et la plus saine, surtout quand on investit un quartier déjà défavorisé. Finalement les terrains publics appartiennent à toute la communauté, normal alors qu'avec le profit des ventes au privé, on réserve des espaces suffisant pour du développement social. C'est une question de justice et d'équité.

Link to comment
Share on other sites

Les pauvres ont aussi droit de vouloir améliorer leur condition. De toute façon il faut éviter de "parker" les gens dans des ghettos et les isoler, c'est comme ça qu'on créé des zones explosives et qu'on amène le déclin dans un secteur. Le développement mixte ouvert à toutes les classes sociales est la meilleure formule, c'est la plus équilibrée et la plus saine, surtout quand on investit un quartier déjà défavorisé. Finalement les terrains publics appartiennent à toute la communauté, normal alors qu'avec le profit des ventes au privé, on réserve des espaces suffisant pour du développement social. C'est une question de justice et d'équité.

 

Tout est une question de perspective. Quelqu'un d'autre te dira que si l'on veut que les pauvres aient envie d'améliorer leur condition, ils ne faut pas les loger dans un penthouse sur le bord de l'eau.

Link to comment
Share on other sites

Dire que c'était sur ce terrain que Loto Québec voulait construire le nouveau casino.....la maquette était tellement impressionnante.

 

Je verrais bien aussi un stade de Baseball avec vue sur les grattes ciel du centre-ville et les balles de circuits tombant dans le canal Lachine...mmmm

Link to comment
Share on other sites

Tout est une question de perspective. Quelqu'un d'autre te dira que si l'on veut que les pauvres aient envie d'améliorer leur condition, ils ne faut pas les loger dans un penthouse sur le bord de l'eau.

 

Qui parle de loger les pauvres dans des tours de luxe? Je parle seulement de mixité, il faut à tout prix éviter les développements du genre Habitations Jeanne-Mance, et bâtir ça et là des immeubles soignés qui s'intégreront bien dans le quartier. Voilà, ce n'est pas compliqué, comme l'immense terrain sera à construire, facile alors de bien planifier les différentes affectations, pour accommoder tout le monde selon les besoins.

 

Et ne pleurons pas sur le défunt projet de casino, c'était du rêve mal ficelé, rempli d'incertitudes, d'improvisations et de conditions irréalistes. Le Cirque du Soleil ne mettait d'ailleurs pas un sou là-dedans et ne garantissait rien quant à une participation permanente. De toute façon Toronto vient de refuser son propre projet du genre, ayant eux aussi compris qu'il y avait plus d'inconvénients que d'avantages comme retombée.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share




×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value