Jump to content

Parc Lafontaine - Discussion générale


IluvMTL

Recommended Posts

  • 3 weeks later...

Pour une rare fois le maire et PM sont finalement sur la même longueur d'onde, ce qui augure bien pour le parc et son théâtre. Après tout c'est la population locale qui doit y trouver son compte, puisque c'est elle qui paie et qui vit sur place.

A ce propos, on a une fois de plus une belle démonstration de la grande utilité de l'opposition qui use de son droit légitime à obtenir satisfaction dans les projets auxquels elle croit.

A cette joute politique où les confrontations sont normales et monnaie courante, souvent c'est le pouvoir qui réussit à imposer ses vues. Parfois c'est l'opposition. Mais en bout de ligne c'est la démocratie qui gagne à tout coup, parce que chacun aura pu faire entendre sa voix et les résolutions auront été votées selon des règles communes établies préalablement.

Link to comment
Share on other sites

  • 7 months later...

Publié le 20 mars 2018 à 05h00 | Mis à jour à 06h09

http://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/201803/19/01-5157934-montreal-veut-redonner-son-lustre-au-parc-la-fontaine.php

Montréal veut redonner son lustre au parc La Fontaine

Le maire du Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez, présente ce... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE)

Le maire du Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez, présente ce soir l'ébauche du plan directeur devant encadrer du parc La Fontaine pour les 15 prochaines années.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE

Redonner aux bassins et à la fontaine leur superbe. Aménager de larges promenades. Sortir la piste cyclable et réduire les stationnements. Le maire du Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez, veut redonner ses lettres de noblesse au parc La Fontaine alors qu'il présente ce soir l'ébauche du plan directeur devant encadrer le réaménagement du mythique espace vert pour les 15 prochaines années.

Tout comme ils se trouvent au coeur du parc La Fontaine, les bassins se trouvent au coeur du plan directeur imaginé par Montréal. Dans sa présentation de ce soir, Luc Ferrandez soulignera qu'il est clairement ressorti de la consultation publique menée en 2016 sur l'avenir du parc que les citoyens souhaitaient améliorer la qualité de l'eau.

Pour redonner pleinement accès à ces plans bleus, Montréal souhaite notamment «réintroduire la promenade nautique iconique» en permettant aux visiteurs de louer des embarcations pour s'y prélasser. Les amants hivernaux du parc ne seront pas en reste, puisque Montréal dit vouloir «élaborer une stratégie pour prolonger le patinage». Pourrait-on réfrigérer l'espace? L'idée a du moins été lancée durant la consultation publique.

Terrasse-bistro en «rez-de-bassin»

 

Le plan directeur prévoit la réfection complète des sentiers ceinturant les bassins, ainsi que du pont les enjambant. Jugée distinctive, la bordure blanche démarquant le pourtour des plans d'eau sera conservée. Mais pour permettre aux Montréalais de profiter davantage de la proximité de l'eau, Montréal veut aménager à l'arrière du chalet-restaurant, qui sera en chantier l'été prochain, une terrasse-bistro en bonne et due forme.

Enfin, on prévoit reconstruire à brève échéance le théâtre de Verdure. Sa conception sera revue et corrigée afin de «former un écrin et non un écran», pour reprendre les mots de Luc Ferrandez. Un système de caméras pourrait être aménagé afin de diffuser en ligne les performances y étant offertes.

Redonner du lustre à la fontaine

Élément phare du bassin nord, la fontaine a perdu de sa superbe, constate la Ville de Montréal. Le plan directeur prévoit une réfection de la structure afin de «rétablir l'effet spectaculaire des jets et du jeu de lumière de la fontaine selon la figure d'origine».

Bien que ces jeux d'eau ne puissent être maintenus en hiver pour des raisons évidentes, on compte donner vie à la fontaine même durant la saison froide grâce à «la création d'un projet visuel de mise en valeur». Et question de bien mettre en valeur cet attrait, la fontaine pourrait même faire l'objet d'un projet d'interprétation afin d'en faire mieux connaître l'histoire.

Déplacement de la piste cyclable

Montréal énonce dans son plan directeur sa volonté de revoir l'ensemble des accès au parc La Fontaine et de limiter les conflits entre piétons et cyclistes. Pour ce faire, on compte déplacer la piste cyclable longeant l'avenue du Parc-La Fontaine afin que celle-ci se trouve dans la rue, qui s'en trouvera évidemment réduite en largeur. Celle-ci est fortement achalandée et cause bien des soucis aux piétons.

L'espace ainsi dégagé fera en sorte d'élargir l'espace permettant aux piétons de déambuler, espace qui sera appelé à devenir un véritable «trottoir boulevard». Ce déplacement, envisagé d'ici cinq ans, se fera d'abord sur une base temporaire avant de devenir permanent.

Promenades intérieures

Le plan directeur prévoit de ramener les anciennes larges promenades qui ont longtemps caractérisé le parc La Fontaine. Aujourd'hui partiellement bloqué, l'axe Calixa-Lavallée deviendra une véritable voie piétonne du sud au nord. Même scénario pour l'avenue Émile-Duployé, qui permet aujourd'hui aux voitures de traverser le parc et qui sera convertie en promenade.

Le plan directeur s'inspire ici directement des grandes allées de Central Park, à New York, et du parc du Luxembourg, à Paris. Par ailleurs, le plan directeur énonce comme ambition d'accentuer l'accessibilité universelle en limitant la présence d'escaliers dans le parc.

Sus au stationnement

La volonté d'améliorer la qualité des espaces pour les piétons implique une «rationalisation des espaces de stationnement» dans le parc, précisera Luc Ferrandez. On compte ainsi évaluer la possibilité de construire des stationnements souterrains où se trouvent actuellement les stationnements dans la cour de l'école qui est dans le parc. On en profiterait pour réaménager la cour selon un principe de parc-école.

Est du parc

À plus long terme, on souhaite s'attaquer à toute la portion est du parc, souvent négligée. La conversion de l'avenue Émile-Duployé servira d'ailleurs en quelque sorte à rapprocher ce secteur du reste du parc La Fontaine. Plusieurs retouches seront faites, notamment le déménagement de la vespasienne, qui sera rafraîchie au passage.

Pour donner du cachet à cette portion, on envisage notamment de créer un point central et de miser sur des aménagements floraux, à l'instar de ceux des Jardins du Luxembourg, à Paris, tout en respectant la disposition des sentiers. D'ici 15 ans, on souhaite aussi refaire une beauté au parvis Sherbrooke ainsi qu'à la plaine de jeux libres.

Améliorer le coup d'oeil

Au-delà des points d'intérêt, Montréal veut profiter des divers travaux pour mettre en valeur le paysage distinctif du parc. On compte ainsi planter de nouveaux arbres près de ceux qui se font vieux afin d'assurer le maintien du couvert végétal. Pour éviter de détériorer le gazon, on veut aménager un secteur voué à l'accueil d'événements.

M. Ferrandez entend aussi profiter des travaux pour harmoniser le mobilier urbain, afin de miser uniquement sur des bancs de type «parc La Fontaine». On installera aussi uniquement des lampadaires de style «rétro» pour donner un plus beau coup d'oeil.

La présentation de ce soir s'inscrit dans la foulée de la consultation publique tenue en 2016 sur l'avenir du parc La Fontaine. Une autre consultation aura lieu sur le plan directeur qui en a découlé. L'adoption du plan directeur est prévue à l'été.

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

 Pour en apprendre plus sur le projet de Plan directeur : une rencontre d’information

Où : Au chalet-restaurant, Espace La Fontaine

Quand : Le mardi 20 mars 2018 à 19 h

Vous ne pouvez y être? Visionnez la rencontre en webdiffusion sur cette page.

Webdiffusion de la séance publique

https://www.realisonsmtl.ca/parclafontaine

Link to comment
Share on other sites

  • Administrator

Parc Lafontaine

À court terme (0-5 ans)

Aménagement du Pôle-Famille
Reconstruction du théâtre de Verdure
Ré́habilitation de la fontaine
Réaménagement des abords du Centre Calixa-Lavallée
Déplacement de la piste cyclable

À moyen terme (5-10 ans)

Réaménagement des sentiers de l’est et du nord
Réhabilitation des bassins
Aménagement de la promenade Calixa-Lavallée et du parc-école

À long terme (10-15 ans)

Aménagement de la promenade Émile-Duployé
Déplacement et réfection de la vespasienne
Réfection de la plaine de jeux libres

 

Citation

Images

Théâtre de Verdure (par Lemay)

image.png

image.png

image.png

image.png

image.png

 

 

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le plan directeur et la présentation peuvent être téléchargés au: https://www.realisonsmtl.ca/parclafontaine

Ça reste vague pour l'instant en terme d'aménagements concrets, mais on comprend au moins le processus de consultation derrière ça, et la direction dans laquelle on souhaite aller.

Pour une idée de l'échéancier du réaménagement (extrait de la présentation):

 

Capture d’écran 2018-03-27 à 17.41.41.png

Capture d’écran 2018-03-27 à 17.42.09.png

Capture d’écran 2018-03-27 à 17.42.17.png

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • 7 months later...

Le parc La Fontaine subira une cure de jouvence accélérée

L'administration montréalaise de Valérie Plante presse le pas pour redonner au parc La Fontaine son lustre d'antan. Son plan directeur ne s'étalera pas sur 15 ans, mais bien sur un horizon d'une décennie seulement.

Un texte de Jérôme Labbé

Le document de 172 pages sera officiellement adopté mercredi matin par le comité exécutif de la Ville de Montréal. Il a été rédigé sous la supervision du maire de l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal et responsable des grands parcs, des espaces verts des grands projets au comité exécutif, Luc Ferrandez.

La version finale du plan directeur inclut un plan d'action dont l'échéancier est plus court que celui proposé dans sa version préliminaire, dévoilée le printemps dernier. Ainsi, la Ville de Montréal entend réaliser pas moins de 24 projets au cours des 10 prochaines années.

Le sommaire décisionnel énumère trois projets phares :

  • la reconstruction du théâtre de Verdure et l'aménagement du pôle Famille (2017-2021);
  • le réaménagement du domaine public limitrophe du parc La Fontaine, le réaménagement des axes Calixa-Lavallée et Émile-Duployé en promenade intérieure du parc et la réhabilitation du square Papineau (2021-2025);
  • la réhabilitation des bassins (2025-2029).

L'échéancier de ces projets a été raccourci à la demande des citoyens consultés en amont de l'adoption du plan directeur, explique l'administration.

M. Ferrandez disait par ailleurs la semaine dernière, sur Facebook, qu'il travaillait ces jours-ci sur un « plan stratégique des grands parcs pour les 10 prochaines années ».

Un peu de concret

Le premier geste à être posé sera la rénovation du chalet-restaurant. Les travaux devraient normalement commencer dès 2019. Quant à ceux du théâtre de Verdure, fort attendus eux aussi, il faudra attendre à l'année suivante, en 2020, pour voir les ouvriers s'activer.

L'administration Plante n'a toutefois pas attendu avant de procéder à certains travaux dans le but d'améliorer la sécurité des usagers du parc. L'une des deux voies de l'avenue du Parc-La Fontaine en direction nord, par exemple, a été retranchée cet été afin d'aménager une nouvelle piste cyclable. Ainsi, l'ancienne piste cyclable a pu être rendue aux piétons, qui devaient autrefois utiliser un étroit sentier situé à moins d'un mètre de l'ancienne piste cyclable, l'une des plus passantes en Amérique du Nord.

Enfin, la Ville de Montréal n'a pas encore pris de décision ferme concernant les avenues Calixa-Lavallée et Émile-Duployé, que plusieurs automobilistes craignent de voir interdites à la circulation.

Car, si l'administration Plante souhaite toujours les réaménager « en promenades intérieures », elle se contente maintenant de vouloir « évaluer des scénarios de piétonnisation ».

Le problème, explique l'administration, ne réside pas tant dans l'opposition des automobilistes que dans le fait que la piétonnisation de l'avenue Émile-Duployé – la seule à traverser le parc La Fontaine du nord au sud, et vice-versa – impliquerait de modifier le tracé du bus 45, l'une des lignes les plus achalandées de la Société de transport de Montréal.

Dans tous les cas, une décision devra être prise d'ici les cinq prochaines années, puisque le plan d'action prévoit que le réaménagement de la promenade Émile-Duployé débutera en 2023.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1132945/plan-directeur-parc-lafontaine-plateau-mont-royal-luc-ferrandez

parc-la-fontaine-2.jpg

Link to comment
Share on other sites

Dans le Devoir : https://www.ledevoir.com/politique/montreal/540232/un-parc-la-fontaine-remis-a-neuf

Un parc La Fontaine remis à neuf

La Ville de Montréal accélère la cadence et se donnera finalement dix ans pour réaménager le parc La Fontaine et lui redonner ses lettres de noblesse.

Le comité exécutif devrait adopter mercredi matin le projet de plan directeur présenté au public en mars dernier par Luc Ferrandez, responsable des grands parcs de l’administration Plante et maire du Plateau-Mont-Royal.

Rénovation des bassins, réduction des places de stationnement, élargissement des sentiers de promenade : les grandes orientations du plan directeur restent les mêmes, à la seule différence que la Ville se donnera pour objectif de remettre à neuf le parc en dix ans plutôt que les 15 années prévues initialement. « Les citoyens étaient positivement impatients de voir les changements se mettre en place, donc ils trouvaient que 15 ans c’était trop long à attendre », précise l’administration Plante.

Au risque de s’attirer la grogne des automobilistes, la Ville compte toujours aménager « de grandes promenades intérieures » et évaluera donc l’idée de piétonniser les avenues Calixa-Lavallée et Émile-Duployé. Un tel scénario nécessiterait de détourner l’autobus du circuit 45 (Papineau), qui emprunte tous les jours l’avenue Émile-Duployé.

Le pourtour du parc sera bordé de « trottoirs boulevards » qui réduiront considérablement les aires de stationnement le long de la rue Rachel et en bordure de la rue Sherbrooke. Des stationnements seront aussi supprimés autour du Centre culturel Calixa-Lavallée pour y aménager des terrains de pétanque et des aires de pique-nique.

Les bassins et la fontaine, au coeur de ce parc emblématique de la métropole, seront quant à eux rénovés. Durant la consultation, les citoyens souhaitaient plus de « grandeur » et de « magie ».

L’élaboration du plan directeur s’était largement appuyée des commentaires des citoyens qui pouvaient se prononcer sur l’avenir du parc La Fontaine lors d’une vaste consultation publique menée en 2016.

Sortir la piste cyclable

Les changements se sont déjà amorcés durant l’été. La piste cyclable qui passait à la lisière du parc La Fontaine a été déplacée le long de l’avenue du Parc-La Fontaine. L’ancienne piste sera aménagée en promenade pour les piétons. Une configuration qui se veut plus sécuritaire pour les piétons qui devaient traverser la piste cyclable à certains endroits pour entrer dans le parc.

Le chalet-restaurant sera le prochain sur la liste. Les travaux de rénovation devraient commencer en 2019. Ensuite, ce sera au tour du théâtre de Verdure d’être remis au goût du jour, en 2020. 

Link to comment
Share on other sites

De beaux projets, car le Parc Lafontaine était en grand besoin d'amour!

Pour Émile-Duployé, une avenue relativement peu achalandée, peut-être qu'il serait possible de permettre seulement la circulation des autobus pour maintenir le circuit 45. Une seule voie (direction Nord) serait nécessaire, et on pourrait retirer les trois autres voies (direction Sud et stationnements des deux sens) pour le réintégrer à l'espace du parc.

Pour Calixa-Lavallée, je ne sais pas exactement ce qu'on propose, puisque cette voie est discontinue entre l'entrée Nord, qui donne accès au stationnement du Centre culturel, et l'entrée Sud, qui donne accès à l'école Le Plateau et au stationnement du CIUSSS Centre-Sud. Dans ce cas, je crois que l'accès aux voitures reste nécessaire, quoiqu'un réaménagement pour réduire la largeur des voies et sécuriser les accès piétons serait souhaitable.

Je crois qu'on pourrait également retrancher une bonne partie - voire l'entièreté - du stationnement devant le CIUSSS et le long de Cherrier. Avec la fermeture de Cherrier à la circulation en direction Ouest (sauf les autobus) qui est déjà en place, on pourrait redonner de l'espace au parc et connecter le parc La Fontaine avec la Place Urbain-Baudreau-Graveline.

Enfin, un réaménagement de l'intersection avenue du Parc La Fontaine / Rachel / de la Roche serait néessaire. Le transit sur l'avenue du parc La Fontaine ne justifie pas, selon moi, une telle configuration. Petite illustration montrant ce qui pourrait être fait: 

SS.png

 

Edited by ydg
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...