Malek

mercier-hochelaga-maisonneuve Prolongement du boulevard l'Assomption

Recommended Posts

Prolongement du boulevard l'Assomption

45.8 millions de dollars pour faciliter le transport des camions du port de Montréal. Les camions pourront rejoindre l'autoroute 25 sans passer par Notre-Dame. Le port accueille 2500 camions par jour.

a088c2a6-d2d0-434f-b60e-fe3ee0c6b8ae_JDX

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne comprend pas le chialage. La route qui va passer la est  loin de toute habitations. Ca va être construit sur les terrains a l'abandon de l'ancienne Canadian Steel Founderies.  Si on compare avec les habitations a verdun et cote st-paul en bordure tres pres de la 15 a haut volume de circulation  pour aller prendre le pont Champlain.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By Gab
      Un autre gros projet pour MHM! Le projet va être présenté à la prochaine séance du conseil d'arrondissement (9 mars). On parle ici d'un développement en plusieurs phases. J'ai bien hâte de voir si le projet va bien marcher, ce n'est vraiment pas un beau coin. D'ailleurs ce secteur a une qualité d'air qui est inférieure aux normes de l’Organisation mondiale de la santé. 


    • By Nameless_1
      Exclusif - Vide depuis sa construction, le mât du stade aura finalement des locataires. Le Mouvement Desjardins a signé une entente avec la Régie des installations olympiques (RIO) pour y aménager un centre de gestion des opérations de cartes bancaires.
       
      Un texte de Davide Gentile
       
      Selon nos informations, entre 1300 et 1800 employés pourraient éventuellement occuper les énormes espaces situés dans la tour. L'entente, d'une durée de 15 ans, serait d'une valeur de 37 millions de dollars, renouvelable pour 15 ans de plus.
       
      Des sources indiquent à Radio-Canada « qu'entre quatre et six étages » seraient occupés par le Mouvement Desjardins. L'investissement total de Desjardins serait cependant bien supérieur à 37 millions, puisque la coopérative devra assumer tous les coûts d'aménagement.
       
      Il semble notamment que les fenêtres de la tour doivent être changées. En ce moment, les étages sont vides. Tout le travail de construction des bureaux reste à faire, et l'installation du matériel pour faire fonctionner le centre se ferait à partir de zéro.
       
      Avantages indéniables
       
      Le stade présenterait des avantages indéniables pour Desjardins. D'abord, la majorité des employés déplacés travaillent déjà dans l'est de la métropole. Le déménagement ne dévitaliserait donc pas cette partie de Montréal.
       
      Et le stade comporte aussi des avantages au niveau de la sécurité, comme un approvisionnement autonome d'énergie, ce qui est une donnée importante pour la stabilité des installations informatiques.
       
      Le gouvernement et la RIO négocient depuis des mois avec Desjardins. Des sources indiquent que l'entente devait être annoncée mercredi par Monique Leroux, PDG de Desjardins, lors d'une allocution devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.
       
      L'entente n'a toutefois pas encore été présentée au conseil des ministres. Des sources gouvernementales indiquent qu'elle sera entérinée par le conseil des ministres fin octobre.
       
      Pour la RIO il s'agit d'une première bonne nouvelle depuis longtemps. Les revenus qu'elle rapportera sont non négligeables, mais c'est surtout l'arrivée de centaines de salariés au stade qui va s'avérer positive. L'occupation des énormes stationnements va augmenter, ce qui pourrait aussi engendrer des revenus. Et les commerces du quartier pourront profiter d'une nouvelle clientèle, plus stable que les touristes, plutôt rares entre novembre et avril.
       
      Le stade : tout un défi
       
      La RIO cherche depuis toujours à louer les grands espaces du mât. En 2001, l'entreprise BUSAC avait lancé un projet de 44 millions en ce sens, dont 20 millions en subventions de Québec. On prévoyait alors convertir le mat en complexe de bureaux. Le projet n'a jamais vu le jour et a finalement été abandonné en 2008.
       
      La RIO est toutefois toujours devant un grand défi, celui de convaincre le gouvernement d'investir pour remplacer le toit actuel.
       
      Dans le contexte budgétaire actuel, ce dernier ne semble pas pressé de débourser les quelque 200 millions de dollars nécessaires. La ministre du Tourisme, Dominique Viens, mentionnait d'ailleurs en mars qu'elle cherchait à préciser la vocation du stade avant de prendre une décision dans le cas du toit.
       
      http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2015/10/05/005-desjardins-demenagement-employes-tour-stade-olympique.shtml
    • By nephersir7
      Redéveloppement du Centre Domaine