Jump to content

ville-marie Union sur le parc - 20, 20 étages (2020)


swansongtoo

Recommended Posts

Pinned posts
  • Administrator

Nom: Union sur le parc
Hauteur en étages: 2x20
Hauteur en mètres:
Coût du projet: 120 millions
Promoteur: Prével
Architecte: NOS
Entrepreneur général:
Emplacement: Site des Franciscains
Début de construction: Début 2018
Fin de construction:
Site internet: http://www.prevel.ca/fr/content/union-parc
Lien webcam:
Autres informations: 375 unités, 4 maisons de ville
Rumeurs:
Aperçu artistique du projet:

unionsurparc.jpg

Maquette:
Autres images:
Vidéo promotionnelle:

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...
je ne pense pas que les deux maison soient protégées, du moins en me basant sur les plans du PPu qui montraient l'aire de protection du CCA, sans mentionné une quelconque aire de protection pour les deux maisons de part et d'autre du terrain des franciscains.

 

Ce serait dommage de gâcher ces deux sites-là avec des tours de condos. Ce sont (avec la maison Shaughnessy) les derniers exemples de maisons bourgeoises dans le secteur sud-ouest du Mille Carré Doré. Il faut non seulement les protèger mais également protéger leur environnement.

D'autre part, ce n,est pas comme si le centre-ville manquait d'espace pour se développer. Il reste encore beaucoup de terrains dans Griffintown et il y a encore des stationnements qui peuvent disparaître pour faire place à du dévellopement -sans oublier les terrains libérés par la démolition de l'autoroute Bonaventure.

Link to comment
Share on other sites

As far as the area is concerned, there's this building at Closse and Lincoln which has been vacant for years.

 

http://goo.gl/maps/WhKGz

 

Then there's of course the gas station at Closse / Sainte-Catherine which is a total eyesore.

 

http://goo.gl/maps/t7w5q

 

How about converting this beauty at 1800 rene-levesque too?

 

http://goo.gl/maps/nlIgk

 

The Shaughnessy Village Association is pushing hard for the lot to be converted into something for families. Souvenir St residents also aren't too hot on the condo towers idea because there would be an access on their street as well, which will bring in tons of traffic. I'm just saying it won't go down without a fight.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/regional/montreal/archives/2015/05/20150517-194508.html

 

L'arrondissement a tranché

Pas de nouveau parc dans Ville-Marie

 

Première publication 17 mai 2015 à 19h45

 

 

L'arrondissement de Ville-Marie a tranché; il n'y aura pas de parc sur le terrain des Franciscains, situé à l'angle du boulevard René-Lévesque et de la rue du Fort.

 

Depuis que leur église a brûlé en 2010, les résidents du quartier espéraient y voir aménager un nouvel espace vert.

 

(Crédit photo: Agence QMI)

 

Denis Coderre, qui est le maire de l'arrondissement, juge que l'endroit n'est pas propice pour l'aménagement d'un parc à cause de sa proximité d'une autoroute et qu'il faille traverser un grand boulevard pour l'atteindre.

 

«Cet endroit-là est à proximité de l'autoroute, bruit, saletés et tout ça, et traverser René-Lévesque, ce n'était pas évident non plus», explique le maire.

 

Pourtant, selon Stéphane Febbrari de la table interaction Peter-McGill l'endroit est parfaitement propice à l'aménagement d'un parc et des précédents existent ailleurs à Montréal.

 

«À ce propos-là, je parlerais peut-être du parc Jeanne-Mance, qui est sur le bord de la rue du Parc. Ce parc-là fonctionne très bien et il est sur le bord d'une rue très passante, qui est l'avenue du Parc. Pour ce qui est de l'autoroute, sur le parc, le terrain des Franciscains, il y a d'ailleurs un boisé qui coupe le son de l'autoroute et la pollution provenant de l'autoroute», précise-t-il.

 

Complexe d'habitation

 

L'arrondissement privilégie donc la construction d'un complexe résidentiel sur ce site. Déjà, le groupe Prével s'est montré intéressé.

 

«Ça va être un projet immobilier, mais on a demandé de le bonifier, parce qu'il y avait déjà des espaces publics qui étaient prévus. Donc, il va y avoir une certaine accessibilité, il va y avoir certains espaces publics», précise le maire Denis Coderre.

 

Maintenant que la décision est prise, il faudra dézoner le terrain, qui est réservé à un lieu de culte. Il ne s'agit que d'une formalité, puisque c'est l'arrondissement qui permet ce dézonage.

 

Entre-temps, les Franciscains pourront reprendre leurs discussions avec les promoteurs immobiliers, qui y voient un très bon site pour construire des condos à proximité du centre-ville.

 

-D'après les explications de Charles Faribau

 

sent via Tapatalk

Link to comment
Share on other sites

Un grand parc, incluant les jardins du CCA, qui avancerait jusqu'au dessus de l'autoroute, constituant un vaste belvédère sur le sud-ouest, serait vraiment fantastique à cet endroit :o (je rêve en couleur je sais, mais bon).

Link to comment
Share on other sites

Sadly, I agree with the decision that the proposed park would be too inaccessible and even dangerously so for children. The only easy approach is from the south-western side and that is very much a ow-density area. The comparison with Jeanne-Mance is not convincing; it can be easily approached from the Eastern, northern and Southern sides, all of them densely populated.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Donc, c'est le prochain projet de Prével?

 

Dans Le Devoir

 

Montréal

À la place d’un parc, une tour à condos. Une autre.

 

20 juin 2015

|Marco Fortier

 

Quand l’église des pères franciscains a été rasée par un incendie, en 2010, les résidants et le milieu communautaire du centre-ville de Montréal se sont mobilisés. Ils imaginaient un parc doté d’un terrain de soccer sur ce vaste terrain. Ils voulaient des arbres. Des oiseaux. Des bancs publics. Ils auront plutôt une tour à condos. Une autre.

 

«Regardez autour, il n’y a que ça: des condos», dit en soupirant Solange Baril, coordonnatrice du Groupe Harmonie, un organisme qui aide les personnes âgées du quartier.

 

Nous sommes à l’ouest du centre-ville, près de l’Université Concordia et de l’ancien Hôpital pour enfants, qui vient de déménager dans le nouvel hôpital universitaire anglophone. Ce quartier, c’est du béton et encore du béton. Aucun parc à l’horizon.

 

Il y a pourtant du monde qui habite au centre-ville. Plus de 33 000 résidants, en fait, dans le seul district de Peter-McGill. On oublie souvent que le centre-ville de Montréal est l’un des plus habités parmi les grandes villes d’Amérique du Nord. C’est le quartier le plus densément peuplé du Québec.

 

Parmi ces 33 000 personnes, le nombre d’enfants de zéro à quatre ans a augmenté de 30 % en cinq ans ; le nombre de personnes âgées, de 7 %. Les étudiants forment un bloc important des résidants.

 

«Ces gens-là ont peu d’endroits où aller pour “socialiser”, dit Solange Baril. On trouve peu de lieux publics où faire des rencontres. Les personnes âgées vont à la place Alexis-Nihon boire un café toutes seules. Ça medérange beaucoup que l’arrondissement de Ville-Marie ait refusé le projet de parc. On donne l’espace public à des intérêts privés alors que les gens en arrachent de plus en plus.»

 

Une tour à condos, donc. Une autre. Le maire Denis Coderre a reconnu que les revenus d’impôts fonciers sont une priorité au centre-ville. Une tour à condos comme celle que projette de construire le groupe Prével, ça rapporte gros en taxes.

 

La richesse de l’arrondissement de Ville-Marie profite à tous les Montréalais, a fait valoir Denis Coderre lors des deux dernières assemblées du conseil d’arrondissement.

 

On peut comprendre la Ville de miser sur la formidable valeur foncière des terrains du centre-ville pour garnir ses coffres. Mais l’administration Coderre ne doit jamais perdre de vue les besoins criants des résidants du quartier, dit Stéphane Febbrari, coordonateur de la Table inter-action du quartier Peter-McGill, qui regroupe 75 institutions citoyennes.

 

En une décennie, de 2003 à 2013, 3202 unités de logement ont été construites dans le secteur. Presque tous des condos : à peine 42 unités étaient du logement social. Le milieu se tourne vers l’ancien Hôpital pour enfants pour répondre aux besoins de la population : un projet poussé par l’ancien Centre de santé et de services sociaux local prévoit la transformation de l’hôpital en logements sociaux assortis d’une clinique médicale, d’une bibliothèque, d’un terrain de jeu et ainsi de suite.

 

Le maire Coderre s’est engagé à faire pression sur le gouvernement Couillard pour ce projet communautaire. Mais Stéphane Febbrari et d’autres groupes du quartier s’inquiètent. Québec a mis en vente l’hôpital au plus offrant. Si le passé est garant de l’avenir, on peut penser que des promoteurs planifient déjà de transformer l’hôpital en condos.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...