Jump to content

La Grande Bibliothèque du Québec


mtlurb
 Share

Recommended Posts

  • 1 month later...
  • 5 months later...

Le mercredi 19 septembre 2007

 

 

Lames de verre: la Grande Bibliothèque obtient le feu vert

 

Sébastien Rodrigue

 

La Presse

 

La Régie du bâtiment du Québec (RBQ) a donné le feu vert au projet d'aménagement extérieur de la Grande Bibliothèque visant à corriger le problème de chute de lames de verre avec la construction de marquises et de bacs à fleurs.

 

La Grande Bibliothèque attendait cet avis afin d'obtenir un permis de l'arrondissement de Ville-Marie autorisant les travaux. L'arrondissement étudie maintenant la demande et compte rendre sa décision rapidement, indique son chargé de communications, Jacques-Alain Lavallée.

 

Plus tôt cette année, la Grande Bibliothèque et Ville-Marie s'étaient affrontés sur la place publique à propos du réaménagement extérieur. En janvier, la GBQ avait proposé d'installer des marquises et des bacs à fleurs au coût de 500 000$ pour régler le problème.

 

L'arrondissement avait toutefois refusé de délivrer un permis à la GBQ. Après une analyse externe, le projet avait été considéré comme non sécuritaire. La décision avait mis le feu aux poudres. La direction de la GBQ avait ensuite demandé un avis à la RBQ.

 

La régie a mené plusieurs essais techniques pour évaluer la solution proposée. La Grande Bibliothèque a d'ailleurs «bonifié» son projet, selon sa directrice des communications, Hélène Panaïoti. La GBQ ne dévoile pas les détails architecturaux tant que l'arrondissement n'a pas délivré son permis. Mme Panaïoti précise néanmoins que la construction de marquises et de bacs à fleurs reste au centre de la solution proposée.

 

La solution originale comprenait l'installation d'une marquise permanente le long de l'avenue Savoie et d'une charpente d'acier au-dessus de l'entrée de la bibliothèque, ainsi que des aménagements paysagers composés d'arbustes le long de la rue Berri et du boulevard De Maisonneuve et devant la façade nord du bâtiment.

 

Une marquise en verre laminé transparent devait aussi installée au-dessus de la sortie d'urgence à l'angle du boulevard De Maisonneuve et de l'avenue Savoie. L'ajout de bannières transparentes au-dessus des entrées Berri et De Maisonneuve devait servir à l'affichage et la signalisation et à amortir la chute d'une lame.

 

À l'été 2005, six lames de verre avaient éclaté et étaient tombées sur le sol. L'immeuble en compte 6200. Une expertise commandée par l'arrondissement de Ville-Marie avait toutefois démontré que plus le temps avance et plus les risques de chute diminuent.

 

En attendant que des travaux permanents soient effectués et afin de protéger les passants, des barrières métalliques sont en permanence autour de l'édifice. Des abris temporaires sont également installés aux entrées du bâtiment.

 

L'arrondissement a d'ailleurs laissé tomber une facture d'environ 1,5 million pour l'occupation par la GBQ du domaine public par les clôtures.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 years later...

http://ocpm.qc.ca/sites/default/files/rapports/rapport_hauteurs_densites.pdf

 

page 22

 

Ontario/Berri .

 

La Bibliotheque et Archives nationales du Quebec (BAnQ) est venue soumettre une proposition dfaugmentation de la hauteur et de la densite sur son terrain, a lfintersection des rues Berri et Ontario61. En vue dfun projet dfagrandissement par une nouvelle construction, elle souhaite voir passer la hauteur permise de 65 m a 80 m et la densite dfun COS de 6 a 9. Elle estime avoir besoin de ces hausses pour sfassurer dfune marge de negociation plus propice a lfemergence dfun projet en partenariat public]prive rentable et de qualite. Elle assure que ces modifications sfharmoniseront avec les hauteurs environnantes (notamment sur la rue Sherbrooke) et nfauront aucun impact sur les vues ni sur lfensoleillement des espaces publics. La BAnQ insiste sur le fait que son projet pourrait marquer une porte dfentree au centre]ville et sfinscrirait dans les principes de densification des activites defendus par lfarrondissement, notamment aux abords des stations de metro.

 

 

 

3.3.3.5

Autres propositions

La commission a reçu un certain nombre de propositions relatives à des modifications supplémentaires de hauteur à divers endroits du centre‐ville. Elle remercie les intervenants concernés pour ces propositions, mais elle estime qu’il y aurait plutôt lieu de les analyser dans le cadre de la mise à jour à venir du Plan d’urbanisme.

 

Cependant, elle note deux demandes en particulier, en provenance de deux institutions majeures de Montréal : celle du Musée des beaux‐arts, qui propose de relever les hauteurs et les densités dans l’axe de la rue Bishop, au sud de la rue Sherbrooke, afin de faciliter une éventuelle expansion; celle de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), qui souhaite, elle aussi, un relèvement de la hauteur permise sur le terrain situé au nord de la Grande Bibliothèque, dans le but, là aussi, de faciliter la réalisation d’un éventuel projet d’expansion

 

Dans leur domaine respectif, chacune de ces deux institutions constitue un phare majeur de la culture à Montréal. La commission salue ici leur grande contribution à l’image de marque du centre‐ville, par leurs activités, par les services offerts aux visiteurs et à la population, leur rayonnement international et la qualité de leurs bâtiments. Il est important, pour l’intérêt général, de faciliter leur développement. D’ailleurs, la Ville de Montréal a depuis longtemps fait le choix de favoriser la vocation culturelle dans le centre‐ville. C’est ainsi que le document de présentation du Cadre de révision rappelle que le Plan d’urbanisme de 1992 offrait la possibilité d’exclure un équipement culturel du calcul de la densité, dans le but de contribuer à son développement.

 

Dans ce contexte, la commission accueille la proposition du Musée des beaux‐arts de Montréal et celle de BAnQ. Cependant, elle croit qu’il serait préférable, le moment venu, de rechercher une solution plus adaptée au projet spécifique d’expansion qui sera présenté dans chacun des deux cas. Elle est certaine que l’arrondissement et la Ville sauront trouver les solutions raisonnables appropriées, de concert avec ces institutions, afin de permettre leur développement tout en respectant les meilleurs critères d’insertion.

Edited by IluvMTL
Link to comment
Share on other sites

  • 8 years later...

Une statue à l’image de Dany Laferrière devant BAnQ

Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) a dévoilé, mardi, un monument façonné en l’honneur de Dany Laferrière.

Conçue par Roger Langevin, cette sculpture de l’auteur Dany Laferrière trône à présent dans le jardin de la Grande Bibliothèque à Montréal.

L’écrivain montréalais d’origine haïtienne et membre de l’Académie Française y est représenté assis au sommet d’une série de marches citant un passage de «L’Exil vaut le voyage». Ce roman est paru en juin dernier aux éditions du Boréal.

Rappelons que l’exposition extérieure « Un cœur nomade », elle aussi orchestré en hommage à M. Laferrière, est accessible au Quartier des spectacles jusqu’au 1er novembre.

https://www.tvanouvelles.ca/2020/10/13/une-statue-a-limage-de-dany-laferriere-devant-banq-1

Screen Shot 2020-10-13 at 11.22.18 PM.png

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value