Jump to content

acpnc
 Share

Recommended Posts

!!image001.jpegSortie d'usine prévue (08/2013)

 

Tata Motors en Inde

Que feront les compagnies pétrolières pour l'arrêter ? ? (les pouvoirs publics trouveront une parade pour ne pas homologuer ce véhicule en Europe et en Amérique du nord). >

Il s'agit d'un moteur automobile qui fonctionne avec de l'air.

Tata Motors en Inde a prévu que la voiture à air pourrait sillonner les rues indiennes en août 2013.

 

La voiture à air comprimé, développée par l'ex-ingénieur de Formule 1 Guy Nègre de MDI basée au Luxembourg, utilise l'air comprimé pour pousser les pistons de son moteur et faire avancer la voiture. Les constructeurs français ont, bien sûr, refusé de la produire, laissant aux Indiens cette opportunité.

 

La voiture à air comprimé, appelée «Mini CAT» pourrait coûter autour de 365757 roupies en Inde soit 8177$, c'est à dire 5 225 EUR

La Mini CAT qui est un simple véhicule urbain léger, avec un châssis tubulaire, un corps en fibre de verre qui est collé pas soudé et alimenté par l'air comprimé. Un microprocesseur est utilisé pour contrôler toutes les fonctions électriques de la voiture. Un petit émetteur radio envoie des instructions à l'éclairage, clignotants et tous les autres appareils électriques sur la voiture. Qui ne sont pas nombreux.

 

La température de l'air pur expulsé par le tuyau d'échappement se situe entre 0 -15 degrés en dessous de zéro, ce qui le rend approprié pour une utilisation pour le système de climatisation intérieur sans avoir besoin de gaz ou de perte de puissance.

Il n'y a pas de clé, juste une carte d'accès qui peut être lue par la voiture depuis votre poche. Selon les concepteurs, il en coûte moins de 50 roupies (1 EUR = 69 roupies) par100 km, c'est à peu près un dixième du coût d'une voiture fonctionnant au gaz. Son kilométrage est d'environ le double de celui de la voiture électrique la plus avancée, un facteur qui en fait un choix idéal pour les automobilistes urbains. La voiture a une vitesse de pointe de 105 km/heure (c'est parfait puisqu'il ne faut pas dépasser le 90 voire le 70 Km/h et 50 en ville) ou 60 mph et aurait une autonomie d'environ 300 km ou 185 miles. Le remplissage de la voiture aura lieu dans les stations service adaptées avec des compresseurs d'air spéciaux. Remplir ne vous prendra que deux à trois minutes et coûtera environ 100 roupies (1 EUR= 69 roupies) et la voiture pourra faire encore 300 kilomètres. Cette voiture peut également être remplie à la maison Il faudra alors 3 à 4 heures pour remplir le réservoir, mais cela peut se faire pendant que vous dormez.

 

Le réservoir se recharge sur une simple prise électrique en 4h pour un coût de 1,50 euros et permet une autonomie de 150 km. Elle se penche actuellement sur une pompe à air comprimé, ce qui permettrait de faire un plein du réservoir en 3 minutes chrono pour un coût d'environ 2,50 euros.

 

Parce qu'il n'y a pas de moteur à combustion, le changement d'huile (1 litre d'huile végétale) n'est nécessaire que tous les 50.000 km ou 30.000 miles. Grâce à sa simplicité, il y a très peu d'entretien à faire sur cette voiture. Cette voiture à air semble presque trop belle pour être vraie.

Link to comment
Share on other sites

Although this is an incredible invention, it just gets me upset knowing lobbyists will do everything in their power to stop this being approved for North American roads. We need a freaking revolution to stop the injustice.

 

Si cette technologie s'avère efficace, elle trouvera des défenseurs non seulement parmi les écologistes et les groupes environnementaux, mais surtout du côté de la population en général. A mon avis l'idée est géniale et j'ose espérer qu'elle remplira ses promesses. L'Inde étant indépendante des grands constructeurs de voitures occidentaux, elle pourra à loisir développer son concept et répondre en premier lieu à son propre marché intérieur. On verra bien pour la suite.

Link to comment
Share on other sites

Si cette technologie s'avère efficace, elle trouvera des défenseurs non seulement parmi les écologistes et les groupes environnementaux, mais surtout du côté de la population en général. A mon avis l'idée est géniale et j'ose espérer qu'elle remplira ses promesses. L'Inde étant indépendante des grands constructeurs de voitures occidentaux, elle pourra à loisir développer son concept et répondre en premier lieu à son propre marché intérieur. On verra bien pour la suite.

 

J'espère que ça serait le cas. Mais, est-ce qu'on est prêt pour une augmentation considérable de véhicules? Je parle d'infrastructures, stationnement, traffic etc. Un tel catégorie de véhicule (très très abordable) changera drastiquement notre société.

Link to comment
Share on other sites

J'espère que ça serait le cas. Mais, est-ce qu'on est prêt pour une augmentation considérable de véhicules? Je parle d'infrastructures, stationnement, traffic etc. Un tel catégorie de véhicule (très très abordable) changera drastiquement notre société.

 

De toute façon la technologie est en train de transformer notre société de manière durable et surtout dans des secteurs encore inconnus il y a peu. Tout va si vite qu'il est difficile de demeurer à jour. La recherche explose partout et de nouveaux produits arrivent sur le marché presque spontanément. En ce qui a trait à cette voiture, elle a des caractéristiques purement urbaines et pourrait aider à diminuer considérablement la pollution des villes, surtout les mégalopoles de l'Asie qui sont surpeuplées et congestionnées en permanence. C'est une formule très intéressante qui pourrait nous libérer éventuellement de notre dépendance aux différentes énergies, fossiles et autres.

 

Cependant comme tout le reste il y aura une période de développement et d'adaptation qui donnera du temps pour accueillir plus aisément ces véhicules. Je pense aux rues de New Delhi et de Mumbay qui sont déjà de véritables parcours à obstacles. Si on échange notamment un rigshaw indien pour un de ces véhicules, ont aura diminué les émanations polluantes et sonores de beaucoup, sans oublier les économies d'essence qui s'ajoutent à l'équation. Je dirais que l'Inde est justement le pays idéal pour commencer cette petite révolution et que sûrement d'autres modèles seront développés, à terme, pour le reste de la planète?

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Absolument génial! Dans un monde où l'environnement devient la cause première pour la survie de l'humainité. Je crois que nous avons pas le luxe de cracher sur cette technologie. De toute façon le pétrole fait partie intégrante de nos vie, plastique etc, alors les géants de cet or noire n'ont pas en s'en faire.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Cette technologie permet de faire Montréal-Québec en atteignant la limite de vitesse permise.

Il ne sera même pas nécessaire de faire une pause au Madrid pour le plein!

 

L'air comprimé pourrait avoir aussi d'autres applications.

Associé par exemple à un parc d'éoliennes, il serait possible de stocker de l'énergie pendent que le vent souffle et de générer plus tard de l'électricité quand la demande est forte à partir des réserves d'air, alors qu'il n'y a pas de vent.

Même chose pour une centrale solaire qui pourrait stocker son énergie pour la nuit.

Les usine marémotrices pourraient fournir également de l'électricité pendant l'étale.

L'air comprimé serait le complément qui permettrait de corriger le principal handicap des énergies vertes, en leur donnant une capacité de stockage.

 

Bye bye Gentilly nucléaire. Vive le nouveau Gentilly à l'air comprimé.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value