Jump to content

Construction dans Ville-Marie: ménage des règles d'urbanisme


ChrisDVD
 Share

Recommended Posts

Construction dans Ville-Marie: ménage des règles d'urbanisme

Publié le 05 février 2013 à 06h21

 

L'arrondissement de Ville-Marie gèle en partie l'attribution des permis de construction jusqu'à la fin du mois de mars, le temps de finir le ménage dans ses règles d'urbanisme kafkaïennes.

 

Le conseil de cet arrondissement, qui englobe le centre-ville et le Vieux-Montréal, a adopté hier en première lecture un projet omnibus modifiant plus de 600 articles du règlement d'urbanisme. Les changements touchent une foule de sujets, du zonage à la hauteur des immeubles, en passant par l'agriculture urbaine.

 

«Le règlement actuel existe depuis 20 ans et il avait clairement besoin d'être modernisé», a résumé à La Presse Affaires Bruno Collin, chef d'équipe à la division d'urbanisme, après la tenue du conseil.

 

Selon les règles actuelles, il existe quatre familles d'utilisation du territoire: résidentielle, commerciale, industrielle et institutionnelle. Celles-ci sont divisées en 53 catégories, qui sont ensuite subdivisées en 118 types de zones. C'est autant que dans les cinq arrondissements de New York réunis, et ce, pour le seul arrondissement de Ville-Marie!

 

«En plus d'être très rigide, cette approche complexifie énormément le règlement et le rend pratiquement incompréhensible pour les usagers, souligne un sommaire décisionnel publié hier. Par exemple, le propriétaire d'un bâtiment situé au coin des rues Wellington et Prince doit se référer à six listes différentes uniquement pour identifier les usages permis sur sa propriété.»

 

La cartographie actuelle de Ville-Marie est si compliquée qu'on ne peut la lire à une échelle inférieure à 1: 5000. Il faut consulter la carte sur deux feuillets de 30 po sur 25 po au minimum, et les erreurs d'interprétation sont fréquentes.

 

Bruno Collin et son équipe ont travaillé pendant huit mois à simplifier cette structure d'organisation du territoire. Ils sont partis du principe de la mixité des usages, ce qui leur a permis de réduire de 118 à 27 les types de zones. La nouvelle carte de l'arrondissement est lisible sur une feuille de 11 po sur 17 po, se réjouit-on.

 

Le projet de règlement d'urbanisme sera soumis à une série de consultations et de présentations au cours des prochaines semaines. D'ici à son adoption finale, prévue le 25 mars, un gel partiel de l'attribution des permis de construction et d'occupation a été décrété.

 

L'arrondissement estime que de 10% à 20% des demandes de permis seront touchées par le gel.

 

En plus de simplifier la structure d'attribution des permis, le nouveau règlement d'urbanisme de l'arrondissement de Ville-Marie propose une trentaine de nouvelles dispositions. En voici cinq:

 

- Les nouvelles constructions devront inclure davantage de stationnements pour vélos, et ceux-ci devront être facilement accessibles.

 

- Toutes les nouvelles toitures devront être écologiques. Il pourra notamment s'agir de toits «blancs» ou végétaux.

 

- L'implantation de jardins communautaires, de parcs et d'écoles sera permise partout sur le territoire de l'arrondissement.

 

- L'insonorisation des nouvelles constructions résidentielles devra être accrue dans les zones bruyantes.

 

- Des stationnements pour les petites voitures seront créés.

 

http://affaires.lapresse.ca/economie/immobilier/201302/05/01-4618392-construction-dans-ville-marie-menage-des-regles-durbanisme.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_BO4_la_2343_accueil_POS1

Link to comment
Share on other sites

http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=7317,102539881&_dad=portal&_schema=PORTAL

 

Démarche de révision

 

Un outil urbanistique plus clair et plus accessible

 

L’arrondissement amorce une démarche de révision du Règlement d’urbanisme pour le territoire de Ville-Marie. Le Règlement d’urbanisme est un outil utilisé pour contrôler plus finement l’usage des terrains et des bâtiments (habitation, commerce, équipements), ainsi que l’implantation, la forme et l’apparence des constructions. Il respecte les grands principes définis dans le Plan d’urbanisme.

 

Cette révision permet d’adapter le règlement en vigueur à la réalité contemporaine du territoire et aux nouvelles pratiques en aménagement urbain et en architecture. Principalement, elle vise à :

 

offrir aux citoyens de Ville-Marie un outil réglementaire amélioré, plus convivial et plus compréhensible

simplifier les procédures d’émission des permis et d’approbation des projets

moderniser le Règlement d’urbanisme

assurer la concordance avec les récentes modifications au Plan d’urbanisme et en lien avec les planifications en aménagement urbaine réalisées par l’arrondissement

Les modifications apportées permettraient de répondre aux objectifs du Cadre de révision des hauteurs et densités du centre-ville adopté en 2012, qui étaient notamment d’accélérer le développement des terrains vacants , de favoriser l’arrivée de nouveaux résidants et de diminuer le recours à des dérogations ponctuelles dans le cas de projets particuliers.

 

lien1

Publications

  • Note explicative - Gestion des hauteurs et densités
  • Note explicative - Gestion des usages
  • Note explicative - Unités de paysage
  • Projet de règlement d’urbanisme
  • Tableau explicatif sur les changements proposés

Link to comment
Share on other sites

I think the zoning that was done to accomodate the proposed Waldorf has been removed.

 

"Surhauteurs proposées (les périmètres jaunes correspondent aux zones où le maximum de grande hauteur du Plan d’urbanisme

n’est pas retenu dans le projet de règlement)."

-http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/docs/PAGE/ARROND_VMA_FR/MEDIA/DOCUMENTS/NOTE%20EXPLICATIVE_LA%20GESTION%20DES%20HAUTEURS%20ET%20DENSIT%C9S.PDF [page 8]

 

Not exactly sure what they mean by that.

Link to comment
Share on other sites

En plus de simplifier la structure d'attribution des permis, le nouveau règlement d'urbanisme de l'arrondissement de Ville-Marie propose une trentaine de nouvelles dispositions. En voici cinq:

 

- Les nouvelles constructions devront inclure davantage de stationnements pour vélos, et ceux-ci devront être facilement accessibles.

 

- Toutes les nouvelles toitures devront être écologiques. Il pourra notamment s'agir de toits «blancs» ou végétaux.

 

- L'implantation de jardins communautaires, de parcs et d'écoles sera permise partout sur le territoire de l'arrondissement.

 

- L'insonorisation des nouvelles constructions résidentielles devra être accrue dans les zones bruyantes.

 

- Des stationnements pour les petites voitures seront créés.

Il serait intéressant que ces cinq dispositions puissent être intégrées au nouveau plan d'urbanisme. J'adhère complètement.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value