Recommended Posts

having recently walked through griffintown from downtown towards verdun i found that while the area is filled with many condo projects most of them look they have been there for quite a while and they all seem to be waiting after one another to 'pop' from the ground ... in the meantime the place still looks awfully desolate and abandoned and you have to think that this has an effect on the health of those projects - it's not like the city lacks any plans for griffintown but don't you think they should be more proactive about it and inject some fund in the neighborhood to help spur the growth of all these residential towers instead of waiting for them to actually get built before they do anything ? chicken and the egg kinda situation now it seems but imo the city should be the first to do actually do something and not the private developers .. after all all these years down the road its the city that will still be collecting tax funds if anything gets built - not the initial investors

Share this post


Link to post
Share on other sites
they are probably waiting for the welcome tax to fund the ppu projects on griffintown

 

Exactly this!

 

This PPU is a bit of political bullshit in my opinion. The city is not injecting money in Griffintown, the residents of Griffintown are. I went to the PPU meetings and they could never answer questions directly, the were always saying "it is being worked on now" or "we are evaluating the best approach and time to do it"...Basically, nothing is going to be done before 2017, the point where there's enough residents that pay tax to fund this PPU. My guess is that the PPU will only be completed around 2022 or so, at which points the residents of Griffintown inject more than 30 000 000$ in tax to the city a year (municipal tax only). For a neighborhood expecting 10s of thousands of new residents, they should be working on it asap.

 

In my opinion, the city is clearly not doing enough and should at least show exact dates for when the work is going to be done. Moreover, they do half-ass work...just look at the Park Pointe-des-Seigneurs (Canal Lachine and des Seigneurs street). They apparently injected near 600 000$ to redo this park and I can't see any difference. Moreover, there's concrete on the ground instead of grass and the park is surrounded by a chained fence so we can't even access it anymore...kind of dumb to use tax payers money to basically remove a park.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ma plus grande crainte pour Griffintown est l'étroitesse des rues et des trottoirs. Il faut, c'est un must, élargir les trottoirs. Mais les rues sont déjà elles-mêmes étroites. Si je ne me trompe pas, c'est 4 voies dont 2 de stationnement et 2 de circulation. Si on élargit les trottoirs, c'est possible de tomber à 3, mais ce sera pénible pour les livraisons et le stationnement...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 2 façons de voir le sujet, un c'est que la ville doit faire ses aménagements avant/pendant la construction des édifices, quitte à soumettre les toutes nouvelles infrastructures à un délabrement plus rapide du au passage répété de camions de constructions, sans compter les nombreuses ouvertures qui devront être faites par la suite pour connecter ces immeubles aux services (gaz, electricité...)

 

L'autre facon, c'est d'attendre d'avoir une masse critique de projets réalisés/planifiés/en cours, et à ce moment de planifier la reconstruction du quartier.

 

Avec l'état actuel des rues/trottoirs dans griffintown, j'aime beaucoup mieux que la ville attende que les projets en cours soient suffisamment avancés/terminés avant de se lancer dans les travaux de trottoirs/rues/enfouissement des fils, en espérant éviter un autre fiasco a la boul. st-laurent, ou a peine 2 mois apres la fin, de trous étaient fait pour connecter le gaz.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le PPU fait état d'actions planifiées avec des dates. Vous n'avez qu'à vous référer aux pages 70 et 71 du document d'octobre dernier pour y trouver une illustration des premières étapes de réalisation du PPU, prévues entre 2012 et 2017. Ce document donne aussi de l'information assez détaillée sur l'aménagement des rues dites "habitées", de "desserve" et "principales". La planification des espaces verts et des secteurs commerciaux s'y trouve aussi. Suis-je innocent d'avoir été impressionné par le sérieux de cette proposition? On verra avec le temps si la Ville est fidèle ou pas à sa planification et ses engagements.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le PPU fait état d'actions planifiées avec des dates. Vous n'avez qu'à vous référer aux pages 70 et 71 du document d'octobre dernier pour y trouver une illustration des premières étapes de réalisation du PPU, prévues entre 2012 et 2017. Ce document donne aussi de l'information assez détaillée sur l'aménagement des rues dites "habitées", de "desserve" et "principales". La planification des espaces verts et des secteurs commerciaux s'y trouve aussi. Suis-je innocent d'avoir été impressionné par le sérieux de cette proposition? On verra avec le temps si la Ville est fidèle ou pas à sa planification et ses engagements.

 

J'ai lu le PPU en entier et été aux scéances de discussion ce n'est pas très détaillé...Griffintown est grand et on y mentionne que quelques rues. Selon moi, le projet ne commencera qu'à être visible autour de 2018 (c'est long ca!) mais j'espère que je me trompe...en fait, je crois que les promoteurs des differents projets prendrons l'initiative pour améliorer certains parcs ou ruelles et qu'ils se feront crédité par la suite.

 

j'ai également acheté à Griffintown, mais je tente de ne pas être trop optimiste et être déçu...j'ai acheté pour le long terme, soit 10-12 ans. Ainsi, quand tout le quartier sera complété, ca ne devrait pas être trop dure revendre. Je suis également conscient qu'une correction des prix devraient entraîner une baisse possible (autour de 2016), mais une bonne unité et bien placée survivra bien passé cette baisse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By UrbMtl
      Tout comme la phase 5, aucun rendu de l'extérieur. 
      La forme est légèrement différente cependant. 
      http://ghgriffintown.com/
       

    • By ScarletCoral
      à propos du terrain que la Ville a proposé à la CSDM pour construire une école
      On semble revenir à un projet de logement social...

      Communiqué de presse de la Ville :
      http://www.newswire.ca/fr/news-releases/valerie-plante-fait-dun-autre-engagement-electoral-une-realite---la-ville-de-montreal-va-de-lavant-avec-un-projet-doccupation-temporaire-de-batiments-inoccupes-662624853.html
      Valérie Plante fait d'un autre engagement électoral une réalité - La Ville de Montréal va de l'avant avec un projet d'occupation temporaire de bâtiments inoccupés
      SOURCE
      Ville de Montréal - Cabinet de la mairesse et du comité exécutif Déc. 07, 2017, 16:53 ET
      MONTRÉAL, le 7 déc. 2017 /CNW Telbec/ - Les membres du comité exécutif ont approuvé, lors de leur réunion hebdomadaire, un premier projet pilote d'occupation temporaire d'un édifice municipal vacant du quartier Griffintown. Cette initiative, baptisée Laboratoire transitoire, se déploiera grâce à l'apport de l'Atelier Entremise et pourrait mener à l'aménagement d'ateliers d'artistes, à l'arrivée d'entreprises sociales en démarrage ou à tout autre projet pilotés par des groupes ou des individus qui ont besoin d'espaces abordables.
        « En offrant l'accès à un bâtiment municipal pour accueillir le premier projet pilote d'urbanisme transitoire, notre administration assume son rôle de leader et de propriétaire exemplaire, comme elle s'était engagée à le faire dans le Plan d'action en patrimoine 2017-2022. Alors que plusieurs entrepreneurs, groupes communautaires, artistes et citoyens sont à la recherche de locaux pour mener à bien leurs projets, leur offrir d'occuper des bâtiments publics vacants de façon temporaire relève de la bonne gestion. Plutôt que de payer pour garder des bâtiments vides, nous allons encourager l'entrepreneuriat, le travail communautaire, la vie culturelle et la création d'emplois. Tout le monde en sortira gagnant », a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante.
      La collaboration entre la Ville et l'Atelier Entremise pourra servir de modèle dans l'emploi transitoire des locaux vacants, tant publics que privés, sur le territoire montréalais. Les membres du comité exécutif ont ainsi autorisé l'attribution à l'Atelier Entremise d'un soutien financier de 192 532,80 $. Ce montant permettra, d'une part, d'accomplir des travaux de sécurisation dans les locaux prêtés par la Ville, situés au 204 et 206, rue Young, et d'amorcer la mise en œuvre du Laboratoire transitoire. Au terme du projet pilote d'occupation temporaire, à la fin de 2019, l'édifice municipal de la rue Young sera démoli pour faire place à un projet d'habitation sociale.
      « L'immeuble vacant offert par la Ville de Montréal est situé dans un secteur associé à l'innovation et où l'engagement social est au cœur de la vie des citoyens et citoyennes. C'est un bâtiment appelé à disparaître et tout désigné pour accueillir le premier projet d'urbanisme transitoire. Ce sera aussi l'occasion d'amorcer le développement d'outils et de façons de faire pour la poursuite de nouveaux projets en urbanisme transitoire. Nous sommes convaincus que ce projet pilote aura aura un impact structurant significatif sur le milieu urbain environnant », a déclaré le maire de l'arrondissement du Sud-Ouest et président du comité exécutif de la Ville de Montréal, Benoit Dorais.
      « L'impact réel du Laboratoire transitoire se mesurera à divers niveaux, tant urbain, environnemental et social que communautaire, économique et patrimonial. Afin de soutenir cet impact positif et réduire le nombre de bâtiments vacants à Montréal, la Ville poursuivra le développement d'un répertoire des immeubles vulnérables, vacants ou à risque d'être démolis en vue de valoriser ce patrimoine à risque », a indiqué l'élue responsable de la culture, du patrimoine et du design au comité exécutif, Christine Gosselin.
      L'Atelier Entremise, qui collaborera avec la Ville de Montréal pour le projet pilote qui se déploiera sur la rue Young, est un organisme à but non lucratif qui a pour mission de développer et d'implanter des projets d'occupation temporaires et transitoires dans des bâtiments vacants et sous-utilisés, avec l'implication de groupes locaux. L'Atelier Entremise implantera le projet d'occupation transitoire dans l'immeuble de la rue Young en collaboration avec la Maison del'innovation sociale, la Fondation McConnell (Des villes pour tous) et la Ville de Montréal. Un appel de propositions sera lancé sous peu afin de déterminer quels projets verront le jour dans le bâtiment.
      Le Plan d'action en patrimoine 2017-2022 peut être consulté ou téléchargé sur le site de la Ville en cliquant ici.
      SOURCE Ville de Montréal - Cabinet de la mairesse et du comité exécutif
    • By ScarletCoral
      225, rue Young (220-240, rue Peel)

       
       
       
    • By ScarletCoral
      YNG (215-225, rue Murray)

       
       
        
       
       
    • By GDS
      Voisin au YOO
       
      http://www.mauricemartel.com/union/