Jump to content

Où va le marché de la construction au Québec en 2008?


mtlurb
 Share

Recommended Posts

  • Administrator

Où va le marché de la construction au Québec en 2008?

 

Canoë Mathieu Bruckmüller

17/01/2008 19h58 e-canoe.gif

 

 

Malgré les mauvais chiffres des trois derniers mois sur le front des mises en chantier au Québec et la baisse anticipée pour 2008, les professionnels de la construction restent optimistes.

 

« Depuis trois ans, on nous prédit un ralentissement. Or, nous performons davantage chaque année », indique Jacques Fournier, copropriétaire du Village Parisien, un projet de 600 unités résidentielles à Brossard.

 

Luc Bourgoin, économiste à l’Association de la Construction du Québec (ACQ), abonde dans le même sens. Selon lui, plusieurs facteurs militaient pour une baisse du marché l’an dernier. D’une part, le taux de propriété au Québec, l’un des plus bas au Canada, s’est déjà considérablement redressé au cours des trois dernières années. D’autre part, l’accessibilité à la propriété devient plus difficile en raison de la hausse du prix des maisons. Enfin, la croissance du nombre de nouveaux ménages au Québec est en baisse. « En dépit de ces vents contraires, 2007 fut assez exceptionnelle pour l’industrie grâce notamment à la vigueur du marché de l’emploi et à la hausse tardive des taux hypothécaires », relève-t-il.

 

D’après la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), la construction résidentielle au Québec, en décembre 2007, a affiché un recul de 25 % par rapport à 2006, de 28 % en novembre et de 19 % en octobre. Sur l’ensemble de l’année, les mises en chantier demeurent en hausse de 4 % par rapport à 2006. De son côté, l’ACQ prévoit un ralentissement en douceur de la construction pour 2008, mais estime que le marché va rester soutenu.

 

Sentiment partagé par Sébastien Lavoie, économiste chez Valeurs Mobilières Banque Laurentienne : « 2008 sera un peu moins vigoureuse que 2007, mais demeura fort respectable. Ce ralentissement devrait se faire sentir dans les quatre coins du Québec, surtout à Montréal où l'offre de condominiums sur le marché semble quelque peu élevée », explique-t-il.

Pour les Industries Bonneville, pas de baisse en vue, bien au contraire. Après des ventes comparables entre 2006 et 2007, avec environ 500 maisons construites, le groupe anticipe une hausse de 20 % en 2008, hausse liée à l’ouverture récente de deux bureaux à Calgary et Mont-Tremblant. « Nous sentions que la demande était moins forte l’année passée au Québec. Sans ces nouveaux bureaux, nous aurions subi une baisse de 20% », dit toutefois Dany Bonneville, vice-président ventes et marketing.

 

Son de cloche similaire pour Jacques Fournier qui s’attend lui aussi, pour cette année, à une croissance de ses ventes supérieure à 10 % pour. « L’année a démarré en trombe. Depuis 5 ans, le marché est excellent », témoigne de même Stephen Taylor, directeur des Constructions Première Classe, dans la région de Québec.

http://www2.canoe.com/infos/quebeccanada/archives/2008/01/20080117-195839.html

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value