Jump to content

Recommended Posts

825 logements sur le site des Ateliers du CN

16/10/2012 14h51

 

 

MONTRÉAL – Le site industriel des anciens Ateliers du CN de Pointe-Saint-Charles va faire peau neuve et accueillir de nombreux résidents, des commerces, ainsi que la nouvelle gare d'entretien des trains de banlieue de l'Agence métropolitaine de transport (AMT).

 

Le projet d'accord de développement bonifié entre la Ville et le promoteur du projet, Les Cours Pointe-Saint-Charles inc., pour la revitalisation des lieux vient d'être adopté, a annoncé mardi matin le président du comité exécutif de la Ville de Montréal, et responsable de l'urbanisme, Michael Applebaum.

 

«Ce projet d'envergure permettra notamment la réhabilitation d'une friche industrielle, le retour d'un pôle d'emplois dans le secteur de Pointe-Saint-Charles, la réutilisation, la conservation et la mise en valeur des anciens Ateliers du CN, la création d'un pôle communautaire et culturel et la mise en place de mesures favorisant le transport collectif et actif», a déclaré M. Applebaum dans un communiqué publié mardi.

 

Il a précisé que 825 logements seraient créés, dont 15 % de logements abordables et 15 % de logements sociaux et communautaires, de même que des parcs et des places publiques.

 

Le maire de l'arrondissement du Sud-Ouest, Benoit Dorais, s'est félicité du gain que cela représentera à terme pour la communauté, citant par exemple un investissement de 500 000 $ pour mettre en place des mesures d'apaisement de la circulation dans les rues à proximité de ce nouveau quartier.

 

http://www.24hmontreal.canoe.ca/24hmontreal/actualites/archives/2012/10/20121016-145121.html

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Similar Content

    • By mtlurb
      via newswire
      Projet du 2175 Saint-Patrick devant l'OCPM - Les maires Coderre et Dorais maintiennent le projet en vie
      MONTRÉAL, le 25 janv. 2016 /CNW Telbec/ - Le maire de Montréal, Monsieur Denis Coderre, et le maire de l'arrondissement du Sud-Ouest, Monsieur Benoit Dorais, ont tous deux accepté la demande pressante des citoyens et organismes de logements de Pointe-Saint-Charles pour sauver leur projet de construction au 2175, rue Saint-Patrick. Ils conviennent donc, qu'advenant le dépôt par le promoteur d'une demande en vertu de l'article 89,3 de la Charte de la Ville de Montréal, celle-ci serait regardée d'un œil favorable.
       
      « Comme maire de Montréal, j'ai la responsabilité de m'assurer que tous les citoyens aient une opportunité de s'exprimer avant que l'on décide de la vie ou de la mort d'un projet. Je déplore que, concernant le projet de construction du 2175, rue St-Patrick, les élus de Projet Montréal du Sud-Ouest ont décidé de l'enterrer avant même qu'il soit rendu public et sans aucune consultation », a déclaré Denis Coderre.
       
      « L'Office de consultation publique de Montréal (OCPM) permettra à tous les intéressés, citoyens et organismes, de se prononcer. Il donnera la chance au processus démocratique d'aller de l'avant, processus qui est actuellement bloqué. Je crois que le maire de Montréal a bien compris les enjeux d'accessibilité au logement social et du développement pour tous », a déclaré le maire de l'arrondissement du Sud-Ouest Benoit Dorais.
       
      Le projet mixte du 2175, rue Saint-Patrick
       
      Le projet du 2175 Saint-Patrick propose un important volet de logements et d'espaces communautaires. « Chez Bâtir son quartier, un groupe de ressources techniques, nous soutenons les organismes communautaires concernés par ce projet, dont la Maison Saint-Charles et le comité logement de Pointe-St-Charles, le RIL et la Société d'Amélioration de Pointe-Saint-Charles (SOCAM) qui serait notamment responsables des logements communautaires », a expliqué Benoit Ferland, agent de développement chez Bâtir son Quartier.
       
      Le projet mixte comptera environ 185 unités de condos et 77 unités de logement social, soit 29% du projet, bien au-delà des 15% que l'on demande habituellement. S'ajouteront également plus de 25 000 pi2 d'espace de bureau pour installer des organismes communautaires, notamment ceux qui se retrouveront à la rue l'an prochain lorsque la Commission scolaire de Montréal (CSDM) aura repris ses locaux. Ces espaces permettaient la pérennité des services communautaires ainsi que le maintien de 80 emplois dans le quartier.
       
      C'est une opportunité qu'il faut savoir saisir selon Murielle Sauvé, directrice générale du RIL-SOCAM, le Regroupement information logement et la Société d'amélioration de Pointe-Saint-Charles, qui rappelle que son organisme a déposé quelques 500 lettres d'appui au projet toutes signées par des résidents du quartier. « Dans le contexte de coupures et d'austérité actuel, nous nous sommes pris en main et nous avons développé un projet pour combler une partie des besoins du quartier. Nous avons travaillé en partenariat avec les groupes du quartier et même avec le propriétaire du terrain. Ce projet est exemplaire et il fait notre fierté! », a-t-elle déclaré. « Ce projet doit aller de l'avant! »
       
       
       
      SOURCE Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif
       
      Renseignements : Source : Catherine Maurice, attachée de presse, Cabinet du maire et du comité exécutif, 514 346-7598; Pour renseignements : Marie otis, Directrice de cabinet du Maire Benoit Dorais, 514 984-7333
    • By mtlurb
      REM de l'est
      Je propose de créer un nouveau fil pour ce projet sorti de nulle part cet après-midi.
      http://journalmetro.com/actualites/montreal/1655839/quebec-allonge-15m-pour-etudier-de-grands-projets-de-transport-collectif/
      "de même que l’extension du Réseau express métropolitain (REM) dans l’emprise du train de l’Est."
    • By ChrisDVD
      Réseau express métropolitain (REM) phase 1

      26 stations / 67 km
      Liens utiles :
      http://www.rem.info/ http://www.nouvlr.com/ https://surlesrails.ca/ https://www.devisubox.com/dv/dv.php5?pgl=Project/interface&dv_pjv_sPjvName=Reseau Express Metropolitain https://www.youtube.com/channel/UCRulWJrtFo8KNxr-2FgILhQ https://twitter.com/REMgrandmtl https://www.instagram.com/rem_metro/ https://www.facebook.com/REMgrandmtl/
      TRAINS
      Voiture de type métro léger, électrique Flotte de 212 voitures Alstom Metropolis Rame de 4 voitures en heure de pointe; rame de 2 voitures en hors pointe Capacité de 150 passagers par voiture (assis et debout) Configuration entre deux voitures de type "boa" Alimentation électrique par caténaire Systèmes et conduite automatisée des trains Vitesse maximale de 100 km/h STATIONS / GARES
      Quais d'environ 80 m de long Portes palières sur les quais Accessibles à pied, vélo, par autobus et en voiture Accès universel Ascenseurs, escaliers mécaniques et supports à vélo Wi-Fi offert sur toute la ligne Préposés circulant dans les rames et stations pour information et contrôle ---
      Fil de discussion pour les prolongements hypothétiques:
      https://mtlurb.com/index.php?/topic/15107-rem-expansion-future/
       
       
       
    • By mtlurb
      Rue Saint-Denis : une longue terrasse pour minimiser l'impact des travaux
       
      Mise à jour le mercredi 10 juin 2015 à 20 h 10 HAE
       
      La Ville de Montréal aménagera une terrasse sur la rue Saint-Denis entre les rues Duluth et Marie-Anne afin de maintenir la vie commerciale de la zone touchée par des travaux de réfection majeurs.
       
      La « Grande Terrasse Rouge » sera déployée dès cet été, mais les travaux ne commenceront qu'en septembre 2015 et devraient se terminer en novembre 2016.
       
      D'autres installations « décoratives » et « festives » seront aménagées, notamment en utilisant les fameux cônes orange. Des banderoles seront aussi suspendues dans les airs pour mettre en valeur les commerces de cette rue.
       
      Les espaces de stationnement seront par ailleurs relocalisés et le chantier sera nettoyé quotidiennement. Des passerelles permettront aussi aux piétons de se déplacer entre les commerces et restaurants.
       
      Les travaux permettront de changer le mobilier d'éclairage, de changer les conduites d'aqueduc et d'égout et de reconstruire les trottoirs.
      Le coût total de ces travaux est évalué à 14,4 millions de dollars, dont 4 millions pour les mesures de mitigation.
       
      Cette initiative fait partie du nouveau programme d'aide financière pour réduire les nuisances sur les artères commerciales lors de chantiers de construction dans la métropole.
       
      « Dans le passé, on a entendu qu'il n'y avait pas d'effort de la part de la Ville de Montréal pour aider les commerçants », a expliqué le responsable des Infrastructures de la Ville de Montréal, Lionel Perez.
       
      Il souligne que la plus grande partie des travaux aura lieu en 2016, et qu'en 2015 « ce sera tolérable ».
       
      Des commerçants mitigés
       
      Certains commerçants accueillent positivement ces travaux et croient que les mesures de mitigation seront efficaces. Ce n'est toutefois pas le cas de tous.
       
      « Oui la période des travaux sera difficile, oui ça va être le bordel quelque part sur la rue, ce sera des travaux majeurs, mais avec les mesures de mitigation et dès 2017, ça va être l'occasion de faire renaître cette rue majeure de Montréal », a affirmé le directeur du marketing des ventes des Guides de voyage Ulysse, Olivier Gougeon.
       
      « Je ne sais pas si ça peut permettre de sécuriser le périmètre de chantier, ce n'est pas si pire. Mais je ne pense vraiment pas que ça sera attractif pour les gens. Je pense qu'ils vont encore plus magasiner ailleurs », a répondu Julie Peneau, une vendeuse de la boutique Paris pas cher.
       
      M. Perez affirme de son côté que les commerçants ont été consultés à plus de neuf reprises concernant les travaux et leurs revendications. Selon lui, ils sont « très contents » de voir que la Ville de Montréal s'investit pour attirer des piétons, des clients, mais ils demandent à être rassurés en ce qui concerne le stationnement.
       

       
       

      Vue aérienne de la rue Saint-Denis, où on peut voir la « Grande Terrasse Rouge » qui sera aménagée cet été. Photo : Ville de Montréal
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value