Jump to content

Un complexe de 400 boutiques imaginé à l’aérogare de Mirabel


Recommended Posts

Un complexe de 400 boutiques imaginé à l’aérogare de Mirabel

 

Un promoteur italien souhaite implanter un complexe de 400 magasins à l’ancienne aérogare de Mirabel, dans les Laurentides.

 

20111208-170038-d.jpg&size=248x187&t=1323382060

 

Un promoteur italien souhaite implanter un complexe de 400 magasins à l’ancienne aérogare de Mirabel, dans les Laurentides.

 

Grandprixone, une entreprise italienne qui se spécialise dans l’implantation de commerces de type « factory outlet », serait en pourparlers avec Aéroports de Montréal (ADM) depuis près d’un an déjà. D’ailleurs, un de ses dirigeants avait dévoilé les grandes lignes du projet le printemps dernier à un magazine italien, information qui n’avait toutefois pas été reprise au Québec.

 

Grandprixone chercherait à implanter ses complexes à proximité de circuits de course automobile dans le monde, apprend-on. Dans le cas présent, on pense à la piste Gilles-Villeneuve à Montréal, mais également au circuit ICAR sur le tarmac de l’aéroport de Mirabel.

 

Sur trois étages

 

L’aérogare, qui offre environ 64 000 mètres carrés d’espaces, serait considérablement transformée pour accueillir des commerces et des activités récréotouristiques sur trois étages. Le niveau inférieur serait consacré au marché de l’automobile, le rez-de-chaussée abriterait des magasins d’usines de grandes marques dans le domaine de la mode, tandis que, sur la mezzanine, on trouverait des boutiques d’alimentation et des restaurants. L’ampleur de l’investissement n’est pas précisée.

 

ADM n’a pas confirmé ces informations. Le directeur du Centre local de développement (CLD) de Mirabel, Jean-Luc Riopel, a dit ne pas en savoir beaucoup plus lui-même. « On ne les a jamais rencontrés », a-t-il indiqué en parlant des promoteurs, confirmant que ceux-ci ont pour l’instant limité leurs démarches à la compagnie aéroportuaire.

 

Grandprixone ne serait pas la seule entreprise à avoir présenté de nouvelles propositions pour l’aérogare, mais elle jouirait d’une entente prioritaire avec ADM. « Ça semble des gens sérieux qui, jusqu’à présent, ont livré la marchandise », a ajouté M. Riopel, évoquant diverses études préalables.

 

Prudence

 

Le directeur du CLD est resté prudent et n’a pas caché pas avoir été échaudé dans le passé par de tels projets de grande envergure. Ce fut le cas avec le complexe récréotouristique Rêveport à l’aérogare et avec le méga centre commercial Lac Mirabel. « Ça fait dix ans qu’on travaille sur la nouvelle vocation de l’aérogare », a rappelé Jean-Luc Riopel.

 

Le projet de Grandprixone émerge au même moment où un groupe d’investisseurs locaux, la famille Delorme-Robitaille, prépare la relance de l’ancien hôtel de l’aéroport, ainsi que la construction d’un centre de congrès et de deux patinoires intérieures sur le même site.

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 30
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Je ne serais pas si pessimiste, il y a du potentiel et d'importantes infrastructures déjà en place: routes, autoroutes, immenses stationnements souterrains et en surface, hôtel et bâtiments administratifs. Ne manque que les meubles, façon de parler. Cependant la rive nord est déjà bien desservie en commerces de tout genre, il faudrait quelque chose de vraiment particulier pour inciter les gens à s'y rendre. On verra bien....

Link to comment
Share on other sites

ah oui ! pourtant j'était sur que c'était ton fantasme d'urbanisme !!! :silly:

 

Mais moi j'ai un plan pour le complexe de Mirabel. Je crois qu'on devrais en faire un aéroport international de premier ordre. On pourrait ensuite faire un train rapide qui relierait le centre ville et développer les terrains actuel de l'aéroport en quelques choses d'autres.

 

Quoi ? comment ça 40 ans en avance? (ou en retard...)

Link to comment
Share on other sites

Ca serait catastrophique de construire un méga centre d'achat à Mirabel.

 

Bordel, on veut freiner l'étalement urbain, pas l'encourager!

 

Ok donc on doit obligatoirement ouvrir tous les magasins entre ste-catherine et sherbrooke?

 

Et tout le monde doit se tapper les distances pour aller magasiner ... c'est ça qui est catastrophique!

Link to comment
Share on other sites

Ok donc on doit obligatoirement ouvrir tous les magasins entre ste-catherine et sherbrooke?

 

Et tout le monde doit se tapper les distances pour aller magasiner ... c'est ça qui est catastrophique!

 

Straw man argument, dude.

 

Je n'ai jamais dis ça. L'étalement urbain qui est déjà là.... est déjà là. Ces banlieusards ont déjà des centres d'achat qu'ils peuvent utiliser. Ce n'est pas necessaire d'en construire des autres et empirer la situation.

 

Suburban folks can use the mega-malls they already have. Making more malls will only induce more sprawl.

Link to comment
Share on other sites

Ce n'est pas necessaire d'en construire des autres et empirer la situation.

 

sigh.... qui es tu pour dire à des entreprises et des individues que ils ne doivent pas faire ça?

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share




×
×
  • Create New...