Jump to content

WestAust
 Share

Recommended Posts

MONTRÉAL - L'affrontement entre les syndicats de la construction et Québec concernant le placement syndical s'est poursuivi à Montréal vendredi.

 

Le projet de copropriétés Le Liguori, qui se trouve dans le quartier Villeray, a été paralysé dès 10 h. Des délégués syndicaux de la FTQ-Construction se sont présentés sur les lieux et ont demandé à une trentaine de travailleurs de quitter le chantier. Seuls quelques ouvriers, dont le travail ne peut être interrompu, sont restés sur place.

 

Les syndicats ont manifesté leur mécontentement relativement au projet de loi 33 du gouvernement Charest qui vise à abolir le placement syndical dans le milieu de la construction.

 

Le Liguori est un projet de 211 unités en copropriété du Groupe immobilier Van Houtte qui se trouve boulevard Crémazie, près de Lajeunesse.

 

Sur l'heure du midi, un autre chantier de construction a été paralysé dans la métropole. Le projet de résidence pour aînés du Groupe Maurice dans le quartier Ahuntsic, Les jardins Millen, a été déserté par les employés.

 

Ailleurs en province

Ce n'est pas que Montréal qui a été touchée par ces manifestations des syndicats de la construction vendredi.

 

À Châteauguay, le chantier du prolongement de l'autoroute 30 a lui aussi arrêté. Il semble que tout se soit fait très rapidement, puisque jusqu'à ce midi, tout se déroulait rondement sur le terrain. Il s'agit d'une action éclatante et symbolique, puisque le prolongement de la 30 a été un enjeu électoral important.

 

Le plus important chantier du Saguenay-Lac-Saint-Jean a lui aussi été paralysé. Le projet AP60 de Rio Tinto Alcan, à Saguenay, où travaille un millier d'employés a cessé toute activité dès 8 h le matin.

 

Le syndicat a affirmé que cet arrêt de travail avait lieu pour protester contre le gouvernement, mais la compagnie a dit de son côté que c'est elle qui a fait cesser les opérations, car des travailleurs auraient commis des gestes « non sécuritaires ».

 

Grande démonstration lundi?

Le chargé de projet du Liguori a confié à TVA Nouvelles qu'il pourrait y avoir une grande perturbation sur les chantiers de construction de la province, lundi prochain.

 

Il semble que certains grands chantiers, comme celui des hôpitaux du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM) et du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), pourraient aussi être touchés.

 

De son côté, la ministre du Travail, Lise Thériault, a appelé les entrepreneurs à porter plainte contre les syndicats auprès du gouvernement ou encore à la Commission de la construction du Québec (CCQ).

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 32
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Je suis assez tolérant habituellement pour laisser aux syndicats une liberté raisonable d'expression et d'exercice de moyens de pression, mais ce qu'ils font présentement est carrément illégal et surtout, ne vise qu'à protéger un privilège exagéré qui confine au monopole. C'est malsain. Il est temps que ça change et qu'on brise cette situation qui dure. D'autant plus que la FTQ Construction est une boîte de crabe de corruption! :mad: Pour une fois que le gouvernement Charest fait quelque chose de bon.... J'espère qu'il tiendra le coup sur ce sujet.

Link to comment
Share on other sites

Le nouveau siège social de la CCQ a aussi été vandalisé. Je suis certain que démolir un édifice va attirer bien de la sympathie de la part de l'opinion public, ils sont tellement gentils et pacifiques, pas les gros bras intimidateurs que l'on s'imagine!

Link to comment
Share on other sites

Le nouveau siège social de la CCQ a aussi été vandalisé. Je suis certain que démolir un édifice va attirer bien de la sympathie de la part de l'opinion public, ils sont tellement gentils et pacifiques, pas les gros bras intimidateurs que l'on s'imagine!

 

démolir le batimenet!?!!?

Link to comment
Share on other sites

Battle lines were set up across Montreal Island and elsewhere Monday morning as a wave of construction-site shutdowns punctuated a developing showdown between Quebec’s largest labour federation and the provincial government.

 

They are clashing over Bill 33, legislation that would limit construction unions’ powers.

 

A Quebec National Assembly committee is poised to begin hearings in the provincial capital Monday on the thorny subject.

 

Montreal-area construction sites where work was abruptly halted by members of the Quebec Federation of Labour, which represents most construction workers in the province, included:

 

- The McGill University Health Centre project, at the Glen Yards in the city’s west end;

 

- A Champlain College construction site on the South Shore, at 900 Riverside St. in St. Lambert;

 

- The Centre hospitalier de l’université de Montréal site in downtown Montreal, where a French-sector hospital is being built;

 

- An AGF Steel plant in the Montérégie region, south of Montreal; and

 

- The Viau Bridge, which connects Montreal's Ahuntsic distric to Laval.

 

The MUHC site shutdown was among the first reported. By 8 a.m. Monday, workers there were getting into their cars and leaving the site.

 

Earlier, workers who drove up didn’t enter, milling about instead.

 

No picket signs were visible, nor was any activity apparent on the site.

 

Bill 33 would end the practice of unions deciding who may work on construction sites.

 

The QFL has already launched an advertising campaign against Bill 33.

 

In the meantime, a full-page French-language ad published Monday in the Journal de Montréal by the Association de la construction du Québec, representing construction companies, proclaimed: “Work stoppages are not a solution.”

 

Under Bill 33, the ad stated, “Working conditions will not change.”

 

The employers' group also provided a central phone number, asking for word of work stoppages to be called in.

 

“The list will be completed over the course of the day,” Gisèle Belanger, the association’s spokesperson, told The Gazette.

 

http://Read more: http://www.montrealgazette.com/Montreal+construction+projects+halted+showdown+over+Bill/5596696/story.html#ixzz1biFvgB2l

 

Oh joy, delays and waste of money to come.

Link to comment
Share on other sites

Une femme qui était supposé parler à la commission d'enquête a été battue et est à l'hôpital. On parlait de blessure aux côtes et muscles déchirés. Il parait que les syndicats font de l'écoute électronique sur leur membre. C'est vraiment grave.

http://www.cyberpresse.ca/actualites/201110/24/01-4460617-une-femme-a-lhopital-et-des-entrepreneurs-menaces.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_national_4572_section_POS1

Link to comment
Share on other sites

J'étais sur la Côte-Nord pour 5 semaines récemment et j'ai entendu parlé un transfuge gaspésien qui me disait que c'était presqu'impossible pour lui de trouver du travail à La Romaine parce qu'il n'était pas du coin. Tant que le gouvernement se fait mener par une gang de bums le Québec va avoir de la misère à retrouver l'équilibre budgétaire. Ya trop de clowns qui se promènent en 4 roues, Harleys, Ski-doos pis qui se pognent le Q sur les chantiers à se pavaner. À quand la fin du moyen-âge?

Link to comment
Share on other sites

J'espère vraiment que le gouvernement ne va pas "choker" ! Pour une fois que le gouvernement Charest fait de quoi de bien la ! "In Rambo we trust" J'espère que son règne va s'achever au plus sacrant ! C'est une mafia cte gang la ! Terrible !

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share




×
×
  • Create New...