monctezuma

Nouveau plan d'urbanisme de la ville de Montréal : révision des hauteurs et densités

Recommended Posts

Je te parie que si on devait créer un fil sur le sujet qu'il n'attirerait pas autant l'attention !!!

 

De plus, si tu savais le nombre de fois que je me mord les lèvres alors que malgré mon envie de répondre à certains commentaires (en particulier sur ce sujet) je me retiens !!

Edited by yarabundi

Share this post


Link to post
Share on other sites
Personne ne va s'entendre là dessus. Ça fait 4 ans qu'on parle de la limite de hauteur (juste pour mtlurb) et personne n'a changé d'avis encore, personne n'a de nouveaux arguments.

Si je propose de faire ça ailleurs, c'est que cette discussion est sur ce fil, mais elle était sur un autre la semaine passée et sera sur un autre la semaine prochaine.

 

Entre temps, ça donne toujours l'impression qu'il y a quelque chose de nouveau sur les projets, alors que ce n'est que le même débat qui perdure.

 

Créez un fil "Limite de hauteur" ou obstinez vous sur le fil sur les révisions de la limite de hauteur dans la section "propositions". Non?

 

100% d accord. On pense toujours qu'il y a du nouveau....cette discussion devrait avoir son propre fil. Ce n est pas sa place ici

Share this post


Link to post
Share on other sites

Remarquez que ce sont toujours les mêmes personnes qui reviennent avec cette discussion sur les limites de hauteur, qui occupe quelques pages dans presque tous les fils. Décrochez les gars, on demeure tout le temps dans l'hypothétique avec des "si" et des "peut-être" et on tourne en rond sans jamais arriver à quelque chose de constructif. Un véritable discours de sourds, récurrent, qui finit par "saouler" tout le monde.

 

Ouvrez un fil sur les limites de hauteur et qu'on en finisse avec cette fixation puérile.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Désolé d'avoir ravivé les tensions je suis nouveau sur le forum je n'ai pas consulté tous les fils et je ne croyais jamais que ca déboulerait autant..... sujet clos on en parle plus ! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu n'as pas à t'excuser pour quoi que ce soit. Nous sommes sur un forum, pas un panel ou une conférence, et la diversité d'opinion et d'intérêts en fait sa richesse. Lorsque ce que je lis ne m'intéresse pas, je passe à autre chose et je n'en fais jamais une montée de lait.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a déja un fil sur le plan d'urbanisme et de densité, on peut parler de hauteur en général là, mais il n'y a rien qui empêche qui que ce soit de parler de la hauteur d'un édifice en particulier dans le fil de cet édifice en particulier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, sauf qu'on ne parlait plus de ce projet en particulier.

En fait, vous ne parlez rarement que d'un seul projet. Voilà l'intérêt de rediriger la discussion.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça va en faire parler ici ça !

 

 

Préserver la vue

 

MONTRÉAL – La hauteur limite des nouvelles constructions sur les flancs du mont Royal devrait être abaissée pour préserver la vue sur la montagne, recommande l'Office de consultation publique de Montréal (OCPM).

«Pour l'instant, la seule réglementation qui limite la hauteur des bâtiments est celle selon laquelle aucun édifice à Montréal ne peut être plus haut que le mont Royal, a expliqué Luc Doray, de l'OCPM. Donc, plus on s'approche de la montagne, plus les constructions devraient diminuer en hauteur pour ne pas la cacher.»

 

C'est là l'une des nombreuses recommandations de l'organisme qui s'est prononcé sur les modifications que souhaite apporter l'arrondissement Ville-Marie quant aux hauteurs et densités permises dans une quarantaine de zones du centre-ville de Montréal qu'il a ciblées.

 

Densifier l'ouest du centre-ville

 

Plus à l'ouest du centre-ville toutefois, Ville-Marie prévoit augmenter la hauteur des constructions pour densifier le coin, que ce soit des édifices à vocation résidentielle ou de bureau. Il s'agit d'un potentiel de construction de 13 500 logements et de 750 000 mètres carrés d'espace à bureau. L'OCPM approuve cette volonté de l'arrondissement, hormis près de l'autoroute Bonaventure, ainsi qu'aux abords du quartier de la santé. À ces deux endroits, une construction plus en hauteur aurait pour effet de «créer un mur» derrière l'hôtel de ville de Montréal qui empêcherait d'apercevoir le paysage urbain, a fait valoir M. Doray.

 

Plan d'aménagement à penser

 

Si l'Office a reçu un mandat bien précis d'étude des hauteurs et densités, il croit néanmoins que Montréal devrait réfléchir à une stratégie plus large d'aménagement du centre-ville.

 

«Quelle fonction est-ce qu'on favorise, s'est interrogé M. Doray. Le résidentiel ou le commercial? La mixité sociale?» Plusieurs questions restent sans réponse, a-t-il déploré.

 

L'OCPM dit avoir basé ses recommandations sur les consultations qu'il a tenues, de même que sur des principes de développement économique, de paysage urbain harmonieux, cohérent et proche de l'histoire et de l'identité de la ville. Il remettra son rapport au conseil municipal dont les élus choisiront ce printemps d'adopter ou non les modifications aux règlements.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By Fortier
      On parle beaucoup du Montréal souterrain ces temps-ci. J'ai donc créer un fil.
       
    • By ErickMontreal
      *VIDÉO* La transformation du Stade Saputo
       
      (CKAC Sports) – Le début de la saison de la MLS demain à Seattle m'a donné le goût de vous mettre l'eau à la bouche pour 2012.
       
      Si l'on se fie aux propos de Don Garber hier en conférence de presse et à ceux de Richard Legendre sur nos ondes la semaine dernière, la MLS et l'Impact confirmeront l'arrivée du club dans le grand circuit d'ici peu.
       
      Dans un monde idéal, Joey Saputo aurait aimé entamer la première phase d'agrandissement du Stade Saputo cet hiver, pour ensuite pouvoir compléter avec la deuxième étape l'an prochain. Mais la bureaucratie gouvernementale a fait en sorte que le projet a été décalé d'un an.
       
      Sans avoir de confirmation que les paliers de gouvernements ont accepté de se joindre au projet de l'Impact, l'enthousiasme qui se ressent dans le discours de tous et chacun nous permet de croire que ce dossier est réglé.
       
      Après les deux phases d'agrandissements, le Stade Saputo deviendra en effet un réel stade de soccer dont le terrain de jeu sera entouré à 100% d'estrades. Ça permettra à l'Impact de pouvoir accueillir plus de 20,000 spectateurs par match, un pré requis pour la MLS.
       
      Par ailleurs, vous pouvez voir sur le vidéo que l'équipe a aussi l'intention de faire ajouter un petit abri qui viendrait couvrir les quelques rangées les plus hautes des sections extérieures du stade.
      http://www.youtube.com/watch?v=UAHIOVOOcCU&feature=player_embedded#

    • By GDS
      Le jeudi 9 octobre 2014, en présence de la mairesse de la Ville de Longueuil, Madame Caroline St-Hilaire, de Madame France Dubé, conseillère à la Ville de Longueuil, de Monsieur Mathieu Duguay, président Société de gestion Cogir, de l’équipe de Jazz Longueuil, des cadres de Société de gestion Cogir et des résidents de Jazz Longueuil, se tenait la cérémonie de pelletée de terre protocolaire marquant le début de la construction de la tour II de la résidence privée pour aînés JAZZ Longueuil. Du même coup, la capsule temporelle contenant divers objets et souvenirs des résidents actuels de Jazz Longueuil a été scellée officiellement. Cette capsule sera installée dans la structure de béton de la tour II avec à son bord, à tout jamais, une petite partie de l'âme des résidents de la phase I.
       
      Résidence importante située au cœur de Longueuil, Jazz Longueuil s’agrandit pour accueillir une clientèle d’aînés autonomes de l’agglomération et ses environs. En plus d’offrir plus de 180 nouveaux logements au look contemporain, cette nouvelle résidence offrira des services à valeurs ajoutées à sa clientèle existante et future. Ce projet d’agrandissement, nécessitant un investissement de près de 30 millions de dollars, créera jusqu’à 26 nouveaux emplois. Située face à l’Hôpital Pierre-Boucher et à proximité de tous les services, la résidence Jazz Longueuil était louée à pleine capacité depuis quelques années. L’ajout de la tour II permettra d’offrir des opportunités de location à plusieurs aînés de la grande région qui désirent goûter à l’expérience Jazz. La construction de cette nouvelle tour sera réalisée entièrement par Société de gestion Cogir, l’un des plus importants gestionnaires d’immeubles au Québec.
       
      http://www.jazzlongueuil.ca
      ----
       


    • By loulou123
      La ville devient immobilier promoteur immobilier Pour la première fois de son histoire, la Ville de Montréal se lance dans un mégaprojet de développement domiciliaire évalué à 300 M$, dans l'est de la ville.
       
      L'administration Tremblay a confié à la paramunicipale SHDM le mandat de construire environ 1800 maisons, condos et appartements sur un vaste terrain, le site Contrecoeur, qui appartient à la Ville. Le projet doit être réalisé sur une période d'au moins cinq ans et le constructeur principal retenu à la suite d'un appel d'offres est la firme F. Catania.
       
      Le site est impressionnant avec ses 380 000 mètres carrés. Il est délimité au sud par la rue Sherbrooke, à l'ouest par la rue Pierre-Bernard, au nord par Anjou et à l'est par la carrière Lafarge, à Montréal-Est.
       
      Logements sociaux
       
      Les clientèles visées sont les familles, les revenus moyens, les retraités. Une place importante sera faite aux logements sociaux et, à ce chapitre, il a déjà été déterminé par l'administration de Montréal que plus de la moitié des logements seront de type «abordable» (39 %) et à caractère «social» (21 %).
       
      Une zone de maisons unifamiliales sera réservée au nord. Elle sera voisine de l'arrondissement d'Anjou.
       
      Cet important développement qui amènera près de 5000 personnes dans le quartier Maisonneuve est évalué à 300 M$.
       
      «Nous sommes excités, commente la mairesse de l'arrondissement, Lyne Thériault, mais le projet soulève quelques questions auxquelles l'hôtel de ville devra apporter des réponses.»
       
      Elle mentionne entre autres «les dépenses accrues auxquelles devra faire face l'arrondissement pour fournir les services publics à cette nouvelle population».
       
      Des parcs
       
      L'entreprise est colossale. La SHDM doit prévoir plusieurs zones de développement avec ses rues, ses parcs, ses infrastructures et ses unités d'habitation.
       
      À l'extrémité est, les nouveaux quartiers seront voisins de la carrière Lafarge.
       
      «Je n'ai pas d'inquiétude quant à cette proximité. Le projet prévoit une large bande verte avec des arbres pour atténuer le bruit et la poussière et autres nuisances liées à l'exploitation de la carrière», soutient la mairesse. Une zone de commerces est aussi aménagée le long de la carrière, dans la partie sud du nouveau quartier.
       
      Le projet domiciliaire rapportera 5 M$ et plus de taxes municipales annuellement dans les coffres de la Ville.