Recommended Posts

Pinned posts

Humaniti

humaniti.jpg

Citation

Emplacement: quadrilatère de l'ancienne quincaillerie Pascal, devant la place Jean-Paul Riopelle
Hauteur en étages: 39
Hauteur en mètres: 
Coût du projet: 
Promoteur: Cogir et le Fonds de solidarité
Architecte: Lemay
Entrepreneur général: 
Début de construction: 2017
Fin de construction: Fin 2020
Site internet: www.humanitimontreal.com/
Lien webcam: https://www.devisubox.com/dv/dv.php5?pgl=Project/interface&sRef=4M722QZJ6
Maquette:

MaquetteHumaniti.jpg
Autres images: 

humaniti1.jpg

Humaniti2.jpg

Humaniti3.jpg


Vidéo promotionnelle: https://youtu.be/NzmeAbjEzyE
Rumeurs: 
Autres informations: 
ÉDIFICE À BUREAUX: Édifice sophistiqué de 5 étages situé face à l'esplanade du complexe - 57 000 pc - Espaces de bureaux en vente ou location - Entrée: 385, rue Viger Ouest 
HÔTEL: Hôtel-boutique de calibre international de 11 étages - Classification 4.5 étoiles Hall et ascenseurs privatifs - Vues sur l’esplanade du complexe et sur la Place Jean-Paul Riopelle - 193 chambres - Piscine extérieure avec resto-bar - Spa beauté et massothérapie - Accès au restaurant du complexe - Salles de réunions et de réception - Salle d'entrainement à la fine pointe - Entrée: 340 de la Gauchetière Ouest
COPROPRIÉTÉS RÉSIDENTIELLES: 162 unités situés aux étages supérieures de la tour avec vues spectaculaires - -De 400 à 3160 pc - Piscines extérieures et chalets urbains - Accès aux services de l'hôtel - Stationnement intérieur - Hall et ascenseurs privés - Entrée: 1020 de Bleury
COMMERCES: 17 000 pc dans les espaces publics, comprenant un bistro (60 places) et un restaurant de type bistronomie (100 places) - Entrée: 345, rue Viger Ouest
APPARTEMENTS LOCATIFS: 316 unités – 440 à 1246 pc - Studios, et unités avec 1 à 3 chambres à coucher - Piscines extérieures et chalets urbains - Accès aux services de l'hôtel - Stationnement intérieur - Hall et ascenseurs privés - Entrée: 1020 de Bleury

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Mtlarch a dit :

J’aime bien le commentaire de FransoisD. Malgré ce qui peut paraître un développement époustouflant pour Montréal, il n’en demeure pas moins que Montréal me semble etre en retard chronique dans son développement immobilier tellement on hésite à accomplir tel ou tel projet. Cette image illustre avec magnificence, le vide visuel prédominant à proximité directe du CV. NYC où la complexité de gestion est beaucoup plus grande, on y réussit néanmoins à développer à une vitesse vertigineuse. Pourquoi MTL est si en retard et hésite en tout? 

Pour faire une omelette, il faut commencer par casser des œufs et sortir en quelque sorte de nos bonnes vieilles habitudes et ´droits’ acquis..Une  notion qui demeure largement imprécise et à l’arrière de laquelle on ne peut se réfugier pour justifier notre opposition à n’importe quel projet de développement immobilier Le cas, du développement d’une tour de 10 étages dans le village est tout simplement pathétique à voir et symptomatique de l’esprit Montréalais vis à vis, du développement immobilier au CV. On ´risqué’ en effet de détruire un milieu de vie, pour en remplacer par un autre d’un coup de baguette magique? A la vitesse du développement à Montréal, ça risque plutôt de prendre des décennies ou les générations actuelles n’existeront même plus.

Prevoir l’avenir, c’est de l’integrer Immédiatement dans nos vies et de s’y adapter avec les plus et les moins que cela comporte. La ville est le reflet de cette évolution et l’apparition de canyon est à prime abord ´normale ’ .  Le CHUM en est probablement l’exemple ideal du Canyon des Hauts de Hurle le Vent et en parfaite opposition à vos principes de base du respect des droits acquis....

Comparer Montréal à New-York est un exercise pratiquement futile tellement les disparités entre les deux agglomérations sont nombreuses et disproportionnées. Parce que l'économie des deux villes sont évidemment deux réalités à des échelles bien différentes. On parle d'un côté d'un peu plus de 4 millions d'habitants versus plus de 25 millions. Il va sans dire que la pression immobilière n'agira pas du tout de la même façon et sur la même extension territoriale. 

Idem pour le milieux des affaires beaucoup plus important dans la métropole américaine que dans celle du Québec, ce dernier pèse d'ailleurs beaucoup plus lourd sur les prix des terrains au coeur même de N-Y. Incidemment aucune ville ne peut se développer au- delà des capacités de son propre marché sans risquer de tourner à vide.

Ainsi par une simple loi mathématique, dans un marché donné, plus on voudra aller plus haut en nombre d'étages, moins on pourra développer de surface au niveau de la rue, puisque le marché n'est pas extensible. A moins que la demande l'exige, ce qui est loin d'être le cas, sauf dans quelques secteurs centraux de Montréal.

C'est ce qui explique qu'à Montréal on peut rentabiliser des immeubles moins élevés, même au coeur du centre-ville, ce qui est pratiquement impensable à New-York et même à Toronto, la métropole du pays où la pression immobilière et la densité sont nettement plus fortes qu'à Montréal. Quant à l'idée de canyons pour expliquer la vitalité d'une ville, on nage dans un concept purement fantaisiste basé sur aucune règle urbanistique reconnue.

Finalement le développement immobilier doit d'abord se baser sur les réalités du moment, en accord avec le plan d'urbanisme en vigueur dans un secteur donné. C'est à la Ville d'anticiper les besoins futurs et de planifier en conséquence, notamment en haussant les élévations en fonction de la demande et bien sûr tout en respectant les capacités des infrastructures présentes. Ces dernières seront ensuite améliorées si une tendance supérieure se dessine avec le temps.

Quant aux promoteurs, ils n'ont pas le choix que de suivre le PPU et s'y conformer, tout en tentant s'il y a lieu d'obtenir des dérogations moyennant certaines conditions. Ainsi toutes les villes se développent grosso-modo de cette manière, du moins dans une économie de marché, en s'alignant sur les périodes de croissance et de récession, avec idéalement une petite anticipation des tendances pour mieux s'ajuster. 

Montréal n'y fait pas exception. Elle jouit pour le moment d'une poussée immobilière bien au-delà de sa moyenne historique, parce que le marché a évolué avec des besoins nouveaux et une pression démographique plus importante au coeur de la ville.

Il y a notamment plusieurs facteurs qui entrent en ligne de compte: une économie plus vigoureuse, une immigration soutenue, une politique de développement axée sur le centre-ville et de nouvelles opportunités de constructions favorisées par de nouvelles infrastructures (boulevards, parcs, places publiques, etc) qui attirent les investisseurs et où se dessine un c-v plus étendu.

Il est donc faux que Montréal soit hésitante en matière de développement. C'est la disponibilité d'immenses terrains à développer dans le coeur même de la ville (en plus d'une importante quantité disséminée un peu partout au c-v) qui explique cette apparente dilution.

Comme on le sait le choix est immense, Griffintown, la SRC, Molson, QdL, le secteur du Silo #5, le secteur du Bassin Peel, Royalmount et l'axe Décarie, BB pour ne nommer que les plus stratégiques. Nous sommes donc chanceux d'avoir autant de potentiel de développement en matière d'espace pour un marché somme toute plutôt moyen. Ce qui fait que l'on peut se permettre une ville plus aérée, plus verte et plus lumineuse qu'une majorité d'autres plus concentrée sur leur propre territoire. 

Fin de la digression, maintenant avec la fin des vacances de Noël, retour au projet Humaniti. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, Mtlarch a dit :

J’aime bien le commentaire de FransoisD. Malgré ce qui peut paraître un développement époustouflant pour Montréal, il n’en demeure pas moins que Montréal me semble etre en retard chronique dans son développement immobilier tellement on hésite à accomplir tel ou tel projet. Cette image illustre avec magnificence, le vide visuel prédominant à proximité directe du CV. NYC où la complexité de gestion est beaucoup plus grande, on y réussit néanmoins à développer à une vitesse vertigineuse. Pourquoi MTL est si en retard et hésite en tout? 

Pour faire une omelette, il faut commencer par casser des œufs et sortir en quelque sorte de nos bonnes vieilles habitudes et ´droits’ acquis..Une  notion qui demeure largement imprécise et à l’arrière de laquelle on ne peut se réfugier pour justifier notre opposition à n’importe quel projet de développement immobilier Le cas, du développement d’une tour de 10 étages dans le village est tout simplement pathétique à voir et symptomatique de l’esprit Montréalais vis à vis, du développement immobilier au CV. On ´risqué’ en effet de détruire un milieu de vie, pour en remplacer par un autre d’un coup de baguette magique? A la vitesse du développement à Montréal, ça risque plutôt de prendre des décennies ou les générations actuelles n’existeront même plus.

Prevoir l’avenir, c’est de l’integrer Immédiatement dans nos vies et de s’y adapter avec les plus et les moins que cela comporte. La ville est le reflet de cette évolution et l’apparition de canyon est à prime abord ´normale ’ .  Le CHUM en est probablement l’exemple ideal du Canyon des Hauts de Hurle le Vent et en parfaite opposition à vos principes de base du respect des droits acquis....

En fait, comparativement au passé montréalais, et non à NYC (une métropole au moins 6 fois plus populeuse, et dont le PIB était en 2014 de 1403 milliard $US Vs 155 Md $US pour Mtl), le développement immo est (enfin!) devenu très effervescent.

La ville (parlons plutôt de l'arrondissement de Ville-Marie, puis du Sud-Ouest pour Gft) ne me semble pas plus bloquer le développement qu'à NYC! Il y a des processus administratifs, techniques et démocratiques à respecter dans toute ville qui se respecte, et pour trop de considérations pour que je puisse les énumérer sans en manquer une large part. Autrement, c'est le marché qui décide où investir, puis la Ville ne peut qu'encadrer et parfois stimuler le développement.

L'exemple du NIMBYisme autour du Bourbon rappelle que l'opposition aux tours à Mtl se retrouve principalement dans les secteurs des quartiers centraux composés principalement de triplexes / immeubles de 3 étages (Plateau-Mont-Royal, Pointe-St-Charles, Rosemont-la-Petite-Patrie, Sud-Ouest, Verdun...), et aussi un peu en périphérie (ÎdS, Laval), pas vraiment dans le core du c-v. Avez-vous déjà vu des manifestations de NIMBYs face aux Aimia, Altitude, Children's, HI, Icône, L'Avenue, Le V, Maestria, Marriott AC, Peterson, Rocca, TdC, TOM, 1000 dlM, etc.? Pas moi! ?

Je crois même comprendre qu'il y ait une forme de NIMBYisme de plus en plus présente à NYC mais qui soit encore à l'état larvaire à Mtl: les fameux "NIMFOS - Not in my field of sight", ou encore "NODAM - No Development After Mine"! Watch out: they're coming to Mtl! (Mais personne ne les prend au sérieux nulle part, héhé!) ? ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, FrancSoisD a dit :

 

Je crois même comprendre qu'il y ait une forme de NIMBYisme de plus en plus présente à NYC mais qui soit encore à l'état larvaire à Mtl: les fameux "NIMFOS - Not in my field of sight", ou encore "NODAM - No Development After Mine"! Watch out: they're coming to Mtl! (Mais personne ne les prend au sérieux nulle part, héhé!) ??

Des NIMFOS, c'est amusant au début, mais ça devient vite lassant en effet......:silly:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, MtlMan a dit :

Des NIMFOS, c'est amusant au début, mais ça devient vite lassant en effet......:silly:

Ils devraient finir pas se lasser assez rapidement en général, car ils se verront presque toujours servir une fin de non-recevoir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, FrancSoisD a dit :

Ils devraient finir pas se lasser assez rapidement en général, car ils se verront presque toujours servir une fin de non-recevoir.

Pour NYC, ce sont les habitants en bordure du Central Park sur le 5e ou sur le Westside qui se plaignent des hautes tours qui se bâtissent sur la 57. Elles sont plus hautes que Wolrd Trade Center... d'ou un certain mouvement de protestation avec l'appellation 'Central Dark' pour décrire leur peur vis à vis ce développement. Avouons qu'il ne s'agit pas de gens dépourvu de moyen pour émettre leur opinion mais que au final, leur vue sur le parc ne sera jamais en danger...

A part ça, c'est le développement immobilier sur Roosevelt Island qui dérange car plusieurs vieux habitants de l'île se sentent menacés par l'arrivée massive d'une clientèle plus fortunée. Ils sont donc refoulés beaucoup plus loin dans le Queen's... 

A part ces 2 endroits, c'est pas mal business as usual partout ailleurs en ville et c'est plutôt le phénomène 'Airbnb' qui tracasse le plus les locataires partout. Les règles se resserrent à bon escient pour endiguer ce flot de touriste envahissant des quartiers et des tours résidentielles au profit d'investisseurs. NIMFOS, j'en vois pas vraiment de manifestation évidente la-bas.

Pour revenir au Humaniti, c'est la photo (magnifique  et le point de vue aussi par ailleurs) à partir du haut du Complexe Desjardins et qui montre le vide intégral jusqu'a Griffintown qui me frappe. Le Humaniti est un des rares projet à Montréal ou on ose concevoir un ensemble immobilier avec un brin d'originalité et c'est fortement apprécié. Il faudrait juste en avoir quelque-uns de plus dispersés de part et d'autres de Robert-Bourassa, histoire de projeter une image un peu plus 'moderne' que les immeubles récents mais  tellement conventionnel qu'on y construit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, Mtlarch a dit :

 

Pour revenir au Humaniti, c'est la photo (magnifique  et le point de vue aussi par ailleurs) à partir du haut du Complexe Desjardins et qui montre le vide intégral jusqu'a Griffintown qui me frappe. 

Bien vu; ça c'est un autre gros trou dans le skyline. Les responsables : La Place Bonaventure (encore elle); OACI, les chubbies 600 et 700 DLG. D'où l'i'mportance de tours dignes de ce nom sur les "South Blocks" de la PB.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Interesting videos. Kind of makes you want to take on the world lol. This is going to be an incredible complex for Montreal though. My favorite project in the city at the moment. 

Modifié par caribb

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par Dart974
      Quelqu'un a entendu parler du projet de Mondev au 3915 de Rouen? Il me semble que ça fait un moment qu'il est affiché sur le site, mais pas très populaire. Merci
    • Par GDS
      Tour Peel

      Looks to be 2025 Peel