Jump to content

Recommended Posts

J'ai ouvert ce fil pour savoir ce que vous pensez de ce projet. Je sais que c'est banal mais c'est un bon exemple du manque de vision de la ville sur un secteur précis. Cela fait quelques fois que je passe sur Jean-Talon Ouest, dans le secteur de Parc-Extension, et j'ai remarqué que l'on construisait quelque chose au coin de Querbes. Sur le coup j'étais bien heureux mais j'apprends que ce sera un immeuble de 1 étage occupé par une banque.

 

À mon avis cela est un manque de vision car non seulement il y aurait du y avoir un minimum de 3 étages (la banque plus 2 autres) mais moi j'aurais meme été d'accord avec 5 ou 6 étages.

 

Pourquoi ? Parce que c'est une rue importante, Jean-Talon, et qu'il y a une station de métro à deux coins de rues de là et que l'avenue du Parc , tout près, avec sa ligne d'autobus qui mène directement au Centre-Ville est idéal pour une densification. D'après moi c'est le minimum que l'arrondissement devrait avoir dans son plan d'urbanisme pour une rue de ce calibre surtout avec tous les avantages que j'ai mentionné.

 

De plus le quartier Parc-Extension est l'un des plus pauvres au Canada et il y a un criant besoin de logement abordable pour des immigrants pas trop riches alors cela aurait du etre d'une évidence de profiter de la construction de ce projet pour ajouter des logements abordables ou des logements tout courts. Est-ce que l'arrondissement peut exiger un minimum d'étages au promoteur ? Que ce soit d'ajouter 2, 3, 4 ou 5 étages de logements au dessus de la banque, non ?

 

Voici deux photos du projet prises il y a environ 3 semaines. La première montre la rue Jean-Talon avec des immeubles de 4 et 6 étages juste à coté du projet que l'on peut voir sur la deuxième photo en gros plan.

 

Il me semble que quelqu'un en quelque part n'a pas fait ses devoirs et je ne sais pas si c'est le promoteur ou l'arrondissement...ou est-ce moi qui est trop exigeant !!!

 

 

Mars_2011 030.JPG

Mars_2011 031.JPG

Link to comment
Share on other sites

Il y avait un magasin de 1 étage de type dollorama (dollarthèque) à cet endroit auparavant. J'imagine qu'il ne font que rénover le bâtiment pour y accueillir la banque. Je pense que ce n'est pas une nouvelle construction.

Link to comment
Share on other sites

Je ne vois pas pourquoi on s'énerve le poil des jambes face à du 1 étage. Il fitte parfaitement dans l'environnement et la rue Jean-Talon dans ce secteur n'est pas si dense que ça. C'est parfait!

Link to comment
Share on other sites

Il y avait un magasin de 1 étage de type dollorama (dollarthèque) à cet endroit auparavant. J'imagine qu'il ne font que rénover le bâtiment pour y accueillir la banque. Je pense que ce n'est pas une nouvelle construction.

 

Exactement ! C'est pas une nouvelle construction, c'est une rénovation.

Link to comment
Share on other sites

Je suis passé devant l'automne passé et le terrain était vacant. Les travailleurs m'ont dit qu'ils allaient transféere la banque d'en face sur ce terrain. Bien sur que ce n'est pas la fin du monde mais c'est quand meme triste et decevant de voir qu'on est pas capable de mettre 2 ou3 ou 4 étages d'appartement abordables au dessus d'une banque qui se trouve à deus rues de la station de métro du Parc et dans un quartier qui a vraiment besoin d'appartement abordable !!!

 

Peut-etre que c'est juste moi qui est décu car après tout, c'est Jean-Talon et pas une rue purement résidentiel et secondaire !!!

Link to comment
Share on other sites

Non, je le suis aussi !

 

Historiquement dans la première moitié du XXe siècle, les succursales bancaires étaient très souvent des immeubles de deux ou trois étages ayant au dessus d'elles soit des bureaux ou des logements.

 

Quand Rocco nous fait remarquer que ce secteur n'est pas si dense que ça, il a raison...

 

...pour le moment ! Mais qu'en sera-il dans une génération. Il n'y a pas si longtemps jusque aux années 1950, le territoire montréalais au nord de Crémazie était principalement recouvert de forets et de champs. Il suffit d'imaginer à quoi ressemblait Saint-Léonard et Ville d'Anjou avant 1960 pour comprendre que l'étalement urbain se fit sur l'île avant d'occuper l'espace actuel de la banlieue. On s'étend et ensuite on densifie, je prends pour exemple la ville de Laval. Donc pour moi, construire des immeubles d'un seul étage près d’une station de métro me semble aberrant.

 

Pour la question de la hauteur, si nous étions contrains de toujours harmoniser les bâtiments avec leurs voisins, Montréal aurait pas grand chose d'au de-là de trois étages à nous offrir. Ce qui, bien sur, ferait la joie d'Héritage Montréal. :relieved:

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...