Jump to content

Recommended Posts

Toujours les mêmes clichés, les mêmes stéréotypes, les mêmes victimes de coupes! Les programmes d'aide et la culture. Aucune imagination! À quoi bon les programmes de redistribution de richesse si, de toutes façons, les riches qui reçoivent des baisses d'impôts vont remettre l'argent dans cette société en investissant généreusement et en faisant travailler tout le monde. Le trickle-down economics, c'est la solution miracle!:rolleyes:

Et à quoi bon aider l'expression culturelle canadienne si, de toutes façons, les Américains nous en fournissent en masse gratuitement!:(

 

 

Une première fédérale en 10 ans. Contrairement à la tendance historique, le gouvernement fédéral vient de présenter un budget des dépenses gouvernementales dont la facture totale est inférieure à celle de l'année précédente. Ainsi, le total des dépenses budgétaires de l'année 2011-2012 s'élève à 251 milliards, soit 10 millards de moins que la présente année 2010-2011, qui se terminera le 31 mars.

 

Faut-il s'en réjouir? Non! Quand une grosse portion des réductions se fait sur le dos des plus démunis, ça me fait plutôt pleurer de rage.

 

Des exemples? Les prestations d'assurance-emploi seront réduites de 2,6 milliards, pour s'élever à 19,4 milliards. Des gens vont me dire: la réduction des prestations laisse présager une baisse de taux de chômage, ce qui est une bonne nouvelle en soi. Le hic? Pourquoi n'a-t-on pas pensé à réinvestir ces «économies» dans une bonification du régime d'assurance-emploi? Il faut rappeler que le régime a subi dans le passé de profondes transformations dans le dessein d'en réduire l'accès et de couper les prestations des chômeurs. Voilà une belle occasion de ratée...

 

Les programmes d'aide au logement passent sous le coup du sabre en raison de l'arrivée à échéance du fabuleux Plan d'action économique lancé en 2009 par le gouvernement Harper pour sortir le Canada de la crise financière mondiale. Les coupes atteignent 1,2 milliard de dollars.

 

 

Disparaissent donc du décor les programmes d'aide financière suivants: rénovation et amélioration des logements sociaux, logements pour les ainés à faible revenu; logements pour les personnes handicapées, logements dans le Nord, rénovations de logements destinés aux membres des Premières nations. La coupe de ces programmes s'élève à 912 millions.

 

Des économies additionnelles de quelque 300 millions proviennent de la mise au rancart des programmes reliés au financement de l'initiative en matière de logement abordable et de l'aide à la remise en état des logements.

 

Dans la cible des réductions de dépenses, le gouvernement Harper a également visé l'environnement. Le Programme sur la qualité de l'air (dont les émissions de gaz à effet de serre) subit une baisse de 145 millions de dollars. S'ajoute une autre réduction de quelque 50 millions dans des programmes de gestion de produits chimiques, de gestion de sites contaminés fédéraux.

 

Pour sa part, le volet des programmes culturels financés par le fédéral subit une diminution de dépenses de 177 millions, soit une baisse de 4,5%.

 

La Société Radio-Canada (SRC) se fait plumer la subvention de quelque 16, 6 millions. Aucun pleur n'est cependant attendu du côté des réseaux privés de télévision et de radio, l'aide fédérale à leur compétiteur public restant au-dessus du milliard de dollars. C'est en raison de l'augmentation des revenus publicitaires de la SRC que le gouvernement a décidé de réduire sa contribution dans le fonctionnement de la société d'État. Un simple jeu de vases communicants.

 

Au chapitre des perdants de la culture, le Musée canadien des droits de la personne perd 24 millions, le Musée canadien de la nature se fait amputer le budget de 2 millions, même chose pour le Musée de la civilisation. Bibliothèque et archives Canada perd sept millions et le Musée national des sciences et de la technologie 1,6 million.

 

Une petite ponction aussi du côté du Bureau de la coordinatrice de la situation de la femme, qui se fait couper le budget de dépenses de 1,3 million.

 

Qu'arrive-t-il à la promotion de nos «expressions artistiques» et notre «contenu culturel» au pays et à l'étranger? Les industries culturelles perdent 5 millions, les arts 4,4 millions et le patrimoine 4,7 millions...

 

En apparence anodines par rapport à un budget de 250 milliards de dollars, ces réductions culturelles n'en sont pas moins dramatiques pour le milieu culturel.

 

Alors que le Fonds du Canada pour les périodiques se fait couper les vivres de 15 millions, le gouvernement Harper augmente sa contribution au Fonds des médias de 7,6 millions pour s'assurer, dit-il, que les Canadiens aient accès à des émissions canadiennes à la télévision et sur d'autres plateformes numériques.

 

Pendant que la culture subit des coupes, le sport, lui, s'en tire avec une bonification de l'aide fédérale de 27 millions de dollars, soit de 15%.

 

Les fédéralistes seront heureux d'apprendre que le gouvernement Harper ne touche pas d'un iota au montant des subventions qu'il verse aux lieutenants-gouverneurs de chaque province à titre d'indemnités pour les frais engagés dans l'exercice de leurs fonctions.

 

Avis aux détracteurs de sa majesté: sachez que la plus grosse subvention versée à ce chapitre est de 147 372$ et elle est versée au lieutenant-gouverneur du Québec.

 

Vive le sens des priorités conservatrices!

 

 

http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/opinions/chroniques/michel-girard/201103/04/01-4376247-le-sens-des-priorites-du-gouvernement-harper.php

Link to comment
Share on other sites

I didn't bother reading the article, but you have to keep in mind that the priorities of the federal government are the priorities of the conservative electorate. People complained how Harper ran up a deficit during the recession, and now they are complaining that he's slashing it. Me, nor any other conservatives, are going to lose any sleep over these cuts.

http://davidakin.blogware.com/blog/_archives/2011/3/2/4762362.html

Link to comment
Share on other sites

Une petite ponction aussi du côté du Bureau de la coordinatrice de la situation de la femme, qui se fait couper le budget de dépenses de 1,3 million.

 

Pouquoi a-on meme un telle bureau, c'est du n'importe quoi!

 

I didn't bother reading the article, but you have to keep in mind that the priorities of the federal government are the priorities of the conservative electorate. People complained how Harper ran up a deficit during the recession, and now they are complaining that he's slashing it. Me, nor any other conservatives, are going to lose any sleep over these cuts.

http://davidakin.blogware.com/blog/_archives/2011/3/2/4762362.html

 

It isn't much of a slashing... before, mega-deficit, now, mega-deficit minus 99 cents, come on Harper, pull a Ralph Klein and blow up a hospital or something.

Link to comment
Share on other sites

Ce ne sont que des coupes idéologiques, qui ne règlent en rien le problème du déficit. Et ce sont toujours les mêmes cibles. La culture, probablement pcq la plupart des conservateurs n'aiment pas le côté "libéral" des z-artistes? C'est un peu comme de dire "fermez votre gueule ou arrêtez de nous critiquer". Édifiant. Autre cibles traditionnelles : les programmes d'aides divers, pcq les pauvres et les démunis sont comme ça par paresse? Si on les sacrent dans la rue, ils vont se réveiller et devenir subitement des bons capitalistes? Ben oui. C,est plus facile de penser comme ça. Et ces coupes ne constituent que des broutilles qui ne contribuent presque en rien à l'équilibre budgétaire. Idéologique, rien de plus. Pendant ce temps, des milliards de plus seront dompés dans le système correctionnaire. J'imagine qu'on doit être tous beaucoup plus heureux dans un état policier.....

Link to comment
Share on other sites

On parlais de gouvernement Chrétien, Gouvernement Martin, Gouvernement Libéral, Gouvernement Mulroney, etc...

 

mais bon, il a beaucoup de gens, et c'est encouragé par les libéraux, qui voit le gouvernement harper comme une future dictature fachiste et vont tout faire pour faire peur au gens avec ça...

Link to comment
Share on other sites

Je ne suis pas certain que ce soit la même chose. Les journaux disent toujours "gouvernement un-tel" bien sûr. Mais je ne crois pas que les gouvernements précédents ont osé demander à leur fonctionnaires de remplacer "gouvernement du Canada" par "gouvernement Harper" dans les documents et déclarations officiels. Mais ça demande vérification......

Link to comment
Share on other sites

Ce ne sont que des coupes idéologiques, qui ne règlent en rien le problème du déficit. Et ce sont toujours les mêmes cibles. La culture, probablement pcq la plupart des conservateurs n'aiment pas le côté "libéral" des z-artistes? C'est un peu comme de dire "fermez votre gueule ou arrêtez de nous critiquer". Édifiant. Autre cibles traditionnelles : les programmes d'aides divers, pcq les pauvres et les démunis sont comme ça par paresse? Si on les sacrent dans la rue, ils vont se réveiller et devenir subitement des bons capitalistes? Ben oui. C,est plus facile de penser comme ça. Et ces coupes ne constituent que des broutilles qui ne contribuent presque en rien à l'équilibre budgétaire. Idéologique, rien de plus. Pendant ce temps, des milliards de plus seront dompés dans le système correctionnaire. J'imagine qu'on doit être tous beaucoup plus heureux dans un état policier.....

 

Comme tu dis, les coupures du Gouvernement Conservateur sont minimes. Les dépenses de plusieurs milliards dans les nouveaux centre de détention sont totalement inutiles. Si au moins ils coupaient dans les dépenses, au moins ont pourrait dire que c'est pour une bonne raison!

Edited by Habsfan
Link to comment
Share on other sites

Ce ne sont que des coupes idéologiques, qui ne règlent en rien le problème du déficit. Et ce sont toujours les mêmes cibles. La culture, probablement pcq la plupart des conservateurs n'aiment pas le côté "libéral" des z-artistes? C'est un peu comme de dire "fermez votre gueule ou arrêtez de nous critiquer". Édifiant. Autre cibles traditionnelles : les programmes d'aides divers, pcq les pauvres et les démunis sont comme ça par paresse? Si on les sacrent dans la rue, ils vont se réveiller et devenir subitement des bons capitalistes? Ben oui. C,est plus facile de penser comme ça. Et ces coupes ne constituent que des broutilles qui ne contribuent presque en rien à l'équilibre budgétaire. Idéologique, rien de plus. Pendant ce temps, des milliards de plus seront dompés dans le système correctionnaire. J'imagine qu'on doit être tous beaucoup plus heureux dans un état policier.....

 

On devrait donner de la manne aux pauvres et demunis mais les criminels, on peut les sacrent dans la rue et ils vont se reveiller et deviner subitement des bons citoyens :D Ce n'est pas avec des prisons qu'on fait un etat policier. Mais, certainement, notre societe devienne un etat policier, il suffit de regarder a quelques nouvelles lois au Quebec et au Ontario dans leur code de la route, ou les policiers ont le droit de faire des jugements "sur le champ", et c'est certainement inexcusable.

 

Je ne suis pas certain que ce soit la même chose. Les journaux disent toujours "gouvernement un-tel" bien sûr. Mais je ne crois pas que les gouvernements précédents ont osé demander à leur fonctionnaires de remplacer "gouvernement du Canada" par "gouvernement Harper" dans les documents et déclarations officiels. Mais ça demande vérification......

 

Les Conservateurs sont en train de faire ca? (je n'ai pas entendu la nouvelle mais disons que je n'ai pas cherche non plus) Je sais qu'on avait entendu toujours du "gouvernement Harper" pendant le debut par l'opposition par contre...

Link to comment
Share on other sites

On devrait donner de la manne aux pauvres et demunis mais les criminels, on peut les sacrent dans la rue et ils vont se reveiller et deviner subitement des bons citoyens

 

Je pense que tu sais très bien que ce n'est pas ce que je préconise. Mais il y a des programmes qui existent et qui donnent de meilleurs résultats que simplement mettre plus de monde en prison. Et de plus, le taux de criminalité, dans l'ensemble, est en baisse au Canada depuis plusieurs années. Franchement, ces investissements démesurés me semblent grandement exagérés et surtout corrspondre à un fond de commerce conservateur qui n'est pas ajusté à la réalité actuelle. Et ce n'est pas pcq j'aime les criminels particulièrement plus que les honnêtes citoyens. Restons de bonne foi, svp.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...