ChrisDVD

Longueuil transforme le boisé du Tremblay en réserve faunique

Recommended Posts

Longueuil transforme le boisé du Tremblay en réserve faunique

Mise à jour le jeudi 24 février 2011 à 14 h 25

 

110224_i6d42_boise-du-tremblay_8.jpg

 

Le boisé du Tremblay, à Longueuil, deviendra une réserve faunique. Menacée depuis deux décennies par l'étalement urbain, cette petite forêt sera désormais protégée.

 

C'est du moins l'intention des élus longueuillois qui demanderont au ministère des Ressources naturelles et de la Faune de conférer un statut spécial à ces 200 hectares de forêt, propriété de la Ville. Mercredi, ils ont adopté une résolution en ce sens au conseil municipal.

 

Ce vote est l'aboutissement de 15 ans de militantisme pour l'écologiste Tommy Montpetit. Originaire de Longueuil, M. Montpetit a vu la superficie de la forêt du Tremblay diminuer d'année en année en raison de la construction de boulevards, de maisons jumelées et de centres commerciaux.

 

 

L'écologiste Tommy Montpetit et la mairesse Caroline St-Hilaire

 

 

Ses actions militantes au sein de l'organisme Sauvons nos milieux boisés et nos milieux humides avaient déjà mené la ville de Longueuil à protéger le boisé. Le statut de réserve faunique, s'il est accordé par Québec, assurera une protection supérieure à la forêt.

 

La rainette faux-grillon, qui vit dans le boisé, bénéficiera de cette protection. La plus petite grenouille du Québec est menacée d'extinction, car ses habitats rétrécissent sous le coup de l'étalement urbain.

 

Bien que la forêt s'étende également sur la ville de Boucherville, c'est la portion longueuilloise seulement qui aurait un statut spécial, du moins pour le moment.

 

Mercredi, à la réunion du conseil municipal, Tommy Montpetit a d'ailleurs lancé les bases de son prochain combat en posant cette question : « Est-ce que la ville peut s'engager à entamer des pourparlers avec la municipalité voisine de Boucherville afin d'unifier en une seule grande zone de conservation les deux parties du territoire que couvre le boisé du Tremblay? »

 

La mairesse Caroline St-Hilaire a assuré que des pourparlers étaient déjà en cours.

 

Avec un reportage de Francine Plourde

 

http://www.radio-canada.ca/regions/Montreal/2011/02/24/004-boise-du-tremblay-longueuil-preservation.shtml

 

Très bonne nouvelle!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellente nouvelle. Excellente nouvelle pour Longueuil, excellente nouvelle pour l'environnement et excellente nouvelle pour contrer l'étalement urbain. Bravo à la mairesse St-Hilaire.

 

Si seulement St-Bruno de Montarville pouvait faire la meme chose.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La photo qui illustre le post venait-elle avec le communiquée? Je demande car sur la carte ici on voit que ce secteur était déjà prévu pour le développement domiciliaire, on y observe le tracé des rues à venir. Sur la carte, au nord de ce secteur on voit bien le terrain du Boisé du Tremblay qui chevauche les limites de Longueuil, Saint-Hubert et Boucherville. Cette image liée au communiqué indique-t-elle que c'est le secteur projeté résidententiel qui redevient parc?

1999 MapArt JDM.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est une bonne nouvelle, mais elle est arrivée beaucoup trop tard. Sur une photo satellite du 10 mars 2010 (google earth), on voit clairement que des travaux ont été commencés dans une grosse partie de la foret...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juste pour spécifier, le boisé en question c'est la forêt au nord du boul. Béliveau. Le quadrilatère formé par les rues/boul. Ch. Chambly, Roland-Therrien, Béliveau et Savane et réservé pour le développement. La forêt au nord qui s'étend jusqu'à Boucherville, c'est ça qu'on veut sauver.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Or, comme le disait Aurélien, sur les plus récentes photos satellites de Google Earth, on voit que le développement commence déjà à s'étaler au nord de Béliveau.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Juste pour spécifier, le boisé en question c'est la forêt au nord du boul. Béliveau. Le quadrilatère formé par les rues/boul. Ch. Chambly, Roland-Therrien, Béliveau et Savane et réservé pour le développement. La forêt au nord qui s'étend jusqu'à Boucherville, c'est ça qu'on veut sauver.

 

Si c'est cela, c'est une bonne nouvelle. D'avoir inclu ce quadrilatère aurait été totalement illogique.

 

un parc peut-etre mais un reserve faunique ? ... y a tu vraiment de la faune la dedans ? ca semble incroyablement petit ...

 

C'est suffisant. Il y a le parc régional tout près qui a environ les même dimension et la faune est quand même bien vivant dans ce secteur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Toutes les rues sur la carte vont se faire. Effectivement, le prolongement du boulevard Beliveau vers le sud (et non le nord) est en cours. C'est le projet du boisé, géré par Catania. Ce projet ne devrait pas être affecté par cette décision.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By WestAust
      Projet de condo commerciaux sur la Rive-Sud, a St-Hubert au coin de Moise-Vincent et Cousineau
      Oui le nom c'est bien 3, mais il n'existe pas de phase 2 en ce moment (Phase 1 déja construite au coin opposé de la rue)
      4 étages + stationnement souterrain



      https://lelibertas.com/
      Photos des travaux qui ont débuté cette semaine 
       


    • By acpnc
      Publié le 22 novembre 2018 à 05h00 | Mis à jour à 05h00
      https://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/201811/21/01-5205170-hausse-marquee-de-la-frequentation-dans-le-metro.php
      Hausse marquée de la fréquentation dans le métro
        Pierre-André Normandin
      La Presse   Non, vous n'avez pas la berlue : le métro est nettement plus bondé que d'habitude. La Société de transport de Montréal observe une hausse de 5,5% de la fréquentation sur les lignes orange et bleue, une augmentation attribuée à la vigueur économique... et à l'arrivée précoce du froid.
      Seulement en octobre dernier, la STM a connu sept journées avec plus de 1 million d'entrées dans son réseau de métro. C'est beaucoup pour un seul mois, alors qu'on a recensé seulement deux autres journées «millionnaires» depuis le début de 2018.
      La fréquentation accrue se fait particulièrement sentir sur la ligne orange, où les trains Azur sont souvent pleins aux heures de pointe. De nombreux usagers doivent rester sur les quais pour attendre la prochaine rame. Ou la suivante. De janvier à octobre, l'achalandage a crû de 5,5% sur la ligne orange. La ligne bleue n'y échappe pas, affichant quant à elle une hausse de 5,6%.
      «Cela est dû principalement à la vigueur économique, à la présence de chantiers et, aussi, à la météo», explique Amélie Régis, porte-parole de la STM.
       
      L'économie de Montréal roule en effet à plein régime depuis deux ans, la métropole ayant d'ailleurs affiché en 2018 la plus forte croissance au pays. Le taux de chômage a chuté à 6,9% dans l'île, le plus bas taux observé depuis plus de 30 ans. En octobre, on recensait 1 063 300 Montréalais en emploi, soit 25 000 de plus qu'à pareille date l'an dernier.
      Le nombre de chantiers dans les rues de Montréal a aussi considérablement augmenté en 2018, alors que la métropole avait fait une (légère) pause en 2017 à l'occasion des célébrations de son 375e anniversaire de fondation.
      La météo pourrait aussi y être pour beaucoup. Le temps froid s'est installé nettement plus tôt que d'habitude. Beaucoup de Montréalais ont rangé leur vélo ou délaissé la marche et ont ainsi décidé de miser sur les transports en commun pour se rendre au travail ou aux études. «Historiquement, l'automne est toujours une période plus achalandée», souligne Amélie Régis.
      Croissance généralisée
      L'ensemble du réseau de la STM connaît de plus une forte croissance en 2018. Le transporteur s'attend à faire 447,7 millions de déplacements d'ici la fin de l'année, en hausse de 4% par rapport à 2017. Cette augmentation fait suite à la forte augmentation de 3,2% déjà observée en 2017. Et tout indique que la croissance du nombre d'usagers devrait se maintenir, alors que la STM prévoit faire 453 millions de déplacements l'an prochain.
      Pour faire tous ces déplacements, la STM prévoit augmenter de 2,2% le service dans le métro en 2019. À partir de mars prochain, le transporteur offrira un service toutes les 5 minutes en semaine sur les lignes orange et verte. De plus, le déploiement de ses 54 trains Azur, qui peuvent accueillir 8% plus de passagers que les MR-63 et MR-73, devrait être terminé au début de 2019.
    • By nephersir7
      Projet mixte: hotel, bureaux & résidences personnes âgées
      La Compagnie LSR Gesdev souhaite procéder au redéveloppement d'un site de 76 000 pi² situé au 1025 rue Saint-Laurent à Longueuil. Une bâtisse commerciale qui s'y trouvait a été démolie en vue de faire place à un développement immobilier de 3 immeubles d'environ 16 à 20 étages à vocation mixte: résidence de soins de type CHSLD, résidence pour personnes autonomes avec services, immeuble locatif résidentiel, bureau et hôtel. CHANGEMENT DE ZONAGE Selon le règlement de zonage 01-4501 en vigueur sur ce site situé dans la zone C22-349 et amendée le 2015-12-03 selon le no de règlement no VL-2015-633, les usages permis sont C7 commerce mixte (commercial + résidentiel). La hauteur maximale actuelle est de 16 étages et le coefficient d’occupation au sol est de 4. Le changement de zonage demandé vise à autoriser les bâtiments à usage exclusivement résidentiel de tout type (habitations, CHSLD, soins). Le changement de zonage visera également à autoriser un nombre d’étage pouvant aller jusqu’à 20, et de faire augmenter la limite du coefficient d’occupation au sol. Des représentations seront également faites afin de faire réduire les ratios de stationnement règlementaires pour chacun des types d’usage projetés sur le site. PERMIS DE LOTTISSEMENT Dans le cadre de ce projet, des représentations seront faites pour l’obtention d’un permis de lotissement conformément au règlement sur le lotissement no 01-4502. PERMIS DE CONSTRUCTION Dans le cadre de ce projet, des représentations seront faites pour l’obtention d’un ou de plusieurs permis de construction. Le nombre de permis sera déterminé en fonction du phasage du projet. Ces demandes de permis seront déposés conformément au règlement sur les permis et certificats no CO-2009-578.
      https://www.lobby.gouv.qc.ca/servicespublic/consultation/AfficherInscription.aspx?NumeroInscription=R7Ud0PNEv4RF8Hp0Yp6Kww%3d%3d#D137157
    • By MTLskyline
      STM: Prolongement du métro: Ligne 04 jaune vers le sud
      Discussion et actualités sur le prolongement de la ligne 04 jaune vers le sud.

    • By Acajou
      N'ayant trouvé aucune information au sujet de ce projet sur le forum, je crée un nouveau topic. J'ai sûrement (car rapidement) mal compté le nombre d'étages. 
      Le texte et les illustrations proviennent du portfolio de Adhoc Architectes :
      ''Le présent mandat requiert une pensée globale, mêlant design urbain, architecture et intégration dans une ville en plein essor. Le boulevard Taschereau est un axe majeur dans la ville de Longueuil. Cependant il comporte aussi des nuisances qui rendent le terrain proposé complexe à aborder. Inspiré des montérégiennes, le projet propose un ensemble de cinq bâtiments s’échelonnant sur différentes hauteurs, et créant un horizon bâti dans le paysage. L’intérêt porté à la qualité de l’architecture répond aussi à la compréhension de la force produite par ce genre d’ensemble : il s’agit de réaliser une architecture intemporelle, durable et stable dans l’avenir. L’investissement dans le cadre bâti mais aussi ses pourtours végétalisés font de ce projet un élément phare pour la ville de Longueuil.''
       
      http://adhoc-architectes.com/portfolio/taschereau/