Jump to content

Recommended Posts

  • Administrator

Le Québec est-il à la page?

Mise à jour le vendredi 30 novembre 2007, 16 h 53 .

 

070328lecture-enfant_n.jpg

 

Les enfants québécois de 10 ans lisaient un peu moins bien en 2006 qu'en 2001.

 

C'est ce que révèle un rapport publié par le Programme international de recherche en lecture scolaire (PIRLS), à la suite d'un test administré dans plusieurs pays.

 

Le PIRLS a testé les aptitudes de lecture de quelque 215 000 enfants de 4e année de 40 pays, l'an dernier. La Fédération de Russie, Hong Kong et l'Alberta sont montés sur le podium.

 

À l'échelle du Canada, cinq provinces ont participé à l'épreuve: outre l'Alberta qui s'est classée au 3e rang et le Québec au 23e, il y avait la Colombie-Britannique (5e), l'Ontario (7e), la Nouvelle-Écosse (16e). Il reste que le Québec a terminé au-dessus de la note moyenne de 500.

 

Les questions du test évaluent la capacité de:

  • se centrer sur l'information et les idées directement énoncées;
  • les extraire;
  • réaliser des déductions ou inductions directes;
  • interpréter et intégrer les idées et l'information;
  • examiner et évaluer le contenu, la langue et les éléments textuels.

Constatations importantes

 

En 2006, le PIRLS a fait trois constatations importantes:

  • l'aptitude de lecture des filles était supérieure à celle des garçons;
  • l'intérêt et le plaisir des enfants pour la lecture baissent;
  • les pays peuvent améliorer la performance de leurs élèves.

PIRLS-resultats_BREF.jpg

 

Selon les codirecteurs de PIRLS, Ina Mullis et Michael Martin, du Boston College, les pays peuvent utiliser les données du rapport pour améliorer l'enseignement de la lecture.

 

Le rapport, ajoutent-ils, confirme la place de la famille comme premier, et peut-être le plus important, enseignant de la lecture.

 

D'ailleurs, en 2001, lors du premier test du PIRLS, le Québec, avec ses 537, devançait la Fédération de Russie et Hong Kong avec leurs 528 points.

 

Au cours des cinq années qui ont suivi, les deux pays ont, selon les codirecteurs du PIRLS, amélioré l'enseignement de la lecture, ce qui leur a permis de se hisser aux premiers rangs.

 

Les comportements et attitudes

 

Le PIRLS 2006 a recueilli aussi de l'information sur les comportements et les attitudes des élèves à l'égard de la lecture. On a demandé aux élèves, à leurs parents, aux enseignants et aux directions d'école de remplir des questionnaires sur les habitudes en lecture. Les réponses ont permis au PIRLS de décrire la façon dont la lecture est enseignée et apprise à la maison et à l'école.

 

Le choix des écoles au Canada

 

Pour chaque province canadienne participante, Statistique Canada a choisi de façon aléatoire des classes de 4e année, autant dans des écoles de langue française que de langue anglaise, afin qu'elles participent à l'étude.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value