Jump to content

Recommended Posts

Montreal’s tourism industry fared well in 2010, rebounding from 2009 when the sector was hit hard by the recession and the loss of the Grand Prix.

 

In 2010, 7.6 million tourists visited Montreal, contributing $2 billion to the local economy.

 

It was the best year “in a long time,” said Tourism Montreal chief executive Charles Lapointe in a luncheon speech at the Canadian Club of Montreal on Monday.

 

Tourists want to visit the city because it’s “urban, bilingual, cosmopolitan, dynamic” and for the festivals, cultural activities and great food, he said.

 

Lapointe cited Barney’s Version actor Paul Giamatti’s Golden Globe speech in which he praised Montreal as an “incredible beautiful city” as proof.

 

Montreal is the gateway for international and national visitors to Quebec, he said.

 

In 2010, 13 million passengers disembarked at Trudeau airport, Tourism Montreal found.

 

Lapointe said that after the Second World War, Montreal became known as the “sex and booze capital of Canada.” Then it became known as “the smoking section of Canada.” Now it is famous for being “the most original city in North America.”

 

He emphasized the importance of investing in local infrastructure to attract tourists.

 

He described several recent revitalization projects throughout the city. But he put particular focus on the ambitious $1.9-billion Quartier des spectacles project. Although “people often complain about the road closings” he said the “original” project will add much cachet to the downtown area.

 

Lapointe said there are talks to expand the Palais des congrès, which confirmed Monday it has secured 12 new internationial conventions and six national conventions that will have economic spinoffs for Montreal and the province estimated at more than $72 million. Tourism Montreal is also attempting to woo several big conferences to the city including the World Police and Fire Games in 2017.

 

Lapointe said tourism has a significant impact on the Quebec economy.

 

In Montreal, 40,000 people are employed in the sector; another $1.8 billion is paid out in the form of salaries.

 

Lapointe said that one dollar invested in the tourism industry results in a return of $135:

 

“You can’t do better than that,” he said.

 

 

(Courtesy of The Montreal Gazette)

 

Congrats Montreal :) Lets hope 2011 will be another amazing year.

Link to comment
Share on other sites

Lapointe said that after the Second World War, Montreal became known as the “sex and booze capital of Canada.” Then it became known as “the smoking section of Canada.” Now it is famous for being “the most original city in North America.”

 

Seriously, can somebody tell me where they hire these idiots at Tourisme Montreal? Sometimes I think these people will say anything about Montreal, even if it ain't true. The Smoking section of Canada and the most original city in N-A?? Seriously, where did he get these!?!

Edited by Habsfan
Link to comment
Share on other sites

Un vol entre Montréal et Pékin pourrait voir le jour7 février 2011 | 19h08

Agence QMI

 

Constatant une baisse récurrente des touristes américains et canadiens depuis 2002, Tourisme Montréal compte sur l’arrivée d’un nouveau vol direct entre l’aéroport Montréal-Trudeau et Pékin, en Chine, afin de lui donner accès à la clientèle chinoise.

 

Photo : ReutersEn marge de son allocution sur « Montréal, le moteur du tourisme au Québec », Charles Lapointe, président-directeur général de Tourisme Montréal a révélé que l’organisme « travaille maintenant très activement sur un nouveau vol vers Beijing ».

 

Même si le président admet ne pas savoir si le projet sera mené à terme, ce dernier a cependant assuré qu’il y a déjà eu des investissements de leur part et provenant du ministère du Tourisme du Québec, de même que les aéroports de Montréal.

 

« Il y a de l’argent qui a été mis sur la table. Nous combinons les mises de fonds pour convaincre Air Canada d’ouvrir un vol sur Beijing », a-t-il soutenu. D’ailleurs, le montant servirait uniquement à la promotion du vol de Montréal à Pékin et vice-versa.

 

Entre 100 000 et 500 000$ par année

 

L’investissement de Tourisme Montréal, qui s’étalerait sur une période de trois ans, pourrait varier entre « 100 000 et 500 000 $ par année », selon les estimations de M. Lapointe, qui est convaincu qu’il y a « de la place pour un vol direct » dans la métropole.

 

« Depuis que nous avons reçu le Statut de destination approuvée (SDA) au Canada, il y a quand même un volume intéressant de Chinois qui viennent à Montréal, et beaucoup via Toronto », a-t-il ajouté.

 

Le SDA permet depuis cet été aux citoyens chinois de voyager au Canada comme touristes en groupe organisé.

 

Actuellement, Toronto, Vancouver et Calgary disposent d’un vol direct avec la capitale chinoise.

 

Moins de touristes américains et canadiens

 

M. Lapointe constate en effet que depuis 2002, année où le tourisme nord-américain « a connu un sommet », il y a eu une baisse constante jusqu’en 2010.

 

À son avis, il faudrait « revoir notre promotion envers les Américains qui font de courts séjours en zone urbaine ».

 

Une baisse de la croissance du tourisme pour 2011 ?

 

Interrogé à ce sujet, Pierre Bellerose, vice-président de Tourisme Montréal, estime que la croissance du tourisme dans la métropole pourrait se situer entre 2 et 3 %, contrairement à l’année 2010, où elle avait augmenté de 8 %.

 

«C’est presque impossible d’avoir une aussi grande augmentation deux années de suite », a-t-il justifié.

 

D’après Tourisme Montréal, la ville a frôlé les 13 millions de passagers sur ses vols. Les profits générés par la ville sont évalués à 189,2 millions $.

Link to comment
Share on other sites

I never understood why Montreal never had a direct flight to Asia...Of course it never did, as pax always pass through Toronto .... and I believe adm did pass 13 million in 2010///// I heard a rumor that adm is trying to find its 13th million passenger to reward him ... we will see

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Bilan de l’année touristique 2010 à Montréal : Une année exceptionnelle

 

Publié le 12/01/2011 par Pierre Bellerose

 

Les dernières données obtenues de l’Association des hôtels du grand Montréal (AHGM) pour le mois de décembre nous permettent de dresser un premier bilan de l’année touristique 2010 à Montréal.

 

Montréal vient de terminer une année touristique exceptionnelle. En effet, après un premier trimestre (de janvier à mars 2010) où l’on pouvait continuer à observer des baisses significatives, la croissance a finalement été au rendez-vous à partir du mois d’avril.

 

L’été 2010 (de mai à septembre) a connu une impressionnante croissance de 13,2% de son nombre de chambres vendues par rapport à l’été 2009.

 

Pour l’ensemble de l’année, le nombre de chambres vendues est passé de 3 832 556 en 2009 à 4 148 260 (+8,24%) pour l’année 2010. Il s’agit de la meilleure performance de la décennie à ce chapitre.

 

Toujours pour l’année 2010, le taux d’occupation moyen dans les hôtels du grand Montréal a atteint 64,69% contre 60,50% pour l’année 2009. Le nombre de chambres disponibles est passé de 6 335 148 en 2009 à 6 412 925 (+1,23%) en 2010. Le prix moyen est passé de 131,32$ en 2009 à 135,11$ en 2010.

 

Certaines autres données parcellaires viennent confirmer cette tendance. En effet, de janvier à novembre 2010, on comptait 2 889 493 passagers transfrontaliers embarqués/débarqués à l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau ; soit une augmentation de 10,4% par rapport à la même période de l’année précédente.

 

Les résultats hôteliers illustrent uniquement la performance des hôtels membres de l’AHGM et non pas de l’ensemble de l’hébergement montréalais.

 

Source : Statistiques AHGM, janvier 2011 et ADM[/Quote]

 

Je ne sais pas si quelqu'un ici s'y connait en ''taux d'occupation'' de chambre d'hotel mais si oui, est-ce que 64.69% de taux d'occupation est considéré comme rentable pour l'industrie hotellière et est-ce que cela peut tinciter d'autres promoteurs à investir pour un hotel ?

 

Évidemment, je pense au ''Waldorf-Astoria'', entre autre, qui est toujours sur la glaçe.

Link to comment
Share on other sites

ce qui compte beaucoup plus c'est surtout le taux d'occupation en saison haute ou le tarif des chambres est plus élevé.

 

Donc c'est important de faire le plein en saison haute meme si l'hotel est sous la barre du 50% en hiver ?

Oui, je n'avais pas pensé à ça. Ils vont chercher leur business en saison haute et cela est en masse pour couvrirles frais de l'année

Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...
Nette progression du taux d'occupation des chambres à Montréal en juillet

 

Selon les dernières données recueillies par l'Association des hôtels du grand Montréal (AHGM), le nombre de chambres occupées est passé de 389 990 en juillet 2010 à 427 109 (+9,52%) en juillet 2011.

 

Le nombre de chambres disponibles pour l'ensemble des membres de l'AHGM est passé de 547 367 en juillet 2010 à 533 665 (-2,50%) en juillet 2011.

 

Le taux d'occupation des hôtels du grand Montréal a atteint 80,03% en juillet 2011 contre 71,25% en juillet 2010.

 

Le prix moyen est passé de 130,87$ en juillet 2010 à 138,71$ en juillet 2011.

 

Pour les sept premiers mois de l'année 2011, le taux d'occupation dans les hôtels de Montréal affichait 66,09% alors qu'il était de 61,64% pour la même période de l'année 2010.

 

Ces résultats illustrent uniquement la performance des hôtels membres de l'AHGM et non pas de l'ensemble de l'hébergement montréalais.

 

Source : Statistiques AHGM, août 2011. Tourisme Montréal[/Quote]

 

http://www.montreal2025.com/nouvelle.php?lang=fr&id=1488

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...