Jump to content

Recommended Posts

Absolument le plus important serait de continuer le RESO le long de Maisonneuve vers la station Concordia et les buildings de Concordia et apres vers la station Atwater et Dawson/Forum/Place Alexis Nihon, et avoir des magasin et restaurants tout le long, peut etre meme des choses qui prennent de la place. Un centre de paintball, go kart? Imaginez un wal-mart sous-terrain?

Link to comment
Share on other sites

Est-ce que la construction du CHUM va permettre d'agrandir le RESO? Je suppose qu'il y aura au moins un accès direct de l'hôpital au métro. Mais est-il prévu de relier par tunnels les stations Champs-de-Mars et Berri-UQAM en passant par le CHUM et l'UQAM?

Link to comment
Share on other sites

Est-ce que la construction du CHUM va permettre d'agrandir le RESO? relier par tunnels les stations Champs-de-Mars et Berri-UQAM

 

Dans La Presse d'aujourd'hui, on annonce l'agrandissement de la station Champs-de-Mars (un nouveau fil à créer ici sur mtlurb), avec un réaménagement complet, la mise en valeur de la verrière de Marcelle Ferron, un toît vert (du moins en partie), ET UN TUNNEL pour reliée la station au futur CHUM.

La station Champs-de-Mars sera donc reliée au CRCHUM, qui devrait être relié au CHUM, et j'ai déjà vu un plan du CHUM (avec démolition de l'ancien St-Luc) avec le tracé du tunnel sous René-Levesque pour relier le CHUM à l'UQÀM.

Link to comment
Share on other sites

Dans La Presse d'aujourd'hui, on annonce l'agrandissement de la station Champs-de-Mars (un nouveau fil à créer ici sur mtlurb), avec un réaménagement complet, la mise en valeur de la verrière de Marcelle Ferron, un toît vert (du moins en partie), ET UN TUNNEL pour reliée la station au futur CHUM.

La station Champs-de-Mars sera donc reliée au CRCHUM, qui devrait être relié au CHUM, et j'ai déjà vu un plan du CHUM (avec démolition de l'ancien St-Luc) avec le tracé du tunnel sous René-Levesque pour relier le CHUM à l'UQÀM.

Excellente nouvelle, j’ai bien hâte de voir les devis de cette portion du RESO

Link to comment
Share on other sites

Dans La Presse d'aujourd'hui, on annonce l'agrandissement de la station Champs-de-Mars (un nouveau fil à créer ici sur mtlurb), avec un réaménagement complet, la mise en valeur de la verrière de Marcelle Ferron, un toît vert (du moins en partie), ET UN TUNNEL pour reliée la station au futur CHUM.

La station Champs-de-Mars sera donc reliée au CRCHUM, qui devrait être relié au CHUM, et j'ai déjà vu un plan du CHUM (avec démolition de l'ancien St-Luc) avec le tracé du tunnel sous René-Levesque pour relier le CHUM à l'UQÀM.

 

Voici un fil qui parlait du métro Champs-de-Mars

Link to comment
Share on other sites

  • 7 years later...

Sun Life is also conducting a feasibility study about connecting the building underground to nearby Place Ville Marie, which would also connect the building to the city’s RESO underground network. The move was studied in 2001 but there was no follow-through.

Zamestrieus says the tunnel would cost about $10 million and could open in the next five years.

https://renx.ca/century-old-montreal-sun-life-building-piles-modern-awards/

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Similar Content

    • By mtlurb
      Nom: Univers Condos
      Hauteur en étages: Phase 1 : 45, phase 2 : entre 25 et 35
      Hauteur en mètres:
      Site internet: http://www.devmcgill.com/fr/univers
      Autres informations:
       
      * La phase 2 aura entre 25 et 35 étages (selon les ventes)
      * Possibilité, aux premiers étages, d'avoir un hôtel boutique, des restaurants et une épicerie
      * L'accès directe au RÉSO est à confirmer
      * Intégration de jardins horizontaux et verticaux et mise en place d’espaces verts à plusieurs niveaux
      Aperçu du projet:
       

       
      Autres images:
       
      Vidéo promotionnelle:
       
      [video=youtube_share;8toUGJBjgNw]http://youtu.be/8toUGJBjgNw
    • By bxlmontreal
      Air Algérie has been ordered to pay back €11.22 million to Canadian SMI International
       
      Air Algérie, the Algerian national airline has been ordered to pay back 1.5 billion Algerian Dinars (11.22 million Euros) 1 to the Canadian group SMI International, the International Court of Arbitration of Canada (ICC) has decided. The airline now has until Thursday to comply with the judgement and pay the requested amount, if not the airline may face its Airbus A330 aircraft being seized in Canada.
      It’s not the first time that an Air Algérie aircraft was seized: in 2014 a Belgian court seized an aircraft at Brussels Airport, sparking a diplomatic row between Algeria, Belgium and The Netherlands. Finally Air Algérie paid a sum of € 2 million dollars to a Dutch company.
      The dispute concerns the construction of the new Air Algérie headquarters located in Dar El Beida, just next to the old headquarters of Mobilis and worth an investment of €100 million. Back in 2013 Air Algérie canceled the contract with SMI for “non-performance, not completing the project on time and failure of the contractor”. In fact the Lebanese design office Khatib and Alami did not deliver the final version of the correct construction plans until March 2012, only one year from the expiration of the deadlines.
      While SMI requested an extension of the deadline and asked Air Algérie to pay €17.8 million for unpaid work and materials, the latter unilaterally decided to end the contract.
      Air Algérie, already weakened by the economic situation of the country, may now face its new Airbus A330 being seized in Canada.
      1 XE Currency converter: 1,500,000,000 DZD =11,223,741.80 EUR
       
      http://www.aviation24.be/airlines/air-algerie/has-been-ordered-to-pay-back-e11-22-million-to-canadian-smi-international/
    • By monctezuma
      Nom: Maison Manuvie
      Hauteur en étages: 28
      Hauteur en mètres: 114
      Coût du projet: 150 000 000,00$
      Promoteur: Ivanhoé Cambridge
      Architecte: Menkès Shooner Dagenais Letourneux Architectes
      Entrepreneur général: Pomerleau
      Emplacement: 900 boul. de Maisonneuve Ouest
      Début de construction: Début 2015
      Fin de construction: Août 2017
      Site internet:
      Lien webcam:
      Autres informations: La tour sera jointe au RÉSO (Montréal sous-terrain), les 8 premiers étages hors-sol seront du stationnement intérieur, 486 500 pieds carrés, Manuvie sera le locataire principal
      Rumeurs:
      Aperçu artistique du projet: 

      http://www.ivanhoecambridge.com/en/news-and-media/news/2014/10/maison-manuvie
      Autres images:
      Vidéo promotionnelle: http://vimeo.com/74403959
    • By mtlurb
      Pourquoi pas un camp de Liverpool à Montréal?

      Dirk Kuyt de Liverpool à la lutte avec le Marseillais Julien Rodriguez.
      Photo AFP
       
       
       
      François Gagnon
      La Presse
      Raleigh, Caroline du Nord
      Coupe-vent aux couleurs du Canadien sur le dos, George Gillett déambulait dans le vestiaire de son équipe, distribuant accolades, mots d'encouragement et blagues de son cru.
       
      Débarqué en Caroline du Nord pour assister au lancement de la saison du Canadien, hier, contre les Hurricanes, George Gillett s'est aussi assuré d'aller visiter les installations du dernier-né de son empire sportif, l'équipe Gillett Evernham Motorsport (GEM) dans la série NASCAR.
       
      En Caroline du Nord, la série NASCAR occupe l'avant-scène du sport avec le football et le basketball universitaire loin, très loin, devant les Hurricanes et le hockey de la LNH. De fait, ces sports sont de véritables religions dans cette portion très biblique des États-Unis.
       
      Après avoir suivi de près l'entraînement matinal de son équipe et fait le tour du vestiaire trois fois plutôt qu'une, Gillett a pris la route de Statesville, localité située à une quarantaine de minutes de Raleigh-Durham. Il allait y effectuer un tour du propriétaire.
       
      Même s'il avait plus envie de parler de hockey et des chances du Canadien d'accéder aux séries - chances qu'il qualifie de très bonnes - et de NASCAR, le propriétaire du Canadien a reconnu avoir l'intention de se servir de son équipe de soccer, le FC Liverpool, pour promouvoir ce sport au Canada et aux États-Unis.
       
      «Il est hors de question pour le moment de faire l'acquisition d'une équipe de la MLS (Major League Soccer). Nous avons par contre des discussions avec quelques-unes des formations de ce circuit afin de nous impliquer dans le soccer afin de rendre ce sport plus populaire. Notre club de Liverpool pourrait venir effectuer un camp d'entraînement à tous les deux ans au Canada ou aux États-Unis, il pourrait venir y disputer des matchs hors concours. Rien n'est exclu», a lancé George Gillett.
       
      Lorsqu'un collègue journaliste lui a demandé si cet intérêt pourrait se traduire par l'implantation d'un club de la MLS à Montréal, Gillett s'est vite défilé.
       
      «C'est une belle et une grande journée aujourd'hui. Le Canadien commence sa saison et c'est ce qui prime sur tout», a lancé le proprio du Tricolore en guise d'esquive. Une esquive qui a été aussitôt suivie d'une invitation à tous les journalistes de visiter les infrastructures de son écurie.
       
      Gillett est parti seul. En fait, non. Il a quitté avec les gens de son organisation et était de retour à 17h pour l'arrivée des joueurs du Canadien au RBC Center où ils ont donné le coup d'envoi à leur saison, hier.
    • By mtlurb
      Les français déchantent au Québec
      Magazine Challenges | 04.10.2007 | Réagir à cet article
       
       
      Canada : Le taux de chômage des étrangers atteint 11,5%, contre 4,9% pour les nationaux.
       
      Le Canada ne serait-il pas l'eldorado que l'on imaginait pour les immigrants ? Selon les chiffres publiés pour la première fois par Statistique Canada, l'équivalent de l'Insee, le taux de chômage des étrangers au Canada atteint en effet 11,5% après cinq ans de résidence dans le pays, alors qu'il est seulement de 4,9% chez les Canadiens de souche.
       
      Lire aussi

      Pour les 250000 personnes qui émigrent au Canada chaque année, les désillusions sont parfois fortes. Notamment au Québec, la province où 90% des Français émigrent. D'abord, avant d'obtenir un visa de résident permanent, il faut remplir les critères de la politique d'immigration sélective mise en place par le gouvernement d'Ottawa, composée d'objectifs économiques, démographiques et humanitaires. Sommairement, il faut entrer dans une des quatre catégories d'immigrants suivantes : travailleurs qualifiés, investisseurs, réfugiés, ou immigrants au titre du regroupement familial.
       
      Une fois arrivés sur le sol québécois, les nouveaux venus découvrent que la Belle Province est régie par une quarantaine d'ordres professionnels et que, sans un diplôme national, pas question d'exercer son métier d'origine. C'est le cas des infirmières, des médecins ou des ingénieurs français. Ils sont obligés de reprendre des études, de changer de boulot ou de travailler clandestinement. Comme ce jeune ingénieur mécanicien arrivé à Montréal il y a deux ans : «Mon diplôme n'est pas reconnu par l'ordre des ingénieurs du Québec. Tous les employés de notre cabinet sont dans ma situation, mais cela ne nous empêche pas de travailler... avec un statut de consultants.» D'autres, moins chanceux, sont obligés de repartir.
       
      50% de retour
      Les difficultés des Français ne sont pas que professionnelles. Outre les couacs réguliers dans la communauté francophone où les Français sont souvent considérés comme arrogants, nos concitoyens déchantent aussi dès lors qu'il s'agit de se faire soigner, alors que le système de santé canadien est classé au trentième rang mondial par l'Organisation mondiale de la Santé.
       
      Assez discret sur le nombre exact d'immigrants français au Canada - entre 120 000 et 130 000 -, le consulat de France à Montréal estime qu'environ un Français sur deux retourne dans l'Hexagone après quelques années.
      Le ministère québécois de l'Immigration, lui, a toujours refusé de donner des chiffres sur le taux d'échec des Français. André Clémence, 55 ans, chef d'entreprise, tempère : «Beaucoup de Français souhaitent que la vie soit comme en France. Ils ont seulement des difficultés d'adaptation.»
       
       
       
      par Ludovic Hirtzmann
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value