Sign in to follow this  
champdemars

Un parc industriel de Longueuil change de vocation

Recommended Posts

Voilà une occasion pour Cataclaw de se faire aller les méninges! :)

 

J'ai bien hâte de voir quel genre de projet il va y avoir là.

 

http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/economie/201011/01/01-4338036-un-parc-industriel-de-longueuil-change-de-vocation.php

 

Un parc industriel de Longueuil change de vocation

 

Publié le 01 novembre 2010 à 06h50 | Mis à jour à 06h50

 

 

 

Une première occasion de changer la vocation du parc industriel s'est offerte à la Ville quand Pratt & Whitney a annoncé en janvier la fermeture de son usine située au coin des rues Auvergne et Saint-Charles Est.

 

*

 

Martin Croteau

 

La Presse

 

(Montréal) L'un des plus anciens parcs industriels de Longueuil pourrait bientôt changer de vocation. La fermeture de deux usines et le déménagement d'un atelier municipal incitent la Ville à réviser l'aménagement urbain dans le secteur situé près de l'autoroute 132, au sud du boulevard Roland-Therrien.

 

Au cours des prochains mois, un bloc de terrains industriels dont la superficie équivaut à 40 terrains de football doivent être mis en vente simultanément. Le secteur, qui est délimité par l'autoroute 132, le boulevard Roland-Therrien, les Gentilly Est et Auvergne, abrite des bâtiments industriels depuis des décennies.

 

L'administration de la mairesse Caroline St-Hilaire veut repenser la vocation du quartier. Elle vient de débloquer 630 000$ pour financer des études de circulation, d'urbanisme et de caractérisation environnementale. Au terme de la démarche, la Ville pourrait carrément décider de transformer ce secteur industriel en quartier résidentiel où l'on pourrait aussi trouver des bureaux et des bâtiments institutionnels.

 

Ce scénario serait un baume pour les résidants qui habitent au sud de la rue Auvergne, qui se plaignent depuis des années du bruit en provenance des usines, souligne l'attachée de presse de la mairesse, Catherine Bérubé.

 

«On veut changer la vocation de ce secteur pour qu'il y ait plus d'homogénéité, explique-t-elle. C'est un secteur qui est très résidentiel et c'est justement ce qu'on veut faire: construire du résidentiel et de l'institutionnel.»

 

Une première occasion s'est offerte à la Ville en janvier, lorsque Pratt&Whitney a annoncé la fermeture de son usine située au coin des rues Auvergne et Saint-Charles Est. Le fabricant de moteurs d'avion a depuis mené ses propres études et souhaite ajouter à la valeur des terrains qu'il possède, selon Mme Bérubé.

 

Puis, en avril, l'entreprise de recyclage Unical, qui exploite une usine de récupération du verre dans le quartier, s'est placée sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers. Si l'usine ferme ses portes, le terrain de 47 000 mètres carrés se retrouvera sur le marché à son tour.

 

Tout près de ces deux terrains se trouvent des garages municipaux, que la Ville souhaite déménager. Au total, il y a donc 209 000 mètres carrés de terrains qui seront mis en vente d'ici quelques mois.

 

Plusieurs promoteurs s'intéressent au secteur, a indiqué Mme Bérubé. Et une promesse de la mairesse St-Hilaire annonce déjà un changement de cap dans l'utilisation des terrains. Au début du mois d'octobre, elle a en effet réservé un terrain situé à l'angle des rues Saint-Charles et Roland Therrien pour la construction d'un complexe culturel consacré aux arts de la scène et aux arts visuels.

 

«Le lotissement devrait être résidentiel, peut-être amalgamé avec du commercial léger», convient le conseiller de l'opposition André Groleau, qui représente le district 4, situé juste au sud du quadrilatère industriel.

 

Pas de menace pour l'emploi

 

La disparition d'un parc industriel ne risque-t-elle pas de nuire à la création d'emplois dans la cinquième ville du Québec? Gilles Côté, ancien haut fonctionnaire municipal qui dirige maintenant Développement économique Longueuil, ne s'en inquiète pas.

 

«À mon avis, ce n'est pas un secteur industriel à conserver, convient-il. Ce secteur est en plein milieu urbain, près d'une artère principale.»

 

Il estime que l'activité industrielle peut facilement être redirigée vers d'autres secteurs de la Ville qui ne sont pas utilisés à pleine capacité. Il cite en exemple la périphérie de l'aéroport de Saint-Hubert et la rue Moïse-Vincent, près de l'autoroute 30.

Share this post


Link to post
Share on other sites

WOW!

 

Énorme terrain, très bien placé. Près des grands axes routiers et pas très loin du métro. Possibilités de prolongement du métro dans ce secteur et d'un SLR sur Rolland-Thérrien.

 

C'est une superbe opportunité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui est drôle, c'est que je passe devant l'usine de Pratt sur St-Charles chaque jour. Et ça fait une éternité que je me dis que si Pratt s'en va et que la ville déménage son centre de camions, ça ferait un développement incroyable. Et là, c'est précisément ce qui se met en place.

 

Devant le futur amphithéatre, j'aimerais voir une rue commerciale avec cafés et restos, idéalement qui se prolonge jusqu'à Gentilly. Ainsi, les gens du cégep/école secondaire, ainsi que les utilisateurs du théatre pourraient générer de l'achalandage.

 

Si on ajoute des bâtiments résidentiels avec une bonne densité, on pourra donner un achalandage intéressant à cette rue.

 

De plus, j'aimerais bien avoir plus de hauteur sur Roland-Therrien, côté ouest, de manière à s'uniformiser un peu mieux avec les bâtiments de 10 étages de l'autre côté de la rue.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this