Jump to content

Recommended Posts

Je suis tombé sur ce site récemment et j'ai vraiment trouvé ça intéressant!!

Je ne sais pas si vous connaissez ça, mais le site shrinking cities http://www.shrinkingcities.com/index.php?id=2&L=1 a analysé plusieurs villes dans le monde qui sont en train de perdre de leur poids démographique.

 

C'est super bien fait avec plein de photos et quelques vidéos; disons que j'ai perdu/passé assez de temps là-dessus haha!

 

C'est fou de voir ça, et considérant que la population de l'europe ne va faire que descendre dans le prochain centenaire (dapres analyse on s'entend), je me demande vraiment ce que vont devenir les infrastructures et batiments, qui seront vraissemblablement bcp moins occupés...

 

Sur la page d'accueil du site, dans l'onglet ''Analysis'', allez dans ''Locations'', ce sera classé par ville.

 

Anyway, je voulais vous en faire part! Et putain qu'en voyant ça tu te dis que t'es chanceux de vivre dans une ville comme Montréal! :silly:

Link to comment
Share on other sites

Je n'ai que regardé rapidement le site, je vais le regarder plus longtemps, mais je tenais à écrire ceci avant :

 

C'est vrai que la rarification des stocks de pétrole vas nécessairement entrainer une hausse fulgurante des prix à la pompe. Les déplacements ne vont pas diminuer, ou vont diminuer, oui, mais que temporairement. Lorsque l'on a eu un mini crise du pétrole il y a 2 ou 3 ans, les smart, prius, et autres se vendaient très rapidement et avec raison.

 

Finalement, ce n'est qu'un changement d'énergie qui se produira et non une fin des déplacements.

 

Ceci dit, je suis totalement en faveur de la diminution en superficie des villes. Notre avenir passe par là. Il faut faire le choix entre stopper la natalité ou diminuer notre empreinte. En bout de ligne, c'est la protection de l'environnement qui doit primer, sans tomber dans le fanatisme, mais simplement être logique.

 

Amusez-vous rapidement à utiliser Google Maps et survoler le Danemark. Maintenant, essayez de trouve une forêt au Danemark. Non. Ça n'existe pas. Le Danemark est un gros champ de patates.

Link to comment
Share on other sites

Amusez-vous rapidement à utiliser Google Maps et survoler le Danemark. Maintenant, essayez de trouve une forêt au Danemark. Non. Ça n'existe pas. Le Danemark est un gros champ de patates.

 

heheheh c'est pas grave ça, ils font beaucoup de bicyclette, ils peuvent peter plus haut que le trou...

Link to comment
Share on other sites

Certain exemples sont assez particulier, comme Détroit qui a une perte de population depuis les années 1960 et la tendance semble continuer vers ce sens...mais la région métropolitaine de Détroit a été en croissance de population jusqu'à la crise économique de 2008.

 

Peut on vraiment parler de ville en réduction de taille si la région métropolitaine est en croissance? Personnellement non.

Link to comment
Share on other sites

En raison de la baisse de population dans la ville de Détroit, due à une désertion intensive d'un grand "beigne" (arc de cercle) qui entoure le centre-ville, jouxté de nombreuses reprises bancaires de domiciles suite aux difficultés économiques des 3 géants états-uniens de l'automobile, puis finalement de la crise économique, divers projets d'agriculture de masse en pleine zone urbaine sont sur le point de voir le jour!

 

Si de plus le centre-ville se densifiait davantage avec des résidences, ce serait là un bel exemple de décroissance locale pour renforcer d'autres zones à proximité et rapprocher l'agriculture d'un grand centre. :applause: Autrement dit: mieux aménager le territoire dans une optique de développement (plus) durable que le modèle d'étalement urbain qui perdure depuis +/- les années '50, et qui consiste à construire d'immenses banlieues et autoroutes à perte de vue construites sur d'anciennes terres agricoles et/ou boisées...

 

Vivement les toits verts et l'agriculture en ville! La Havanne (Cuba) a aussi tenté diverses expériences d'agriculture urbaine, entre autres sur les toits d'anciens édifices de la ville-centre (plus robustes structurellement), mais je n'ai pas encore fait de recherches pour en connaître l'efficacité à réduire la pénurie chronique de denrées alimentaires liées aux problèmes d'approvisionnement (pétrole et véhicules de transport)...

Link to comment
Share on other sites

Peut on vraiment parler de ville en réduction de taille si la région métropolitaine est en croissance? Personnellement non.

 

Pour certains hurluberlus, la banlieue ne compte pas.

Link to comment
Share on other sites

En raison de la baisse de population dans la ville de Détroit, due à une désertion intensive d'un grand "beigne" (arc de cercle) qui entoure le centre-ville, jouxté de nombreuses reprises bancaires de domiciles suite aux difficultés économiques des 3 géants états-uniens de l'automobile, puis finalement de la crise économique, divers projets d'agriculture de masse en pleine zone urbaine sont sur le point de voir le jour!

 

Le problème de Détroit est beaucoup plus ancien que les années 2000.

 

Même le centre-ville a subit une désertion. La Book Tower, un bâtiment de 38 étages est présentement à l'abandon.

 

Le Renaissance Tower construit durant les années 1970, est l'exemple parfait de ce qu'il ne faut pas faire pour relancer un centre-ville en déclin. Les investisseurs ont construit une forteresse devant une autoroute qui se termine devant....alors les travailleurs vivent en banlieue, vont travailler dans la tour en passant par l'autoroute qui traverse le centre-ville, font leurs achats à l'intérieur de la tour, et reviennent en passant par l'autoroute....cette classe moyenne n'a aucun contact avec le centre-ville.

 

La Renaissance Tower est une catastrophe pour la ville, les principales classes moyenne et riche n'ont même pas le moindre contact avec la ville dont ils travaillent. Donc, l'économie de la ville en souffre énormément et cela depuis la construction de cette forteresse.

 

Pour ce qui est des projets d'agricultures, ils sont déjà présent, mais ils sont de très petite taille pour l'instant.

 

Pour certains hurluberlus, la banlieue ne compte pas.

 

C'est vrai, mais il faut tenir compte du déplacement de la population, et dans le cas de Détroit c'est très évident.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value