Jump to content

Recommended Posts

Comme quoi, il vaut mieux payer plus d'impôts, mais gagner au change à la longue......

 

Les Canadiens payeraient 30 % trop cher

 

Les Canadiens paient trop cher leurs médicaments et un régime universel serait beaucoup plus économique, selon un rapport que le Centre canadien de politiques alternatives et l'Institut de recherche et d'informations socio-économiques rendront public aujourd'hui.

 

Un système public pourrait permettre d'économiser jusqu'à près de 11 milliards de dollars par année, ce qui représente une diminution de 43 % du coût total.

 

En comparant les prix des médicaments au Canada avec la moyenne des pays de l'OCDE, les Canadiens doivent débourser 30 % de plus pour leurs médicaments d'ordonnance, qu'ils soient des médicaments de marque ou des produits génériques.

 

Selon les deux instituts indépendants, un système public serait plus avantageux que la formule public-privé en vigueur présentement.

 

L'étude a été financée par la Coalition canadienne de la santé, organisme née en 1979 lors d'une conférence du Congrès du travail canadien à laquelle participait Tommy Douglas, père de l'assurance maladie au Canada.

 

 

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2010/09/13/001-medicament-cher-canada.shtml#

 

 

 

http://www.iris-recherche.qc.ca/publications/argumentaire_economique_pour_un_regime_universel_d8217assurance-medicaments

Link to comment
Share on other sites

Je pense qu'on économiserait encore plus si on aurais pas une tite pillule pour tout les bobos.

 

Un jeune est en peine d'amour, il va voir son psy qui le bourrent d'antidépresseur. Il a des problèmes de concentration après ça? encore d'autre pilules et d'autre pilules. Le documentaire de Paul Arcan est très bon. Il montre des jeunes qui s'invente des bebites pour avoir de la drogue légale et subventionné...

 

Mais bon, quand le docteur se fait offrir des voyages dans le sud par les grandes entreprises pharmaceutiques, il est normal qu'il renvoie la balle

Edited by Davidbourque
Link to comment
Share on other sites

Je suis en ce moment à ma 3ème année d'étude en Médecine et on a eu la chance de parler de ce sujet un peu avec un professeur ce matin! Des points assez intéressant sont ressortis.

 

J'aimerais vraiment voir un jour un système public d'assurance médicaments; ca suit mes convictions, et en plus, d'après l'étude, ca serait plus économique et juste pour toute la population! Deux situations gagnantes non? Vrai, mais il plus à prendre en compte.

 

Premièrement, c'est sûr que la transition au début va être difficile et va demander vraiment de gros investissements pour tout mettre en place, mais bon sur le long terme ca devrait revenir...

 

Il ne faut pas aussi oublié le vieillissement de la population. En ce moment, avec le nombre de personnes sur le marché du travail, il serait économique de faire le choix public, mais quand tous les baby boomers seront tous rendus à prendre 10 pillules/jour pour hypertension, cholesterol, arthrite... (name it), ca va etre de plus en plus difficile à fournir...

Aussi, je ne sais pas si l'étude a aussi pris en compte le fait que si l'assurance médicament devient publique, qu'il y aura nécessairement une augmentation de l'achat/consommation de meds. (Comme on le voit à nos urgences avec des personnes avec le nez qui coule...)

 

J'ai p-e l'air vraiment négatif p/r à ce changement, mais croyez moi, j'aimerais vraiment qu'un système aussi juste et équitable soit dans mon pays. Il faut juste vraiment prendre toute la situation actuelle en compte et bien executer le tout! Et ne pas tirer des conclusions hatives sur des chiffres, qui sont je l'avoue, très prometteurs pour un tel système!

Link to comment
Share on other sites

Health is provincial jurisdiction. I don't mind funding this sort of program if we cut something else, and believe me there is no shortage of things to cut (maybe we cans start by cutting pencil-pushing bureaucrats!). And we also have to be choosy about kinds of medication will be eligible. I don't want really cheap Viagra in abundance on my tax dollars.

Link to comment
Share on other sites

Health is provincial jurisdiction. I don't mind funding this sort of program if we cut something else, and believe me there is no shortage of things to cut (maybe we cans start by cutting pencil-pushing bureaucrats!). And we also have to be choosy about kinds of medication will be eligible. I don't want really cheap Viagra in abundance on my tax dollars.

 

We could also cut subsidies on oilsands !

As a coast guard off the coasts of Cape Breton, I can have 500$ of viagra refunded yearly!!

So you're already refunding cheap viagra to the older coast guards ;)

Link to comment
Share on other sites

We could also cut subsidies on oilsands !

As a coast guard off the coasts of Cape Breton, I can have 500$ of viagra refunded yearly!!

So you're already refunding cheap viagra to the older coast guards ;)

 

What subsidy on oilsands? I mean sometimes there are royalty holidays and low royalties, but nobody is actually giving them cash, just letting them pay less... it isn't even an opportunity cost since without they wouldn't have extracted....

 

L'étude a été financée par la Coalition canadienne de la santé, organisme née en 1979 lors d'une conférence du Congrès du travail canadien à laquelle participait Tommy Douglas, père de l'assurance maladie au Canada.

 

Hmmm I am not sure it is too trustworthy...

 

The real question is where do savings come from? Is it coming from reduction of paperwork (highly unlikely) or from reduction of profits on the drug maker's end? I would say that drug companies deserve to be making high profits on medications to fund their research and development of new ones (which is basically the case at this time, a bottle of pills costs like $1 to make even if the sticker is $90, but the development cost millions....)

Edited by Cyrus
Link to comment
Share on other sites

I don't mind funding this sort of program if we cut something else, and believe me there is no shortage of things to cut (maybe we cans start by cutting pencil-pushing bureaucrats!).

 

There aren't many pencil-pushing bureaucrats anymore. We use keyboards and computers... :D

Link to comment
Share on other sites

Un jeune est en peine d'amour, il va voir son psy qui le bourrent d'antidépresseur. Il a des problèmes de concentration après ça? encore d'autre pilules et d'autre pilules. Le documentaire de Paul Arcan est très bon. Il montre des jeunes qui s'invente des bebites pour avoir de la drogue légale et subventionné...

 

Entièrement en accord avec toi! C'est rendu que tu te foule une cheville, et tu dois aller chez le Psy pour voir si tu n'est pas traumatisé!! :rolleyes: Je sais que j'exagère, mais je trouve pathétique le point auquel notre société est rendu aujourd'hui! N'importe quel raison est bonne pour aller voir le psy....Je peux comprendre qu'il y a des gens qui ont réellement besoins d'un psy...mais pas autant de gens que l,on peu voir aujourd'hui!Il ya trop de gens pathétiques qui cherchent n'importe quel excuse pour dire qu'ils sont "malades"!!

Link to comment
Share on other sites

The real question is where do savings come from? Is it coming from reduction of paperwork (highly unlikely) or from reduction of profits on the drug maker's end? I would say that drug companies deserve to be making high profits on medications to fund their research and development of new ones (which is basically the case at this time, a bottle of pills costs like $1 to make even if the sticker is $90, but the development cost millions....)

 

 

Si on regarde l'exemple de la Nouvelle-Zélande, les économies viennent beaucoup de baisse dans les profits et je crois que tu devrais être totalement en accord avec ça. Le gouvernement n'a pas agit pour baisser les prix par loi, il s'est seulement substitué à une multitude d'acheteurs pour négocier avec un plus gros volume d'achat un meilleur prix. C'est, après tout, se servir des lois du marché dans leur plus pure application!

 

Si les profits de la pharma peuvent être baissés sans la ruiner, c'est que l'équilibre entre l'offre et la demande n'est pas atteint et qu'on est en présence d'une situation d'abus!

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...