Search the Community

Showing results for tags 'version'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 48 results

  1. L'iPhone 2.0 débarque au Canada 10 juin 2008 - 06h56 La Presse Nicolas Bérubé Avec un prix de base de 199$, l'iPhone nouvelle mouture sera 50% moins cher que la version actuelle, qui se vend déjà très bien aux États-Unis. Votre patron en aura un. Votre nièce aussi. L'iPhone, qui fait un tabac depuis un an aux États-Unis et en Europe, sera offert au Canada à partir du mois prochain. Avec un prix de base de 199$, l'iPhone nouvelle mouture sera 50% moins cher que la version actuelle, qui se vend déjà très bien aux États-Unis. Il y a fort à parier que ces prix cassés provoqueront une commotion dans les boutiques cet été. Plus rapide, mieux dessiné, moins cher: les trois mantras des gadgets technos sont bien en évidence dans la nouvelle version du iPhone, dévoilée hier à San Francisco par le grand patron d'Apple (AAPL), Steve Jobs. «Tout comme l'iPhone première génération, le nouveau iPhone est l'un des produits les plus incroyables auxquels j'ai le privilège d'être associé», a dit Jobs, ajoutant que le produit sera disponible dans 22 pays, dont le Canada, à partir du 11 juillet. Le nouvel iPhone est légèrement plus mince que le modèle actuel. L'appareil se décline en deux versions, ayant une capacité de stockage de 8Go ou 16Go. Elles coûteront 199$ et 299$ respectivement. La version de base est disponible en noir uniquement, alors que la version haut de gamme sera offerte en noir ou en blanc. Mais c'est surtout sous le capot que le nouvel iPhone se distingue. Il pourra se connecter au réseau 3G, qui offre une vitesse de transmission 2,8 fois plus rapide que le réseau actuel, selon Apple. Cela permettra de consulter des sites web à la vitesse d'une connexion à haut débit, ou encore de recevoir des fichiers lourds par courriel. Fonction rarement utilisée sur les téléphones cellulaires, le furetage sur le web est l'une des réussites du iPhone. Son l'écran tactile large et précis rend l'expérience étonnamment efficace. L'iPhone pourra désormais se connecter au système Microsoft Exchange, utilisé par la majorité des grandes entreprises. Cela positionne le produit comme concurrent direct de Research In Motion et de son populaire BlackBerry. Enfin, la qualité du son du baladeur numérique, ainsi que la durée de vie de la batterie, ont aussi été améliorées. Au Canada, l'iPhone se connectera exclusivement au réseau de Rogers Communications. Les détails des forfaits mensuels et les prix n'ont pas encore été dévoilés. Un produit grand public Jusqu'ici destiné au marché restreint des gens au revenu élevé, l'iPhone 2.0 prend un virage résolument grand public. Il suit en ce sens la même trajectoire que l'iPod, passé en quelques années de gadget hors de prix à produit de la vie courante. Hier, plusieurs analystes ont noté que la baisse de prix était l'élément le plus significatif de l'annonce de Steve Jobs. «Le prix est une grande surprise, a dit Mike McGuise, analyste chez Gartner. Si quiconque doutait encore de l'intention d'Apple d'augmenter ses parts de marché, eh bien, maintenant la question est réglée.»
  2. Let's have a go at it! Family Guy The Office (U.S. version) Mythbustesr Hockey Penn & Teller : Bullshit Pimp My Ride Star Trek : TNG and DS9 (mon côté geek)
  3. Suite à une demande spéciale, j'ai scanné une carte du centre-ville de Montréal publiée le 3 juillet 1992 par l'hebdo Habitabec (qui s'en souvient ?), dans le cadre du 350e anniversaire de la ville. Étant donné la taille de la carte et la lourdeur des documents scannés, je vous met en pièces jointes la carte divisée en 4 secteurs, et une version globale assemblée. Et vu la limite permise sur MtlUrb, j'ai dû réduire le format et donc l'image est moins claire. Secteur N-O Secteur N-E Secteur S-O Secteur S-E Plan global
  4. C'est du 5 au 24 août 2014 que la Coupe du monde U-20 de soccer féminin aura cours dans quatre villes canadiennes, à savoir Edmonton, Toronto, Moncton et… Montréal! En effet, plusieurs matchs, y compris la finale et le match pour la troisième place, seront disputés au Stade olympique dans le cadre de cette rencontre internationale qui, on l'espère, saura créer le même engouement que sa version masculine de 2007. À suivre! http://www.montrealinfo.com/fr/nouvelles/coupe-du-monde-u-20-de-soccer-feminin-au-jeu
  5. Le festival Juste pour rire se décline en version bruxelloise « Juste pour rire » et « Kings of comedy » ont présenté, jeudi après-midi, au Kings of comedy club à Ixelles, leur refonte du Brussels comedy festival dans la formule internationale de « Juste pour rire ». Du 27 avril au 12 mai prochain, les nouveaux talents belges seront mis en lumière par des vedettes francophones du rire au Cirque royal, au théâtre 140 et au théâtre Saint-Michel. Le Kings comedy club accueillera, en seconde semaine, des artistes de la nouvelle vague québécoise. La troisième édition du Brussels comedy festival adopte le nom « Juste pour rire Brussels » pour 2013. Gilles Morin, fondateur de « Kings of comedy », a l’ambition de pousser les humoristes belges sur le devant de la scène francophone internationale et rêve « un cirque du soleil du rire dont l’énergie rayonne hors des frontières ». http://www.lesoir.be/141800/article/actualite/fil-info/2012-12-20/festival-juste-pour-rire-se-d%C3%A9cline-en-version-bruxelloise
  6. Je n'ai jamais compris d'où venait cette tendance qu'ont beaucoup d'anglophones de Montréal à traduire tous les noms de lieux de la ville en anglais. Pour les anglophones le "boulevard René-Lévesque Ouest" devient systématiquement "Rene-Levesque Boulevard West" (à noter que René Lévesque perd ici tous ses accents). Pourtant, la toponymie de la ville n'a qu'une version, et c'est la française. Même Google Maps l'a compris. Mais on voit des choses pire encore. À The Gazette, tout ce qui se passe sur la "rue de la Montagne" se passe en réalité sur "Mountain St.". Hein ? C'est où ça ???? L' "avenue des Canadiens-de-Montréal" devient "Montreal Canadiens Avenue" (elle est bonne celle-là, vous trouvez pas ?) Comment faire pour diriger un touriste à la recherche de "Pine Avenue West", si, une fois rendu à l'intersection, il lit "Avenue des Pins Ouest" sur l'affiche ? Traduire un nom de rue dans une autre langue que la langue officielle du lieu, ça n'existe NULLE PART AILLEURS AU MONDE (je crois). Un nom de rue, c'est comme un nom propre. Ca ne se traduit pas. Est-ce que pour un francophone, la rue "City Councillors" devient "rue des Conseillers municipaux" ? Absolument pas. Tout simplement parce que son nom est "City Councillors". Est-ce que "Greenfield Park" devient "Parc-du-Champs-Vert" ? Non plus. Est-ce que l' "avenue Cedar" devient l' "avenue des Cèdres" ? Bien sûr que non. Pourtant, "Montréal-Est" devient sans problème "Montreal-East", "Montréal-Nord" devient "Montreal-North", l' "avenue du Parc" devient "Park Avenue"... J'ai même déjà vu l'église "St-Antoine-de-Padoue" à Longueuil, devenir "St. Anthony of Padoue". Mais la pire de toutes, c'est "Trois-Rivières" qui devient "Three Rivers". Allez comprendre quelque chose. Et que dire du "Centre Bell" qui devient "Bell Centre", du "Stade Olympique" qui devient "Olympic Stadium", du "Palais des congrès" qui devient "Convention Centre" ? Ce sont tous des noms propres qui ne se traduisent pas. Même sur la version anglaise du site internet de tous ces lieux, le nom demeure en français. Alors, pourquoi cette traduction presque systématique ?
  7. Mark Pacinda: How do you say ‘Boston Pizza' in French? BERTRAND MAROTTE Globe and Mail Update November 16, 2007 at 6:19 PM EST When Boston Pizza International Inc. decided it wanted to crack the Quebec market four years ago, the B.C.-based chain's executive team was warned by industry veterans that they shouldn't even bother. Outsiders have had a notoriously tough time winning over Quebec consumers, and the eatery business is particularly difficult, given the sometimes puzzling culinary preferences of the francophone majority, they were told. No doubt about it, La Belle Province presents its own challenges as an island of predominantly French language and culture in North America. THE LANDSCAPE Companies keen on making a foray into Quebec with their product or service need to be alert to the differences and respect the predominance of the French language. To cite one recent case of what can happen when you fail to heed Québécois sensibilities: Coffee chain Second Cup sparked public protests and complaints last month when it dropped from some of its signs the two French words – “Les cafés” – that appeared before its English name. BOSTON PIZZA'S ENTRÉE Boston Pizza president Mark Pacinda decided his company was ready to expand into Quebec, but not before it built a credible base in the province. The results so far indicate that the bet on Quebec is a winner. After just 21/2 years, Boston Pizza will have 24 restaurants in the province by the end of the year and is on track to have 50 by 2010. The chain boasts more than 280 Canadian locations and sales last year of $647-million. “We really took our time going in,” Mr. Pacinda says. “The first thing is that we wanted a Quebec team on the ground.” A separate regional head office for Quebec was opened in the Montreal suburb of Laval 18 months before the first outlet was opened, in 2004. Quebec City native Wayne Shanahan was hired to spearhead the Quebec strategy. GOING QUÉBÉCOIS Once the button on a Quebec launch was pressed, no detail was overlooked. For example, research was conducted into whether a French version of the brand name was warranted. “There's obviously no translation for Boston or for Pizza and we decided the name as it is would work,” Mr. Pacinda said. A key discovery was that Quebeckers want to have the option of a multicourse lunch, not just the more packaged “combo plate” offering. “They want a ‘table d'hôte,' in other words an entrée, a salad and desert,” he said. Also, because wine has more of presence in the province than in the rest of the country, Boston Pizza's wine list in Quebec was expanded from the standard eight choices to 25 labels, Mr. Shanahan says. The fine-tuning was even extended to the pizza pie: In Quebec, the cheese goes on as a final layer, not underneath the toppings. The Boston Pizza version was dubbed “La Québécoise Boston.” And two Quebec standards – poutine and sugar pie – were included on the menu. LE FRANÇAIS, TOUJOURS LE FRANÇAIS Making sure that all business is conducted in French was also important, Mr. Shanahan said. Many companies that move into Quebec, and even some local anglophone firms, don't bother to ensure that legal and business paperwork, and even day-to-day communications, are in French, he said. “What you want to do is essentially be a francophone company.” In another first for Boston Pizza, a local advertising agency was hired. A separate ad campaign was created, including billboards that displayed a Quebec vanity licence plate with the words “Boston, QC” on it. LESSONS LEARNED Boston Pizza's carefully plotted wooing of the Quebec market is a strategy increasingly practised by retailers eager to make inroads in the province or consolidate their position. Wal-Mart Canada Corp., for example, went on the offensive in the wake of the outcry over its decision two years ago to shut its Jonquière store after it became the first outlet in North America to be unionized. Wal-Mart insisted the closing was because the store wasn't meeting its financial targets. The retail behemoth nonetheless was portrayed as a cold corporate outsider that cared not a whit about Quebec society. A “Buy Quebec” campaign was launched last year, aimed at sourcing more homegrown products and groceries while playing to the province's regional tastes and local pride. Outfits like Boston Pizza and Wal-Mart will obviously never be known as true Québécois companies. But as Normand Turgeon, a marketing professor at the business school HEC-Montréal, wryly notes: “If you're going to be a bottle blond, you're better off choosing the right shade.”
  8. Microsoft a informé Yahoo! de manière catégorique qu'il n'avait aucun intérêt à relever son offre, dont la dernière version proposait 33 $ par action. Pour en lire plus...
  9. Les Bourses de New-York et Toronto ont clôturé à la baisse, mercredi. Elle n'avaient pas encore pris connaissance de l'adoption par le Sénat américain de la deuxième version du plan Paulson. Pour en lire plus...
  10. La Chambre des représentants américains votera vendredi sur une version modifiée du plan de sauvetage des banques qu'elle a rejeté lundi, a annoncé mercredi le président George W. Bush. Pour en lire plus...
  11. Le Sénat se prononcera mercredi sur une deuxième version du plan de sauvetage de l'administration Bush. MM. McCain et Obama participeront à ce vote exceptionnel puisqu'il se tiendra avant celui de la Chambre des représentants. Pour en lire plus...
  12. Heinrich Kieber, le spécialiste en technologies informatiques qui est devenu le cauchemar des riches ayant des placements dans le paradis fiscal du Liechtenstein, doit donner sa version des faits jeudi. Pour en lire plus...
  13. Le deal du siècle que j'ai trouvé sur Redflagdeal. Google Earth Pro gratuit donc économie de 400$ annuel avec le key pass GEPFREE. Je ne sais pas combien de temps c'est encore valide. J'an entendu que Google le rendait gratuit, toutefois c'est une nette amélioration à la version de base.
  14. Anatomie d'un double crime or Marshland La isla minima c'est le titre en espagnol Tres bon film qui a sorti la semaine passée a Montréal. Je l'ai vue l'an passé en Espagne. Film policier qui se situe dans les année 80 juste après les années Franco. L'action se déroule sur une ile dans une region marécageuse du sud de l'Espagne en andalousie dans le parc naturel de la Doñana. Ce qui caracterise ce film surtout c'est sa photographie avec des images incroyables. Ce film a gagner 10 prix Goya en 2015 (Les oscars espagnol) A voir si vous aimer le cinéma en général. En version original espagnol avec sous titres français Anatomie d'un double crime Cinema Beaubien, Cinema quartier Latina , Cinema Pont Viau En version original espagnol avec sous titres anglais. Marshland Cinema du Parc et Cinema Forum http://www.cinemamontreal.com/films/marshland-2014/videos/201694
  15. After the kingsized London version now this one:
  16. (just seen it in the magazine,...) try and find the online version.
  17. Une marche que j'ai prise avec le nouvel appareil d'une amie. J'en ai profité pour essayer une version de photoshop plus récente que j'ai installé dernièrement. Vous en pensez quoi? ----------------------------------------------------------------------------------
  18. En plein essor, le transporteur aérien pourrait exploiter l'appareil aux heures de grande affluence entre Montréal et Toronto. Pour en lire plus...
  19. Sunday, September 27th, 2009...5:03 pm Surrey Civic Centre Project revealed! Civic Surrey has obtained a pre-release copy of the SCDC’s brochure outlining the Surrey Civic Centre Development. The project has been tossed around for years under various names, including Central City II or the new City Hall complex, but it appears as though this may be the final version of the plan. The full document can be viewed and downloaded at the bottom of the post. Below are the main excerpts from the plan. UPDATE: The Surrey City Development Corporation, a wholly owned subsidiary of the City, has posted the brochure on its website. For much more on this story , go to http://www.civicsurrey.com/2009/09/27/surrey-civic-centre-project-revealed/
  20. Malek

    Petit video

    J'ai fait un petit vidéo, monté assez rapidement. Allez voir la version en HD sur youtube. En passant, youtube compresse un peut trop le vidéo, on perd de la clareté. <object width="640" height="385"><param name="movie" value="http://www.youtube.com/watch?v=nMzvGMzzIk8&hl=en&fs=1"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowscriptaccess" value="always"></param><embed src="http://www.youtube.com/watch?v=nMzvGMzzIk8&hl=en&fs=1" type="application/x-shockwave-flash" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" width="640" height="385"></embed></object>
  21. La Cour suprême du Canada interdit la commercialisation du clopidogrel de l'entreprise Apotex, une version générique du plavix, un anticoagulant fabriqué par Sanofi-Aventis. Pour en lire plus...
  22. Laval La grande séduction version écolo Agence QMI Jean-Louis Fortin 29/04/2009 18h12 La ville de Laval et Vélo-Québec prennent les grands moyens pour inciter les lavallois à utiliser les transports alternatifs à l’automobile. Jusqu’en juillet, ils mèneront une opération de porte-à-porte auprès de 20 000 foyers pour défendre la cause de l’autobus, de la marche et du vélo. Dans le cadre de la campagne Éco Mobile, une escouade d’une trentaine de personnes sillonnera sept quartiers de la Ville pour distribuer des questionnaires, afin de dresser un portrait sur la façon dont les Lavallois se déplacent. À toutes les résidences visitées, ils remettront aussi une trousse d’information comprenant une carte indiquant les secteurs où les Lavallois peuvent emprunter des transports actifs ou écologiques. Finalement, à partir de juillet 2009, les intéressés pourront se rendre au Collège Montmorency pourront emprunter un vélo gratuitement, sur une base hebdomadaire. Un demi million $ L’opération séduction, qui coûtera un demi-million de dollars, sera financée à parts égales par la Société de transport de Laval (STL) et le ministère des Transports du Québec (MTQ), via son programme d’aide à la promotion des transports alternatifs à l’automobile. La STL reconduira aussi son tarif smog pour tout l’été. Entre le 1er juin et la Fête du travail, elle offrira un passage simple à 1$ plutôt que 2,60$ chaque fois qu’Environnement Canada émettra un avertissement de smog. À la STL, on espère profiter de l’initiative pour accroître un achalandage qui était déjà en hausse de 6,4% en 2008, ce qui constituait un record dans l’histoire de la ville.
  23. (Courtesy of Gizmodo) Should be released by 2011 Its nice to see a newer version of the 747 going to be on the market soon.
  24. Qu'est-ce que le Plan d'urbanisme? Il s'agit du document de référence en matière d'aménagement du territoire de Montréal. Adopté par le conseil municipal le 23 novembre 2004, le règlement 04-047 révisant le plan d'urbanisme de la Ville de Montréal est en vigueur depuis le 10 décembre 2004. Il est le fruit d'une démarche de planification et de concertation amorcée au Sommet de Montréal de juin 2002. La mise en œuvre du Plan d'urbanisme de Montréal fait l'objet d'un bilan annuel. Le bilan 2005-2006 est maintenant disponible. Le site présente la version intégrale et à jour du Plan d'urbanisme. Toute modification au Plan est intégrée rapidement au site. Il permet également de consulter les analyses, les rapports d'études et les documents préparatoires réalisés dans le cadre de l'élaboration du Plan d'urbanisme. http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=2761,3096652&_dad=portal&_schema=PORTAL The Master Plan presents a planning and development vision for the City, as well as measures for implementing the goals and objectives resulting from that vision. The Master Plan was adopted by City Council on November 23 2004 and is available for download at this site. By-law 04-047 came into force on December 10, 2004. The Master Plan is the result of a planning and cooperative process initiated at the Montréal Summit in June 2002. The implementation progress of Montréal's Master Plan is the object of a report published annually. The 2005-2006 Master Plan Progress Report is now available. The analyses, studies and other preparatory documents used in developing the draft version of the Master Plan are also available at this site.